Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Jasmine ♦ Aux grands maux, les grands remèdes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Jasmine ♦ Aux grands maux, les grands remèdes...   Dim 22 Fév - 17:34

Jasmine Stirling

     
Citation // Titre du lien

     
Fiche d'identité :

     
Informations Générales

     
Âge Humain :
28 ans
     
Âge Surnaturel :
589 ans
     
Date de Naissance :
7 janvier 1426
     
Lieu de Naissance :
Inverness, Ecosse
     
Lieu de Résidence :
Londres
     
Métier/Études :
Médecine
     
Orientation Sexuelle :
lesbienne
     
Statut Civil :
Célibataire
     
Nourriture :
Sang animal
     
Moyen Financier :
Aisé, bien qu'elle ne travaille pas pour l'argent, ses résultats lui ont valu de multiples augmentations, et puis au fil des siècles, elle en a amassé, de l'argent...
     
Groupe :
Vampire
     
Rang :
Clan Buchanan
     
Avatar :
Lyndsy Fonseca
   
Je suis un :
Inventé
   
Code du règlement :
Votre couleur favorite, le jaune
   
Code à remplir :

   
Code:
[size=22][color=#B61C2E]•[/color][/size] Lyndsy Fonseca [color=#ffffff]Ϟ[/color] [url=Lien de votre fiche] Jasmine Stirling [/url]

     
Personnalité :
Caractère

      Que dire? Hummm... J'aime aider les autres. Je fais attention à moi, bien entendu, car il va sans dire que je ne peux pas aider les gens si je ne sais pas faire attention à moi, mais je porte la priorité aux gens. On me dit souriante, amicale, mais également impulsive et parfois un peu trop sûre de moi. J'évite la plupart du temps de tricher, mais j'ai horreur de l'échec, particulièrement quand une vie en dépend. Si je vois que les moyens conventionnels sont inefficaces sur l'un de mes patients, alors j'attends d'être seule avec lui et le nourris de mon sang.
     
Caractéristiques

     Suis-je vraiment du genre à avoir des caractéristiques physiques particulières? Non. Je suis une femme assez simple, je ne me fais guère remarquer plus que ça, j'aime à me fondre dans la masse.

     
À propos de moi
Bonjour ! Mon surnom est bibaboum, j'ai 17 ans et je suis franglallemalgécossespagnostralopithèque. J'ai connu le forum grâce à mes doigts et je le trouve sur mon ordi. J'estime mon niveau de rpgiste à 7/10. Ma plus grande passion est Lycampire Mignon. Je m'engage évidemment à respecter le règlement et le contexte de Lycampire. Le mot de la fin ? mot

     
     
Mon Histoire

     
Inverness, 1426. La date et mon lieu de naissance, qui, avec le temps, ont disparu. Mais je reste écossaise. Mes parents n'étaient pas de grands riches, ils étaient des médecins comme tant d'autres, qui s'étaient rencontrés sur leur lieu de travail. N'étant pas de hautes bourgeoisies, ils n'étaient "destinés" à se marier à personne, et pouvaient donc laisser libre court à leur amour sans subir la pression de leur famille.

Je fus leur première et unique fille, leur joyau. Ils prenait soin de moi comme si j'étais une pierre précieuse, me donnaient ce que je voulais, mais enfant déjà, j'étais déjà altruiste dans l'âme. Mon vœu le plus cher à l'époque? La paix dans le monde. Au fur et à mesure que le temps passai, je su qu'elle n'aurait jamais lieu.

Après le collège, je décidai d'entamer des études de médecine. Après tout, quel meilleur moyen d'aider les autres que d'essayer de prolonger leur espérance de vie? Mes parents m'accompagnaient dans cette voie là, approuvant mon choix, ils me répétaient toujours qu'ils étaient fiers de moi. De plus, je montrai un intérêt particulier en classe, et étais parmi les meilleurs, certains enseignants disaient même que j'étais la meilleure. Les gens n'eurent jamais taris d'éloges envers moi, mais je restais modeste, bien que parfois trop confiante. Ce fut cette confiance qui me pénalisa, le jour de mes 28 ans.

Ce jour était particulier pour moi pour trois raisons: mon anniversaire, mon premier travail, et ma mort. Mes parents organisèrent une grande fête pour ça, fiers de moi. Je devais commencer le travail ce jour là mais le patron m'avait accordé de fêter ça comme il se devait. Mes collègues vinrent donc également à la fête, on fit connaissance comme il se devait. Certaines personnes paraissaient... étranges. Mais je n'étais qu'une jeune femme comme les autres, aucun inconnu ne se glisserait dans ma fête d'anniversaire. Du moins, c'était ce que je pensais, vous vous rappelez mon assurance qui m'a trahie? La voilà. Alors que j'étais partie à l'écart, faire des choses qui ne concernent que moi, je ne savais pas que quelqu'un m'attendait devant la porte. Lorsque je sortis, je fus littéralement happée et emmenée à une vitesse inimaginable ailleurs, dans la forêt, je n'eus pas le temps de crier qu'une vive douleur me saisit dans la gorge, mon assaillant(e) m'avait mordue, et bien même. Je perdis rapidement connaissance, j'étais morte.

En fait non, je n'étais pas morte, bien que techniquement je l'eût été. Je me réveillai brutalement, au milieu de la forêt. La vive douleur au niveau de ma carotide était encore là, mais personne aux alentours. Au loin, une odeur me donnant ultra faim. Cette odeur m'était pourtant inconnue, quoique... Pour avoir effectué des stages en hôpital, je reconnus vite cette odeur, qui était gravement amplifiée, et qui m'affamait. Du sang... Comment était-ce possible? Le sang sur moi était sec, et c'était le mien. Celui que je sentais venait... d'ailleurs. Avancer... retourner à la maison... c'était facile à dire, mais je ne savais pas où aller. En apercevant une silhouette, un homme à première vue, peut-être un chasseur spécialisé dans la chasse des animaux nocturnes, je criai à l'aide. Lorsqu'il arriva vers moi, mon regard ne se porta qu'à un seul endroit: sa gorge. L'homme semblait pourtant, comme moi, avoir la main sur le cœur. Je ne voulais pas le faire... mais il le fallait... Pourquoi? Non, je ne devais pas le mordre... Pourquoi voulais-je le mordre? Désormais ses tentatives de communications faisaient l'effet d'un écho. Un très vague écho. Lorsqu'il prit mon visage pour que je le regarde dans les yeux, ce qu'il y vit le glaça d'effroi. Sous mes yeux sombres ressortaient des veines ténébreuses, symboles de la soif de sang, et mes canines supérieures étaient désormais des crocs acérés, mais sa terreur ne fit qu'accentuer ma soif, et je le plaquai contre moi, plantant mes crocs dans sa carotide comme mon agresseur l'avait fait avec moi. Mon corps se détendit au fur et à mesure que j'aspirais le sang de ma victime. Dans mes connaissances, une seule sensation se rapprochait de celle-ci: l'orgasme. J'étais donc excitée à l'idée de boire du sang, était-ce... de la drogue? Non... J'avais vaguement entendu parler d'histoire de ce genre. Des personnes aspirant le sang d'autrui pour leur survie. Des personnes nommées... vampires. J'étais un vampire... Et si je me fiais au folklore, je ne pourrais jamais plus voir la lumière du soleil.

Lorsque le corps s'écrasa lourdement au sol, il fallut un moment à mon esprit pour prendre conscience de ce que je venais de faire. Mon corps, lui, avait déjà compris, une larme venait de couler sur ma joue, et mes mains se posèrent lentement sur ma bouche en signe d'effroi. J'étais terrifiée, par ce que je venais de faire, par moi-même. Mais mes sens étaient décuplés, et je parvins à retrouver la maison.

Je devais faire bonne figure, mes parents me renieraient s'ils savaient que je venais de tuer quelqu'un. Je me reniais moi-même... Durant les jours suivants, puisque personne n'était au courant de mon retour - mes parents ne m'ayant finalement pas vue rentrer-, je décidai de changer de ville, pour ne faire de mal ni à mes collègues, ni à mes amis, ni à ma famille. Pour eux, j'étais portée disparue et présumée morte, je devais le rester. Ce serait... mieux pour tout le monde. Je partis à Cardiff, au Pays-de-Galles.  Je trouvai rapidement une nouvelle source de nourriture: les animaux, je ne voulais plus tuer personne. Je me consacrai à la médecine, et au contrôle de moi-même. Rapidement, le sang humain me rebuta, et il me fut aisé d'y résister. A partir de là... je pus facilement travailler en hôpital.

Au cours de ma vie, je partis dans divers coin du globe, la plupart du temps en tant que médecin militaire. Peu importe le camp de mes patients soldats, je devais les soigner, la politique ou les rivalités n'étaient pas mes affaires. Lorsque mes collègues me disaient que "c'était un allemand, fallait pas le soigner", je lui disais gentiment d'aller se faire foutre.

Aujourd'hui, je suis de retour en grande Bretagne, mais pas en Ecosse, non... en Angleterre, à Londres plus précisément. J'ai trouvé du travail à l'hôpital et dans toute mon éternité, même avec tous les patients que j'eus soigné, personne ne fut mort sous ma "garde", je trichais, certes, discrètement, je faisais ingérer de mon sang à mes patients, et ça fonctionnait.  Du coup, j'étais beaucoup appelée sur les cas urgents, et la mortalité à Londres -dans l'optique où les victimes étaient vivantes en arrivant à l'hôpital- a fortement chuté.

     
Revenir en haut Aller en bas
Lignée SiddyLignée Siddy
avatar
Lycampire
Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 223

MessageSujet: Re: Jasmine ♦ Aux grands maux, les grands remèdes...   Dim 22 Fév - 20:05

Bienvenue Doc ^^ Contente que mon idée de personnage te plaise Very Happy J'ai hâte de lire son histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lignée SiddyLignée Siddy
avatar
Lycampire
Date d'inscription : 30/09/2014
Messages : 223

MessageSujet: Re: Jasmine ♦ Aux grands maux, les grands remèdes...   Lun 23 Fév - 3:23

C'est du rapide Razz Bienvenue Docteur Stirling Very Happy Je te valide ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Nathan Foss
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 150

MessageSujet: Re: Jasmine ♦ Aux grands maux, les grands remèdes...   Lun 23 Fév - 10:16

Bienvenue Ooooooh Bave Amour

_________________

   
WHERE MY DEMONS HIDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jasmine ♦ Aux grands maux, les grands remèdes...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jasmine ♦ Aux grands maux, les grands remèdes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Celestial Angels [PROJET]
» Dégustation plaisir prise 3: Les grands vins des grands producteurs du Rhône Nord
» Le Nabz Coussin/doudou pour les grands enfants...
» Anthologie des grands discours. ( a faire vivre)
» Courrier vinicole : Grands vins du Monde
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Vieilles présentations
  • -
    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 9:24