Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Vlad Draculea - Vampire solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Jeu 22 Jan - 17:59

Vlad Draculea

 
"la vie est une chose fascinante, tantôt présente et dans la minute elle peut disparaître"

 
Fiche d'identité :

 
Informations Générales

 
Âge Humain :
21 ans
 
Âge Surnaturel :
224 ans
 
Date de Naissance :
27 mars 1791
 
Lieu de Naissance :
Paris
 
Lieu de Résidence :
Londres
 
Métier/Études :
Néant absolu
 
Orientation Sexuelle :
Hétérosexuel
 
Statut Civil :
Veuf
 
Nourriture :
Sang humain
 
Moyen Financier :
Héritage d'une grande famille qui n'était pas la mienne
 
Groupe :
Vampire
 
Rang :
Vampire nomade
 
Avatar :
Johnny Depp
Je suis un :
Inventé
Code du règlement :
Validé
:

Code:
[size=22][color=#B61C2E]•[/color][/size] Célébrité [color=#ffffff]Ϟ[/color] [url=Lien de votre fiche] Depp Johnny [/url]

 
Personnalité :
Caractère

  • Vlad est et a toujours été solitaire. Depuis son plus jeune âge il est mis à l'écart, tant dans sa famille que dans ses fréquentations à l'époque où il en avait... A la mort de ses parents, sa solitude a été plus forte encore et l'a souvent menée à faire des choses dont il aimerait mieux ne pas se souvenir. Les âges défilants sous ses yeux perçants de vampire l'ont poussés à vivre les horreurs des humains : guerres, génocides, etc... Toutes ces atrocités lui valurent de devenir un être sans foi ni loi, ressentant la soif plus virulente qu'aucun autre vampire avant lui. Un besoin tel, que lors d'une nuit glaciale de l'hiver 1895 il décidât de mettre un terme à cette vie après plus d'un siècle d'existence. Mais il avait sous-estimé son immortalité et depuis ce temps, sa colère frappe toute créature voulant lui barrer la route.
 
Caractéristiques

  • Vlad est, en apparence, un homme en pleine force de l'âge. Plutôt bel homme, ses yeux, parfois cachés derrière quelques mèches de ses cheveux, vous transpercent et lui permettent de voir en vous vos secrets et vos désirs les plus enfouis. Son charme n'a d'égale que son amour dévorant pour les femmes.
Son corps accueille plusieurs tatouages : signe cabalistique de son ordre vampirique dans la nuque (dont le sens restera secret jusqu'à sa potentielle mort), deux initiales à l'intérieur de son poignet gauche (souvenir d'une femme dont il était jadis amoureux, mais disparue trop brutalement), une croix sur tout le long de son avant-bras droit (signe qu'il ne craint rien, pas même les crucifix), et enfin, un messager Corbeau prenant son envol sur le dessus de son pousse droit.
Sa musculature n'a rien d'extravagante mais il n'en a que faire, son corps n'est qu'une enveloppe charnelle qui se détériorera bien plus rapidement que son esprit.

 
À propos de moi
Bonjour ! Mon surnom est Wolf (peu commun pour un vampire je l'admets), j'ai 20 ans et je suis français. J'ai connu le forum grâce à une amie très chère et je le trouve divertissant et enrichissant. J'estime mon niveau de rpgiste à 2/10. Ma plus grande passion est l'écriture. Je m'engage évidemment à respecter le règlement et le contexte de Lycampire. Le mot de la fin ? Merci à tous pour votre accueil, j'en suis foncièrement heureux !

 
 
This is the Bloody Story of my Life

 
Une seule chose est éternelle : l’amour… peu importe le prix de cette éternité.

Créature de la Nuit, crée par un être de Lumière. Je suis né un six juin de l’an 1791, ou du moins c’est ce que l’on m’a dit. C’est sous le soleil de Paris que mes yeux se sont ouvert pour la première fois. Ma mère a donné sa vie pour que la mienne commence, c’est un sacrifice qu’elle n’aurai jamais dû faire, mais nous y reviendrons plus tard.
Mon enfance fût tumultueuse, à l’époque je naviguais entre les coups violents d’un père alcoolique et la solitude que m’apportait mes quelques fréquentations. En grandissant, j’ai toujours fait ce que bon me semblait, même si mon instinct de survie me forçait parfois à aller à l’encontre de certains de mes principes.

Une nuit, où la lune brillait plus que d’habitude, je l’ai rencontré. Là, à quelques mètres de moi. Un être si pur que seules les anges du soi-disant Paradis pouvait égaler. Ses yeux, dont je pouvais très clairement distingués le bleu azur malgré les ténèbres de la nuit, étaient fixés dans les miens. Le temps semblait s’arrêter, mon cœur ne savait plus s’il devait battre ou exploser. Puis, un éclair suivi très rapidement d’un coup de tonnerre, bien plus bruyant que les coups de feu synchronisés d’une armée d’un millier d’hommes. Un instant d’égarement et plus rien. L’ange avait disparu. Nous étions dans la nuit du six juin 1808, nuit de mon supposé anniversaire.
Encore sous le choc de cette vision idyllique, je retrouvais, comme chaque soir, mon père. Plus ivre que la nuit précédente, mais certainement moins que la suivante. Je rejoignis ce qui me servait de lit, en espérant avec la plus grande des ferveurs pouvoir apercevoir cet ange qui m’a tant bouleversé.
Le matin suivant, alors que l’aube s’empara de la fraicheur de la nuit, le bruit assourdissant d’une porte que l’on enfonce me réveilla en sursaut. Six hommes entra en trombe dans la maison, armes à la main, c’était la police. Trois d’entre eux arrêtèrent mon père pour une raison qui m’est inconnue, les trois autres entamèrent une visite de la maison. J’entendis mon père crier qu’il n’y était pour rien, des bruits comme une violente bagarre et soudain… le silence, plus aucun bruit. Le coup de feu m’avait assourdi. Je sautais par la fenêtre pour m’enfuir j’entendis mon père dire « pitié » suivi d’une seconde détonation plus sourde. Je courrais, aussi vite que mes jambes me le permettaient et aussi longtemps que mes poumons pouvaient le supporter.
Les officiers étaient sur mes talons, le soleil levant m’aveuglait à moitié mais je savais qu’il ne fallait pas que je m’arrête. Tout d’un coup, un pincement au thorax, suivi immédiatement par une assommante douleur aux côtes qui stoppa ma course, que m’arrivait-il ? Je tombais à genoux, le monde tournait autour de moi. Un homme hurla « J’ai eu le fils ! », puis je tomba sur le ventre. Un liquide chaud arrivait jusqu’à mon menton, puis un goût métallique vint dans ma bouche, je compris que c’était du sang. Mon sang.

Je me suis réveillé dans un lit de soie. J’avais l’impression de connaitre cet endroit, mais il n’en était rien. Un doux parfum caressait mes narines lorsqu’une lumière presque aveuglante mais légère à la fois vint heurter mes yeux à peine ouverts. Et je la vis, à mon chevet, cet ange que j’avais déjà aperçu. Je voulu me redresser mais une douleur à la poitrine telle un poignard me freina aussitôt. Elle me dit de rester calme et que j’avais besoin de repos. Elle me raconta comment elle m’avait trouvé, mort, au milieu d’un petit sentier. Ce mot retentit comme la plus grosse des cloches de la cathédrale de Notre Dame, « mort ». Mais où suis-je dans ce cas ? Elle continua son histoire alors que je m’interrogeais sur bon nombre de questions. Sa voix était limpide, claire, aussi douce qu’une mélodie que l’on chante à un enfant pour le calmer.
« Suis-je mort ? » lui demandais-je, elle répondit que je n’étais ni vivant, ni mort. Je lu dans ses yeux toute la tristesse du monde. Elle me conta ce qui s’était passé, ce qu’elle était. Ce n’était pas un ange, mais ce que nous appelions communément, un vampire. Elle plongea ses yeux dans les miens et me montra ce qu’elle avait fait. Pour me ramener à la vie, elle dû me faire boire son sang. Elle m'a demandé de lui faire confiance, j'ai hoché la tête en signe d'accord, elle porta à mes lèvres un calice et me dit de boire. Encore ce goût de métal rouillé ancré dans un liquide chaud, mais il fut vite remplacé par la douceur et la délicatesse; je n'eue besoin d'ouvrir les yeux pour deviner agréablement son baiser. Ses lèvres si tendres venaient heurter langoureusement les miennes. En cet acte je vis de l’amour, un amour si grand qu’aucun mortel de nos jours ne pourrait en avoir idée. Elle finit par me dire que je ne devais plus jamais craindre la mort.
Sélène, c’était son nom. Un nom disparu aussi rapidement et brutalement qu’il était arrivé. Elle avait fait de moi un vampire immortel, et je l'aimais, par dessus tout. Son sang faisait et fait encore battre mon cœur.
Mais un être, vil, sournois, et sadique me l’a enlevé voilà près d’un siècle et demi, un être lui aussi issu de la nuit. Un loup. Un lycan.
Je m’appelle Vlad Draculea, et je n’ai pas encore obtenu vengeance.

 
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 387

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Jeu 22 Jan - 20:08

C'est bon pour moi M'sieur, bienvenue parmi la population londonienne de ce petit monde qu'est le nôtre Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Ven 23 Jan - 8:23

Merci Jared, j'espère être digne de l'accueil que vous m'avez apporté !

V.
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 387

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Ven 23 Jan - 8:49

Je t'en prie, et rassure toi, ca ne fait aucun doute ;)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Nathan Foss
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 150

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Ven 23 Jan - 11:41

Re bienvenue chez nous, Vladou ! Amuses-toi bien ;)

_________________

   
WHERE MY DEMONS HIDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Dim 25 Jan - 9:54

Merci beaucoup Sieur Nathan. Je tâcherai de m'amuser autant que faire ce peut.

V.
Revenir en haut Aller en bas
Lignée SiddyLignée Siddy
avatar
Lycampire
Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 223

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Dim 25 Jan - 20:23

Re Bienvenue le Vamp Razz

Tu sais que Johnny Depp est un de mes fantasmes depuis toujours Surprised Bave Passons.. Rolling Eyes

Au plaisir de se croiser avec Adriel ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   Mar 3 Fév - 15:26

Je l'ignorais très chère, j'espère que ce personnage ne ternira pas l'image de notre beau Johnny !

V.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vlad Draculea - Vampire solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vlad Draculea - Vampire solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Loup solitaire et souvenir de jeunesse
» Seigneur vampire sur base de Sinople
» Vampire en avril
» Alac, voyageur solitaire loin de son foyer...
» Je recherche Vampire L'âge des ténèbres
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Vieilles présentations
  • -
    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 12:53