Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Dure après midi entre père et fils (

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Dure après midi entre père et fils (   Jeu 2 Avr - 17:12


When love between a son and a father is more dangerous than wolrdwar...
Je sais que je t'aime, mais jamais je ne l'avouerais. Je préfère te faire mal jusqu'à ce que tu mérite mon amour.

Voilà quelques jours maintenant que je suis à Londres auprès de mon père. Non pas mon père, le gars qui a permis ma naissance c'est tout. J'ai toujours autant de colère contre Nathan. Pourtant quand je suis vers lui je suis submergé par des sentiments tellement différents... la colère, la joie, l'amour d'un fils pour son père. Du coup même si j'étais content d'être ici avec lui je ne le lui montre pas. J'ai ma fierté tout comme lui. Mais tout comme lui surement je souffre de cette situation mais je peux pas le laisser s'en tirer comme ça alors que depuis plus d'un siècle il ne s'est jamais occupé de moi. Son excuse de pas être au courant de ma naissance est encore pire. Et ce gars là Aaron. Non seulement mon père aura complètement oublié ma mère mais en plus il s'était remit avec un homme. Bon OK faut avouer il est sexy et je comprend mon père mais merde quoi. Du coup ça se passe pas toujours bien. Mais je suis surtout jaloux qu'il ait l'attention de mon père.

Alors me voilà, seul dans une maison abandonnée où je m'étais fais ma petite salle d'entrainement perso avec des trucs à casser, des trucs à lever et tout ça. Bref personne ne connaissait mon petit lieu secret. Pas même mon père, Pourtant lorsque je m'entraînais je sentais son odeur approcher. Et merde. Finalement alors que je tapais à poing nu dans un mur je le sentis derrière moi à regarder.


-Qu'est-ce que tu viens faire ici? Je pensais que personne était au courant de cet endroit...

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Nathan Foss
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 150

MessageSujet: Re: Dure après midi entre père et fils (   Mar 21 Avr - 12:47

Avoir une famille est une chose. Une chose bien étrange pour moi. Dans la mesure où j'ai passé plus de deux siècles et demi seul. Et en l'espace d'un an à peine, tout a changé pour moi. J'ai découvert que j'avais une sœur. Et toute une armée de neveux et de nièces ! Qui ne m'apprécient pas tous, soit dit en passant. Cependant, je dois bien avouer que je les comprends. Après tout, il y a Aaron. Oui. Moi. Avec un Chasseur dans mon lit. Belle ironie quant on sait à quel point je peux les détester de nous traquer comme ils le font. Ces petits humains qui se croient supérieurs à nous. Pathétique. Sauf lui, bien évidemment. Enfin... Il ne me reste plus qu'à convaincre toute ma famille. Je me suis accoutumé à leur présence. Autant essayer de ne pas les perdre. Et d'ailleurs, en parlant de présence et de famille... J'ai récemment découvert que j'avais de nouveau été absent pour eux. Pour lui. Mon fils.

J'ai été choqué. Oui. Choqué d'apprendre que de mes aventures d'une nuit il en était ressortit... Un enfant. Mais pourquoi avais-je tout de suite cru à son histoire ? Le simple fait de l'instinct. L'instinct paternel d'un homme et d'un loup. Je savais que tout ce qu'il disait était vrai. Et je savais aussi qu'il avait raison. C'était dur. Ça l'est encore maintenant. Admettre que j'ai fait exactement ce que mon père avait fait. Abandonner son fils. C'est pour cette raison que depuis quelques jours je me dégoûte. Cela fait plusieurs nuit que je n'ai pas fermé l’œil. Je suis sorti faire quelques dégâts là où il n'y avait personne. Puis je me suis rapproché de la ville. J'ai tué quelques humains. Et tuer est un euphémisme. Il n'en reste plus rien. Ce ne sont même plus des meurtres mais de sanglants massacres. Alors il fallait bien que je trouve une solution. Et la meilleure n'est autre que la confrontation. Une après-midi avec Gregory.

Il m'a fallut du temps, mais finalement j'ai retrouvé la trace de mon fils en forêt. J'avance lentement, sous forme humaine, reniflant parfois la légère brise qui souffle en face de moi. Le plus difficile dans cette traque, hormis mon stress qui augmente à chaque pas, est sans nul doute le fait que je doive suivre ma propre odeur. À quelques nuances près. Pourtant ce n'est pas faute de savoir exactement où je dois me rendre. J'ai bien senti que Gregory est dans le même état d'esprit que moi. Enfin, dans le même état lorsque l'on me parle de mes parents. Pourtant maintenant qu'il est là, je ne veux que son bonheur. Ce qui est bien étrange venant de moi quant on m'a déjà côtoyé. Mais évidemment les choses sont loin d'être faciles. Je soupire malgré tout en apercevant une vieille maison abandonnée. Il est là. Voilà le moment de jouer les pères modèles...

Je m'approche doucement de la bâtisse. L'endroit semble inoccupé. Mais néanmoins sommairement aménagé. Est-ce que Gregory vient ici souvent ? Après tout je possède bien ma propre cabane dans les bois pour mes activités de lycanthrope. Et pour échapper tant à l'immensité de Londres qu'à la bêtise de ses habitants. J'explore un peu la demeure, quand je le vois. Il s'entraine en silence. Je ne peux pas m'empêcher de sourire un peu, immobile dans le cadre de la porte. Je suis bien le dernier qui aurait voulu être père. Et pourtant maintenant je me sens fier. Fier de cet enfant, bien que je vienne tout juste d'apprendre son existence. Cependant ce sentiment s'éloigne quand le jeune loup se tourne vers moi et m'apostrophe, en sous-entendant que ma présence ici n'est pas la bienvenue. Je me redresse donc en me mordant la lèvre, ne le quittant pas des yeux. C'est le moment de me jeter à l'eau. Mes doigts tremblent légèrement, mais je respire suffisamment profondément pour cacher mon anxiété.

" Nous avons les mêmes réflexes semble-t-il. Moi aussi je fréquente ce genre d'endroits. Surtout en ce moment. Je suis venu pour te parler, Gregory. Je veux... Rattraper le temps perdu. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Dure après midi entre père et fils (   Mer 22 Avr - 15:19

Pff et moi qui me croyait tranquille et seul. Finalement j'ai mon père qui était là. Depuis combien de temps? J'en sais rien, pas longtemps je pense, il est pas assez intelligent pour cacher sa présence quand je suis là. Et dire qu'il était sensé être loup dominant. Avec moi on dirait une gamine pleurnicharde. Alors que moi si j'étais là c'était pour trouver mon père, une figure de respect, quelqu'un qui me cadrerait et qui m'imposerait des limites. Même si je m'amuserais surement à le provoquer un peu mais j'avoue que je préférerais que ça soit comme ça. Au lieu de ça j'ai une chochotte permissive qui me laisse tout passer. Je me retournais vers mon géniteur l'air furieux. Il n'était pas le bienvenue. OK j'avoue que ça me touche un peu qu'il me dise qu'on a les mêmes réflexes et les mêmes habitudes. Depuis tout petit j'aime me cacher dans des endroits, avant pour jouer, maintenant pour m'entraîner. Et savoir que mon père fait la même chose c'est un peu... disons que ça fait plaisir. Je me dis qu'il m'aura laissé quelque chose finalement. En plus de mes gênes de loup je veux dire.

-Fout toi de ma gueule, tu m'as suivit oui. Rattraper le temps perdu tu dis? Parce que ça t’intéresse subitement d'être un père? Parce que croit moi tu as tu travail à faire.

Je m'écarte un peu pour chercher un chiffon pour essuyer mes mains un peu tâchée de sang. Je reprend la parole. Je continue à provoquer Nathan pour voir ce qu'il va dire, je sais que c'est un peu salaud de ma part de réagir comme ça mais je ne le fais pas pour rien. Je continue à lui parler sèchement pour en rajouter.

-Tiens pourquoi tu irais pas voir si tu as pas un autre enfant quelque part? Un qui aura pas déjà vécu un siècle avec un père qui n'est pas le sien? Je sais pas ça doit être facile non il suffit d'aller voir les pauvres filles que t'as sauté avant de nous trahir avec ton... ce... Aaron là...

Aaron oui je l'ai un peu en travers de la gorge. Je l'aime pas. Déjà de base je l'ai pas aimé mais en plus quand j'ai su que c'était un "ancien" chasseur. Mon père avec un de ces enfoirés. Un mec qui a tué des gens comme nous. Comment il peut l'aimer? Et au fond je peux pas m'empêcher d'avoir peur. Peur pour mon père. Et si Aaron se foutait de sa gueule et qu'il s'en prenait à lui dans son sommeil ou un truc du genre? Sans compter que moi aussi je peux y passer. Chasseur un jour chasseur toujours de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Nathan Foss
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 150

MessageSujet: Re: Dure après midi entre père et fils (   Dim 26 Avr - 10:49

Je serre les dents en me redressant, bien droit, quand Gregory se retourne vers moi. Je ne peux pas nier que derrière cet instinct paternel peut-être un poil trop développé, sans doute du fait de ma longue séparation avec mon fils, se cache une certaine colère. Pourquoi ne peut-il pas se comporter comme un fils avec son père ? Quoique je ne sais pas exactement ce que cela implique. Mais j'aurais bien aimé. Et Gregory pourrait me le montrer. Après tout, il a eu un père lui. Bien que, à mon plus grand damne, il ne s'agissait pas de moi. Alors j'ai du mal à comprendre. Pourquoi m'avoir cherché tout ce temps si, au bout du compte, il me rejette ? Au contraire, il devrait être le premier à se jeter dans mes bras ! Je ne devrais pas avoir à le supplier de le faire. Puis je me demande comment moi j'aurais réagi si j'avais pu, comme Gregory, retrouver mon père.

Je sens toute la colère de mon fils dans sa voix. Cela me brise le cœur. Le voir dans cet état. Suis-je un si mauvais père que cela ? Encore eut-il fallut que j'en fusse un, ne serait-ce que durant une journée. Je me mords la lèvre, tentant de soutenir le regard du jeune loup. J'ai envie de parler. De lui répondre. De lui dire tout ce que j'ai sur le cœur. Mais il ne comprendrait pas. Je le sais bien. Après tout, quand je m'emporte de la sorte, rien ni personne ne peut me ramener à la raison. Il m'arrive même de craindre que cela ne m'arrive en compagnie d'Aaron. Je ne veux pas lui faire de mal. Tout comme je ne veux aucun mal à Gregory. Juste son bonheur. Si jamais je suis encore en mesure de le lui apporter. Je reste donc silencieux, me disant que j'aurais déjà déchiqueté mon père si je l'avais eu en face de moi. Finalement peut-être que mon fils a une once d'amour envers moi ? Ou tout du moins de pitié.

Non. En fait il n'a aucune pitié. Je me mets à trembler. Je ne sais pas où me mettre. Pourtant je devrais. C'est mon fils. Je devrais lui poser des limites. Cependant, je ressens tellement ce besoin de me rattraper, d'être là pour lui, que je laisse tout passer. Même maintenant. Maintenant qu'il me fait prendre conscience qu'il n'est peut-être pas le seul enfant que j'ai. Je me demande si c'est le cas. Et s'ils pensent tous comme lui. Sont-ils en train de me chercher ? Je secoue un peu la tête. Pour le moment, il faut que je me concentre sur Gregory. Après tout il est là, lui. Il s'agirait de faire en sorte que je ne le perde pas. Du moins c'est ce que je pense en le regardant, jusqu'à ce qu'il ne se mette à parler d'Aaron. Là. Là, la colère commence à monter.

" Arrêtes ! Ne me parle pas sur ce ton ! Je ne te connais pas mais toi non plus tu ne sais pas qui je suis ! Tu ne sais rien non plus sur Aaron ! Alors laisse-le en dehors de tout ça ! Si tu dois t'en prendre à quelqu'un, prends t'en à moi ! "

Je me rends compte que j'ai fait un pas en avant, dans la direction du jeune loup. Je pointe un doigt inquisiteur vers lui, comme s'il n'avait pas compris que c'est à lui que je m'adresse. Je suis crispé. Le cœur battant à une vitesse permettant de bander tous mes muscles. Une réaction physiologique à la colère. Je peux sentir l'adrénaline couler dans mes veines. Mais il suffit que je respire un bon coup pour me calmer. Ou tout du moins afficher un air moins sévère. Qu'il m'en veuille, je peux parfaitement le concevoir. Le comprendre. Presque l'accepter. Seulement, Aaron n'a rien à voir avec toute cette histoire. Je soupire longuement, passant une main sur ma nuque en détournant le regard afin d'observer les alentours. Puis je pose de nouveau mes yeux sur mon fils.

" Écoute Gregory... Si tu m'as cherché tout ce temps, c'est pour une bonne raison. Alors apprends-moi. Apprends-moi à être le père que tu voudrais que je sois ! Je suis là, devant toi ! Et je ne vais pas t'abandonner. Pas une deuxième fois. Je te le jure sur tout ce que j'ai de plus précieux en ce bas monde. Toi compris. "

Ma voix est certes plus douce, seulement je suis encore crispé. Cela se sent. Et se voit. Mais comment ne pas l'être quant on a peur de perdre son fils ? Encore une fois. Cette situation est vraiment étrange, quand j'y pense bien. Et pourtant elle me parait on ne peut plus naturelle. Ce qui semble bien paradoxal quant on sait qu'il y a quelques jours seulement je ne savais pas que j'étais père. Et je n'avais pas la moindre envie de le devenir. Mais maintenant les choses ont changé. Et je me rends compte de mon erreur. J'ai beau ne pas bien connaître Gregory, il n'empêche que je l'aime de tout mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Dure après midi entre père et fils (   Sam 9 Mai - 16:27

J'avais touché le point sensible, Aaron, comme quoi il est bien plus important à mon père que moi même. Mais le point important c'était que Nathan s'énervait, il me posait enfin des limites. Il était temps, j'eus un léger sourire. Enfin il se comportait comme un père. Il m'imposait les limites qu'il n'arrivait pas à me fixer jusque là. Normalement je lui serais peut être rentré dedans mais là j'étais trop content d'être enfin arrivé à le pousser à me contrer. Malheureusement ça n'a pas duré. Nathan s'est calmé et il me demanda d'être le père que j'aimerais qu'il soit. Il me promit de ne pas m'abandonner une seconde fois. Cette idée m'a fait sourire. Tu parles ne pas m'abandonner. Est-ce qu'il serait vraiment capable d'oublier ce qu'il à aujourd'hui pour moi? Abandonner son chasseur à la con pour être le père dont j'ai besoin? Alors autant jouer là dessus.

-Je suis venu... pour toi. Pour te rencontrer et avoir finalement un père qui m'apprendrait ce qu'est vraiment être un loup garou. Et au final je trouve qu'un mec qui couche avec un chasseur... pardonne ma déception. Et le pire c'est que tu refuse de comprendre que je suis pas à l'aise avec lui. Qui te dit qu'il joue pas un rôle pour me tuer, pour TE tuer aussi? Une fois qu'on chasse on ne s'arrête jamais, ce genre de crevards n'oublient jamais leur mission et tu crois que ton Aaron est différent? Qu'il a jamais tué de loup?

Je lui rentrais encore dedans. Au fond la raison pour laquelle je n'aimais pas Aaron, en dehors du fait qu'il soit un chasseur, c'est surtout qu'il ait prit la place de ma mère dans le lit de mon père. Au fond j'espérais vraiment que je puisse retrouver mon père et qu'il puisse revenir avec ma mère. J'aurais aimé pouvoir me dire que j'allais retrouver une famille normale. Mais c'est pas le cas. Tout ça à cause d'Aaron. Vous comprenez ma rage envers lui? Mais en même temps je suis content que mon père soit bien. Enfin bref c'est un peu le bordel dans ma tête et dans ma vie.

-Et s'il venait à risquer de mourir? Qui tu choisirais? Lui ou moi? Tu l'aimes beaucoup trop pour l'abandonner, vaut mieux oublier le pauvre fils que tu as jamais connu de toute façon. C'est pas grave je devais même pas naître de toute manière. Ma mère à juste été une pauvre femme d'une nuit et moi un dommage collatéral c'est pour ça que tu t'es jamais soucié d'avoir peut être un enfant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dure après midi entre père et fils (   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dure après midi entre père et fils (

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Dure après midi entre père et fils (
» Un après-midi a la plage [Libre]
» [CF 2012]Question: Que faire le jeudi après-midi?
» « Après-Midi Entre Amis ... » [Lucie R. & Tyler H. (un peu plus tard)]
» Collision cet après-midi entre un ULM et un Mirage 2000-5
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 12:56