Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Painkiller (ft. Rose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 377

MessageSujet: Painkiller (ft. Rose)   Lun 1 Juin - 13:29

Painkiller
Jared Rose
Ca faisait… Des semaines que j’étais devenu… Rien en fait. Depuis que j’avais foutu les pieds dans ce putain de cachot, ma descente aux enfers avait commencé. Pas parce que je m’étais fait choppé, et que ca avait, très logiquement, pas été une partie de plaisir, mais parce qu’après ça, je me suis fait enchainé à l’argent par une psychopathe qui m’avait violé. Mais bref… Je l’ai tué. Le truc c’est que l’argent a complètement cramé mes chairs, et que mon sang commençait à avoir du mal à rester… Aussi clean qu’il peut l’être avec des antécédents comme les miens.
Et comme si ça suffisait pas, je me suis saigné pour une nana qui a attendu de voir que j’étais prêt à crever pour elle, pour me jeter comme une merde.

Enfin… Avec tout ca, pas trop moyen de muter… Le loup en moi est encore plus sensible à la progression du métal dans mon corps. Le problème c’est qu’à la pleine lune, le loup est agité. Il a besoin de chasser… Et… Pas moyen de le refouler.  J’avais essayé de le retenir… Mais j’avais été obligé de sortir, et de muter…  J’avais croisé des chasseurs. Quoi de plus logique pour ses trous de balle que de sortir les nuits de pleine lune, hein ? Ah bah ouais, ça c’était clair que des loups, ils allaient en croiser, mais bon… Encore plus remontés que la normale. Du coup, ces cons là, ils se retrouvent à 5 contre 1… Donc, forcément, j’ai pris une lame sous les cotes, et une balle un peu au dessus de la hanche opposée. Ca devient chand de respirer comme ca… Mais bon. Ils ont fini par clamser… C’est que… Dans cet état, j’ai des crocs, des grosses pattes, et la rage d’un prédateur blessé à revendre…

Evidemment, j’avais morflé, vu l’état de mes blessures… Alors j’avais chassé sans vraiment faire gaffe, pourvue que ca finisse vite.
J’étais rentré tremblant à la maison, et m’étais écroulé en reprenant forme humaine. Heureusement, j’avais laissé mon froc sur le canapé, et j’avais pu l’enfiler rapidement. Quand soudain, je pensai à Rose. Elle avait pris soin de moi plusieurs fois en peu de temps… Peut-être parce que je lui faisais pitié à la base… Mais bon. Au final, elle m’avait vraiment aidé… Je sais pas comment, je cherche encore. Comment est-ce qu’elle avait fait pour atténuer mes cauchemars, la nuit où j’avais dormi chez elle ? Comment est-ce qu’elle s’y était prise pour que j’oublie tout en la voyant sourire… Sitôt sa main posée sur mon épaule, j’avais envie de fermer les yeux. Mais bon… Pour le moment, j’étais plutôt inquiet pour la miss… Apaisante ou pas, elle restait humaine, et… Elle s’était fait mordre récemment…. Sans savoir pourquoi, j’avais besoin d’entendre sa voix, pour être sûr qu’elle allait bien.
Le souffle encore court, je sortis mon téléphone de la poche de mon jeans, les mains tremblantes… Le stress et ses coups de sangs ça aide pas.

« Rose… Je… Je vous dérange pas ? C’est… C’est Jared… Dites-moi… Ca va ? »




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   Mar 2 Juin - 16:14

Il y a encore trois an, je ne connaissais rien du monde surnaturel ou du moins je pensais que tout cela restait dans la case des légendes et des contes dont sont fait nos livres ... Et il a fallu qu'un ange vienne prendre possession de mon corps pour qu'un monde tout autre se révèle à moi, un monde d'immortels, de démons, de chasseur ... Un monde où les humains, simples mortels ne survivent que sous le bon vouloir de ces êtres immortels. Mais encore aujourd'hui je ne sais pas grand chose de cet univers. Pourquoi existent-ils ? Sont elles vraiment des créatures du diable ... Je n'en étais pas certaine. Après tout, tous les êtres qui résident sur Terre ne sont-ils pas tous enfants de Dieu ... Dans le peu d'êtres surnaturels que j'avais rencontré, je ne pouvais pas déjà tous les mettre dans le même panier. A l'heure actuelle une vampire s'en prenait à moi et Fide venait à l'aide d'un lycan. Et ... je commence même à l'apprécier, au delà du simple fait que je veux panser ses blessures, tant physiques que morales.

Accoudée sur le rebord de la fenêtre de ma chambre, j'étais bercée par tous ces questionnements, le regard rivé sur les cieux étoilés et particulièrement sur ce gros astre blanc ... Beauté envoûtante. Comment pouvait elle autant influencer le comportement des lycans ? Encore une autre question qui embrumait mon esprit quand la sonnerie de mon téléphone me fit sursauter. Quittant alors ma contemplation nocturne, je partis récupérer mon téléphone qui reposait sur ma table de nuit et ne put retenir un léger sourire d'apparaître sur mon visage en voyant apparaitre le prénom de Jared sur l'écran luminescent. Mais celui-ci se perdit rapidement en entendant le timbre de voix de mon interlocuteur, il avait l'air préoccupé, épuisé, mal ... Ca me faisait chaud au coeur qu'il vienne prendre de mes nouvelles, je ne pouvais le cacher. Mais voilà que j'étais prise d'inquiétude à son sujet. Fide avait réagi elle aussi.

- Bonsoir Jared. Tout va bien écoutez. Mais ... Et vous ? Votre voix est bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 377

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   Lun 8 Juin - 6:42

Painkiller
Jared Rose
La blessure causée par le couteau, qui n’était pas en argent se refermait doucement. J’avais donc pu me redresser  pour me poser sur le canapé. Je fus bien soulagé en entendant la petite voix de ma bonne étoile. Comme si un poids quittait ma poitrine. Ma respiration, bien que toujours un peu difficile à cause de la douleur et du reflux d’adrénaline devint un peu moins heurtée. Cela dit, il fallait quand même que je lui réponde, et sûrement aussi que je justifie mon appel…. Parce que dire à une nana « Je t’ai appelée pour le plaisir d’entendre ta voix », soit c’est mignon parce que ça fait un moment qu’on se connait et qu’il y a une ouverture, or, moi, des ouvertures, mis à part dans ma chair, j’en n’ai plus nulle part, soit, ça fait le mec obsessionnel psychopathe.

Mes bras saignaient à cause de la mutation… Mais genre… Sévère. Je voyais le sang couler le long de mon bras qui tenait le téléphone, et de l’autre coté, ma main était complètement ensanglantée. On aurait cru que je m’étais taillé les veines, en encore plus gore vu que par endroit, un truc noirâtre se mélangeait au sang à cause de l’argent.
En bref, j’étais digne d’un cauchemar vivant… Un film d’horreur… Et moi je l’appelais… Pauvre gamine…
Mon cœur battait fort dans mes tempes, ce qui ne m’aidait pas franchement à réfléchir à une réponse un peu moins flippante que mon apparence. C’est que… Au gré de nos rencontres, je commençais à la connaitre la miss… Si je l’inquiétais trop, elle chercherait à m’aider… Et l’idée qu’elle sorte seule en pleine nuit pour voler – encore – à mon secours, ça me branchait carrément pas.

« Oui, oui… Je… Je reviens de… J’ai fait du sport, c’est… Un peu… Fatigant. »

Dès que j’aurais raccroché, il me faudrait trouver un moyen virer cette foutue balle logée près de ma hanche. C’est que ça brûle c’est  saloperies.
Appuyé dans le canapé, un peu inconfortablement, je voulus donner une impulsion du pied pour me redresser… Mauvais calcul, puisqu’en me contactant, j’eus un pic de douleur poignant à l’endroit de l’impact de la balle… Je ne voulais pas grogner… Mais j’ai pas pu m’en empêcher…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   Jeu 11 Juin - 18:19

Je m'étais inquiété dès l'instant où j'avais entendu la voix haletante de Jared. Depuis que nous nous connaissons, je l'ai souvent vu dans un sale état, tant physique que mental, excepté ces instants où je l'avais vu souriant au bras de son amie Kalia ou encore à table avec Emily. La preuve que Fide ne se trompait pas. Il avait des Lumières dans sa vie, des lueurs puissantes et éclatantes, capables de combler les parts d'obscurité. J'aimais le voir sourire.

Il me répondit qu'il venait de faire du sport, ce qui expliquerait son souffle saccadé. Je trouvai ça d'abord étrange, et le grognement qui suivit sa réponse me fit tiquer davantage encore. Un frisson me parcourut l'échine suite à ce grondement qui n'avait alors pour moi rien d'humain. Enfin peut être me faisais-je des idées, mais pour sortir un bruit de la sorte il fallait certainement beaucoup souffrir.

-Vous devez pratiquer un sport bien dangereux … Ne pus-je retenir sur un ton un peu plus ferme que la normale. Et je m'en voulus rapidement d'avoir emprunté un ton tel que celui-ci. De l'autre côté du téléphone, je m'empourprais déjà.

Non pas que l'idée qu'il me mente me dérange, après tout il ne me doit rien. Mais si je le savais blessé et souffrant, je ne pouvais rester les bras croisés. Instinctivement, mon regard se porta sur le radio réveil qui trônait sur ma table de chevet. Depuis la récente attaque d'Avaricia, j'évitais de trop sortir en pleine nuit ou encore dans des endroits peu fréquentés. Mais si Jared avait besoin que je me déplace pour venir l'aider, je le ferais sans hésiter.

-Vous êtes blessé ? Avais-je continué d'une voix plus douce. Si c'est le cas, je vous ai dit de ne pas hésiter à me prévenir. Je … je peux venir dès maintenant.

Déjà, je m'étais approché de mon placard et l'avait ouvert pour en sortir des vêtements chauds que j'allais déposer sur mon lit, prête à m'habiller pour sortir. A cette heure là, ma mère dormait déjà depuis longtemps et vu les médicaments qu'elle prenait pour s'aider à dormir … Bien que son état physique se soit stabilisé, son état mental empirait peu à peu. Et les interventions de Fide n'avaient apparemment pas beaucoup d'effets sur celui-ci …
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 377

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   Ven 19 Juin - 7:44

Painkiller
Jared Rose
Je me maudis direct après avoir grogné. Je l’entendis bouger à l’autre bout de la ligne. Si je pratiquais un sport dangereux ? C’était peu dire… A chaque chasse, je prenais le risque de me faire buter. Je suis une tête brûlée depuis toujours. Je flirt avec la mort comme on séduit une femme. Elle n’avait pas voulu de moi jusqu’à présent, même s’il elle a failli céder une fois ou deux déjà. Je me plains pas, hein. C’est ma vie et mes conneries. Mais c’était pas possible que j’entraine Rose là dedans. Mieux valait que je lui dise la vérité, si elle tenait vraiment à sortir. Elle devait avoir conscience du danger… Et puis… Elle connaissait ma nature.

« Je… C’est rien… Je reviens de la chasse… C’est… C’est la pleine lune… Tous les loups sont dehors… Ca craint… Faut pas sortir… »

Mes bras me lançaient sérieusement, et je commençais à avoir du mal à réfléchir. Il fallait que je trouve un moyen d’apaiser la douleur et nettoyer tout ça. Au moins que je me repose…. Enfin… Si je dormais, vu comment ça pissait le sang, c’était pas dit que je me réveille. Mes mains tremblaient… De douleur et de faiblesse… Bordel. J’avais l’impression de revivre ce moment atroce. Quand Kalia m’a retrouvé après ma séquestration. J’étais pas encore aussi mal en point, mais bon… J’avais quand même un sale goût de déjà vu.

« Pas à pied… »

Ma voix faiblissait… Un pic de douleur parcourut mon corps dans un spasme, et je lâchai le téléphone qui tomba bruyamment au sol. Je me serais bien baissé pour le ramasser, mais… Pas moyen avec cette foutue balle… Et mon souffle court… Et merde…





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   Mar 23 Juin - 5:35

Une fois les vêtements posés sur mon lit, je partis regarder par la fenêtre. Oui la pleine lune. Mon regard se dirigea un instant vers cet astre brillant avant de balayer les ruelles obscures qui s'offraient à moi, comme si j'allais voir des loups par dizaine courir les rues. Pourtant, la nuit était calme, paisible et silencieuse. On aurait été loin d'imaginer qu'elle puisse abriter des êtres surnaturels en quête de nourriture …

Mes doigts se resserrèrent autour de la bordure de la fenêtre quand j'entendis la voix étranglée de Jared, un choc puis … plus rien. Un horrible frisson me traversa, redressant les poils de mes bras. La conversation venait d'être coupée. Je n'entendais, à l'autre bout du fil, que le bip incessant de la tonalité. Ni une, ni deux, j'abandonnai mon téléphone pour partir m'habiller. « Pas à pied » avait-il dit. Et je ne pouvais le nier, ça n'était pas prudent. Seulement, je n'avais pas encore passé le permis de conduire, et y aller en vélo … Ca serait aussi dangereux que d'y aller à pied. Tout en enfilant mes habits, je réfléchissais à un moyen de me rendre chez Jared en toute sécurité. Enfin, la solution m'apparut. Rapidement, je composai le numéro d'un chauffeur de taxi, priant pour qu'à cette heure là, il travaille encore. Par chance, il répondit, d'une voix ensommeillée certes, mais il avait répondu. Me confondant en excuse pour l'avoir réveillé, je lui expose rapidement le problème, bien sûr pas en détail. Je me contentai de lui expliquer que j'avais une urgence et que je devais aller voir un ami le plus rapidement possible. Il me promit d'être là dans dix minutes et raccrocha. Ce fut le temps nécessaire pour moi d'enfiler une écharpe et de réunir tout le matériel de soin tout en ignorant de quelles blessures exactes il souffrait.

Une lumière éclaira bientôt la pièce dans laquelle je me trouvais, m'indiquant que le taxi était arrivé. Je sortis donc le petit bout de papier sur lequel Jared avait inscrit son adresse en plus de son numéro de téléphone et une fois dans le véhicule, le tendit au chauffeur. Ayant compris l'urgence de la situation, il ne traîna pas sur le chemin et arriva rapidement à l'adresse indiquée. Je lui tendis une petite liasse de billet et le remercia avant de sortir de la voiture. A petite foulée, j'arrive devant la porte et appuie plusieurs fois sur la sonnette.

« Jared, c'est moi, c'est Rose ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 377

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   Mer 1 Juil - 4:19

Painkiller
Jared Rose
J’avais besoin qu’elle vienne… Et en même temps, ca me terrifiait. Parce que j’avais peur en l’imaginant seule dans les rues. Ma petite étoile… Toute seule au milieu de la ville qui, le temps de trois nuits par mois devenait une jungle. Et ce putain de téléphone qui m’avait glissé des mains… Elle allait flipper… Et… Telle que je la connaissais, elle chercherait à me rejoindre. Mon cœur battait trop fort. Douloureusement dans mes tempes. Je saignais toujours, et il fallait que je me redresse… Histoire d’être un minimum présentable devant Rose. Elle était humaine… Et si jeune… Je ne pouvais pas l’accueillir comme ça.
Au prix d’un sacré effort, je m’assis. La pièce tangua autour de moi. Je respirais comme si je venais de monter cinq étages pendant une crise d’asthme. Non, non je déconne pas. Je suis pas du genre à me foutre de la gueule des gens qui ont des problèmes de santé.

Je ne pouvais pas rester dans cette position. La balle était trop mal placée, juste à l’endroit ou mon corps pliait. Cette saloperie de balle me faisait l’effet d’une marque au fer rouge. Il fallait que je me lève, et que je la vire… Maintenant.
Plusieurs secondes passèrent… Des minutes peut-être, mais j’avais besoin de reprendre mon souffle. Puis, j’essayai en une impulsion de mes jambes foutrement tremblantes, de me mettre sur mes pieds. Je grondai comme une bête à l’agonie, mais y parvins. Des étoiles dans mon champ de vision, je trouvai mon équilibre, et levai les mains pour voir leur état… Ca faisait aussi peur d’imaginer que ce sang puisse être le mien, que de penser qu’il puisse appartenir de quelqu’un d’autre. La douleur m’engourdissait désagréablement… Mais… Putain, cette balle… Je portai ma main à la plaie qu’elle avait laissée, et retins mon souffle en cherchant l’intruse directement avec mes doigts. Un couinement m’échappa, et la pièce se remis à tourner. Je faillis m’effondrer, mais réussis à extraire ce truc juste à temps, et le lâchai immédiatement. Je l’entendis rouler au sol vers le milieu de la pièce…
Je respirais toujours comme un poisson sorti de l’eau, mais songeai que ce serait une bonne idée que j’aille me laver… Un peu… Au moins enlever à l’eau une partie du sang que j’avais sur moi. Je tournai la tête vers la salle de bains qui me parut incroyablement loin. Je fis quelques pas rendu hésitants par mes plaies toujours ouvertes… Fallait croire que l’argent avait ralenti tout le processus de cicatrisation de mon corps entier… Bordel.

Je n’eus pas le temps d’atteindre la salle d’eau, que la sonnette retentit, et j’entendis sa voix… Rose… Elle était là. Je me sentais à la fois rassuré et carrément flippé qu’elle me voit dans cet état… Le truc c’est que je serais pas assez rapide pour passer à la salle de bain sans la faire attendre une plombe… Je me dirigeai alors, le souffle court vers la porte, sans pouvoir répondre, et tombai presque dessus en voulant chopper la poignée.
J’ouvris doucement le battant, ne lui laissant voir que mon visage dans un premier temps, que je devinai déjà livide… Je tentai de sourire.

« Ma bonne étoile…. »

Ma voix n’avait été qu’un souffle… Mes jambes tremblaient trop. Je n’allais pas pouvoir rester debout longtemps. D’un signe de tête, j’invitai l’humaine à entrer… Et à découvrir le reste du carnage...





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   Mar 7 Juil - 14:54

La porte s'ouvrit et un désagréable frisson me parcourut l'échine en découvrant l'état physique de Jared. Il avait beau sourire, je pouvais sentir dans sa voix, dans son allure, dans ses pas hésitant qu'il souffrait. Mon regard balaya rapidement son corps pour me faire une idée des dégâts. Tout ce sang … Travailler en hôpital faisait que sa vue ne me faisait rien, mais ça n'en restait pas moins impressionnant. Surtout qu'il était plus qu'un simple patient. Sans attendre davantage je franchis le seuil de la porte. Rapidement, mon regard se porte sur la balle d'argent au sol, suivit par une légère traînée de sang, puis à nouveau sur le corps meurtri du loup. Il était faible, il avait perdu beaucoup de sang. Sans attendre, après avoir analysé la situation, je dépose mes mains sur ses bras pour l'entraîner vers le canapé lentement, pour ne pas risquer qu'il ne chute à vouloir avancer trop vite.

« Allongez-vous … Ca vous fera moins mal. »

Bien sûr, ça n'enlèverait pas la douleur mais au moins ça évitera les frottements inutiles. J'attends patiemment qu'il s'exécute tout en l'aidant sans être trop présente. Une fois assurée qu'il soit bien installé, j'ouvre mon sac et sort tout le nécessaire de soin. J'agis en silence et rapidement, de manière à être efficace sans trop faire traîner les choses. Un drap en main, je pars à la recherche d'un lavabo et l'humidifie avant de revenir m'agenouiller à côté du canapé. Mon regard glisse un instant sur le corps meurtri de Jared et Fide vient se joindre à moi pour appliquer les premiers soins. Ainsi, chaque fois que mes mains rentreraient en contact avec sa peau nue, il pourrait sentir son aura apaisante.

« Je vais d'abord m'occuper de votre hanche ... » disais-je doucement avant d'appliquer le linge humide par petites touches sur la plaie crée par la balle, tandis que mon autre main s'était placée sur son ventre - geste guidée par la Foi - et je tâchais de rester concentrer sur mon ouvrage, le contact humain n'étant pas dans mes habitudes … Voir la chair partiellement brûlée me permit de comprendre que la balle était constituée d'argent … c'est que je commençais à m'y connaître mais je n'avais toujours pas la solution miracle pour le soigner aussi bien que je le voudrais. Sur une compresse, j'applique un désinfectant ordinaire et au moment de l'appliquer sur la plaie, je lève mon regard rendu plus clair sous l'influence de Fide sur le loup

« Ca va aller ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 377

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   Mar 14 Juil - 10:39

Painkiller
Jared Rose
Son inquiétude était palpable. Normal, vu mon état. Et encore, elle ne paniquait pas autant que l’aurait fait Kalia. Rien que ça, c’était apaisant pour moi. Sentir les gens flipper quand on n’est pas au top, c’est jamais bon…
Du coup, je me laissai guider. De toute façon, ça servait à rien de jouer les durs. Sans appui, j’avais toutes les chances de me casser la gueule, et c’était pas ça qui sauverait ma dignité. J’obtempérai donc en me concentrant sur mon souffle et le fait de mettre un pied devant l’autre. Au ralenti, je m’allongeai sur le canapé. On aurait dit que j’avais 80 piges… Bref. De toute évidence, la petite avait l’habitude de gérer ce genre de trucs… Même si… J’espérais pour elle qu’elle croisait pas des cas aussi gratinés que le mien tous les jours.

Ma tête bourdonnait toujours, mais je parvenais à distinguer ses paroles…. Je ne savais pas trop quoi faire de mes bras dégueulasses, qui saignaient toujours. Elle disait vouloir s’occuper de l’impact de la balle en premier. Ok… Ce serait peut-être le moins long, et avec un peu de bol, j’aurai moins de mal à respirer après.
Sa main se posa sur mon ventre. Sur le coup, je me raidis un peu par réflexe. Connerie. La plaie creusée par la balle me lança violemment. Agressé, mon loup fit pointer mes crocs à peine visiblement en grognant. Mon cœur affaibli sursauta, mais finalement, une chaleur douce émanant de cette petite main m’aida à reprendre mon souffle. J’expirai lentement, les points de tensions un peu partout dans mon corps se dénouèrent doucement un à un. C’est là que je réalisai à quel point j’étais tendu. Je tremblais toujours un peu, mais la douleur était carrément plus floue.

« Ca… Ca va… Je vous fais confiance… »

J’aurais voulu parler d’une voix stable, et un minimum assurée… Mais ca, c’était carrément utopique. J’avais soufflé ces mots… En proie à une fatigue écrasante. Mais au fond de moi, quelque chose me disait que j’avais surtout pas intérêt à m’endormir maintenant…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Painkiller (ft. Rose)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Painkiller (ft. Rose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [DCA 2010] [40k]La force … heu …pas rose (désolé Salgin)
» Problème écran rose sur borne Arcades electronic.
» Epo dragoune rose
» nez rose clignotant....
» tous sauf Rose et les lovabulls !!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 7:16