Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 My sweet song | Scarlet & Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: My sweet song | Scarlet & Sasha   Mer 4 Fév - 16:56

La lune éclairait Londres d'une candide lueur, caressant de ses rayons argentés les toits de la ville. Big Ben s'éveilla et les douze coups de minuit retentirent quand une large main gantée poussa la porte d'un bistrot. L'homme portait un costume bordeaux trois pièces parfaitement ajusté et évolua dans l'établissement avec une démarche aérienne. Son entrée fit tourner deux ou trois têtes mais il n'y prêta pas attention et s'assit au bar où d'un signe de main il interpella le serveur. Il posa sur celui-ci un regard perçant, accompagné d'un agréable sourire et commanda un verre de son meilleur vin rouge. Non que la couleur ne lui rappelle pas une autre boisson forte appréciée, mais il savait apprécier les bonnes choses.

Il retira ses gants dans une lenteur extrême ses gants en cuir qu'il posa avec soin sur le plateau du bar. Dans le bistrot s'éleva la voix chantante d'une femme qui pourtant n'attira pas plus l'intérêt de l'homme. Si il y avait un domaine dans lequel notre charmant personnage était implacable c'était bien dans la musique. C'était toute sa vie, et ce qu'il y avait de plus humain dans son immortalité. La musique l'accompagnait au quotidien et remplissait ses caisses déjà débordantes d'or. Mais il ne faisait pas ça pour l'argent, mais pour la passion. La passion d'un art qui le faisait autant vibrer que des courbes avenantes. Mais la musique qu'il entendait en ce moment ne lui faisait rien de plus qu'un bourdonnement dans le creux de son oreille.

La musique s'arrêta, quelques applaudissements se firent entendre, et plus rien. Le regard de notre homme était rivé sur la robe écarlate de son verre de cristal quand ses oreilles discernèrent une démarche féminine qui rejoignit l'emplacement de la précédente chanteuse. Un délicat parfum arriva jusqu'à son nez mais il ne tiqua pas tout de suite et porta son verre à ses lèvres. Ce n'est que lorsque la voix de la jeune femme résonna dans l'établissement que ses yeux brillèrent d'un soudain intérêt. Son regard sombre traversa le miroir qui lui faisait face pour découvrir l'élégante rousse qui évoluait sur scène à la voix ensorcelante.
Revenir en haut Aller en bas
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Scarlet Skellington
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 129

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Ven 6 Fév - 6:40


My Sweet Song
Feat : Scarlet & Sacha




Aujourd’hui se tient un évènement un peu spécial… En effet, le gérant du bar dans lequel je chante le samedi soir commençait à me connaitre. Cela faisait bientôt deux ans que nous collaborions. Je considérais que c’était lui qui m’offrait la chance de m’adonner à l’une de mes passions artistiques en public. Je chant était comme une évidence pour moi. Bien que je ne sois pas de nature à m’imposer dans un groupe, j’aimais m’exprimer de cette façon quand l’émotion de gagnait. Or, lui, ce charmant homme m’avait fait savoir que son établissement était quasiment plein les samedis, et qu’il envisageait sans mal une relation de cause à effet avec ma présence… Chose qui me ravissait également, cela me conduisait à penser que nous étions tous gagnants. Que je lui rendais donc, en l’aidant à remplir son bar, un peu de la chance qu’il m’avait donnée.

Toujours était-il que la semaine passé, quand j’avais été sur le point de partir, il m’avait arrêtée pour m’informer du fait qu’il entendait convier tous les musiciens qui se produisait dans son bar, à l’occasion du 5ème anniversaire de son ouverture. Il souhaitait organiser une longue soirée musicale au cours de laquelle, chaque artiste interprèterait 3 morceaux chacun. Et même, pourquoi ne pas demander aux clients présents dans la salle de se joindre à nous, si certains possédaient un talent particulier qu’ils auraient aimé partager.
Voilà comment, je me retrouvai à travailler assidument mes trois chanson jusqu’au mercredi suivant. J’y consacrais tout mon temps libre avec un entrain non dissimulé. Heureusement, je vivais seule. Pour cet évènement particulier, j’avais choisi de m’accompagner moi-même d’un piano, en plus du soutien habituel des musiciens qui avaient maintenant l’habitude de travailler avec moi.

Enfin, je jour J arriva. Comme à mon habitude, je passai la porte en jeans, ma verste en cuir sur les épaules. Grand nombre des clients ne me remarquaient pas dans cette tenue. Je me fondais relativement dans la foule, même s’il était déjà arrivé que certains me reconnaissent.
La première chanteuse de la soirée, humaine, était sur le point de prendre possession de l’estrade. Je filai discrètement dans la pièce au sous-sol qui servait de coulisse pour aller me changer, et me maquiller. J’avais environ 15 minutes. Suffisantes pour un vampire.
Ainsi je troquai mon T.Shirt, ma veste et mon jeans contre un corset  orné de dentelle, lacé dans le dos, et une jupe longue faite de soie et de mousseline noires. Elle était fendue jusqu’à mi-cuisse sur un coté, contrastant parfaitement avec ma peau de marbre. Un nœud semblait maintenir le tissu à cet endroit en des plis gracieux.
Mes cheveux en cascade sur mes épaules, je finissais à peine de souligner mon regard quand je vis la demoiselle redescendre et me lancé un léger sourire

«C’est à vous…»

Je lui rendis son sourire avenant en me dirigeant vers l’escalier pour rejoindre la salle.

« Merci beaucoup, j’y vas sans tarder. Félicitation à vous, qui avez ouvert le bal »

Je lui fis un petit clin d’œil complice, et montai saluer les clients enjoués, un sourire radieux sur le visage. Avant de m’assoir au piano. C’était à moi de se faire s’envoler les premières notes, pour donner le signal aux autres musiciens de se lancer.
C’était dans ce climat harmonieux que ma voix s’éleva en ce lieux qui me tenait tant à cœur à présent…

"Lithium, don't want to lock me up inside.
Lithium, don't want to forget how it feels without...
Lithium, I want to stay in love with my sorrow.
Oh, but God, I want to let it go."





©Remon sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Ven 6 Fév - 17:41

La voix de la chanteuse s'envola et bientôt les instruments la rejoignirent. Reposant le verre de cristal sur le bar, l'homme ferma les yeux pour ne laisser aucun de ses autres sens polluer celui dont il avait vraiment besoin. On pourrait le priver des quatre autres, seul l'ouïe l'importait vraiment. Il se laissa guider par son chant qui, si il n'était pas mort depuis des siècles, aurait fait palpiter son cœur.
Il savait reconnaître une belle voix quand il en entendait une. Et c'était le cas ce soir là. Les dernières notes retentirent, trop vite au goût du vampire.

Il rouvrit donc ses yeux sombres et fit rapidement volte face, laissant un verre à moitié vide. Il ramassa ses gants en cuir pour les glisser dans la poche arrière de son pantalon et traversa le bistrot à grandes enjambées. Il attendit que la chanteuse ait quitté la petite scène et vint se placer face à elle de manière à attirer son attention. Il lui offrit un sourire bienveillant et s'inclina respectueusement.

-Mademoiselle. Permettez-moi de vous féliciter pour votre prestation. C'était un délice.

Il n'avait pas l'intention de simplement la complimenter et de se montrer comme un simple admirateur. Il avait de beaucoup plus grands projets pour elle, pour eux deux à vrai dire. Il se redressa et observa un instant le piano sur lequel la belle rousse avait joué. C'était bien le plus bel instrument qui lui avait jamais été donné de jouer. Toutes ses compositions partaient de celui-ci, du bout des doigts, une gamme infinie de notes et d'accords s'offraient à un monde encore inexploré et que Sasha prenait plaisir à émietter un petit peu plus chaque jour.

-Ma requête va sans doute vous paraître absurde, mais me feriez-vous l'honneur de me laisser vous accompagner pour votre prochaine chanson ?

Il n'était pas du genre à tourner autour du pot. C'était un homme très spontané. Son sourire s'élargit un peu plus, avant qu'il ne poursuive, étouffant un léger ricanement. Et il secoua la tête avant de planter son regard dans celui de la jeune femme.

-Mais je manque à toutes mes bonnes manières, veuillez m'en excuser. Permettez moi de me présenter. Sasha Winkler.

Gracieusement, il s'inclina de nouveau et délicatement attrapa la fine main blanche de la chanteuse et y déposa un léger baise main, sans jamais détourner son regard d'une extrême profondeur du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Scarlet Skellington
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 129

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Jeu 19 Fév - 19:51


My Sweet Song
Feat : Scarlet & Sacha




Les dernières notes de la chanson que j’avais interprétée s’élevaient dans la salle.
Nous avions effectivement prévu de solliciter le public en cours de soirée pour inciter la clientèle à prendre directement part aux festivités, mais je ne pus cacher ma surprise en voyant un grand hommes aux allures fièrement sombre se lever, et s’avancer vers moi d’un pas assuré, un sourire aux lèvres, à peine étais-je descendue de la petite estrade. Je posai sur lui un regard plein d’enthousiasme. S’il prenait si vite les devants, je me plaisais à croire que cela signifiait que nos représentations, bien que peu nombreuses lui avaient plu.

Mes suppositions furent confirmées quand il m’adressa ses félicitations avec une grâce hors du temps. Je devais probablement en avoir des étoiles dans les yeux.

« Et bien, monsieur, vos mots me vont droit au cœur… »

Je ne pu m’empêcher d’attarder mon regard sur cet homme qui n’avait décidément rien de commun… Mais pas ce regard que l’on pose sur une bête curieuse. Il avait inconsciemment sollicité mon regard d’artiste… Ses traits… Son maquillage habilement posé en un jeu d’ombre et de lumière qui faisait de son regard une œuvre d’art en lui-même…

Je croyais être arrivée au bout de mes surprises, mais je me trompai. Un vampire…  Il observait le piano comme un véritable passionné. Presque comme si l’instrument avait été un vrai animal de concours… Etait-il réellement musicien, ou simplement fasciné par le spectacle que nous venions d’offrir ?
Là encore, il répondit à ma question silencieuse…

« Ma requête va sans doute vous paraître absurde, mais me feriez-vous l'honneur de me laisser vous accompagner pour votre prochaine chanson ? »

Absurde ? Certainement pas ! Inattendue, Utopique peut-être, mais en aucun cas absurde. Mon regard s’illumina encore, si toutefois s’était possible, et je répondis d’une voix des plus enjouées

« Ce sera un réel plaisir ! Nous espérions sincèrement que notre musique donne envie au publique de prendre part à la fête. C’est donc avec une joie immense que je vous enjoins à prendre place, monsieur… ? »

J’allais l’annoncer au début du morceau. Comme tous musiciens, il méritait que son nom ne tombe pas dans l’oubli. Certes, on se souvient souvent du visage qui accompagne une voix. Mais elle serait bien perdue si elle devait toujours œuvrer seule.
Je me décalai en désignant donc la place du pianiste que j’occupais encore quelques minutes plus tôt. J’aimais son franc parlé, qui ne l’empêchait pas de rester poli. Je trouvais cela rassurant en un sens. Il est plus aisé de faire confiance à quelqu’un qui sait formuler ses pensées. Qu’elles soient positives ou non.

Le mensonge était un fléau.

« Sasha Winkler »

Ma voix avait franchi mes lèvres dans un souffle. J’étais certaine de ne jamais oublier ce nom. Je pouvais assurer que ce visage resterait gravé dans ma mémoire, sans vraiment savoir pourquoi… Enfin… Non…  Ce serait me mentir à moi-même que de feindre l’incompréhension. Sa voix… Son regard percutant, si profond que j’aurais pu m’y perdre, sans pour autant manquer d’air, comme lorsque je fixais trop longtemps Adriel… Mais… Là, j’avais cette impression qu’il était possible que cette obscurité m’enveloppe me détournant de la lumière agressive du monde réel… C’est quand cette pensée me traversa l’esprit qu’il effleura le dos de ma main de ses lèvres. Je ne pus retenir un léger frisson.
Deux ou trois seconde passèrent avant que je ne sois capable de reprendre la parole.

« Chantez-vous, M. Winkler ? »

Etais-ce irréaliste que de déjà imaginer sa voix se joindre à la mienne ? Je n’avais aucune idée de ce dont il était capable. Mais si un une telle harmonie pouvait exister, je ne voulais manquer cela sous aucun prétexte. Toujours happé par son regard, j’ajoutai

« Quoi qu’il en soit, je vous laisse le choix de la chanson »


©Remon sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Sam 21 Fév - 9:38

Sasha se redressa, un large sourire ravi aux lèvres. Le piano qui se trouvait derrière la jeune rousse semblait comme l'appeler à lui, réclamant que ses doigts lui donnent vie. Et le vampire n'attendait qu'une chose, en faire jaillir la musique. Et il aurait la chance, cette fois-ci, de s'accompagner d'une voix aussi charmante que celle de la belle, qui soit dit en passant ne lui avait pas donné son nom en retour. Mais il ne s'en formalisa pas.
Chantait-il ? Il lui arrivait effectivement d'associer sa voix à ses compositions, mais il préférait en général laisser ça à des personnes qu'il jugeait plus compétent. Mais il pourrait être intéressant et très excitant de mêler sa voix à la sienne.

-Il m'arrive effectivement de pousser la chansonnette. Dit-il à voix basse.

Elle lui laissait le choix de la musique et le vampire chercha rapidement dans ses multiples références musicales pour trouver la chanson adéquat, et il la trouva. Et c'est elle même qui l'avait inspiré avec sa dernière chanson. Un duo qui mêlait force et délicatesse, puissance et douceur. Son sourire se fit alors plus large, son regard toujours rivé dans l'océan de ses yeux. Il lui tendit sa main pour la guider jusqu'à sur la scène.

-Permettez.

Il ne lui avait pas dit le titre de la chanson, volontairement. C'était en quelque sorte pour la mettre au défi. Mais en une chanson il avait cerné ses références musicales. Elle reconnaitrait donc rapidement la musique en question.

Dans de lents mouvements, il prit place derrière le piano et en caressa les touches délicatement, sans en faire sortir le moindre bruit. La salle fut plongée dans le silence et les yeux du vampire semblaient lire sur les touches noires et blanches l'histoire de l'instrument. Il pouvait le dater rien qu'en l'effleurant. Il était assez vieux, ce qui lui donnait une résonance toute particulière. Il soupira d'aise et releva son regard de braise sur la chanteuse. Il fit résonner les premières notes, jouant ainsi l'introduction de la musique, ce qui mettrait la jolie rousse sur la piste du duo de Amy Lee et Seether, Broken dans une version acoustique, piano et voix.
Revenir en haut Aller en bas
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Scarlet Skellington
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 129

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Dim 22 Fév - 8:43


My Sweet Song
Feat : Scarlet & Sacha




Je le laissai s’assoir et me repositionnai derrière le micro. Cette fois, mon sourire enjoué était réellement sincère.

« Il semblerait que la soirée s’annonce particulièrement bien étant donné que nous avons déjà un artiste inattendu est déjà tenté de monter sur nos planches, M. Sasha Winker, qui nous fait l’honneur de prendre place au piano et de joindre sa voix à la mienne. »

A peine avais-je achevé ma phrase qu’un tonnerre d’applaudissement retentit. Les gens devaient certainement saluer l’audace du vampire, qui quant à lui, semblai totalement dans son élément. J’en venais à me demander s’il avait l’habitude de se produire devant un public…
Les premières notes retentirent… Je reconnus la chanson avant la fin de la première mesure. Décidément, j’allais de surprise en surprise, sans jamais être déçue…. Cette fois, sa voix serait la première à se poser sur la mélodie de l’instrument que ses doigts semblaient avoir littéralement envouté. Je me laissai également emporter quand mon tour arriva… Et alors… Je frissonnai quand nos deux voix s’enchevêtrèrent sans jamais se bousculer, comme s’il s’agissait d’une valse parfaite. On aurait pu croire que des répétitions avaient précédé cette performance si je n’avais pas mentionné le fait que cet instant résulterait d’une totale improvisation.

C’était à regret que je laissais s’envoler la dernière note de cette chanson, qui, par les émotions qu’elle avait suscité, autant par son texte que par le contexte dans lequel elle avait été interprétée.
M. Winkler était un véritable virtuose à n’en pas douter. Il avait quelque chose de particulier par rapport aux autres musiciens avec lesquels j’avais pris l’habitude de jouer. Non pas que les autres ne soient pas passionnés, et qualifiés… Mais… Je ne mettais pas le doigt dessus. Quand des applaudissements retentirent de nouveau, et même certains sifflaient réclament un autre morceau, je me tournai vers le pianiste lui signifiant par le regard ce sentiment de bonheur qui s’était emparé de moi. Jamais je n’avais eu l’occasion de partager un moment pareil avec quelqu’un.
Quelques secondes plus tard, je repris la parole à ‘attention de l’assistance, mon enthousiasme résonnant dans ma voix

« Et bien, il semblerait que notre collaboration improvisée ait été sincèrement appréciée. »

Je me tournai vers le vampire en lui faisant un petit clin d’œil.

« J’imagine que si l’envie vous prenait de revenir, vous seriez accueilli à bras ouverts. »

Je lançai un regard au gérant du bar qui hochait vivement la tête, et après avoir remercié une dernière fois le public, et annoncé une pause dans le programme, je descendis de l’estrade en tendant la main au prodige, l’invitant ainsi à me suivre. Une fois que nous avions rejoint la salle proprement dite, je me dirigeais vers le comptoir sans l’avoir quitté des yeux.

« Quel moment unique… Je vous en prie, laissez moi vous offrir un verre….




©Remon sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Dim 22 Fév - 16:34



Sasha était reconnu dans le domaine musicale, même si il prenait un soin particulier à ce qu'on ne sacha pas vraiment qui il était physiquement, pour qu'on ne se pose pas trop de questions sur le fait qu'il ne vieillissait jamais. C'est aussi pour cela qu'il ne gardait jamais le même nom trop longtemps pour signer ses œuvres. Mais apparemment, quelques unes des personnes présentes ici l'avaient reconnu. Mais le vampire n'y porta pas attention, déjà concentré par ce qu'il s'apprêtait à interpréter avec la jolie chanteuse.

Il ne s'était pas trompé. Elle avait un réel talent. Ses doigts caressaient doucement les touches du piano, et leurs deux voix flirtaient innocemment ensemble, dans une parfaite harmonie comme si il avait été écrit quelque part qu'elles devenaient se rencontrer et s'unir. Cette union était magnifique et Sasha prit un réel plaisir à poser sa voix sur la sienne. Il était rare que l'ancien se prête au jeu du duo, mais c'était là une occasion en or que de pouvoir s'associer à une aussi belle voix. Il mit du coeur dans le morceau et ce, jusqu'à la dernière note.

Son regard d'artiste conquis rencontra celui de la rousse et son enthousiasme non dissimulé lui fit chaud au cœur. Il voyait en elle une source infinie d'inspiration et déjà des milliers de projets germaient dans son esprit. Il offrit à la chanteuse un léger hochement de tête pour toute réponse. Oui, peut être se prêterait-il à nouveau à ce jeu. La jeune femme, dont il ignorait toujours le nom, annonça une pause dans le programme et Sasha se leva, remerciant le public pour leurs applaudissements par une légère révérence et suivit la chanteuse jusqu'au comptoir. Suite à sa proposition, il pouffa de rire avant de poser sa main sur son coeur

-Mademoiselle, vous m'avez devancé dans cette invitation. Et mon côté vieux jeu ne peut s'empêcher d'être affreusement gêné à l'idée de me voir offrir à boire par une femme.

Il lui sourit doucement. Il était de la vieille école, traînant avec lui un tas de règles de bienséance, de bonne conduite. Et se faire offrir un verre par une aussi jolie jeune femme n'était pas dans ses coutumes. Mais il fallait vivre avec son époque après tout. Amusé, il soupira et ajouta :

-Mais soit. J'accepte. Mais c'est à charge de revanche, mademoiselle … ?
Revenir en haut Aller en bas
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Scarlet Skellington
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 129

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Jeu 5 Mar - 11:06


My Sweet Song
Feat : Scarlet & Sacha




Je ne pus ignorer la gêne qui l’étreignit quand je proposai de lui payer un verre. Adriel aurait sans doute réagi de la même manière… Ce rapprochement me fendit d’un léger sourire, ce qui me troubla un peu. Différents flashes m’apparurent. Différentes époques, et donc, différents sentiments. Si je les prenais dans l’ordre chronologique… Je dirais… Ma première rencontre avec Adriel, quand j’étais humaine. Son regard avait quelque chose d’hypnotique, mais, en une sorte d’hypnose réciproque. Sans que je ne comprenne jamais vraiment comment, ni pourquoi, il voyait quelque chose de merveilleux en moi. Simple fille passionnée d’art.
La seconde, la réapparition de ce même gentleman, dans ce même bar, alors que je chantais. Je l’ai aperçu dans la foule, et… Son regard sur moi… Si troublant… D’autant plus que ma colère, si violente fut-elle, n’avait pas eu l’air de le déstabiliser. Chose qui m’avait désarmée d’abord, puis irritée…

Mais les choses avaient bien changé maintenant.  J’avais un point de vue différent sur celui que la communauté vampirique appellerait communément, mon Créateur. J’avais compris un certain nombre de choses depuis tout cela. De plus, je me trouvais être moins naïve, et j’avais pu apprendre les coutumes des vampires issus de la même culture que la sienne.  Je n’irais pas jusqu’à dire que j’étais familière des égards que m’accordait Monsieur Winkler…  Absolument pas. J’étais profondément touchée. Mais j’essayais de me convaincre d’être un tant soit peu plus attentive à ses intensions. De toute évidence. Nous partagions une passion commune, et il semblait que cette soirée ne soit que le préambule d’un nouveau récit… Une nouvelle pièce du puzzle de mon existence. J’avais perdu un siècle à me laisser ronger par le chagrin. A présent, que je commençais à vraiment me reconstruire, j’entendais bien profiter de ce temps infini dont je disposais. Ce qui ne signifiait en aucun cas que j’oublierais ce que j’ai vécu, mais j’irai de l‘avant.

Je pouvais percevoir, dans le regard du vampire qui me faisait face, une pointe de stupéfaction… Et de gêne peut-être. Sans doute parce qu’il ne s’attendait pas à ce qu’une femme veuille lui offrir un verre. A-vrai-dire, j’avais fait cette proposition tout à fait naturellement, pour le remercier d’avoir illuminer la soirée de son talent en ma compagnie, et aussi dans l’espoir de prolonger un peu l’instant mémorable que nous venions de partager, même si, à présent, il se déroulerait sans le piano.
Je fus ravie de voir qu’il acceptait mon invitation, mais qu’en plus, il demande déjà à me la retourner. En y réfléchissant bien, je devais avoir l’air d’une jeune demoiselle à l’heure de ses premiers émois… Mon sourire refusait de quitter mon visage.

« Vous me feriez le plus grand des honneurs »

Je marquai une pause en réalisant que peut-être il n’avait pas assisté à l’introduction qu’avait fait mon ami en début de soirée, et que donc, il ignorait toujours mon nom… Je me mordillai la lèvre, en proie à une légère gêne.

« Scarlet Skellington. Pardonnez-moi. Votre présence à été si capitale ce soir, bien qu’inattendue, que j’en oubliais que vous aviez pu ne pas assister aux présentations… »

En tant qu’artiste, j’imaginais sans mal que tous les types d’arts puissent l’inspirer, même s’il ne les pratiquait pas. Ainsi, comme il m’avait fait partager le sien, comme un cadeau divin, j’envisageai de lui donner un aperçu de ce dont j’étais capable, moi, dans mon domaine de prédilection. En effet, la musique m’est vitale, mais je m’exprime encore plus par le dessin.

« Que diriez vous de me rejoindre un soir, au Carson’s arts ? Le salon de tatouage, et mon lieu de travail qui se trouve sur le trottoir d’en face, en sortant d’ici. De l’autre coté du parc ? Ma façon à moi de vous souhaiter la bienvenue dans mon monde »

Un petit rire enthousiaste m’échappa, rien qu’à cette perspective, alors que je priais intérieurement  pour qu’il accepte, tout en faisant signe au barman pour qu’il vienne prendre la commande de nos boissons.



©Remon sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Dim 15 Mar - 6:51

Sasha Winkler faisait parti de ces vieux vampires qui restent attachés au siècle dans lequel ils sont nés. Il ne peut se défaire de certaines coutumes ou bonnes manières de l’époque, ce qui peut le faire paraître comme vieux jeu par moment. Bien sûr, il s’adapte parfaitement aux différents siècles qu’il traverse, mais les vieilles habitudes restent. Le vieux vampire se laissa contaminer par l’enthousiasme apparent de la jolie rousse et ne put s’empêcher de sourire.
Enfin, elle se présente à lui et c’est avec un léger hochement de tête qu’il accueillit ce prénom, Scarlet. Un prénom qui semblait s’accorder à la perfection à la douceur qui émanait de la vampire. Elle lui parla alors de son salon de tatouage et Sasha fut assez surpris de découvrir qu’elle n’était pas uniquement chanteuse, et qu’elle ne considérait pas la musique comme le domaine dans lequel elle excellait.

-Moi qui pensais que votre monde était la musique … Je serais ravi de découvrir votre art.

Bien qu’artiste dans l’âme, dans la pratique, l’ancien ne se concentrait qu’uniquement sur la musique. Mais ça ne l’empêchait pas de s’intéresser à toutes les formes d’art qui existe, en tant que fervent amateur et spectateur.
Il avait une relation particulière aux tatouages, tous ceux qui marquaient sa peau était un bout de vie, des cicatrices indélébiles d’évènements ou de principes qu’il ne voudrait jamais oublier, bons ou mauvais. Les ailes, les poignards, le cœur enflammé … tous se référaient à quelque chose, mais rares sont ceux qui savent exactement à quoi. Il aimait les tatouages, leur poésie, leur signification …

-Ainsi, je connais désormais une bonne adresse, si jamais l’envie me reprenait de marquer à nouveau ma peau.

Oui, il n’attendait même pas de voir ce dont elle était capable pour en déduire qu’elle était une bonne tatoueuse. Car si elle dessinait aussi bien qu’elle chantait, il viendrait dans son salon sans hésiter. De la manière dont il était habillé on ne pouvait pas distinguer les différents tatouages qu’il portait, ou peut être parviendrait-on à entrapercevoir ceux qui ornaient ses poignets.
Un serveur arriva. Par courtoisie, Sasha laissa la rousse commander en première et demanda un verre de vin rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Scarlet Skellington
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 129

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Lun 30 Mar - 7:59


My Sweet Song
Feat : Scarlet & Sacha




Pour être artiste, et aussi talentueux, il fallait indéniablement être perfectionniste. Exigeant avec soi-même. Même avec un don naturel. Assurément, le compositeur l’était. Il devait faire partie des gens pour qui l’art avait une âme.
Je fus ravie d’apprendre que le monde du tatouage ne lui était pas étranger, et en vins même à essayer d’imaginer quel genre de motifs pourrait lui correspondre… Déformation professionnelle…

Je l’imaginais déjà tout regarder autour de lui. Il en apprendrait u peu plus sur moi. Choisir un tatoueur selon moi, n’a rien d’anodin… Il faut se sentir en confiance. Le dessin qu’il imprime à votre peau ne s’en va jamais, et même si certaines personnes choisissent des modèles  issus d’un catalogue,  les motifs représentent toujours quelque chose d’important aux yeux du client. Il arrive que certains ne veuillent pas en parler, mais la plupart du temps, une séance de tatouage donne lieu à quelques confidences.  Et dans le fond, si on cherche à me connaitre, il y a beaucoup d’éléments au salon qui sont très personnels. Mais rares étaient les clients qui s’attardaient dessus. Ils ne venaient pas pour ça et je les comprenais tout à fait.

« Vous serez accueilli avec plaisir même si vous n’envisagiez pas d’ajouter une nouvelle pièce à votre collection »

Je souriais toujours. Incroyable comme une passion partagée peut réchauffer un cœur. Qu’il batte ou non.
Nous allâmes prendre commande au comptoir. Je me laissai tenter par une coupe de champagne.

« Désirez-vous rester au bar, ou une table vous conviendrait-elle mieux ?  Il me restera deux morceaux à jouer d’ici environ une demi-heure, après quoi, je serai entièrement disponible. »



©Remon sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Jeu 9 Avr - 15:13

Sasha ne lâchait pratiquement pas Scarlet du regard. Son regard déviait uniquement pour prendre commande auprès du serveur, et encore, ce n'était que furtivement. Aussi belle puisse être la rousse, le regard du vampire n'était pas celui de quelqu'un qui contemplait une belle femme. Il était comme émerveillé par la joie et la passion qui brillaient dans ses deux petites billes bleues. Mais il y avait aussi, dans ce regard azur, une lueur de mélancolie qu'il ne pouvait ignorer. Mais toujours est-il que la tatoueuse parvint à tirer au vampire un sourire tendre. Rare étaient les personnes à qui il acceptait de s'ouvrir, mais Scarlet pourrait bien parvenir à percer sa coquille.

Son regard sombre la quitta un instant pour balayer la salle du regard. Il rencontra quelques sourires qui semblait -il lui étaient destinés et il reporta un regard gêné sur le bar. Il n'était pas vraiment porté sur ce genre de démonstration. Le serveur arriva à ce moment là avec deux coupes de champagne. Sasha prit le verre de cristal entre ses doigts et le leva en direction de celle qui avait partagé sa voix avec lui le temps d'une mélodie.

- A cette charmante rencontre et à la musique. Annonça t-il avec un léger sourire puis porta le verre à ses lèvres. Puis il le déposa sur le plateau du bar.

-Que prévoyez vous de chanter pour la suite ?

Le vampire était curieux de connaître l'étendue du répertoire de la belle rousse. Son esprit fourmillant déjà d'un tas de projets dans lesquels elle était incluse.
Revenir en haut Aller en bas
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Scarlet Skellington
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 129

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Mer 15 Avr - 20:15


My Sweet Song
Feat : Scarlet & Sacha




Je fus ravie de constater que ma joie était contagieuse quand un sourire se dessina sur ses lèvres. Je ne pus m’empêcher de remarquer la légère lueur qui illumina son visage à ce moment là, et, même si je lui avais trouvé du charme dès que nos regards se furent croisés, ce fut à cet instant précis que je réalisai à quel point il pouvait être beau… J’aime les gens sombres. Je serais bien mal placer pour me détourner de telles personnes, étant donné ma vision du monde, et ce que je suis devenue. Mais son sourire apportait à ses traits et son regard une lueur magnifique. Non pas que je considère cet homme comme un objet d’étude, je dirais plutôt qu’un visage est assimilable à un tableau dans la mesure où, à l’instar d’un visage, on ne peut tout lire en un coup d’œil.

Il me semblait qu’il avait le même type de regard sur moi. Cette pensée piqua ma curiosité… En effet, je me demandais ce qu’il percevait de moi en ce moment. Les artistes ayant toujours une sensibilité particulière aux expressions, et au langage du cops. Bien sûr, les mots ont leur importance, mais ils sont loin d’être le seul moyen de faire passer un message.
Je connaissais pas du tout M.Winkler, pour ne pas dire, pas du tout. Mais j’avais envie de me présenter à lui, petit à petit. Une conversation banale semblait justement trop banale, et j’entendais bien m’y prendre autrement. S’il se prenait au jeu, ça promettait d’être intéressant, de se découvrirai par notre art. Je n’avais encore jamais vraiment fait cela, mais après tout, il n’est jamais trop tard pour les nouvelles expériences.

Assise en face du compositeur, je croisai mes jambes gracieusement en levant mon verre en direction du sien pour les faire tinter l’un contre l’autre.

« Parfaitement ! Quelle rencontre, qui n’aurait peut-être jamais eu lieu sans la musique. »

Je lui fis un clin d’œil en portant la coupe à mes lèvres. Je fus moi-même surprise par la confiance que m’inspirait mon interlocuteur. Je savais ne jamais l’avoir croisé auparavant. Et pourtant… J’avais vraiment envie d’échanger avec lui…
Son intérêt pour la suite des évènements me conforta dans mon idée.

« C’est une chanson qui me tient particulièrement à cœur… Elle m’évoque beaucoup de choses. J’espère que vous l’appr… »

Alors que j’allais approfondir mon explication, une main d’homme se posa sur mon épaule. Je le savais rien qu’à sa forme, sa lourdeur. Elle ne pouvait pas être féminine. Je tournai la tête. Un humain, un peu soûl. Son équilibre semblait ne plus être au mieux. Il pouffa bêtement quand je posai un regard interloqué sur lui.

« Viens chanter pour moi en privé beauté… »

Il empestait le whiskey. Toujours souriante, je me levai en retirant sa main de mon épaule.

« Je ne fais pas ce genre de chose »

J’espérais qu’il n’insisterait pas. Je ne craignais aucunement de devoir me débarrasser de lui par la force. Mais la soirée se passait bien, et je voulais que cela puisse continuer sur sa lancée…





©Remon sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Lun 27 Avr - 6:15

Une rencontre qui n'aurait sans doute jamais eu lieu sans la musique... C'était tout à fait ca. Sasha n'était pas le genre de personne à aller vers les autres sans réelle raison. Pas qu'il soit timide mais plutôt... renfermé. Surtout depuis les derniers siècles passés.
Mais là, en dehors du simple domaine musical, le vampire se rendait compte que Scarlet était tout à fait le genre de personne avec qui il s'entendrait parfaitement. Mais jamais il n'aurait pu caresser un tel fait si il n'y avait pas eu ce petit concert.

Il l'écoutait attentivement quand un homme vint les interrompre. Silencieux et discret, Sasha ne s'en mêla d'abord pas. Il se contentait d'observer la scène, le regard froid. Mais quand il vit l'homme commencer à devenir plus insistant, il se leva. Faisant quelques pas en avant, arrivant à la hauteur de l'humain, il déposa sa main sur son épaule, ne le regardant pas.

-Vous ne trouverez pas ce que vous cherchez ici ... Dit il d'une voix calme mais aux intonations glaciales, ses lèvres bougeant à peine.

L'homme sembla se débattre un instant, prêt à envoyer le vampire balader. Mais c'est à ce moment là qu'il rencontra le regard du sang froid, un regard posé mais extrêmement sombre, impitoyable. L'humain ravala ses mots, marmonna une phrase inaudible et tourna les talons, manquant de se prendre le bar de plein fouet. Sasha soupira avant de fermer les yeux pour retrouver un faciès plus ... amical. Il se rassit face à la belle rousse et but une micro gorgée de son verre, faisant comme si rien ne s'était passé.

- Vous disiez ?

Sasha est d'un naturel protecteur mais aussi discret, il n'a plus eu depuis longtemps grand monde à protéger, à part ses filles ...

Revenir en haut Aller en bas
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Scarlet Skellington
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 129

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Lun 18 Mai - 12:24


My Sweet Song
Feat : Scarlet & Sacha




Je regardais l’homme ivre, calmement, mais le regard froid et déterminé. Inutile d’être expert en psychologie pour s’imaginer  ce qu’il avait à l’esprit. Son attitude avait quelque chose de dégoutant. La maladresse, l’odeur d’alcool, la vulgarité….
Etant donné le lieu, et l’évènement, je tentai de l’éloigner en restant courtoise, ne voulant pas altérer l’atmosphère de la soirée qui semblait ravir tout le monde.

Apres avoir échangé quelques répliques vaines avec le client, j’entendis M. Winkler se lever, et s’adresser au trouble fête. Il n’attira pas l’attention du reste de la clientèle. Sa voit était basse, et pour ceux qui ne croisaient pas son regard, ses gestes n’avaient rien de visiblement menaçants. Mais même moi, qui ne suis pourtant pas aussi vulnérable que cet humain, ni l’origine de cette lueur sombre dans ses yeux, je sentis un frisson me parcourir l’échine.
Suite à cela, le minable rebroussa chemin en titubant. Je le regardai traverser maladroitement la salle, toujours un peu pensive. Jamais je n’avais eu l’occasion de voir de prunelles aussi menaçantes par leur obscurité proprement dite. Elles m’avaient paru se transformer en puis sans fond. Quand l’homme disparut de mon champs de vision, je me ressaisis, et me rassit en face de ma coupe. L’attitude du vampire était la même qu’avant cette intervention intempestive. Quasiment. Quelqu’un qui nous aurait quitté des yeux pendant ce laps de temps aurait pu croire qu’il n’avait pas bougé. Son léger sourire réapparut. Il m’incita à poursuivre la conversation. Il me fallu quelques secondes pour me ressaisir. J’étais impressionnée par la capacité à changer d’attitude du tout au tout aussi vite.
Je souris toutefois, en poursuivant la discussion.

« Et bien… Je disais que cette chanson m’evoque des choses très personnelles.. Que je ne voudrais oublier pour rien au monde… »  

Evidemment, c’était toujours douloureux pour moi de revenir dans le passer. De chanter ma peine, et ma colère contre ce sang froid qui avait fait prendre à mon existence une tournure irrévocable. Mais pourquoi avait-il fait cela ? J’aurais pu pensé qu’il l’avait fait dans son interet si au moins il ne m’avait pas laissée livrée à moi-même avec pour seule consolation un petit mot de sa plume, et une Rose immortelle….
Je soupirai sans même m’en rendre compte, et fut sortie de mes pensées quand on m’appela au micro.
Je me levai, en me composant un sourire, et adressai un regard reconnaissant au compositeur.

« Merci pour tout M. Winkler… »

Je repris ma place sur l’estrade, et déjà, les premières notes s’élevaient. De lui-même, mon regard se posa sur le musicien… Je chantais pour une salle entière, mais… A travers cette chanson, j’avais l’impression de poursuivre un peu notre conversation… Me dévoilant, pour ceux qui sauraient le voir…

Who sent me here
Betrayed by your kiss,
Hurry finish,
You wasted your chance, I'm provoked,
So I bleed till it is finished,
And I prove that my gifts have revoked,

And I won't repent from this, I won't repent from this,
Blood is binding,
Love you were meant for this flesh, you were meant for this life,
By dying,
I won't repent from this I won't repent from this,
Blood is binding,
Love you were meant for this flesh, you were meant for this love,
You're my flesh and blood...



©Remon sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Jeu 28 Mai - 17:24

La capacité que Sasha avait de passer d’un état à un autre en peu de temps n’en était pas vraiment une. Depuis ses premiers cauchemars, il n’a jamais plus été quelqu’un de très stable, passant de la colère au désespoir, de la peine à un état de folie totale … Comme si il n’était pas entièrement maître de ses émotions. L’avait-il seulement été un jour ? Le regard fixé sur l’élégante rouquine, le sang froid pu remarquer le trouble qui traversa son regard figé dans le vague. Tout un chacun à beau convoiter la vie éternelle, traverser les siècles n’est jamais chose évidente. Rien que le fait de devoir mourir pour l’acquérir est une épreuve et laisse dans la vie des immortels une marque béante, indélébile. Le destin avait voulu que Sasha donne sa vie pour l’Amour … Qui sait ce par quoi Scarlet était passée avant d’obtenir cette vie éternelle. Rien qu’en voyant cette lueur maussade dans ce regard bleuté, lui apprit qu’elle aussi avait du passer par des moments difficiles. Des épreuves marquaient leurs non vies respectives, comme une malédiction portée par leur immortalité.
Ne voulant pas la troubler, Sasha resta silencieux. Les mots n’étaient pas son fort. Et que pouvait-il dire quand lui-même ne parvenait pas à penser ses propres blessures ? Au grésillement du micro, son regard se porta sur la scène, puis sur celle qu’on appelait. Sous la surprise des remerciements qu’elle lui adressait, ses sourcils se levèrent et il fut incapable de répondre quoi que ce soit. Qu’avait-il donc bien pu faire pour mériter de tels égards. Mais il oublia rapidement ses questionnements quand la voix cristalline de la chanteuse s’éleva dans la pièce, intimant un silence paisible au reste de l’assemblée. Sans la moindre gène et le plus naturellement du monde, il se laissa emporter par l’océan de son regard posé sur lui.

La chanteuse chantait ces mots comme si ils étaient les siens et Sasha comprit rapidement qu’il avait vu juste … La mélancolie appelant la mélancolie, le vampire fut rapidement traversé par tous ces souvenirs alors joyeux à l’époque qui avaient rapidement revêtus un voile noir et cauchemardesque, faisant sombrer le sang froid dans une interminable descente aux enfers. Dans cette chanson, il ressentait l’abandon … Ce sentiment qu’il ne connaissait que trop bien. Touché au plus profond de lui-même, son regard se voila un instant, jusqu’à ce que les applaudissements se fassent entendre. Et là encore, le regard du vampire ne reprit sa contenance qu’une fraction de temps plus tard. La voix de Scarlet était parvenue à le toucher là où peu de personnes s’étaient aventurées. Tout ça l’avait rendu un instant mal à l’aise et l’idée de s’éclipser de cette soirée lui avait même traversé l’esprit tant il avait peur d’être envahi par ses démons. Mais il ne pouvait le faire sans saluer celle qui avait égayé sa soirée. Il prit alors son temps pour se ressaisir, et but quelques gorgées de son verre, tentant de contenir les quelques tremblements qui agitaient ses mains. Mais ce n’était pas aussi évident que cela pouvait paraître et il ne cessait de ressentir ce besoin irrépressible de s’échapper. Il tenta tout de même de garder un faciès neutre quand il finit par se lever et aller à la rencontre de la chanteuse.

-Une musique n’a rien de plus beau que le message qu’elle transporte, et vous l’avez fait avec grâce.

Il avait compris ce message, et il voulait qu’elle le sache. Délicatement, il glissa dans sa main une carte avec ses coordonnées. Celle-ci était étiquetée au nom de Jakob Ingstat, le nom qu’il utilisait pour ses productions, mais il n’y fit même pas attention. Avec la même délicatesse, il porta cette même main à ses lèvres.

-J’aurai grand plaisir à vous accueillir chez moi si le désir de vous accorder à nouveau à moi vous prend. Dit-il d’une voix douce aux intonations avenantes.

En réalité, il comptait beaucoup sur le fait qu’elle accepte de le revoir. Il voulait avoir le plaisir d’entendre sa voix et de pouvoir y poser ses notes.
Revenir en haut Aller en bas
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Scarlet Skellington
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 129

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   Sam 6 Juin - 11:49


My Sweet Song
Feat : Scarlet & Sacha




J’avais mis tout mon cœur dans cette chanson. Tout, mon cœur, et même, ce qu’il restait de mon âme. Aussi damnée que je puisse l’être par le fait que mon corps puisse s’animer sans que mon cœur ne batte, je continuais à croire, espérer… Ressentir. Alors… Je voulais bien croire qu’elle ce soit obscurcie, mais personne ne pourrait me persuader qu’elle s’était évaporée.

A mesure que les mots franchissaient mes lèvres je les revoyais, les hommes de ma vie. Les hommes de ma mort… Nathan et Adriel. L’un  avait ensoleillé mes jours, enchanté mes nuits… L’autre avait transformé mes nuits en rêve avant de me faire plonger irrémédiablement dans les ténèbres. Mais  il était temps pour moi de me relever, et d’arrêter de subir. En mon for intérieur, j’étais convaincu qu’un jour, j’aurais des réponses à mes questions.
A la fin du morceau, ce furent les applaudissements particulièrement enjoués qui me sortirent de mon état second. Une sorte de transe hors du temps.

Je saluai le public en le remerciant sincèrement avant de descendre de nouveau de l’estrade. Mon invité surprise revint à ma rencontre. Mon regard posé sur lui, je souriais en faisant quelques pas dans sa direction. Son compliment m’aurait fait piquer un fard si j’en avais été capable. Cet homme composait. C’était sa passion et son domaine. Je pouvais voir dans ses yeux qu’il ne s’agissait pas d’une formule de politesse… Je l’avais touché, plus que je ne l’aurais cru. Si nous avions été seul, où en des circonstances plus propices à un échange privé, j’aurais sans doute tenté d’en apprendre un peu plus sur lui… D’abord d’un point de vue artistique, bien sûr, mais il est indéniable que des œuvres sont comme les porte paroles des non-dits de leur auteur. Tout ce qu’ils n’arrivent pas à adresser au travers d’une conversation pourtant si banale aux yeux du commun des mortels.
Touchée, je baissai les yeux sans cesser de sourire.

« Je suis ravie de voir qu’en plus d’être un musique hors pair, vous savez apprécier l’art des mots… Vos compliments me vont droit au cœur. »

A peine avais-je achevé ma phrase que je senti sa main effleurer la mienne presque imperceptiblement pour y déposer une carte avant de la porter de nouveau à ses lèvres. Je le laissai faire en levant de nouveau les yeux vers ce vampire qui me semblait être un diamant noir parmi des galets.
Me proposait-il vraiment de venir chez lui pour composer ? Je ne pensais pas être assez à mon aise sur les portées pour me prétendre créatrice. Cependant, je pouvais me prêter aux jeux de l’interprétation, et de l’écriture. Naturellement, je fis glisser le rectangle de carton fin entre mes doigts pur y lire l’adresse où je devrais me rendre. C’est alors que je reconnu ce nom… Jakob Ingstat. J’avais déjà travaillé certains de ses morceaux.
Mon regard s’illumina, et ma bouche s’ouvrit sans que je ne puisse me retenir, sous l’effet de la stupéfaction. Décidément, cette soirée était une bénédiction. Je pensais aussitôt qu’il ne s’était pas présenté sous ce nom dans le but de rester discret. C’est pourquoi, je ne l’utiliserais pas.

« Je serais bien stupide de refuser une offre pareille venant d’un grand maître tel que vous, M.Winkler. Je viendrai, assurément. Je suis certaine que ce ne sera que la prolongation de l’enchantement né ce soir. »



©Remon sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: My sweet song | Scarlet & Sasha   

Revenir en haut Aller en bas
 

My sweet song | Scarlet & Sasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Recherche] Musiques de Embodiment of Scarlet Devil avec loop + fadeout ?
» Horde sweet horde
» Remix de Touhou 6 : Embodiment of Scarlet Devil
» Traduction par Nivii Scarlet Devil Eyes
» Banana Song x)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 15:53