LYCAMPIRE
« Flesh or Blood? »

Lycampire :

 :: This is where we start :: This is you :: Présentations :: Présentations validées
Lycampire


 
Bienvenue sur Lycampire, Invité !


Lyra I. Hopkins
Date d'inscription : 07/08/2019
Messages : 5
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra EmptyMer 7 Aoû 2019 - 0:23




Lyra Invidia Hopkins


Infos en Vrac

Âge : 100 ans
Surnom(s) : Aucun... Jusqu'à présent !
Date et Lieu de naissance : 12 mars 1919 à Londres
Groupe : péché
Rang: péché
Pseudo du créa: Flav, ou Atchoum
Age du créa: 22 ans
Nationalité du créa: Nationalité française
Code du réglement L'une est blanche, l'autre sans couleur
Code à compléter pour le bottin:
code bottin:
 
Physiquement

Il est important de se décrire, aussi vais-je me décrire. Le plus souvent, je me promène les cheveux tombant. Cheveux qui atteignent bien facilement le niveau de mes épaules. Je ne me les coupe quasiment jamais, j'ai horreur des cheveux courts. Sur moi, en tout cas... Bien évidemment, je fais aussi en sorte qu'ils ne soient pas trop longs, ils risqueraient de devenir gênants. Par contre, je ne change pas de couleur de cheveux non... Je n'ai aucun signe particulier, rien de gravé sur la peau. En revanche, quand Invidia fait parler d'elle, mes yeux virent au noir, mais ça c'est de sa faute !
Mentalement
Mentalement je suis... Disons... que je peux passer de l'un à l'autre plutôt rapidement. Particulièrement quand je veux quelque chose, où là je m'active, et j'ai tendance à avoir ce que je veux. Peut-être est-ce ça qui a attiré l'attention d'Invidia, laquelle ne fait en fait que conforter la personne que j'étais déjà. Peut-être que c'est justement ma jalousie, mon envie, mon désir qui l'a attirée. Cependant, je déteste quand Invidia me "met de côté", pour me contrôler totalement, ces moments où je ne suis que spectatrice dans mon corps, dans ces moments là je me sens impuissante, même si de temps à autres je lui laisse volontairement le contrôle. En fait, la cohabitation se passe bien, même si ça peut faire fuir certaines personnes. Mais sans Invidia, je ne suis qu'une vampire normale, qui possède ses hauts et ses bas. Un autre détail qui n'a d'ailleurs probablement pas échappé à Invidia: j'ai toujours été très égoiste, même envers mes proches. Les gens qui me connaissent le savent, et m'aiment ou me détestent comme je suis.
Votre Histoire
Mon histoire commence le 12 mars 1919 à Londres. A l'époque, mon père revenait de la guerre, et pour fêter son retour mes parents m'ont conçue. Mon père avait été rapatrié peu avant la fin de la guerre, et non pas à la toute fin, d'où le fait qu'il n'y ait pas 9 mois entre l'armistice et ma naissance. Mais trève de calculs, revenons sur ce qui nous intéresse. Au final, mon père était présent lors de l'accouchement, à tenir la main de ma mère pendant que je sortais. Mon premier cri. Apparemment il avait fallu me mettre une fessée pour que je le lâche. Cela avait d'ailleurs inquiété l'hôpital, je risquais d'avoir des problèmes de santé à l'avenir selon les médecins, ils n'avaient pas idée...

Pendant des années, il ne se passa rien. Aucune maladie, rien. J'étais en forme comme on pouvait l'être, ainsi les inquiétudes des médecins commencèrent à être dissipées dans l'esprit de mes parents. Je suivis une scolarité tranquille, préoccupée par les petits tracas quotidien. Une vie monotone, mais c'était ma vie. Cela dit, les problèmes apparurent dès ma majorité, les théoriciens du complot diraient que tout était calculé, mais j'enchaînais les problèmes de santé que je n'avais jamais eu auparavant. Des problèmes un peu habituels, du genre l'appendicite, mais aussi des maladies un peu plus conséquentes, dont les noms m'ont échappé, je pige rien au blabla des médecins. Plusieurs hospitalisations rythmèrent ma vie durant une dizaine d'années, avant que finalement, le coup fatal sembla sur le point d'être porté. Un jour, alors que j'avais trente ans seulement, je me tenais sur mon lit de mort, prête à rendre mon dernier souffle. Une fois la nuit tombée, un homme, un ami de la famille, était arrivé. Je ne savais pas pourquoi, mes parents semblaient cependant le supplier de me sauver. Cet homme pouvait-il seulement me sauver ? Il semblait hésitant, évoquant des "risques". Mais il risquait quoi à me sauver ? Mes parents semblaient prêts à prendre tous les risques pour me sauver moi, leur fille unique. Finalement, tout changea ce soir là, lorsque cet homme me fit avaler de son sang. Je mourus peu après.

En me réveillant, je n'étais plus dans mon propre lit, mais dans un lit que je ne connaissais pas, dans un lieu dont j'ignorais tout. Et surtout... Cette sensation de soif intense. En me levant, j'eus le tournis. Et tout semblait... étrange. C'est en titubant et en me tenant aux meubles de la pièce que j'arrivai à la porte, laquelle donnait sur un escalier. Je descendis lentement les marches, et là, je le vis... Cet homme, l'ami de la famille, qui m'avait fait boire son sang et qui m'avait... Visiblement kidnappée. Il était assis là, me regardant sans rien dire, c'était troublant. Devant lui, un verre, qui contenait un liquide rouge. Du vin ? Non, je le sentais, ce liquide rouge... M'attirait, et ce n'était pas du vin. En me rapprochant lentement, je compris de quoi il s'agissait... Du sang. Et pourtant, je n'étais pas révulsée. Je pris délicatement le verre entre mes doigts, en observant son contenu avec attention... L'homme en face acquiesca d'un air appprobateur, puis j'avalais le sang, comme si c'était normal. Mais ce n'était pas normal ! Après avoir bu ce sang, je fus prise de panique. Qu'allait-il se passer ? Qu'allais-je devenir ? Tant de questions me trottaient dans la tête, je tentai alors de sortir de la maison, mais je fus vite forcée de rentrer. Le soleil venait de me brûler la peau et ça faisait très, très mal. Je regardai l'homme, toujours assis là, impassible, comme si tout ce qui se passait était normal. Le fait que j'avais aimé boire du sang, et que je grillais au soleil, il trouvait ça... Normal. Cela m'énerva encore plus et je commençai à tout casser dans la pièce. Mes émotions me submergeaient. Allais-je seulement pouvoir revoir mes parents ? Au vu de mon état, rien n'était moins sûr. Je regardai à nouveau vers la porte, pourquoi le soleil m'avait-il brûlée à ce point ? Et pourquoi je buvais du sang ? Et où étaient mes parents ? A cette question, l'homme parla enfin, pour me dire qu'il fallait éviter que je les revoie. Mes émotions me surpassèrent à nouveau, et de nouveaux objets valsèrent dans la pièce. Mais le fait était là: j'étais prisonnière de cette maison. Et en attendant que je puisse sortir, je n'avais qu'à écouter les explications de mon créateur.

A partir de ce moment, je compris pas mal de choses. Cet homme était venu me chercher dans le couloir de la mort, il m'avait offert une seconde vie, mais j'avais trop de fierté pour le remercier. Une fois la nuit tombée, je pris mes cliques et mes claques. J'étais ok pour ne pas revoir mes parents, preuve que je tenais à eux. Sinon, j'y serais retournée, et j'aurais risqué de les tuer.

Je restais un moment avec lui, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Cette relation finit par se terminer quelques temps après que j'eus commencé à bien assimiler. Il ne se passa pas grand chose dans ma vie dans les années qui suivirent. J'eus presque une vie normale, si tant est qu'un vampire peut avoir une vie normale, mais j'avais toujours tendance à envier, jalouser ce que les autres avaient, mes envies étaient très présentes, et je n'aimais pas le non. Sûrement la raison de la venue d'Invidia, l'Envie personnifiée. Cette... Chose, qui s'invita en moi sans rien demander. Une sorte d'ombre obscure, qui prit possession de moi. Au début, la cohabitation se passa mal, je sentais que j'étais impuissante face à cette entité, et c'était très frustrant. Mais faute de mieux, j'ai appris à vivre avec. Invidia me faisait faire des choses, je les voyais, je les sentais, mais je ne pouvais pas agir, prisonnière de mon propre corps. Puis après quelques instants, je reprenais le contrôle. C'était très particulier à vrai dire. Mais on s'habitue, et la cohabitation, avec le temps, était plus facile. Je savais que je ne pouvais rien faire, donc je m'étais résignée. Si Invidia avait eu l'air d'un parasite au départ, me faisant commettre des actes dont je n'étais pas vraiment coupable, j'appris bientôt à la percevoir comme une force. En effet, avec elle je disposais de nouveaux pouvoirs, Par contre il y avait le revers de la médaille. Les pouvoirs d'Invidia, puissants, avaient leur influence. Ainsi ce qui caractérisait-même le péché de l'envie, augmenta tout naturellement les traits de caractères qui la concernaient. Ainsi, il m'arrivait des crises d'envie, de tout et n'importe quoi, et peu importe quand j'obtenais ce que je voulais, il me fallait toujours autre chose. C'était difficile à vivre, au début. Mais avec le temps, j'appris à relativement calmer mes ardeurs. Pas à moins envier les autres non... Plutôt à ne pas agresser ceux qui possédaient mon "objectif" pour m'emparer de ce dernier, même si Invidia aimait bien me rappeler qui décide. D'ailleurs, ces envies pouvaient concerner n'importe quoi... Ou n'importe qui.

Par la suite, j'ai quitté Londres. Une manière pour moi de laisser derrière mon ancienne vie, vie d'une monotonie totale, alors que maintenant j'avais plein de soucis à gérer ! Et ces soucis, il valait mieux éviter de les régler quelque part où j'ai toujours vécu jusqu'alors. Je ne restais jamais bien longtemps au même endroit, même si mon tour du monde me fit découvrir des horizons sympathiques, des différentes cultures... Mais bien évidemment j'avais mes préférences, et aucun lieu n'atteignit dans mon estime la ville de Londres, ville de mon enfance, où je décidais finalement, en 2019, de poser à nouveau mes bagages. Retour aux sources.

Codage par Dory pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Brooke Anderson
Date d'inscription : 14/04/2019
Messages : 22
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Re: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra EmptyLun 12 Aoû 2019 - 21:33
Salut toi! S'cuse du retard .. Après lecture de la fiche j'ai juste un petit truc à te demander, j'aimerais que tu décrive si possible un peu la rencontre avec Invidia car tu as très bien décrit la partie avec ton créateur mais moins avec le Péché. Ajoute quelques lignes de ta superbe imagination et tout sera niquel pour que tu viennes avec nous Ooooooh Kiss, love & rock !
Revenir en haut Aller en bas
Lyra I. Hopkins
Date d'inscription : 07/08/2019
Messages : 5
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Re: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra EmptyMer 14 Aoû 2019 - 7:14
J'ai rajouté quelques lignes à propos du péché <3
Revenir en haut Aller en bas
Silver Heaven
Date d'inscription : 27/04/2019
Messages : 17
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Re: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 19:06
Yow! Donc en fait, si je pige bien, Invidia vient te posseder au moment où tu deviens vampire? C'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
Lyra I. Hopkins
Date d'inscription : 07/08/2019
Messages : 5
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Re: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 19:12
Je l'ai pas daté en fait, je suis partie du fait qu'elle coupe les ponts avec son créateur (ou alors il est mort, je sais pas, peut-être que je chercherai un vampire qui aurait pu transformer Lyra) mais dans ma tête il s'est juste rien passé de vraiment intéressant entre la séparation avec le créateur et l'arrivée de Invidia, mais je peux clarifier ça si tu veux =)
Revenir en haut Aller en bas
Silver Heaven
Date d'inscription : 27/04/2019
Messages : 17
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Re: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra EmptyVen 16 Aoû 2019 - 2:10
Ouais ^^ Ce serait bien d'expliquer pourquoi le péché de la convoitise t'a choisie toi ;)
Revenir en haut Aller en bas
Lyra I. Hopkins
Date d'inscription : 07/08/2019
Messages : 5
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Re: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra EmptyVen 16 Aoû 2019 - 8:49
J'ai ajouté quelques lignes à ce sujet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Brooke Anderson
Date d'inscription : 14/04/2019
Messages : 22
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Re: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra EmptyVen 16 Aoû 2019 - 16:03
Bien, c'est correct! J'te valide! Soit sage mais pas de trop .. Ange
Je te laisse faire les papiers habituels ;)
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty

Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra

MessageSujet: Re: Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Quand j'ai envie de quelque chose, je l'ai - Lyra Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mon nabaztag ne réagit pas aux applications
» Mahamot - et si NOUS sponsorisions quelque chose ?
» [Débat] BIONICLE, depuis quand la fin était préméditée ?
» Insomnie quand tu nous tiens.
» chose défendue, chose désirée. (pv leslye)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire :: This is where we start :: This is you :: Présentations :: Présentations validées-