Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Le passé n'est pas fait que de fantômes | Feat. Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Le passé n'est pas fait que de fantômes | Feat. Thomas   Sam 9 Mai - 16:47

La nuit était douce, portée par la chaleur qu’il avait semble t-il fait toute la journée. Un air donc chaud continuait de flotter dans l’atmosphère, une brise légère empêchant celle-ci de devenir trop étouffante. En gros, le temps idéal pour une sortie nocturne.
Installé dans sa vieille Jaguar, Sasha s’était dirigé vers le bord de mer. Lentement, il longeait les docks quand son regard fut attiré par des lumières. Celles-ci montaient sur les nombreux étages d’un immense paquebot, accosté pas très loin. Mais le nombre de personnes montant les passerelles lui indiqua qu’il était sur le point de partir. Un léger sourire naquit au coin des lèvres du vampire qui se gara pas très loin. En voilà une bonne occasion à ne pas laisser passer. Bien que peu amateur des voyages en mer, il était, depuis le début de la nuit, porté par une puissante soif. Et celle-ci semblait anesthésier sa phobie pour l’eau.

Vêtu d’un costume trois pièce noir, Sasha se fondit facilement dans la masse et grâce à un simple tour de passe –passe, il se déroba au contrôle des billets d’embarquement. Il se rendit sur le pont d’embarquement sur lequel divers cocktails étaient proposés. Il en attrapa un qui portait l’élégante couleur rouge. C’est en déambulant parmi les convives richement vêtus qu’il apprit que le bateau partait pour une croisière vers les Caraïbes. Peu frillant de ce genre d’ambiances mondaines, Sasha se mit bientôt à l’écart et observa le tout de son œil de prédateur. Il n’aimait pas ces gens pleins aux as, qui se croyaient aussi important que leurs comptes en banque. Il était lui-même riche, certes. Il aimait posséder une belle voiture, de beaux instruments, de beaux vêtements … certes. Mais jamais il ne se donnait un genre parce qu’il a de gros revenu. Il avait d’ailleurs passé toute son humanité pauvre, à vivre sous les toits.

En chasse, son regard capta celui d’une belle blonde. Sourire de séducteur au bord des lèvres, il ne fallut pas longtemps pour attirer la jeune femme à lui. Elle était le genre de femme croqueuse d’homme qui comptait bien sur cette croisière pour accumuler le plus de coup possible. Les paupières papillonnantes, la poitrine en avant, elle échangea avec le vampire quelques minutes avant de lui proposer de la suivre jusqu’à sa cabine. Sûr de lui, Sasha la suivit. Ce ne fut que lorsque la porte se referma qu’un éclair meurtrier passa dans son regard. La jeune blonde eut un hoquet de surprise en le rencontrant et tremblante, tenta de garder une certaine contenance. Mauvais rictus en coin, le vampire l’avait déjà attrapé par le poignet et la plaqua violemment contre la porte. Comme un fougueux amant, il remonta sa cuisse contre sa hanche et fit glisser sa main en dessous du tissu, jusqu’à ses hanches, déclenchant d’incontrôlables frissons chez la blonde. Il effleura ses lèvres, mais c’est contre son cou que les siennes se posèrent. Sa main libre glissa dans ses cheveux et, tout en tirant d’un coup sec dessus, il planta ses crocs dans la peau fine de son cou.

Quelques secondes plus tard, la femme était inerte, totalement vidée de son sang, reposant vulgairement au sol de sa cabine. Le vampire verrouilla celle-ci de l’extérieur et, les yeux brûlant de cette folie innommable, il parcourut le long couloir d’une démarche nonchalante. Sur ses lèvres, il avait encore le goût du sang de sa victime, mais une autre odeur de sang parvint à ses narines. Interloqué, il se dirigea dans cette direction. Ainsi, il n’était pas le seul prédateur à bord. A quelques mètres, une cabine était mal fermée, et à l’intérieur, de légers bruits. Sasha s’avança et silencieusement poussa la porte. Il crut alors halluciner, voyant une apparition d’une ancienne vie, d’un autre temps …

-Thomas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le passé n'est pas fait que de fantômes | Feat. Thomas   Mer 20 Mai - 2:56





Le passé n'est pas fait que de fantômes
Comptable. Voilà la profession que j’exerce. Étant un comptable renommé à Londres, je recevais souvent des invitations dans des galas, des voyages de plaisance, des œuvres de bonne charité. Le problème avec ces invitations était qu’ils étaient tous très ennuyants. Je donnais bien aux œuvres de charité et participais à quelques galas pour montrer une bonne volonté, mais cela s’arrêtait là. Les seuls moments plaisant dans ce genre d’évènement étaient le nombre de convives qui regorgeait de sang. Bien sûr, j’essayais de me contrôler quelque peu, car parmi les convives, il y avait de mes clients et je ne veux pas en perdre un.

C’est ainsi que je reçus une invitation pour partir en croisière avec plein de gens riches vers les Caraïbes. Ce voyage était grotesque. Comment un vampire pourrait partir dans un bateau dont la destination est un endroit où le soleil est l’attrait principal? Quoi qu’il en soit, je n’y avais pas prêté attention plus qu’il n’en faut, mais à quelques jours du départ, j’aperçus l’invitation. Avec ses dernières semaines longues et sans grandes actions, partir dans un paquebot avec une foule de monde qui ne peut pas quitter en cas de danger était une idée merveilleuse. Je fis donc mes bagages et j’annulai tous mes rendez-vous de ma période de voyage.

Prenant mes bagages, je pris donc le taxi pour me rendre à la gare afin d’embarquer sur le paquebot. Vêtu d’un costume et d’une cravate noire comme la pupille de mes yeux, accompagnés d’une chemise blanche, je suis allé dans ma cabine pour y déposer mes bagages. Une fois fait, je me suis dirigé vers la grande salle où les invités n’arrêtaient plus d’arriver. Je pris un vers que l’on me tendait et commença à discuter de tout et de rien avec des inconnus. Apprendre à connaître ses proies était un avantage certain sur ce genre de voyage. Normalement, les premiers mots qu’une personne prononce reflètent leur nature et je peux dire que la majorité des personnes ici ne sont qu’un mélange de tous les péchés capitaux.

Alors que je parlais à un avocat, mon regard se posa sur une belle rousse. Elle était vêtue d’une robe en satin rouge. M’excusant, j’ai quitté l’homme pour être en compagnie de cette dernière. Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que son attention ne se porte que sur moi. La distrayant avec des sujets qui semblaient la passionner, elle ne s’occupait plus des gens qui l’entouraient sauf de moi. Alors que la soirée se faisait tard, elle me demanda si j’étais disposé à venir avec elle. Ne voyant qu’une occasion de la mordre une fois que nous serions à l’écart de la foule, j’acceptai.

Quelle ne fut pas l’agréable surprise de voir qu’elle m’entrainait dans sa chambre! Tout souriant, j’entrai dans la pièce. Une fois qu’elle eut fermé la porte, je me suis approché d’elle lentement et commença à l’embrasser langoureusement. Rien de tel que de mettre sa proie en confiance avant de l’attaquer. Mes mains parcourant son corps finirent par s’arrêter sur ces hanches, la soulever et la déposer sur le lit. Elle n’offrait jusqu’à maintenant aucune résistance, ce qui n’était pas pour me déplaire. Alors qu’elle était allongée sur le lit et que mon corps surmontait le sien, mes lèvres quittèrent les siennes pour se diriger lentement vers son cou. Une fois positionné au-dessus de sa veine, mes crocs s’y plantèrent et le sang commença à affluer dans ma bouche. Quel mets exquis!

Alors qu’il s’apprêtait à finir de se repaitre, la porte, qui n’avait pas été bien fermée, s’ouvrit encore plus et la voix d’un homme m’interpella. Une voix familière, mais qui me replongeait dans un passé lointain. En me retournant, je ne pus que reconnaitre ma vieille connaissance.

Sasha?

J’étais quelque peu bouleversé de le revoir après tant d’années et surtout dans un paquebot alors que je croyais être le seul vampire à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le passé n'est pas fait que de fantômes | Feat. Thomas   Ven 29 Mai - 12:39

Etant donné la forte odeur de sang, Sasha n’était pas le seul vampire à bord de ce paquebot de croisière. Ou du moins, pas le seul prédateur. Et il lui avait suffit de pousser la porte de cette cabine pour avoir confirmation. Et quelle fut sa surprise de reconnaître son vieil ami, Thomas. C’était à peine croyable … Sasha fit un pas vers l’intérieur et referma la porte derrière lui de manière à éviter à des yeux innocents de tomber sur ce funeste spectacle, basculant ainsi la pièce dans une douce obscurité qui ne troublait en rien la vue des surnaturels, il le voyait comme en plein jour. Il le revoyait là, comme à l’époque, leur régénérence cellulaire leur permettant à chacun de garder la même apparence, à peu de chose près que Sasha ne portait plus les cheveux longs. Mais ce détail mis à part, c’était comme si ils ne s’étaient jamais perdus de vue.

Sasha avait rencontré Thomas bien des années auparavant, dans ce qui pouvait ressembler à une autre vie. Thomas l’avait connu vivant, et amoureux. Il est l’une des rares personnes encore en vie à l’avoir connu avant que tout ne bascule et qu’il sombre dans les limbes de l’enfer.

L’adrénaline produite par son récent « repas » baissa naturellement devant cette soudaine surprise. Un léger sourire naquit sur son visage, balayant la surprise des premiers instants.

-Ca doit bien faire au moins … quatre cents ans ! S’exclama t-il après un rapide calcul mental, faisant machinalement bouger ses doigts comme si ça l’aidait à s’y retrouver dans ce fouillis d’années qu’on arrêtait de compter après plus siècles de vie passées sur Terre.

Le vampire avança de quelques pas dans la cabine, balayant celle-ci du regard puis reporte son attention sur Thomas, après avoir adressé un signe de menton en direction de la jeune et inerte femme qui gisait sur le lit.

-Qu’est ce que tu deviens ? Ca fait longtemps que tu es à Londres ?

Dehors, on pouvait entendre la corne de brume qui signifiait du départ imminent du bateau, vers la mer des Caraïbes.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le passé n'est pas fait que de fantômes | Feat. Thomas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le passé n'est pas fait que de fantômes | Feat. Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Fic du Millenaire: Bowser et Shadow, duo de choc
» Si ce n'est pas déjà fait
» [LCDJ] L'Union fait la Force V, 24-25 avril, Ormes (45)
» Haut fait à la cime d'Utgarde
» Trébuchet fait maison pas cher - en 2~3h
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 13:24