Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Nighty Town (Griffin & Angel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Nighty Town (Griffin & Angel)   Jeu 30 Avr - 16:38



Nighty Town


Mon regard scrutait le décor autour de moi. La ville de Londres cachait, derrière ses immeubles à l'aspect monotones et communs, des lieux étonnants et originaux. Arrivé depuis peu, je profitai de cette magnifique nuit pour visiter mon nouveau lieu de résidence. Pourquoi Londres ? Aucune idée, la curiosité peut-être, l'intuition que cette ville recelait des secrets, qui sait.

J'avançais sans but, savourant la fraîcheur de la nuit, à la fois en repérage pour me trouver une proie facilement à l'avenir, à la fois pour découvrir et m'imprégner de cette capitale. Instinctivement je me dirigeais vers les rues les plus animées. M'arrêtant de temps, je flirtai avec quelques fêtards croisés sur ma route. Je n'allais pas plus loin dans mes tentatives de séduction toutefois. J'aurais tout le temps pour ça plus tard. Aujourd'hui, je ne consommais pas, je ne faisais que jeter un coup d'oeil à la carte des plats.

Une enseigne lumineuse attira mon attention sur un établissement devant lequel s'étirait ne queue de jeunes gens. Le Sinful Extasy. Mon sourcil gauche se haussa légèrement tandis qu'un demi-sourire étira mes lèvres. Voilà qui promettait. Je ne pus résister, et malgré moi, je m'apprêtai à entamer l'entrée.

M'avançant vers le videur à l'entrée, je lui adressai un sourire le plus charmeur. Et lui demandai s'il souhaitait me fouiller. Il sembla déstabilisé pendant quelques instants. Manque d'habitude ? Parce que j'étais un homme ? L'intensité de mon regard ? Quelque ait pu être l'origine de son court malaise, il se reprit et s'écarta pour me laisser passer. Je lui soufflai un baiser, avant de me glisser par la porte, en me frottant un peu contre le corps de l'homme au passage.

De l'autre côté, une chanson rock m'accueillit, le chanteur donnant voix à l'histoire d'un coeur brisé. Cela, associé au décor du club qui n'était pas sans rappeler celui du club où j'avais travaillé à Miami, me rappela de mauvais souvenirs. Durant un moment je crus que Lloyd allait prendre le dessus. Mais ce n'était pas Miami, et l'eau avait coulé sous les ponts. Et malgré le lavage de cerveau de mon créateur honni, j'avais encore de bons souvenirs de cette époque. Aussi Griffin resta au commande de mon corps.

Je pris la direction du bar, effleurant maints courbes, féminines et masculines, au passage. Souriant au barman qui se montra chaleureux, je lui commandai la spécialité de la maison.
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 11 Mai - 17:29


               

                   

               

               

                     

                 


                   

         

               
           
• Nighty Town •

                   
Le club avait ouvert depuis quelques temps seulement, et pourtant, je ne pouvais me plaindre de courir après les clients. Il n’était pas bondé, mais c’était vivant, et les artistes qui venaient se produire pour moi ne se déplaçaient pas pour la beauté du geste.

C’était étrange comme cet endroit, représentait pour moi, à la fois des projets d’avenir, et un bon dans le passé. Cet établissement reflétait mes deux grandes facettes… L’artiste rêveur, et la sombre sensualité. Je devais bien avouer que c’était dur, certains jours, de prendre mon service en salle, comme le faisait Gabriel… Du temps où mon frère faisait souvent irruption pendant mon service, avec, pendant un temps un sourire ravi de me voir, puis après… Ces blagues lourdes, moqueuses, et son teint pâle. Au final, j’avais mal dans les deux cas, mais je m’attachais à mener à bien cette affaire qui comptait beaucoup pour moi.

J’avais donc pris ma moto pour prendre mon service. J’arborais donc ma tenue de cuir, des bottes. Après avoir soigneusement garé mon fauve de métal, j’entrai par l’arrière de l’établissement, délaissant mon blouson dans mon bureau, pour laisser voir une chemise blanche, dont les manches étaient retroussées jusqu’au coude. Je regardai si quelqu’un m’avait laissé un message. En effet, j’étais perpétuellement à l’affut d’artistes qui pourraient répondre à mes annonces, des livraisons de matériel, ou même d’autres postes qui restaient à pouvoir, surtout en ce qui concernait la sécurité des lieux, et même le service en salle. Un pense-bête m’informait que quelqu’un avait appelé concernant un poste en surveillance. Aucun nom… Ni coordonnées. Je soupirai en levant les yeux au ciel en me demandant qui avait imaginé qu’un tel message pouvait réellement aboutir… Mais bon. Au moins, je savais que je devais m’attendre à recevoir quelqu’un, intéressé par le poste… Un moment donné.

Non, je ne devais pas m’énerver à peine arrivé. Mon sourire avenant se dessina donc sur mes lèvres, alors que je saluais la barmaid qui me rendit mon sourire que je faisais mine de ne jamais savoir décrypter. Elle était jolie, indéniablement. Mais je ne tenais pas à être accessible en un regard, sans quoi les rapports au sein de l’équipe deviendraient anarchiques. Toutefois, Luxus en moi, ne pouvait ignorer totalement un appel aussi explicite. C’est la raison pour laquelle je consentis à me pencher vers elle pour déposer un léger baiser contre la ligne de sa mâchoire. Ce simple geste fit accélérer perceptiblement les battements de son cœur… Je la regardai partir avec un sourire en coin avant de prendre place derrière le comptoir. Les serveurs, hommes comme femmes, vinrent me saluer un à un en déposant leurs plateaux de commandes vide. Ils avaient tous le sourire. Mon agacement tendait à s’émousser petit à petit. L’ambiance rock de ce soir m’entrainait dans sa bonne humeur.

Je levai les yeux d’un verre que je m’affairais à faire briller quand… Mon cœur rata un battement. Non, Logan ne venait pas de passer la porte… Mais c’était presque tout comme. Un siècle nous séparait à présent… Mais comment aurais-je pu oublier un tel regard… Griffin… Mon meilleur ami… Mon protecteur… Mon confident, du temps de l’innocent. Combien de fois était-il intervenu pour me défendre face à la violence gratuite de certains abrutis pendant nos études ? Combien de fois m’avait-il offert son étreinte quand je craquais en constatant l’état déclinant de mon jumeau, qui n’hésitait pas à me faire tâter de sa hargne. Je le regardais, évoluer gracieusement  dans la sale, osant à peine y croire. Un vampire… Griffin était devenu un vampire…
Il prit place, souriant, face à moi, toujours désorienté. Je faillis souffler son nom en entendant sa voix qui me confirma qu’il s’agissait bien de lui… Cette voix douce et assuré. Gabriel faillit refaire surface, mais je me ravisai en voyant que ma vue ne provoqua pas de réaction particulière chez lui… Sans doute l’avais-je assez blessé en disparaissant pour qu’il veuille m’effacer littéralement de sa vie… Peut-être y était-il parvenu… Malgré moi je sentis mon cœur se serrer. Il avait été un vrai pilier pour moi, et j’avais été bien incapable de lui rendre… Sans doute ne méritais-je pas de l’avoir comme ange gardien…

Je parvins tout de même à lui rendre son sourire chaleureux, les masques étant la grande spécialité de la Luxure, et pris aussitôt le shaker pour y faire le cocktail typique du club, qui portait d’ailleurs son nom, et une teinte rouge saisissante.

Gabriel avait déchu… J’avais voulu tourner la page, faire une croix sur lui. L’enterrer avec Logan… Je ne pouvais m’en prendre qu’à moi.

« Bienvenue au Sinful Exstasy Gentleman… »

J’arborai un sourire en coin insufflé par le Péché qui semblait trouver le vampire fort à son goût.

«Les Anges se damneront pour satisfaire vos désirs… »

                       




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Mar 12 Mai - 13:05



Nighty Town


Mes yeux plongèrent dans l'intense regard gris du barmaid, mis en valeur par ses cheveux couleur ébène. Sa chemise blanche laissait apparaître ses nombreux tatouages ornant ses bras et son cou, et je pus apercevoir le haut d'un pantalon en cuir. Mon odorat m'informa également que mon interlocuteur était un lycan. Tandis qu'il préparait ma boisson, il me salua :

« Bienvenue au Sinful Exstasy Gentleman… »

Il y avait … Quelque chose en lui fit résonner comme une lointaine alarme dans mon esprit. Mais j'eus beau détailler sous toutes les coutures, je ne parvins pas à comprendre cette sensation trop vague. Ne voulant pas perdre plus de temps à la décrypter, je me concentrai sur l'homme en face de moi. Enfin plutôt le loup. Je le trouvais plutôt à mon goût, une aura de mystère et de langueur l'entourant, et lui-même semblait intéressé.

«Les Anges se damneront pour satisfaire vos désirs… »

Son sourire enjôleur ne laissait aucun doute sur le genre de désir auquel il faisait allusion. Aussitôt cet homme me plut, tant par son apparence que par son esprit, et je me surpris à jouer à son jeu. Me penchant un peu en avant, je le fixai, sachant que mon regard fascinait les gens. A voix haute, juste assez pour couvrir le bruit de la musique, je lui demandai :

« Voilà une idée fort plaisante. Dites-moi, vous ne seriez pas un ange par hasard ? »

En fond sonore, la voix languide du chanteur sembla accentuer l'atmosphère sensuelle et joueuse qui commençait à prendre forme entre nous. Aussi j'ajoutai plus bas, de sorte que ma voix lui fut à peine audible malgré sa nature :

« Je n'ai jamais damné un ange, j'aimerais bien essayer … »

Lui adressant un clin d’œil, je sirotait doucement la boisson qu'il venait de me tendre, avant de me lécher consciencieusement les lèvres, imaginant le goût des siennes. Je ne savais si cela resterait un flirt « innocent » mais dans un cas comme dans l'autre, cela resterait plaisant. Sans compter que je n'avais pas beaucoup eu l'occasion de me faire des amis en ville, étant arrivé il y a peu de temps.
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Ven 15 Mai - 23:03


               

                 

               

               

                     

               


                 

       

               
           
• Nighty Town •

                 
Je sentais son regard parcourir mon corps, et me détailler. J’avais l’habitude de ça, sans vantardise. La Luxure poussait les gens à le faire. Mais déjà, du temps de l’Innocent, il m’arrivait souvent d’accrocher les regards. Mais cette fois, j’en fus perturbé. Griffin me connaissait. Il connaissait mon corps… Du moins celui de Gabriel… Nous avions dormi ensemble bon nombre de fois. Surtout pendant les périodes difficiles que nous avions traversées, et le désir n’avait jamais eu sa place. Son contact m’inspirait la sécurité. La douceur et la confiance. Je sentais sa force à l’époque, et j’aimais ça. Je savais que je ne risquais rien en sa présence…
Je dus faire un vrai effort pour ne pas sombrer dans la nostalgie et rester concentré sur lui… Mais la Luxure m’y aida… Peut-être que ma nouvelle identité avait assez brouillé les pistes pour qu’il ne me reconnaisse vraiment pas… Peut-être qu’il avait désiré Gabriel… Et que… Son inconscient… Peut-être, peut-être, peut-être… Trop de peut-être se bousculaient dans ma tête et je fus rappelé à l’ordre par le démon, qui gronda dans les tréfonds de mon esprit. Il n’avait pas quitté son regard des yeux… Et quel regard… J’en eut des frissons, Et mon sourire s’élargit à ses mots.

« Voilà longtemps que mes ailes d’Ange ont laissé leur place à celle d’un  corbeau…»

Ma voix, celle de Luxus, était basse et caressante. Une réponse à cet appel direct impossible à ignorer. Je posai le verre à la fin de sa phrase, mon regard embrasé posé sur ses lèvres qu’il se faisait un plaisir de m’offrir en spectacle. Mon sang pulsa un peu plus fort dans mes veines. Heureusement, j’avais lâché le verre, sans quoi, l’arrivée de mon Obscurité aurait, en réchauffant ma peau, laissé émaner de la buée de celle-ci.

«Je ne pensais pas à cela à-vrai-dire…»


Mon regard signifiant bien qu’il ne s’agissait pas d’un refus.

« Je parlais plutôt de ce qui vous avait poussé à franchir les portes de mon club… J’espère qu’il correspondra à vos attentes… »

Je regrettais de ne pas pouvoir me pencher au dessus du comptoir pour prendre ces lèvres qui m’appelaient indéniablement… L’Innocent en moi était prêt à tout pour susciter une réaction quelle qu’elle puisse être.
Je finis par baisser les yeux pour ne pas me laisser gagner par l’impulsion du désir qui grandissait. Je ne pouvais pas me permettre ce genre d’écart ici. Toutefois, mon sourire refusa de disparaitre.

Je devinai ses mots, plus que je ne les entendis vraiment… Mais la Luxure n’eut aucun doute sur le fait qu’il venait encore de me lancer un appel direct….

« Mais après tout… Un Ange reste un Ange, même déchu, n’est-ce pas ?»


                     




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Sam 16 Mai - 19:21



Nighty Town


Pendant que je buvais mon «Sinful Extasy», je retournai la réponse du lycan dans ma tête. Les ailes d'un corbeau ? En voilà une réponse énigmatique. Mais je ne perdis pas mon sourire pour autant, j'avais tout le temps de comprendre. Au lieu de me creuser inutilement la tête je savourais sa voix enivrante, plus efficace que le cocktail qu'il m'avait servi. Elle me donnait envie de me lover dans son souffle brûlant. Il semblait plus qu'intéressé par ma proposition sibylline.

« Je parlais plutôt de ce qui vous avait poussé à franchir les portes de mon club… J’espère qu’il correspondra à vos attentes… »

Son club. Ainsi il était le propriétaire des lieux. Souriant un peu plus, je repris une lente gorgée, laissant les secondes glisser comme un amant expérimenté laisserait glisser ses vêtements au sol. Après avoir reposé mon verre, je laissai mon doigt tracer le rebord de celui-ci.

« Mais après tout… Un Ange reste un Ange, même déchu, n’est-ce pas ?»

Je laissai échapper un léger rire à sa remarque, plus amusé par l'évidente invitation derrière les mots et par les mots eux-mêmes. Il est vrai qu'il était beau, ses tatouages comme autant de chemin à parcourir à même la peau. Je n'avais qu'une envie, les suivre de mes lèvres. Malheureusement ce n'était pas encore le moment. Inclinant la tête, j'entrepris donc de répondre à sa question.

« Ce qui m'a amené ici … La curiosité surtout ... la solitude aussi peut-être. Le hasard. Quand à savoir si mes attentes seront satisfaites … C'est à vous de me le dire bel ange déchu.»

Lui adressant un clin d'oeil, je calai mon menton sur ma main pour mieux l'observer. Bel ange déchu. Allais-je laisser le mystère planer ou allais-je lui demander son nom ? De toute façon, avec lui coincé de l'autre côté du bar, nous n'irions pas beaucoup plus loin. Je retins un soupir. A moins qu'en tant que patron, il ne se décide à quitter son poste, il nous faudrait attendre un long moment avant … et bien de faire plus que flirter. Désireux de ne pas m'arrêter là, je le lui fis comprendre en dévoilant un peu plus à mon sujet :

« Au fait, permettez que je présente : Griffin Mason.»

Et je lui tendis ma main.
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Ven 22 Mai - 13:59


             

                 

             

             

                   

               


                 

       

             
         
• Nighty Town •

                 
Il continuait son manège de séduction… Difficile de ne pas voir que Luxus y était sensible. Sa présence m’avait troublé dès qu’il avait franchis la porte…. Ce qui ne m’avait pas aidé à garder enfouie mon Obscurité.
En y réfléchissant, dans mes souvenirs, ou plutôt ceux de Gabriel, Griffin n’était pas aussi entreprenant. Ceci dit… L’Innocent décelait difficilement ce genre d’intention avant le contact direct… Ce qui lui avait d’ailleurs valu quelques déboires… difficile, à moins d’avoir une vraie poigne solide, d’arrêter ce genre d’élan une fois qu’il est lancé…

Quand il répondit à ma question, un sourire  en coin apparut sur mon visage.

« Le hasard fait parfois bien les choses… »

La solitude… Gabriel en moi eut un pincement au cœur, et une envie folle de faire le tour du bar pour serrer son ami contre lui. Mais… Rien n’était moins sûr que le fait que l’homme qui se tenait là soit bien son ami. Tant de temps avait passé… Qui pouvait bien savoir ce qu’il avait pu vivre, sans avoir à ses coté celui qu’il avait pourtant toujours eu à cœur de protéger…
Je laissai passer quelques secondes pour faire abstraction de la foule d’émotion qui submergeait ma facette humaine.

Je posai une main sur mon cœur, et inclinai la tête en un geste théâtrale, mon sourire toujours accroché aux lèvres.

« Bien entendu, dites-moi donc, ce que je peux faire pour vous, et je m’exécuterai… Dans la mesure du possible… »

Ce soir, je remerciais la Luxure de ne pas me lâcher, sans quoi… J’ignore comment j’aurais pu gérer cette situation… Et… Visiblement, le destin avait décidé de me mettre face à mon passé… Un frisson me parcourut des pieds à la tête quand il me tendit la main… Griffin Mason…
Sans rien laisser paraitre, je lui tendis la mienne… Et ouvris la bouche pour me présenter à mon tour… Sous le premier nom qui me vint… Gabriel Shades… Mais une fois encore, la Luxure me retint de justesse.

« Angel Crow…. Vendeur de rêves, et maître des lieux… Mon théâtre est une scène pour laquelle chacun peut devenir acteur, s’il s’en sent capable »

Je tenais à présent sa main, en une poigne assurée, sans être écrasante… Une façade… Voilà un bon moment que l’assurance m’avait déserté. Une chance pour moi que son contact ne face qu’enchanter d’avantage Luxus, qui, en signe d’approbation laissa glisser sa brume au creux de la paume du vampire que je tenais toujours contre la mienne.


                     




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 25 Mai - 9:39



Nighty Town


Ainsi il était prêt à s'exécuter à ma simple demande … dans la mesure du possible … Malgré moi, une foule de demandes les plus lascives les unes que les autres me passèrent par la tête. Sa main au longs doigts vint se resserrer autour de ma main alors que je l'imaginais sur une autre partie de mon anatomie.

« Angel Crow…. Vendeur de rêves, et maître des lieux… Mon théâtre est une scène pour laquelle chacun peut devenir acteur, s’il s’en sent capable »

Les scènes qui me venait à l'esprit n'étaient du genre qui se jouerait sur la scène de son club. Loin de là. Une brume de désir s'emparait doucement de moi, mon corps devenant chaque minute plus réactif encore à la présence de ce corbeau aux airs d'Ange déchu. Corbeau qui ne semblait pas disposer à lâcher ma main. J'humidifiai mes lèvres devenant sèches à mesure que mon esprit s'arrachait de l'instant présent, du club, pour se plonger dans mes tous nouveaux fantasmes.

Soudainement un coude me rentra dans le côtes. Je me retins de justesse de grogner sur l'humain maladroit. Ne pouvait-il pas faire attention ? Toutefois cette intervention fut salutaire. Ayant relâché la main de Mr Crow, je sentis une partie de la brume libidineuse qui embrouillait mon esprit s'évaporer quelque peu. Assez pour que je réalise qu'il n'arriverait rien au plein milieu de ce club. Adressant un pauvre sourire à mon interlocuteur, censé excuser ma « distraction », je pris enfin la peine de penser à une réponse. Désignant le groupe en train de jouer dans un coin surélevé, je lui demandai :

« Est-ce là votre théâtre ? Ou pensez-vous à un autre lieu ? »

Avec un clin d'oeil, j'ajoutai :

« D'ailleurs vous avez bon goût, j'aime beaucoup ce que font ces petits jeunes. »

Parce qu'ils étaient jeunes, comparé à moi, et sans doute à Mr Crow aussi. Je repris encore une gorgée de ma boisson, espérant calmer mon ardeur, toujours présente. Rationnellement, la chose à faire était de partir faire un tour, le temps de faire baisser la tension. Mais j'en étais incapable, captivé par les mots et la présence de cet homme. Intoxiqué même. Aussi ne me restait-il plus qu'à pendre sur moi pour être sage jusqu'à ce que l'occasion de s'éclipser avec lui se présente.
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Jeu 28 Mai - 17:30


               

                 

               

               

                     

               


                 

       

               
           
• Nighty Town •

                 
Je dus prendre sur moi pour ne pas secouer la tête quand le contact entre nos deux mains fut rompu. Son désir… Il caressait ma peau comme un soupir prometteur.  Si je n’avais pas été en service, j’aurais cessé de lutter… Et même là, je savais que ce n’était qu’une question de temps avant que ma flamme ne devienne trop ardente pour que je ne la retienne… A moins peut-être que je ne le perde de vu. Je savais que le contact visuel avait une grande part dans le pouvoir que pouvait exercer le Démon. Toutefois, Griffin ne semblait pas disposé à prendre ses distances… Je sentais que ce qui venait de se produire l’avait perturbé, mais il fallait bien croire qu’il n’en était pas ébranlé, car il resta là, devant moi. Son sourire reflétait l’excuse… Mais en réalité, c’était moi  le fautif, sur toute la ligne. J’étais l’une des causes de son sentiment de solitude, et j’étais aussi responsable de son égarement… Je laissai donc un sourire avenant fendre mes lèvres alors que la conversation suivait son cours.

« En effet monsieur, ce club à le décor aussi changeant qu’un studio de tournage. J’aime piquer la curiosité du public et cultiver la créativité des gens qui travaillent ici. Quel ennui, qu’une existence qui consiste à répéter sempiternellement les mêmes gestes… Ne pensez-vous pas ? »

Je marquai une pause quand il mentionna les jeunes musiciens.

« Ils seront ravi d’apprendre que vous avez su apprécier leur talent. Je suis pour encourager les jeunes artistes. Tous ont la tête chargée de rêves… J’en ai eu aussi à leur âge. C’est un plaisir pour moi de leur offrir une petite chance de connaitre le frisson que procure le fait de se produire en public .»

Je ne parvenais pas à me défaire de ses prunelles, comme illuminées par l’intérieur. D’un certain point de vue, j’étais content de le voir. Depuis le temps, sans l’intervention des Ténèbres, il serait mort… Et je n’en n’aurais rien su… Absolument rien… Il aurait disparu sans même que je ne soit venu lui rendre un dernier hommage… Et pourtant… Il l’aurait mérité. Cette pensée me serra le cœur davantage. Comment avais-je pu… ? Trop de choses se bousculaient en moi… J’avais besoin d’une pause. Non, je ne le fuyais pas… J’aurais aimé au contraire pouvoir réduire la distance que le temps avait creusée entre nous à présent matérialisé par mon comptoir… Je n’avais qu’à tendre la main pour le toucher, mais il semblait si loin… L’une de mes employées, une sublime créature à la chevelure bleue, dont la peau était, comme la mienne une toile vivante, s’approchait justement. Je n’eus qu’à la regarder pour qu’elle ne vienne me rejoindre à mon poste. Je pis sa main pour l’effleurer de mes lèvres, et m’éclipsai par l’accès réservé au personnel. A peine dehors, juste derrière le bâtiment, à dire vrai, je tirai une longue taffe, les yeux clos. Mes mains en tremblaient…

Il avait agi face à moi comme devant un étranger…. Mais… S’il avait voulu me rayer de sa vie, pourquoi me désirait-il autant ? Je savais que certains détails de mon physique avaient changé. Que le nom que je porte n’est pas celui que mes parents m’avaient donné… Mais je n’étais pas méconnaissable non plus… Lui qui connaissait Gabriel mieux que lui-même…  Lui qui avait tout vu de lui… Tout su… jusqu’à ce que… Je disparaisse…Il s’était présenté… Comme l’aurait fait n’importe qui, rencontré par hasard pour amorcer une conversation…  Je n’y comprenais plus rien. J’avais mal à la tête. Adossé au mur, j’essayais de me calmer, alors que l'humain et le démon en moi, espéraient de façon plus ou moins consciente… De façon plus ou moins décente, qu’il serait face à moi quand je rouvrirais les yeux…

                     




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 8 Juin - 8:58



Nighty Town


Lorsque l'homme captivant en face de moi m'expliqua sa vision de son club, je fus malgré moi rappelé en dans le passé, à Miami, à mon premier travail et aux représentations que le club mettait en scène alors. Décidément il y avait quelque chose d'étrangement familier dans le Sinful Exrasy. Peut-être Mr Crow s'était-il rendu un jour à Miami et avait été inspiré par le club qui s'y trouvait. C'était tout à fait possible, après tout mon ancien lieu de travail accueillait nombre de créatures "immortelles".

Il semblait que la présence du lycan agissait attrape-rêve, me permettant de me rappeler des bons moments passés là-bas, mais en gardant enfouis les mauvais dans les tréfonds de ma mémoire. Quand il en vint à aborder les rêves de jeunesse, je ne pus que me demander qu'elles avaient pu être les siens ? Famille ? Argent ? Gloire ? Avait-il voulu devenir la créature qu'il était ? Tant de questions qui se posaient. Et moi quels avaient été les miens ? Dans quelle mesure les modifications apportées à ma mémoire par mon créateur avait-il influencé mes rêves de jeunesse ? Avais-je, comme ma mère, rêvé de chanter ?

Mes pensées prenant un chemin un peu trop philosophique et mélancolique, je reportai mon attention à Mr Crow.

« Ce n'est pas moi qui vais vous contredire, Mr Crow, je déteste la monotonie. Et vous avez bien raison d'encourager les espoirs des jeunes gens, je crains qu'on apporte bien trop d'importance au profit désormais, et plus assez aux rêves. »

Malheureusement la conversation s'arrêta là. Une jeune femme à la chevelure teintée de bleu vint pendre la place de l'Ange déchu, qui l'en remercia d'un baiser sur la main. Je le vis disparaître par une porte ornée d'un panneau «Réservé au personnel». Légèrement déçu je souris toutefois à la jeune femme et refusai de pendre un autre verre.

C'était rare que cela m'arrive, mais là, c'était le cas. J'étais déstabilisé. Devais-je le suivre ? Depuis mon arrivée jusqu'à son départ, il avait semblait apprécier ma présence, notre discussion. J'avais pu voir le désir se refléter dans ses gestes, sa posture, ses paroles. Et pourtant il était parti sans un mot, presque comme s'il s'enfuyait. M'étais-je trompé ? Avait-il seulement flirté avec moi car il considérait comme son devoir de divertir la clientèle ? Cette pensée était déplaisante et je commençai à sentir Lloyd s'agiter dans une partie de mon esprit.

Trouvant l'atmosphère de club soudainement étouffante, je sortis, en partie également pour calmer mon alter ego. Le videur occupé par deux hommes visiblement éméchés ne me prêta aucune attention. Je fis quelques pas, tâchant de me vider l'esprit. Mais Mr Crow avait su allumer un feu en moi, à faire naître un désir dévorant en moi, à tel point que j'avais encore devant mes yeux ses gestes indolents, dans mes oreilles sa voix caressante et dans mes narines son odeur envoûtante.

Il me fallut quelques minutes pour réaliser que l'odeur était bien réelle. Suivant sa piste, je découvris la silhouette fascinante du loup adossé au mur de la ruelle longeant le bar, les yeux fermés. M'approchant silencieusement je pus voir une étrange expression sur son visage. Comme s'il souffrait. Perplexe, je ne soufflais mot, attendant qu'il remarque ma présence.  
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 8 Juin - 11:30


             

                 

             

             

                   

               


                 

       

             
         
• Nighty Town •

                 
Je m’appliquais à respirer lentement… Profondément… Pour ralentir les battements effrénés de mon cœur. Je n’en revenais toujours pas… Griffin Mason, dans mes murs, avec ce comportement si… Paradoxal. Luxus avait senti la réaction de Gabriel face à cet homme, et se réjouissait que pour une fois, l’humain ne s’oppose pas catégoriquement à elle. Non pas que cela l’aurait empêché d’agir comme elle l’entend, mais la rencontre promettait d’être d’autant plus intense… Comme si le cyclone qu’avait provoqué en moi le simple fait de le voir ne lui suffisait pas.

J’entendis des pas s’approcher… Du moins, c’était ce qu’il me semblait, car mon palpitant m’assourdissait au point que je doive rouvrir les yeux pour en être certain. C’est alors que je le vis, cet homme gracieux dont le regard avait toujours eu le don de me transpercer au point que je ne sois pas en mesure d’avoir le moindre secret pour lui. Deux sentiments me partagèrent de nouveau : Le soulagement de ne pas l’avoir abandonné encore, planté là, sans même lui avoir dit au revoir, et… Une certaine anxiété de ne plus avoir aucune barrière physique entre nous, sachant parfaitement  ce que nous nous inspirions l’un à l’autre…
Je tournai la tête vers lui, silencieux pendant plusieurs secondes, un léger sourire en coin fendant mon visage. Je l’observai un instant, ne pouvant ignorer que ces traits arboraient une expression soucieuse. Gabriel en eut une nouvelle fois le cœur serré, mais Luxus entendait faire régner un tout autre type de tension… Elle pouvait parfaitement sentir ce pourquoi Griffin était venu jusque là, prenant la peine de sortir du bâtiment à ma suite. Cette flamme en lui était comme un murmure à l’attention de mon Obscurité… Le crépitement d’un feu près duquel elle n’attendait que de pouvoir se lover…

Je me décollai du mur pour faire un pas vers le vampire. Aussitôt, mon cœur cogna plus fort, et le sourire charmeur du Démon s’élargit.

« Pardonnez-moi, monsieur Mason, mais j’ai eu un impératif… »

Mon regard rougeoyant se planta dans le sien, et ma voix se fit de nouveau caressante, de sorte à dénouer les tensions désagréables qui avaient pris d’assaut son esprit.

« Je me réjouis que mon départ précipité ne vous ait pas fait fuir… Je suis d’accord avec vous sur le fait que l’on n’accorde plus assez d’importance aux rêves…»

Je me mordis la lèvre d’un air faussement timide en détournant les yeux.

« S’il y avait un moyen de me faire pardonner mon incorrection… »

Visiblement, la seule façon que j'avais de ne pas me noyer, était de me laisser consumer...


                     




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Ven 19 Juin - 19:21



Nighty Town


Je pouvais entendre son cœur battre à tout rompre quand il rouvrit les yeux. Pendant quelques instants un silence pesa entre nous. J'avais conscience que quelque chose, dans l'état d'esprit de cet homme, m'échappait complètement. En temps normal, j'aurais essayé d'en savoir plus, de le comprendre. Le séduire alors qu'il était déstabilisé était, de mon point de vue, déplacé, presque dégradant. Mais il m'inspirait un tel désir que j'en étais tout à fait capable.

Finalement Mr Crow s'approcha de moi en souriant, coupant court à mes pensées les plus honorables, et ravivant encore plus le feu en moi. Seules ses pulsations cardiaques constituaient une diversion à mon attention soutenue, et encore, c'était peut-être juste un signe supplémentaire de l'attirance qu'il éprouvait pour moi. La façon dont sa voix résonna dans mon esprit, invitant de nouveaux fantasmes à y apparaître, me fit presque oublier qu'il me présentait ses excuses. Je crus toutefois percevoir la voix de cynique de Lloyd demander quels impératifs pouvaient l'avoir pousser à fuir dans une ruelle. Mais Mr Crow continua à parler, et j'oubliai tout ce qu'aurait pu avoir dit mon alter ego.

Lorsque les dents du tenancier appuyèrent de manière suggestive sur sa lèvre inférieur, je faillis me jeter sur lui pour y planter mes crocs. Mes crocs ? Heureusement que le lycan avait détourné le regard, sinon il aurait pu voir à quel point j'avais perdu le contrôle. Je fis un effort pour rentrer mes canines tandis que le tentateur continuait :

« S’il y avait un moyen de me faire pardonner mon incorrection…»

Sans réfléchir, je fis un pas vers lui, pressant légèrement mon corps contre le sien. La chaleur de son corps, s'ajoutant à la brume de concupiscence qui avait envahi ma tête, m'invitant à me jeter sur lui, dans cette ruelle. Je ne sus pas ce qui me retint. Peut-être … Non, je ne savais pas.

Mais ce ne fut pas plus mal. Car je me connaissais. Ce n'était pas mon genre de sauter sur un homme dans une ruelle sombre. Surtout quelqu'un qui me plaisait autant par son esprit que son corps. Et puis Lloyd refit son apparition, juste le temps de me rappeler l'expression qu'avait eu Mr Crow juste avant que je n'arrive. Il y avait à l'intérieur des dizaines de personnes qui pourraient combler mon appétit sensuel. Mais Mr Crow n'avait pas seulement attisé ma libido mais également ma curiosité intellectuelle.

Reculant de deux pas et secouant la tête, je tâchai de garder cette objectif en tête : en découvrir plus sur Mr Crow, et ce sans activité sexuelle … du moins dans l'immédiat. Prenant un moment de réflexion, je finis par répondre :

« Et bien nous avions une conversation intéressante, Mr Crow. Aussi je n'accorderai mon pardon qu'au prix de la suite de cette conversation et ce sans interruption de préférence. »

Puis, en lui adressant un clin d’œil, pour détendre un peu l'atmosphère, il ajouta :

« Mais avec tous nos vêtements. »

Peut-être de cette conversation, je pourrais deviner ce qui avait perturbé cette homme, assez pour le faire fuir de son propre établissement.
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Jeu 2 Juil - 17:33


               

                 

               

               



                     

               


                 

       

               
           
• Nighty Town •

                 
J’avais détourné le regard… En réalité plus pour lui épargner le mien que pour fuir le sien. Les pensées de Griffin n’échappaient pas à Luxus… Et sans nul doute qu’il s’il avait été un banal inconnu en mal de sensation, elle l’aurait incité à se laisser glisser dans son gouffre de plaisir inavoués… Mais… Je la suppliai de ne pas précipiter les choses. Je tenais tellement à lui… Même si les choses devaient avoir pris une autre tournure de son coté, je ne pouvais pas me résoudre à le considérer comme une proie anonyme.
Toutefois, son appel était tellement fort que le démon ne pouvait pas non plus y être sourd… Surtout quand son corps vint frôler le mien… Je voyais déjà mes mains se poser contre ses hanches, et redécouvrir ce corps que seuls mes yeux avaient vraiment connus. Certes, nous nous étions déjà étreints… Mais jamais nos contacts n’avaient vraiment été sensuels… Ils étaient tendres, oui. Gabriel avait connu la douceur de sa peau sous ses doigts, la texture soyeuse de ses cheveux, mais pas de la façon qui inspirait Luxus en ce moment… Je voyais aussi bien que lui, en son songe éveillé, ses crocs percer délicieusement mes lèvres et faillis même laisser échapper un soupir impatient…

Je ne sais par quel… Miracle je fus en mesure de le laisser s’éloigner de moi. Sans doute parce que mon Obscurité savais que, toutes proportions gardées, la frustration ne faisait que faire grandir l’excitation…
Toujours était-il que je profitai de cette occasion pour tenter de me ressaisir, et me concentrer sur ses paroles… J’allais devoir au moins, justifier ma fuite, car il voulait parler… Poursuivre notre échange. Le fait qu’il précise que nous devions garder nos vêtements fit naitre un sourire espiègle sur mon visage alors que j’entendais déjà le Démon en moi murmurer que les vêtements n’étaient pas forcément un obstacle au plaisir… Que  défaire un a un, lentement, les boutons de la chemise d’un homme délicieusement sculpté, sans pour autant la lui ôter ne manquait pas de charme… Mais heureusement, je parvins à ne pas formuler cette pensée. Griffin représentait bien plus pour moi ce soir, et d’une façon générale, qu’une parenthèse torride dans ma nuit de service…

« Pardonnez-moi… Je devais prendre un message au sujet d’un poste qui reste à pourvoir, à la sécurité. Celui qui m’a été laissé est incompréhensible… »


Je soupirai en relevant mon regard vers lui après lui avoir laissé le temps de rentrer ses crocs, un sourire en coin aux lèvres.

« Je doute fort qu’il puisse aboutir… Je dois bien admettre que mon Antre puisse ne pas séduire tout le monde… Du moins… Ceux qui ne sont pas prêts, comme elle, à changer de peau au gré des phases de la Lune…

Toujours appuyé au mur, j’avais parlé sans le quitter des yeux, portant ma cigarette à mes lèvres…

                     




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 20 Juil - 18:56



Nighty Town

Malgré les vestiges de l'ambiance torride qui avait précédée, Mr Crow accepta de jouer le jeu et m'expliqua les raisons de son départ. Un problème au sujet du personnel ? Après un soupir - sans doute d'exaspération - il releva la tête, un sourire un peu moqueur aux lèvres. Je lui offris mon sourire le plus charmeur en retour, mais restant tout de même immobile pour ne pas à nouveau perdre le contrôle de ma libido. En fait, le loup n'avait pas seulement réussi à lui faire ressentir sa présence physiquement - et c'était un euphémisme - il avait réussi à piquer ma curiosité intellectuelle et à raviver, sans me blesser, mes souvenirs du premier club où j'avais travaillé. Étonnamment, les gens n'étaient pas forcément plus tolérant aujourd'hui qu'il y a plus de cent cinquante ans. Mais - malgré son nom - le Sinful Extasy ne semblait pas produire de spectacle particulièrement choquant au regard de notre siècle actuel, aussi étais-je étonné qu'il ait du mal à trouver du personnel. D'un autre côté … si le club était fréquenté par des surnaturels, un humain lambda ne devait pas suffire à assurer la sécurité.

« Je doute fort qu’il puisse aboutir… Je dois bien admettre que mon Antre puisse ne pas séduire tout le monde… Du moins… Ceux qui ne sont pas prêts, comme elle, à changer de peau au gré des phases de la Lune… »

Ses yeux fixés dans les miens, sa cigarette entre ses lèvres sensuelles laissant échapper de la fumée, il représentait une éternel distraction. Une partie de moi me chuchotais de lui prendre la clope pour en fumer une taffe, pour sentir le goût de ses lèvres sur le papier filtre. Mais je concentrai sur ma réponse, gardant mes fantasmes soigneusement enfermés au fond de mon esprit.

« Et pourtant, ne serait pas merveilleux de pouvoir travailler dans un lien qui se réinvente sans cesse, toujours décourvrir de nouvelles choses, et en même temps être soumis à routine d'un travail qui en soit ne change que peu au fil du temps ? »

Pendant quelques instants de silence. Je me laissais embarquer par des réminiscences de mon travail de serveur. Je revins toutefois assez vite à la réalité, avant de me remémorer quoi que ce soit qui puisse réveiller la colère de Lloyd. Ce n'étais pas le moment. En fait, ce n'étais jamais le moment.

« Dites-moi … que recherchez-vous exactement ? »

Peut-être … Et bien, peut-être pourrais-je me faire employer ici. L'ambiance m'avait plu depuis le début, et le patron était très plaisant, c'était le cas de le dire. Puis si je décidai de rester à Londres, il me fallait une activité pour occuper une partie de mes nuits. En plus, ce serait très … intéressant de me rapprocher de Mr Crow … il y avait quelque chose en lui qui m'attirait et pas seulement physiquement. Sans compter, qu'indépendamment de Roman, les années passé au club de Miami faisaient partie des plus belles de ma vie. D'ailleurs à propose de Miami …

« Par pure curiosité, êtes-vous déjà allé à Miami, Mr Crow ? »
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 17 Aoû - 5:52


             

                 

             

             



                   

               


                 

       

             
         
• Nighty Town •

                 
Je ne pouvais qu’approuver ses dires. En effet, c’était bien dans cet état d’esprit que j’avais élaboré ce projet qui avait pu, pour mon plus grand bonheur, prendre vie.
Visiblement, mes recherches l’intéressaient… Etait-ce seulement de la politesse, ou bien cherchait-il vraiment un emploi ? Dans la seconde optique, je savais déjà qu’il était un bon serveur, étant donné que nous avions travaillé ensemble dans une autre vie. Pour ce qui était de la sécurité, il avait bien pu, au vu de sa carrure, tenir un tel poste. Je pouvais bien le prendre à l’essai… Bien que… Revoir cet Ange venu du passé puisse forcément être éprouvant pour moi… Mais… Je ne devais pas le perdre une nouvelle fois. Je devais  bien avouer que, plus cette entrevue durait, plus, quelque chose dans son attitude, sans que je ne sache mettre le doigt dessus, m’interpelait…

En réponse à son sourire, je lui en rendis un, puis inspirai une bouffée de fumée que je laissai plusieurs secondes se propager dans mes poumons en une brûlure qui me permit de ne pas me laisser submerger par ma culpabilité.

« Je cherche quelqu’un qui soit capable de veiller à la sécurité à l’entrée. Un videur, comme on dit souvent dans les boites de nuit. Mais, celui que j’entends engager, devra en même temps être en mesure de refléter les atouts du Club… Un charme sombre. La promesse dans le regard, que les moments passés ici sont bien plus prenant qu’une boite de nuit comme on en voit partout ailleurs… Voyez-vous ? »

Je marquai une pause pour lui laisser le temps d’interpréter mes paroles avant de reprendre.

« Si ledit employé pouvait également être capable d’assurer le service en salle, de manière à ne pas être continuellement cantonné à la même tâche, ce serait l’idéal, et bien entendu, la polyvalence est dument valorisée… »

Je sentais qu’il était plongé dans ses souvenirs… Sa question devait vraiment être sérieuse, et intéressée. Je le laissai donc réfléchir.
Quand il reprit la parole, j’en eus le souffle coupé. Alors que je reprenais une bouffée de fumée, mes doigts se mirent à trembler… De toute évidence, il ne plaisantait pas… Mais… Comment était-ce possible ? Peut-être cela venait-il du fait que j’avais changé de nom… Pouvait-il penser que j’étais un parent de Gabriel ? Je ne voyais que ça… J’expulsai alors lentement la fumée avec la grâce de Luxus, toujours sur le qui-vive…

« En effet, il y a de cela un siècle… Avant que je ne devienne un fils de la lune… Cela me semble être une vie antérieure… Je portais encore le nom que m’avaient donné mes parents à l’époque… Avant que mes ailes ne deviennent celles du Corbeau de Londres, elles étaient celles d’une blancheur immaculée de Gabriel… »

Le coeur de l'Innocent en suspens, je priais intérieurement pour que la vampire comprenne ma réponse... Sans quoi… J’ignorais bien quelle serait ma réaction… Ou plutôt… Celle de mes Ténèbres qui n’attendaient que le bon moment pour intervenir…



                     




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 17 Aoû - 12:53



Nighty Town

Je l'écoutais me parler du poste qu'il cherchait à pourvoir. Je souris en l'entendant expliquer l'image que devait donner son employé. Ses paroles à double sens résonnèrent en moi, rallumant quelque peu les braises du feu qui rongeait mes veines quelques instants plus tôt. La promesse d'une nuit inoubliable en somme. En tout cas celle-ci l'était. Ses propositions étaient des plus plaisantes, que ce soit l'offre d'emploi ou celle un peu plus sibylline.

Avant de me proposer pour le posta vacant, je l'entendis répondre à ma question sur une éventuelle visite. Je restai longuement silencieux à analyser sa réponse. Ainsi lui aussi avait vécu en tant qu'humain en Floride, environ à la même époque que moi. Se pouvait-il que nous nous y soyons croisé ? D'un autre côté, si ça avait été le cas, il m'en aurait fait la remarque. « Avant que mes ailes ne deviennent celles du Corbeau de Londres, elles étaient celles d’une blancheur immaculée de Gabriel…». Comment interpréter ses paroles ? Gabriel devait sans nul doute renvoyer à l'Ange, sous-entendant par sa phrase qu'il était encore innocent. Malgré moi, j'eus un sourire ironique. Pour moi aussi le Miami d'il y a un siècle rimait avec innocence.

Mais je me demandais tout de même pourquoi il avait utilisé le nom d'un ange en particulier, pourquoi Gabriel ? Ce nom avait-il une signification particulière pour lui ? Et si c'était le cas, pourquoi laisser échapper de telles informations en ma présence ? Ce n'était pas comme qi qui que ce soit dans cette ruelle à part lui était en mesure de comprendre ses sous-entendus, alors pourquoi les faire. Alors que je m'apprêtais à renoncer à comprendre, je me repassais la phrase en entier dans ma tête. Avant sa réflexion sur ses ailes, il avait parlé du nom que lui avait donné ses parents. Se pouvait-il que son vrai prénom soit Gabriel ? Si c'était bien ça, pourquoi me le révéler.

Je soupçonnai Mr Angel Crow, alias peut-être Gabriel, de m'avoir déjà rencontré auparavant. Il n'y avait aucun doute qu'il avait été au club de Miami, et les dates qu'il avait donné collait. Cela expliquerait aussi pourquoi il me donnerait son prénom, un peu comme un appât. Mais un appât pourquoi ? Si nous nous étions déjà rencontrés, pourquoi ne rien dire ? Avait-il quelque chose à cacher sur notre éventuel passé commun ? Cela sous-entendrait que nous avions eu des interactions un peu plus importante qu'un simple «Bonjour, au revoir.». Cette réalisation éveilla Lloyd en moi. Qu'est-ce qu'avais cet homme à me cacher ? Maudit sois Roman ! Sans son intrusion dans ma mémoire, je n'aurais pas eu à émettre mille et une hypothèses. J'aurais su à quoi m'en tenir.

J'émis un long soupir pour évacuer ma frustration. Que pouvais-je lui dire ? Je tenais pas particulière à ce que ça se sache qu'une partie de ma mémoire m'avait été retiré il y avait des années. D'un autre côté, s'il s'attendait à ce que je me souvienne de lui, je ne pouvais pas lui faire croire que j'ignorai intentionnellement ce qui pourrait me lier à lui. Finalement, je décidai de passer outre les sous-entendu de sa dernière remarque.

« Vous vous êtes rendu dans ce club à Miami alors, lui dis-je en souriant. C'est ce qui vous a inspiré le Sinful Extasy, n'est-ce pas ? Figurez-vous que j'ai travaillé dans ce club. Peut-être nous y sommes déjà croisé, je ne m'en souviens malheureusement pas si c'est le cas. En revanche, je ne vous oublierai plus à présent. »

Je lui fis un clin d’œil avant de reprendre :

« Dites-moi, trouvez-vous que je suis capable de refléter l'ambiance de votre club ? »

Je m'étais promis il y a longtemps de ne plus m'attarder sur mon passé perdu, alors à moins que Angel, ou Gabriel, peu importe son nom, n'y tienne, je préférais me concentrer sur l'avenir. N'était-ce pas censé être une nuit inoubliable ?
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Mer 26 Aoû - 11:41














• Nighty Town •

J’observais ses traits avec toute l’attention dont j’étais capable, mais ne pus cacher à quel point j’étais désarçonné par son sourire. Je me serais attendu à… De la colère glaciale, une explosion de rage, du mépris, de l’amertume… Mais rien de tout cela n’accompagnait son attitude, ou sa voix… Et par-dessus tout cela, les mots qui franchirent ses lèvres semblaient surréalistes. Peut-être avait-on travaillé ensemble ? Peut-être ? Il s’excusait même de n’avoir aucun souvenir de m’avoir déjà rencontré. Moi qui maniait d’une main experte le passage du songe à la réalité, je pensais un instant m’être perdu entre les deux. S’il y avait des excuses à formuler, elles devaient venir de moi… J’avais été lâche et ingrat… Mais… S’il ne s’en souvenait pas, elles n’avaient plus de sens… Il me sembla soudain me trouver dans une bulle cauchemardesque, sans queue ni tête. Sans Griffin… C’était comme si Gabriel perdait encore une fois toutes raisons d’être… Ca avait été lui, son souffle quand il s’était senti défaillir. Celui qui savait lire dans ses yeux comme dans un livre ouvert… Et… Gabriel avait lui aussi été là, au décès de sa mère… Il lui avait assuré que si tout s’effondrait autour de lui, L’Innocent lui serait toujours fidèle, au moins par la pensée… Qu’ils auraient toujours une place dans le cœur l’un de l’autre… Et… Alice… Alice avait achevé Gabriel. Elle avait étouffé son agonie à coup de crocs, de griffes, et de promesses illusoires.
En réalisant que ce passé que j’avais voulu laisser derrière moi était sur le point de partir en cendres, je faillis lâcher ma cigarette. Mais comme toujours, Luxus peignit sur mes traits ce sourire qui remédiait à tout, colorant mes yeux de sa chaleur qui contrastait avec le gouffre qu’auraient reflété ceux de l’Innocent à cet instant.

« Nous avons été collègues, mais… Tout cela remonte à longtemps, et… J’imagine que de votre coté comme du miens, la vie n’a pas été un long fleuve tranquille. »


Le fait qu’il dise sur un ton assuré ne plus vouloir m’oublier desserra un peu l’étau qui s’était refermé sur le cœur de Gabriel, et fit s’élargir le sourire de mes Ténèbres intérieurs.

« Vous me faites là un grand honneur… J’aurais pour ma part, également grand plaisir à laisser mon esprit s’en aller vers vous… »

Encore un clin d’œil… A sa question, je tendis une main vers lui pour effleurer du bout des doigts le col de sa veste, en laissant mon regard courir le long de son corps comme si je le voyais pour la première fois… Ce qui n’était pas totalement faux, étant donné que Notre histoire avait débuté avant que le Mal ne me fasse déchoir. Or, c’était bien le Mal qui posait le regard sur l’homme qui avait le plus compté dans ma vie, sur le même plan que mon frère.
Je redécouvris donc mon Ange Gardien… La lueur de son regard, les courbes gracieuses de ses lèvres, la ligne sensuelle de sa mâchoire, la stature harmonieuse de son corps qui portait à merveille ses vêtements bien coupés… Mes doigts arrivèrent bientôt au niveau de son torse sans jamais avoir quitté la ligne de tissu qui avait débuté par son col, d’un mouvement lent, à peine perceptible.

«Pensez-vous qu’un Ange Damné sommeille en vous…? Au cas où vous auriez un doute, je me ferai un plaisir de creuser la question avec vous…»





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 21 Sep - 10:59



Nighty Town

Ainsi nous nous étions connu. Je retins un sourire ironique. Bien entendu que Roman avait effacé ce bel homme de ma mémoire, n'avait-il pas détruit le moindre souvenir qui m'aurait tenu éloigné de lui ? Angel ne semblait pas avoir mal pris ma "perte de mémoire". Mais peut-être jouait-il la comédie ? Une onde de nostalgie amère me submergea lorsque je réalisai à nouveau tout ce que j'avais perdu par la faute de mon créateur. Un sourire sensuel d'Angel et quelques mots de plus me rappelèrent à l'ordre. Et surtout mon mot d'ordre : laisser le passé dans le passé.

Je retins les mots qui auraient sans doute gâché l'ambiance. J'avais tellement cru que je baignais dans un fleuve tranquille au début, avant de réaliser que je me noyai dans un torrent déchaîné. Son esprit s'en aller vers moi ? Un lent sourire vint prendre place sur mes lèvres tandis que sa main s'avança vers moi. A mi-voix je soufflai :

« Pas seulement votre esprit, j'espère. »

Pendant qu'il me détaillait, appréciant visiblement le spectacle, je sentis sa main caresser mon vêtement, sans jamais effleurer ma peau. A nouveau un mélange de frustration et de désir s'empara de moi.

« Je suis à votre disposition, je vous en prie, faites-moi passer tous les tests que vous voulez. »

Dans un autre contexte que celui-ci, ces mots auraient pu être ceux de quelqu'un cherchant à impressionner un éventuel employeur. Mais je savais qu'ils seraient interprété pour ce qu'ils étaient : une acceptation de son invitation à la débauche. Attrapant la main qui tâtait mes vêtements, je la pressai contre mon coeur et m'avançai tout près de lui, et chuchotai :

« Damné, je le suis sans aucun doute. Pour ce qui est de l'Ange … »

Il approcha ses lèvres de l'oreille du lycan, effleurant à peine la peau, il demanda dans un souffle:

« Quel est votre définition d'Ange ? »

Je restai dans cette position, s'enivrant de l'odeur du loup, sa chaleur s'infiltrant à travers mes vêtements. Comme si j'en avais besoin pour rallumer l'incendie qui brûlait plus tôt dans mes veines. de nouveau des fantasmes les plus lubriques les uns que les autres envahirent mon esprit, chacun cherchant à s'imposer. Je les laissai me submerger, les savourant presque autant que la présence d'Angel qui rendait mon corps mort et froid plus vivant que jamais. Je ne savais pas quels rêves libidineux nous allions assouvir, mais j'escomptais bien que nous dépasserions les démons de l'enfer en luxure.
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Lun 28 Sep - 14:21


               

                 

               

               

                     

               


                 

       

               
           
• Nighty Town •

                 
Il me semblait bien que mes paroles avait déstabilisé mon ancien ami… Oui… Ancien. Mieux valait sans doute que je me fasse à l’idée que cette page était tournée, quitte à m’appliquer à le reconquérir… Cette image semblait fort romantique… Mais Gabriel l’était, et l’avait toujours été, bien qu’une histoire d’amour passionnée et réciproque ne lui ait jamais été donnée de vivre. Ses lectures avait fait de lui un être enflammé. Ardent de pure sincérité… Et il était prêt à refaire ses preuves. A quoi donc pensait Griffin… ? J’aurais pu le savoir. Par le biais du Péché… Mais je ne pouvais pas lui faire ça dans le seul but de satisfaire ma curiosité. Pas à lui…

Pour l’heure, Luxus irradiait son pouvoir à travers ses mots et cette subtile caresse qui parut rendre son sourire au vampire… Et plus encore, faire renaitre en lui une chaleur qui s’était estompée … Et son désir eut pour effet d’insuffler un souffle de vie au mien. Mes doigts brûlaient littéralement de sentir sa peau dont ils n’avaient rien oublié… Ses mots ne tardèrent pas à confirmer son invitation jusqu’à lors silencieuse.
Savoir que je penserais à lui ne parut pas occasionner la moindre gêne. Loin s’en fallait, puisqu’il en demandait davantage. Je sentis le Démon s’étirer en moi comme un félin bienheureux à cette idée. Mes iris n’étaient plus que deux braises.

« Si vous êtes disponible, tentons donc l’expérience…  Si nous sommes satisfaits tous les deux, alors, notre collaboration sera reconduite jusqu’à nouvel ordre … »

Je savais que sa proposition n’avait rien d’innocent. Voilà pourquoi je n’avais pas employé le terme de « période d’essai » étant donné la tournure que s’apprêtait à prendre la soirée. Griffin n’était en aucun cas un objet, et je ne voulais pas qu’un sous-entendu malheureux puisse se faire…
Damné il l’était assurément, au moins autant que toutes les créatures de l’Ombre… Et peut-être plus que certains si le sors s’était acharné sur lui…
Voilà que ses lèvres effleurèrent mon oreille, me soutirant un frisson que je peinai à réprimer. Je reculai juste assez pour lui offrir un sourire qui laissa voir mes crocs étincelants, encore humains.

« L’Ange est pour moi une créature enchainée qui n’attend que d’être libéré de ses liens de pureté… Un être ingénu dont la soif de découverte attire irrésistiblement l’Ombre qui se languit de cet instant où elle pourra l’étreindre… »

L’Oiseau de proie que pouvait, métaphoriquement incarner mon Obscurité n’y tenait plus. Ce besoin de refermer sur le vampire ses ailes ténébreuses devenait lancinant. Alors que je parlais, mes doigts délaissèrent le tissu de son vêtement pour venir effleurer la ligne de sa mâchoire en partant de son oreille pour se rapprocher de ses lèvres, sans les toucher, au prix d’un effort phénoménal.
Ma cigarette était consumée. Je quittai le vampire des yeux le temps de l’écraser dans le cendrier… Et de garder le contrôle de mon souffle… Mais Aucune illusion n’était possible… J’allais exploser…


                     




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Jeu 8 Oct - 11:46



Nighty Town

Un sourire apparut sur mes lèvres quand Angel Crow me proposa de faire une tentative, histoire de voir si … j'étais compatible avec le job. En tout cas j'espérais que cette remarque ne s'appliquer pas qu'au domaine privé. J'entendais bien une partie de moi me souffler qu'aller aussi loin avec un homme que j'avais peut-être connu par la passé mais dans je ne savais quasiment rien était une mauvaise idée, mais je n'y prêtais pas attention. Le passé était le passé, c'était mon credo, alors Carpe Diem. Ou plutôt Carpe Noctem.

Le lycan s'éloigna un peu pour que je puisse admirer ses dents d'un blanc éclatant et ornées d'un large sourire. Ses yeux semblaient être illuminés d'un feu ardent et les mots qu'il me souffla accaparèrent une partie de mon attention, le reste étant trop occupé par le désir que nos deux corps, si proches l'un de l'autre, et pourtant si loin, faisaient brûler en moi. Tandis que mon esprit analysait de plus en plus laborieusement ses paroles, je sentis la main du lycan survoler à peine ma mâchoire, rendant mon corps avide de contact.

Un ange serait donc un être attendant d'être libéré de sa pureté par les ténèbres. Je suppose que j'avais en effet correspondu à cette description un jour … avant ma rencontre avec Roman peut-être, avant ma fatale dispute avant mon père sûrement. Mais l'obscurité m'avait définitivement rattrapé, m'ôtant mon innocence et ma naïveté avec. Pour le premier je ne savais pas si je devais être nostalgique ou non, difficile à juger quand mes souvenirs ont été faussé, mais pour la deuxième, j'en été reconnaissant, c'était ma naïveté qui m'avait mené à m'avait perdre plus de cinquante de ma vie et une partie de mes souvenirs. Quant à la soif de découverte, elle ne m'avait jamais quittée.

« J'ai bien dû correspondre à la définition d'ange un jour, mais c'était il y a longtemps, et je ne m'en rappelle guère je le crains. Alors je suppose que oui, j'ai tout de l'Ange damné Mr Crow. »

Tandis que je parlais le loup s'était éloigné pour écraser sa cigarette, faisant baisser légèrement la tension entre nous. J'expirai lentement, ce qui me permit de me calmer un peu, et je me rapprochai du lycan, mais pas assez pour envahir de nouveau son espace vital. Disons que j'avais un orteil posé sur la limite.

« Alors quand est-ce que je commence ? »

Et là encore, je ne parlais pas que du job.
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 307

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Ven 13 Nov - 11:44


             

                 

             

             

                   

               


                 

       

             
         
• Nighty Town •

                 
L’avidité de Gabriel, bien que d’une nature différente de celle de Luxus, n’en était pas moins grande. L’Innocent était prêt à tout pour recevoir une étreinte… Et ce n’était pas le démon qui allait s’en offusquer, puisqu’il n’attendait que le prochain contact… Mais quel contact ? Tout le problème était là… Le désir de Griffin ne faisait qu’appeler mon Penchant Obscur qui ne consentirait bientôt plus à observer la retenue de l’Innocent. J’écrasais ma cigarette en accordant à ce geste plus de temps qu’il en nécessitait vraiment… Et là… Sa voix… M’invitant encore à m’avancer vers ce gouffre d’abandon… De déraison et de débouche que j’avais tenté d’éviter depuis son arrivée au club. Mais cette fois…

Je levai vers lui mon regard incandescent, sans brusquerie, et me décollai du mur, toujours sans précipitation. Surprendre un vampire était beaucoup plus ardu que de surprendre un humain. Mais de toute façon, je ne cherchais pas à le prendre de cours. Au contraire. Je voulais qu’il réalise tout ce qui pourrait se passer ce soir. Et puis… Trop de questions restaient sans réponse. Je ne pouvais envisager de rester plus longtemps figé. J’avais du prendre une décision…. Nous consumer, ou bien disparaitre encore… Mais je n’étais plus disposé à fuir… J’avais déjà usé de cette carte à outrance à son égard… Alors… En silence je comblai l’espace qui nous séparait en un pas, et agrippai sa veste d’une main… Comment se pouvait-il qu’il ait oublié Gabriel… ? Justement, celui-ci tremblait de tout son corps au fond de moi mais il voulait comprendre… Alors,  après plusieurs secondes interminables, comme si le temps s’était arrêté, je vins prendre ses lèvres. Sans trop d’ardeur, ni trop de tendresse. Il me sembla bien qu’à cet instant précis, mon cœur avait failli s’arrêter alors que je sentais les sanglots de culpabilité secouer le jeune naïf en moi… Et pour cause… Luxus ne reconnu rien de ce dernier dans les tréfonds de l’esprit du vampire… Une page blanche…. En aurait-il été autrement si Gabriel n’était jamais parti? Personne ne saurait le dire…

Et comme chaque fois que l’Ange défaillait, le Démon prenait un peu plus les commandes. S’adonnant à ce baiser qui transmettait bien à quel point l’attente de cet instant avait été éprouvante… En effet. S’il n’en avait dépendu que d’elle, Luxus serait déjà en train d’explorer le corps du sang froid, et n’aurait assurément pas attendu aussi longtemps…
La prise de ma main toujours serrée sur le tissu de son vêtement, je posai l’autre sur sa hanche pour le guider à son tour contre le mur, à l’endroit ou je me trouvais il y avait encore peu de temps, puis je reculai pour croiser son regard… Jauger son expression, le sourire sensuel des Ténèbres fendant mes lèvres.

« Maintenant… » Murmurai-je sans l’avoir lâché.
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   Jeu 14 Jan - 7:23



Nighty Town

Mes yeux plongèrent dans ceux brûlants de désir du lycan. Sans bouger je le regardai s'approcher et attraper ma veste. Pendant un moment nous restâmes tous eux parfaitement immobiles, comme profitant par anticipation de ce qui allait se produire. Car le doute n'était pas permis à ce sujet. Puis sans un mot Angel vint poser ses lèvres sur les miennes. Je le laissai prendre les commandes savourant le contact et le goût de ses lèvres, son baiser loin d'être léger n'était pas encore plein d'urgence. Ce genre de baiser viendrait plus tard.

Je glissai instinctivement mes mains sur ses hanches, sans pour autant me montrer pressant. Le lycan posa alors une main sur ma taille pour me pousser contre le mur. Il se recula, m'aguichant d'un sourire séducteur, le « maintenant » qui s'échappa de ses lèvres semblant déclencher une sorte de bouton en moi. Les rares pensées rebelles qui avaient encore hanté mon esprit, s'interrogeant sur la connexion entre nous donc je semblais ignorer tout, sur le bien fondé de ce que nous nous apprêtions à faire ou encore la rancoeur à l'égard de mon créateur, toutes ces pensées parasités s'éteignirent, et il ne resta plus que le regard incendiaire de Angel, sa posture lascive, son sourire enjôleur et sa voix hypnotisante.

Sans réfléchir je déboutonnai sa chemise que je fis rapidement tomber au sol. Mes mains caressèrent sa peau si chaude, avide du moindre contact avec le lycan. Contrastant avec l'activité frénétique de mes mains qui ne semblaient pas pouvoir profiter assez du torse d'Angel, mes lèvres vinrent se poser très doucement sur les siennes. Collant mon bassin au sien, je l'invitai à décider de la suite sans pour autant être passif. Soudain j'eus l'impression d'étouffer dans ses vêtements et me mis à espérer qu'Angel me les enlèverait rapidement.
Griffin L. Mason & Angel L. Crow

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nighty Town (Griffin & Angel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nighty Town (Griffin & Angel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Blood Angel][2011] liste de BLOODYTITI
» [Blood Angel][2011] Liste de Luis
» [Résolu] Platinum Angel + Abyssal Persecutor
» Angel-City,la ville de toutes les folies
» [Dark Angel][2011] Liste Deathwing de Mikoo
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 13:27