Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Looking for my pain ♦ Angel L. Crow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Jeu 8 Oct - 13:14




Looking for my pain

Londres, nouvelle destination après avoir passé quelques mois sur le sol russe. Je voyage beaucoup, me laissant aller aux découvertes, suivant mes impulsions, mes instincts, pour ne pas sombrer à un ennui trop dévorant. J'étais donc installée depuis quelques semaines maintenant et avait investi une petite maison, simple, sobre. L'argent m'importe peu. J'ai beau posséder une petite fortune qui me permet de ne jamais m'en soucier, je ne m'encombre pas en dépenses inutiles, celles-ci résidant essentiellement dans des kimonos, bijoux et autres accessoires de beauté. Et justement, en ce début de soirée, je me prépare avec minutie comme à chaque fois que je rencontre un client, et j'y accorde encore plus d'importance quand c'est un premier rendez-vous. A force de temps et d'expérience, j'ai appris à séduire les hommes. Autrefois geisha, aujourd'hui plus communément connue en tant qu'escort girl … je reste néanmoins toujours cette poupée japonaise qui foulait autrefois le japon ancestral. Voilà pourquoi je continue de porter ces lourds kimonos. Ca me démarque des autres diriez-vous. Pour ma part, je me contente de répondre que je reste attachée aux coutumes de mon pays. Ma notoriété n'est plus à faire, et j'ai, de par le monde, rencontré nombreux hommes avec qui je reste en contact. La magie des technologies du vingt et unième siècle.

Je ne sais cependant pas réellement comment ce nouveau client a eu vent de moi. Toujours est-il que celui-ci m'ayant contacté, je m'apprêtais à le rencontrer. Déjà, sa voix au téléphone m'avait attiré. Étrange sensation, mais dans celle-ci s'était dégagé quelque chose de spécial …
Après un long temps de préparation, me voilà enfin prête. Je suis donc vêtue d'un long kimono, vert, noué à la ceinture par un obi noir, gorge et naissance des épaules dévoilées. Mes cheveux sont relevés, noués en un élégant chignon, tenant grâce à une broche dorée. Quant à mon visage, il est en grande partie laissé naturel, seul un rouge sang vient maquiller mes lèvres et un trait noir souligner mon regard. Me voilà prête.

Le rendez-vous avait été fixé face à un night club qui portait le nom attrayant de Sinful Extasy. Par habitude, je suis arrivée un peu en avance. Mon arrivée dans cette sombre ruelle attira quelques regards, mais il leur suffit de croiser le mien pour savoir qu'il ne valait mieux pas me provoquer. Je ne suis certes pas la plus expressive, et peu d'émotions passent sur les traits de mon visage … mais un regard suffit parfois à se faire comprendre. Je ne sais pas à quoi ressemble mon client, je garde donc mon regard rivé sur la devanture de l'établissement. Patiente.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Ven 16 Oct - 17:15



 
“Looking for my Pain”
Angel & Vipera


 
Aucun vas-et-viens n’échappe au Corbeau en cette ville de Londres. Je n’étais certes pas reconnu comme le Maitre de la Ville. J’étais sans doute trop jeune pour que les êtres les plus vieux se sentent assez confiant pour s’en remettre à moi. Je ne pouvais pas les en blâmer. Je connaissais bien mieux le pouvoir de Luxus que celui de mon loup, bien que ce dernier  soit bien moins difficile à vivre. Bien-sûr, mon Obscurité m’ouvrait bien des portes. Mais elle en fermait aussi. Je pouvais rêver de grandeur, de pouvoir, et d’influence… Mais… Je doutais d’un jour pouvoir fonder une famille. Luxus était bien trop invasive et exigeante pour me laisser le droit à ce genre de stabilité. A moins peut-être d’un jour croiser la route d’un homme ou d’une femme qui pourrait accepter cette partie de moi, en connaissance de cause… Et cela sans même envisager d’élever ensemble un petit être innocent…

Bref… Je me trouvais au club ce soir, et comme chaque fois que je me tenais en ces murs, mes Ténèbres prédominaient. Et pour en revenir aux allers et venus en ville, On m’avait rapporté l’arrivée récente d’une louve… Une femme maitresse dans l’art des plaisirs charnels…. Ainsi, mon instinct infernal m’avait soufflé qu’il était simplement inenvisageable de laisser cette créature passer sans qu’elle ne lui accorde un instant.
Ainsi j’avais contacté Miss Vipera Pain… Nom des aussi poétique qu’intriguant. Nous avions rendez-vous dans l’Antre des Anges Damnés… Mon Night Club en somme.
Je me tenais prêt à la recevoir bien un quart d’heure avant celle que nous avions convenue. Je n’étais pas au service en salle ce soir là. Ma tenue était donc plus libre. Non pas que je parte du principe que le public qui franchissait mes portes soient de ceux qui se formalisent sur les apparences, mais changer de peau faisaient partie, selon moi, des charmes de mon métier.
J’arborai donc un pantalon noir le long duquel serpentaient bon nombre de fermetures éclairs, accompagné d’un T.Shirt de la même teinte sur lequel était imprimé un loup hurlant à la lune.

En attendant la dénommée Vipera Pain, je m’adossai au comptoir sous l’œil attentif de la barmaid en service ce soir. Je la gratifiai d’un léger sourire furtif, trop occupé à observer la foule qui évoluait dans la salle.
Les minutes s’égrainèrent
Quand l'heure fut, je la vis, aux abords de ce que je pouvais considérer comme ma résidence secondaire. Cette louve. Incarnation de la grâce asiatique. Je la laissai faire quelques pas avant de venir à sa rencontre de sorte à pouvoir admirer la fluidité de sa démarche, qui laissai à supposer, pour quiconque saurait le voir que son corps comportait des muscles fuselés, formés à l’art de se mouvoir…
Sachant qu’elle ne disposait d’aucun moyen de me reconnaitre, je vins à sa rencontre, le sourire avenant soigneusement dessiné par Luxus, aux lèvres.

« Miss Pain… Soyez la bienvenue dans l’Antre des Anges Damnés, dont je suis le Gardien… »

Je pris doucement sa main que je portai à mes lèvres en une légère révérence.

« C’est un réel plaisir pour moi de vous recevoir… Si mon appel vous a semblé surprenant… Sachez que j’ai eu vent de vos talents, qui m’ont donné envie de vous voir d’un peu plus près…»

Code by Pokipsy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Dim 18 Oct - 8:21




Looking for my pain

Je n'avais qu'un nom, Crow, et un prénom, Angel ... ce qui ne rendait mon rendez-vous que plus mystérieux encore. L'heure étant arrivé, je fais quelques pas dans l'établissement. Mon regard balaye les alentours, cherchant celui qui pourrait répondre à ce nom charmeur. Je tente de l'imaginer, me le figurer mentalement, un être ténébreux, élégant, à l'image du corbeau …et ne suis pas surprise quand celui-ci se présente devant moi. Respectueusement, j'incline la tête et bien qu'étonnée par ses manières de gentleman, le laisse déposer ce léger baisé contre ma main. Au cœur du vingt et unième siècle, peu d'hommes prenaient encore le temps de s'adonner à ce genre de manière. Il est donc plus appréciable encore quand on croise quelqu'un encore porté par la courtoisie. Je décèle du premier coup d’œil sa nature lupine, et en suis d'autant plus intéressée. Il m'apprend qu'il est l'hôte de ces lieux, parlant d'Ange damné ce qui attise davantage ma curiosité à son propos. L'ange s'était-il mué en corbeau ? Il y a des hommes qu'on parvient à cerner suite à quelques manies, quelques mots … L'être qui se présentait devant moi semblait plus complexe, habité par quelque chose de plus attirant que le commun des mortels.
Bien que n'étant pas de nature souriante, gardant une apparence assez froide, mon ton lui était doux, posé et dans mon regard brillait une lueur pleine d'intérêt.


-M. Crow, je vous remercie et je suis honorée que vous m'en ouvriez les portes. Je me permets d'ailleurs de vous dire à quel point je trouve ces lieux charmants.

Il est vrai que je m'attendais pas à être contacté si tôt par un éventuel client mais suis flattée qu'il ait entendu parler de moi. Ce qui restait à savoir était, de quelle manière. De quels 'talents' avait-il eu vent.
En fonction du client, il faut souvent aviser … jouer sur les apparences … faire en sorte d'être celle qu'il demande. Parfois, il faut se forcer à sourire, se forcer à apprécier sa compagnie, montrer qu'on apprécie l'instant autant que lui, mais les mots qui sortirent de ma bouche furent sincères cette fois-ci. Avec lui, j'avais l'impression que je pouvais être moi même, que je n'aurai pas besoin de me dissimuler derrière de faux semblants. Enfin, si nécessaire je m'adapterai.


-Le plaisir est partagé. Je suis heureuse d'avoir su attiser votre curiosité. Puis-je savoir quels talents vous a t-on rapporté ? Que je sache me montrer digne de ce qu'on a pu vous raconter.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Lun 16 Nov - 12:41



“Looking for my Pain”
Angel & Vipera


Je connaissais les fonctions d’une Escort-girl, bien que je n’aie jamais eu à faire appel à l’une d’entre elle. De belles femmes que l’on paye pour briller en leur compagnie… Officiellement. Tout le monde savait que moyennant plus de finances, certaines se voyaient accepter d’autres closes à leur contrat. Mais je n’avais pas sollicité Miss Pain sur son temps de travail pour cela. J’étais en premier lieu, curieux de connaitre l’étendu de ses talents de danseuse.

«Je vous remercie sincèrement…  Si je ne m’abuse, vous êtes une artiste… Et il se trouve que je suis très sensible à tout ce qui relève de se genre d’aptitude… Quelqu’en soit le domaine. J’aime… L’expression de la passion… Voyez-vous ? On dit que vous maitrisiez ces flammes d'une main de maitre... Que votre corps entier savait donner vie à une mélodie... Accepteriez-vous de le faire pour moi..? »

Bien entendu, la passion est une notion très vaste, exprimable de bien des façons, et j’étais sincèrement curieux d’apprendre vers quel choix elle s’orienterait. Je n’entendais pas jouer les maitres de cérémonie ce soir. Sans doute guiderais-je la louve au cas où elle hésiterait à se laisser aller… Car, c’était bien ce que je voulais.
Geisha … Ou Escort Girl… Ces femmes sont des miroirs, bien qu’ils soient conçus selon des codes bien différents. Reflets du désir d’autrui, jusqu’à s’oublier elles-mêmes. Je connaissais cette position… Moi-même étant éternellement destiné à me fondre en les yeux des autres… Dangereuse palette de nuance pouvant modifier jusqu’à ma voix, mon apparence… Mon Parfum…
Je me demandais bien ce que je pourrais voir en elle… En effet, observer deux miroirs qui se reflètent mutuellement donne toujours lieu à un phénomène étonnant.

Tout en parlant nous nous étions dirigé vers la grande salle qui abritait le bar, la piste de danse, et l’estrade du laquelle  se produisait un groupe de musiciens. Voilà donc de quoi captiver tous nos sens…


Code by Pokipsy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Jeu 19 Nov - 10:41




Looking for my pain

Avoir échos des rumeurs qui circulent sur nous est tout le temps intéressant. Pouvoir apercevoir les murmures qui circulent quand on est absente ... L'image que je renvois à mes clients est importante, je ne veux ni les décevoir, ni les faire fuir. Les retours qu'Angel m'adresse sont des plus gratifiants et j'en suis touchée. Je dompte nombreuses passions certes … et en retour certains tentent de dompter les miennes … Comme il l'a si justement souligné, celles-ci sont des flammes ardentes qui n'attendent qu'à s'exprimer. Je les attire, les contient et danse avec elles agilement. La danse est vaste et peu s'exprimer de diverses manières, des danses les plus douces, à celles qui vous embrasent littéralement.

Nous arrivons aux abords de la piste de danse et je laisse un instant mon regard se poser sur les quelques personnes qui se laissaient entraîner par la musique aux notes latines. Ils devenaient les marionnettes de cette mélodie. Le regard plus pétillant, animé d'une nouvelle excitation, je me retourne vers le jeune loup.


-Ce n'est pourtant pas moi qui donne vie à la mélodie … déclarais-je d'une voix douce.

A ces mots, je me recule légèrement, pour m'approcher de la foule dansante, sans néanmoins m'y fondre. Je reste à un petit mètre d'Angel, et ne lâche pas son regard tandis que doucement, mon corps se met en mouvement, d'abord légèrement, me calquant doucement au rythme instauré par les musiciens. Il était curieux de savoir si les rumeurs s'avéraient exactes, je ne pouvais donc pas laisser cet amateur d'art dans l'ombre.


-Pour peu qu'on la laisse nous enlacer … Poursuivis-je dans un murmure.

Aucun humain ne pourrait entendre ce que je disais à cette distance. Mais je sais que lui m'entendrait. Mes yeux se ferment et je me laisse envahir par la musique, la laissant s'infiltrer dans chaque pore de ma peau. Ce sont désormais mes bras qui commencent à bouger. Ceux-ci se mouvent à la manière d'un illusionniste qui s'apprêterait à faire son tour. Les mouvements de mon corps entier, de mes hanches à mes bras, restaient lents, charmeurs, à l'image du serpent tentateur alors que mes traits s'étaient adoucis. Je rouvre enfin mon regard désormais animé par cette flamme dont il parlait.


-A l'image d'un flirt il faut savoir l'apprivoiser et ne jamais avoir peur que ses flammes ne nous brûlent …

Ne le quittant pas des yeux, je me demandais si il allait rester spectateur ou si il viendrait se mêler à cette danse qui, quand elle est pratiquée à deux, sous-entend un minimum de proximité.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Jeu 10 Déc - 10:09



“Looking for my Pain”
Angel & Vipera


Il me semblait qu’une certaine harmonie entre nous était déjà palpable bien que je ne sache rien de cette femme. Rien, si ce n’était ce qu’elle me dévoilait petit à petit, par ses gestes et ses paroles chargées d’implicites. Ainsi était-elle, elle aussi fervente adepte du sous-entendu… Maitre dans l’art des mots, la vie m’appris à prendre des airs de funambule… Cet acrobate dont le moindre mouvement peut avoir un enjeu crucial, qui tient le cœur de ceux qui l’observent en suspens. Visiblement, mademoiselle Pain possédait elle aussi ce genre de talent.
En effet, je fus incapable de détacher mon regard d’elle alors qu’elle reculait sur la piste. Ses mots résonnaient dans ma tête alors que je me laissai entrainer par la grâce des gestes hypnotiques de la danseuse.
Je compris le sens de sa première réplique en voyant à quel point elle se laissait submerger par le rythme est la mélodie sur lesquels son corps sembla trouver naturellement ses marques. Ainsi, ce n’était pas elle qui donnait vie à la musique, mais plutôt l’inverse, semblait-il. Même si j’étais convaincu qu’une mélodie a l’âme que l’on veut y voir, en fonction de la sensibilité, et du vécu de celui qui l’écoute.

Je restai un instant là, à admirer cette union ravissante entre un corps et la musique, puis approchai d’un pas… Puis deux.
L’ambiance insufflée par cet air latin ressemblait à un souffle ensoleillé, et… Chaleureux. Seul ou en couple, le genre de danse induite par ce style de musique est plutôt sensuel… Un flirt brûlant, disait elle… J’aurais eu peine à ne pas répondre à ses mots à peine murmurés.
Bien que je sois conscient de la foule qui nous entourait, je ne distinguais qu’elle parmi cette masse. Sans toucher l’envoutante créature à présent si proche de moi que j’aurais pu l’effleurer sans même tendre le bras, je joignis mes mouvements aux siens, ayant observé l’enchainement de ses gestes.

Bien évidemment, mon Obscurité ne pouvait rester indifférente à une telle proximité. Ainsi illumina-t-elle mes iris de ses braises naissantes, comme en réponse à la brûlure évoquée plus tôt.

« Le flirt n’est-il pas que le souffle qui fait naitre la flamme… ? » Demandais-je sur un ton aussi bas que le sien l’avait été.
Cette entrevue venait de commencer, et je me délectait déjà de chacune des réaction de cette vipère au sang chaud…



Code by Pokipsy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Dim 20 Déc - 8:08




Looking for my pain

Je prends réellement du plaisir au cours de cette soirée qui pourtant ne fait que commencer. Le Corbeau me semble être un partenaire avisé et je n'ai pas l'impression de devoir me forcer pour lui plaire. Je me laisse juste porter par la musique et l'ambiance qui se dégage de ces lieux. Je m'y sens bien, je m'y sens en terrain connu. Je n'avais pas lâché le jeune loup du regard, et le laissa approcher avec le plus grand des plaisirs bien que savamment dissimulé. Je ne loupe d'ailleurs pas le changement de ses iris qui attise un peu plus ma curiosité à son égard. Je ne suis pas inconnue des mutations lupines, notamment au travers des yeux, mais là dans son regard, ce n'est pas le loup que je vois. Qui que ce soit, j'aime l'intensité qui s'en dégage.

Nous étions proches et dans nos mouvements respectifs, nos corps s'effleuraient dans une apparente innocence. Mais la limite était bien bien fragile, surtout chez moi. Et quelque chose me disait qu'il en était de même pour celui qui me faisait face. D'ailleurs je ne tarde pas à briser cette limite en m'approchant encore plus, le contact devenant permanent. Je fais en sorte de calquer les mouvements de son bassin au mien, déposant une main contre sa taille pour une parfaite unicité. Je peux sentir la chaleur qui se dégage de son corps, celle-ci s'enroulant autour de la mienne dans un mélange envoûtant. Je ne garde pour le moment que ce seul contact entre nous.


-Le flirt est le début de toute chose, c'est évident … murmurais-je sans me défaire de son regard.

Je le quitte un instant, tournant sur moi même et reviens me coller contre lui, mais de dos cette fois. Suivant toujours le rythme langoureux de la musique, j'ondule et le regarde par dessus mon épaule, le regard brûlant toujours un peu plus à chaque minute écoulée.


-Tout dépend de la manière dont on attise cette flamme. Mais avec un souffle avisé on peut rapidement créer de belles étincelles, c'est certain …

Je gardais ce ton bas, ce ton de confidence pour qu'il soit le seul à entendre mes paroles, vu qu'elles n'étaient adressées qu'à lui seul. La piste avait beau être peuplée de nombreuses âmes, je ne me concentrais que sur sa présence à lui.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Dim 17 Jan - 7:41



“Looking for my Pain”
Angel & Vipera


Je me laissais mener, curieux. Cette femme dégageait quelque chose qui tenait mon Obscurité en suspens. Elle ne s’était pas déployée de manière tangible au point d’inciter quiconque au contact. Elle flottait seulement autour de moi, comme toujours lorsque je suis au club. Ce fut donc elle qui m’attira contre son corps, attisant pas ce geste ma braise infernale, jusqu’à présent restée dans une retraite toute relative. Sa voix résonnait dans mon esprit, me faisant l’effet d’une caresse. Un contact familier. Et pourtant, je n’avais aucun doute quant au fait de n’avoir jamais rencontré miss Pain avant ce soir.
Je me délectais de son aisance qui rendait la danse d’un naturel fort appréciable. Je ne perdais rien de ses mouvements qui ne perdaient rien de leur grâce malgré le contact clairement invitant et sensuel. Quand son dos vint contre mon torse, je pris une inspiration, m’imprégnant un peu plus d’elle. De son parfum…  Si elle avait dirigé l’évolution de  cette rencontre artistique jusqu’à lors, son attitude montrait bien qu’elle cherchait à susciter une réaction de ma part. Soit. Ce serait loin d’être une torture pour moi. Mes mains se posèrent donc sur ses hanches pour la garder au plus prêt de moi, et le bout de mon nez vint effleurer la ligne de sa mâchoire jusqu’au creux de sa gorge.

« Reste à savoir si l’étincelle entretiendra une braise ou mettra le feu aux poudres… » Murmurai-je à son oreille d’une voix caressante.
Cette voix dont ma brume maitrise les inflexions pour la rendre palpable. A tel point qu’elle semble aussi tangible qu’un effleurement sans que mes mains n’aient à intervenir… A des endroits qu’aucune main n’aurait pu atteindre d’ailleurs…

Mon étreinte s’était faite solide. En rien oppressante bien sûr. Mais d’une façon imperceptible pour la majorité des gens, nos positions venaient de s’inverser.




Code by Pokipsy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Sam 30 Jan - 8:30




Looking for my pain

Je n'avais même pas besoin de forcer le destin que le jeune loup se prêtait naturellement au jeu que nous mettions doucement en place, à coup de sous-entendus. Je me laissais porter par la musique aux allures langoureusement latines, le dos de mon corps se frottant à son torse quand nos deux êtres semblaient se complaire dans cet échange rythmique. Plus nous nous rapprochons et plus ses paroles semblent m'atteindre plus … profondément. Je me surprends même à être parcouru d'un délicat frisson quand son souffle s'écrase contre mon oreille. Un soupire m'échappe et mes yeux se ferment l'espace d'un instant. Subtilement, il avait pris le dessus, et je le laissais faire sans la moindre résistance. Je la convoitais même, sa domination.

Légèrement, mon visage se tourne de manière à ce qu'il puisse entrevoir l'intensité de mon regard et de sorte à venir effleurer ses lèvres. Restant proche de celles-ci, une de mes mains se lève pour venir se plonger dans ses cheveux et, le plus sensuellement du monde, mes dents devenues pointues attrape sa lèvre inférieure, sans forcer dessus, pinçant juste légèrement la pulpe. Mon regard est planté dans le sien alors que je relâche ma prise ...


-Tout dépend de la manière et du but désiré … Même si généralement j'aurai plus tendance à convoiter le grand embrasement.

Je parlais tout doucement, toujours sur le même ton que depuis le début. Chacun de mes mots était mesuré, choisi avec précision. Toujours dans la danse, je me presse davantage contre le corps du sang chaud, mes hanches se calquant au mouvement des siennes.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Ven 26 Fév - 5:25



 
“Looking for my Pain”
Angel & Vipera


 
Rare étaient les gens qui aimaient se brûler aussi consciemment. Bien-sûr, il ne s’agissait pas là d’une sensation réellement tangible… Mais miss Pain semblait être de ceux capable d’attiser mon brasier au point de m’en faire sentir les effets.
Je maintenais ses hanches contre les miennes sans jamais cesser de danser. Sa main enfouie dans mes cheveux me soutira une vague de frisson qui embrasa davantage mon regard duquel elle ne se défaisait pas… A cela s’ajouta le contact de ses lèvres… Celui de ses crocs, qui d’ailleurs fit pointer les miens dans un soupir à peine audible.

La voix de la louve, pareil au murmure d’une sirène, me pousse à passer un bras en travers de ses hanches, tandis que mon autre main  se fait plus présente contre sa hanche, rendant perceptible la pointe de mes griffes qui commençaient à paraitre…

« Le grand embrasement, dites-vous… »

J’avais parlé à son oreille, puis mon souffle vint caresser le creux de son cou, sans que je n’établisse de réel contact.

« Pensez-vous que l’on puisse craindre la combustion ? » Murmurai-je avant de laisser mes canines effleurer sa peau tendre , sans pression… Pour l’instant.


Code by Pokipsy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Dim 6 Mar - 3:14




Looking for my pain


Dans cette danse plus que sensuelle, j'avançais à l'aveuglette … au talent comme disent certains. Après tout, je ne connais rien ou si peu de mon client. Je me laisse alors porter par son instinct. Je l'avais invité sur un terrain qu'il connaît visiblement jusqu'à ce que finalement, ce soit lui qui mène la danse. Mon corps était parcouru d'un nouveau frisson à chacun de ses mots. J'aimais l'emprise qu'il avait sur moi et qui, petit à petit grandissait jusqu'à ne plus penser qu'à lui. Des amants il y en a des tas, des plus doux aux plus dangereux, et si j'avais tendance à tendre vers les facettes les plus extrêmes, j'étais envoûtée par celle dévoilée par le Corbeau, quant à savoir où est ce que cela allait nous mener … Je nageais vers l'inconnu, mais je m'y dirigeais sans détour. Rien que son souffle contre ma peau était une invitation à l'abandon, un souffle chaud, semblable à cette braise qu'on attise et dont on parle depuis tout à l'heure …

Le contact de ses crocs me fait défaillir un peu plus mais déjà m'invite à en vouloir davantage. Je ne peux retenir un soupire de plaisir, tendre et ronronnant.


-Pourquoi la craindre … ? Lui répondis-je sur le même ton, entraînant une nouvelle question.

Sa main posée sur ma hanche fut bientôt rejointe par la mienne, et mes propres griffes viennent effleurer la peau de son poignet, remontant dans une lenteur calculée le long de son avant bras. Dans cette étroite étreinte, c'était comme si j'essayais de me fondre davantage en lui. Mon souffle s'était déjà fait plus court et mon regard était sans appel. Son regard avait lui aussi changé, et je ne sais même pas si j'en ai déjà vu un aussi intense, pas même dans le bleu glacé de celui de l'Okami …




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Dim 24 Juil - 5:22



“Looking for my Pain”
Angel & Vipera


Vipera Pain faisait payer les gens pour les gratifier de sa présence. Et si tout le monde ne pouvait se l’octroyer, elle devait savoir satisfaire ceux qui le pouvaient, et nul n’aurait apprécié qu'elle montre le moindre signe de lassitude, de mécontentement, ou quoi que ce fut d’autre de négatif. Sans doute devait-elle exceller dans l’art de fondre ses traits en l’expression attendue… Mais moi, je n’attendais rien d’elle. Si ce n’était de me faire une idée de qui elle est. Le corps peut mentir,  bien sûr. Mais pas indéfiniment… Et surtout pas à Luxus qui pouvait certifier que le soupir qui venait de franchir les lèvres de la louve n’avait rien d’artificiel. Toutefois, en sa légèreté, mes Ténèbres décelèrent une pointe de réserve… Dans le sens où, elle ne devait pas avoir l’habitude de se laisser aller pour son propre plaisir, à quiconque s’évertuait de faire monter la tension. Cette simple  idée fit frémir mon Obscure Facette, tandis que les griffes de ma délicieuse partenaire remontaient contre mes avant-bras…
Bien que je fus certain que cette soirée était une première avec elle, elle me manquait déjà… D’elle émanait quelque chose de familier, d’aussi enivrant que douloureux… Et… Dieu sait combien la douleur m’est délectable. C’est sans doute la raison pour laquelle il ne veut plus rien savoir de moi.

Mes crocs se resserrèrent légèrement au creux de son cou. Son soupir, je voulais l’entendre encore… Le sentir comme de l’électricité statique frôler cette force infernale que je devais contenir, au moins tant que nous serions dans la foule… Au moins assez pour ne pas tomber dans l’indécence. Ceci étant, le pouvoir de Luxus vint effleurer son ventre pour remonter vers sa poitrine, tel une myriade de baisers prometteurs… Sensation que je n’aurais normalement pas tu lui procurer sans écarter les pans de son kimono.

« Par peur de s’y perdre ? » Ronronnai-je tout bas, contre sa peau, alors que le pouvoir du Péché se glissait à peine perceptiblement au creux de ses cuisses, sans que mes mains ne quittent leurs positions respectives, l’une contre l’une de ses hanches, alors que l’autre avait atteinte son opposée….





Code by Pokipsy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Ven 2 Sep - 5:12




Looking for my pain




L'ambiance est désormais … brûlante. Pas de ces chaleurs étouffantes qu'on cherche automatiquement à fuir, mais de celles dans lesquelles on aime s'enivrer, se blottir, celles que deux corps désireux l'un de l'autre peuvent produire. Et pour rien au monde je n'aurai recherché quelconque fraîcheur en m'écartant. Malgré les couches de nos vêtements, je pouvais sentir nos corps en fusion, amplifiés encore lorsque je sens les crocs de mon compagnon pincer davantage ma peau, me soutirant un nouveau soupire, plus bruyant cette fois, accompagné d'une série de frisson parcourant ma peau tandis que mes doigts se resserrent autour de ses cheveux. Sans même me connaître, il semblait déjà savoir comment me faire perdre pied.

Alors que je ferme de nouveau les yeux, j'ai l'impression de pouvoir sentir ses lèvres contre mon ventre. Je me perds dans cette délectable et délicieuse sensation, mettant cela sur le compte de l'anticipation d'un de mes fantasmes, nourris par ce feu qui brûle désormais en moi et qui ne cesse d'être attisé au fil des secondes qui s'écoulent. Mon souffle s'accélère, se faisant un peu plus désordonné. Je ne pouvais mesurer celui-ci que dans une certaine mesure, et certainement pas à ce stade alors que je continue de danser contre le beau Gabriel malgré toutes ces sensations qui envahissent mon corps.
Alors que je crois ressentir cette caresse intime, mon regard se rouvre automatiquement. Et c'est encore plus troublée que je constate que ceci n'est toujours pas du fait de mon compagnon, et pourtant … De nouveau, mon regard part à la recherche du sien, le mien encore plus voilé par ce désir désormais plus que palpable, mêlé sans doute d'une certaine curiosité que je ne peux voiler. Car si je sais à quel point l'imagination peut être rendue palpable, la sensation ici semblait différente … d'une manière que je ne saurai expliquer.


-Je suis prête à courir le risque … soufflais-je d'une voix si basse qu'il n'aurait sans doute pas pu l'entendre si il avait été simple mortel.

Avant même d'avoir terminé ma phrase, j'étais revenue prendre ses lèvres tout en me retournant pour désormais me retrouver face à lui, mon corps retrouvant automatiquement la même proximité avec le sien. Tout en échangeant avec lui un baiser aussi brûlant que cette attraction qui nous unit, mes griffes remontent de ses poignets jusqu'à ses épaules dans une lenteur extrême, passant sous son tee shirt lorsque mes doigts atteignirent la limite du tissu, laissant sur sa peau, de légères marques rosées par la pression de mes griffes.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Mar 25 Oct - 5:30



“Looking for my Pain”
Angel & Vipera


Mon but n’était pas qu’elle me désire à tout prix. Je la laissais libre de s’écarter de moi si les… Promesses que je lui faisais devaient la mettre trop mal à l’aise. En effet. Ce que je recherchais, c’était la Vérité… Et je devais bien admettre qu’elle se trouvait au-delà de mes espérances. Certes, l’apprivoisement a quelque chose de séduisant. Conduire quelqu’un franchir ses propres limites. Le guider à travers l’inconnu. Oui. C’était bon, et j’aimais ça. Luxus également. Mais la compagnie d’une personne expérimentée n’était pas moins ravissante. Et le moins qu’on pouvait dire, c’était que Vipera Pain agissait sans une once de timidité ni d’hésitation. Avec la justesse dune danseuse étoile. Je me déhanchai, allant même kusquà cambrer légèrement mon dos au passage de ses griffes, en lui laissant entendre un râle de plaisir à travers ce baiser dévorant. Ainsi elle n’avait pas pris peur devant les agissements intangibles de Luxus…

Mes lèvres quittèrent les siennes quand le morceau sacheva. J’entrouvris les yeux pour lui laisser voir leur teinte à présent immanquablement flamboyante. Du moins pour elle. Personne d’autre ne devait les voir à cet instant qui était le sien… Le nôtre. Car aussi ouvert puisse être l’esprit du Démon, j’avais choisi de ne laisser entrer personne dans cette bulle intime ce soir. Elle n’étais venue que pour moi… Je me consacrerais donc entièrement à elle. Mes mains remontèrent donc le long de son corps en suivant ses courbes harmonieuses jusqu’à prendre son visage en coupe pour prolonger le contact visuel. Luxus était ravie. Elle ornait d’ailleurs mon visage de son sourire si sensuellement sombre. Ma prise sur la belle asiatique était assurée. Ferme sans doute, mais pas contraignante.

« Me suivriez-vous dans les tréfonds de mon antre, Lady Pain ? »

Ma voix était basse et caressante, tandis que son nom Ô combien évoquateur avait pris des airs de mot doux… Il fallait se rendre à l’évidence. Si la soirée se poursuivait comme elle avait commencé… Il y avait beaucoup trop de monde autour de nous… Alors qu’au sous-sol, le monde entier disparaitrait…



Code by Pokipsy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Mar 6 Déc - 12:01




Looking for my pain




Qui est réellement Angel Crow ? Hormis le caractère surnaturel de sa nature lycanne, il y a quelque chose de plus. Car même si je connais le pouvoir naturel que peut avoir une présence, un regard … les sensations ressenties un peu plus tôt sont plus fortes que tout ce que j'ai pu connaître, comme si tout cela était du à quelque chose de plus … magique. Je suis envoûtée. Accrochée à sa présence, le souffle pendu à ses lèvres. Et ce regard … Au moment où le loup rouvre les yeux, que les néons passent sur ces deux billes flamboyantes, c'est tout mon être qui vibre. A ce moment précis, je ne veux plus qu'une chose. Être à lui. Même si ça n'est que pour quelques heures. Je veux qu'il fasse de moi sa possession … je veux sentir la brûlure de ses griffes, la caresse de ses crocs, la chaleur de sa possession …

Mon souffle court s'écrase contre ses lèvres tandis que mes griffes s'enfoncent un peu plus dans sa peau, sous son tee shirt sans que je n'y prête réellement attention. J'étais juste trop hypnotisée en cet instant. Depuis combien de temps est-ce que je recherche un homme pareil ? Un homme capable d'assouvir ce besoin de domination qui m'agite depuis que j'ai rencontré l'Okami ? Je ne connais pas encore très bien Angel, mais je sais qu'il m'a déjà cerné, et je sais qu'il m'apportera ce que je recherche. Mon regard, embrumé par un désir déjà présent, papillonne tandis que je détaille chacun des traits de son visage et chacune des nuances de son regard embrasé.


-Je vous suivrai où bon vous plaira … L'Obscurité ne me fait pas peur … soufflais-je contre ses lèvres.

Electrique, je m'écarte avec difficulté de lui et de ses lèvres, mes doigts, redevenus inoffensifs, quittant progressivement sa peau, prête à me laisser guider là où il le voudra.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Jeu 25 Mai - 9:22

Maintenant je sais ce qu'elle veut... Enfin ce n'est pas comme si je pouvais le décrire aussi précisément qu'en détaillant une toile, mais je le ressens au fond de moi, comme une brise qui caresse la peau. Les mots peuvent décrire des sensations, mais il y a toujours une dimension qui leur échappe. Et je crois bien que c'est l'un de ces moments... Si c'est maintenant dans ma nature de répondre aux attentes de ceux qui m'entourent, même le temps d'un instant, au-delà de la raison, je reconnais volontiers que cette fois je n'y suis forcé en rien. Il arrive parfois que l'emprise des ténèbres contraigne réellement ma volonté. Mais la proximité de la louve me met en parfait accord avec ma malédiction. En effet, avant même que la Luxure ne jette son dévolu sur moi, j'avais besoin d'une intimité à l'intensité violente. J'avais besoin d'éveiller mon corps par le toucher... D'y mettre littéralement le feu, jusqu'à ne plus pouvoir réprimer les manifestations de ma voix, ni même certaines réactions instinctives​ de mon corps... Elle ne m'a pas encore réellement touché, mais pour le peu de contacts​ établis, ceux-ci me replongent directement dans cet univers souvent inavouable.

Sans mot dire, sa paume glissée dans la mienne, Je nous guide vers le couloir au fond de la salle. Échappatoire qui mène au sous-sol. La première porte passé les bruits de la foule, et les vibrations de la musique semble comme amorties par l'insonorisation de la grosse porte coupe-feu. L'obscurité du couloir contraste vivement avec les lumières de la salle principale. Nous ne sommes pas dans le noir complet, mais un humain devinerait à peine nos silhouettes. D'un sol couvert de lino, nous passons à une moquette épaisse, qui elle aussi amoindrit le son de nos pas. Ce son seul persiste, en plus du battement lointain des basses. Moi qui aime pourtant tellement m'exprimer, je ne vois aucune raison de rompre ce  quasi silence de certitudes. Nous passons devant plusieurs portes avant que je ne m'arrête devant l'une d'entre elles. C'est alors que je me retourne vers ma compagne d'une soirée, ma captivante partenaire, et lui sourit conscient que la faible lumière qui perçait dans le couloir n'éclairait que mes prunelles. Je sors la carte magnétique de la poche arrière de mon jean, et la glisse dans la fente, sans quitter la belle asiatique des yeux.

"Ce n'est pas pour votre corps que je vous ai fait venir à moi, Lady... Bien que vous soyez splendide... J'aimerais... Que nous fassions plus ample connaissance."

Mes mots auraient pu paraître décevants... Si brusquement j'avais t laissé entendre que je m'attendais à ce qu'elle me parle d'elle, comme lors d'un conventionnel entretien d'embauche. Peut-être que ça aurait été le cas, si Luxus n'avais pas pris soin de teinter ma voix de  cette nuance qui n'induisait pas de longs discours. Réservée, elle peut l'être. Je n'avais pas dans l'idée de lui demander des détails quant à son histoire passée. Si le courant passait bien entre nous peut-être y viendrais-je... Mais pas forcément ce soir. Je voulais qu'elle me détaille son présent. Cet instant qui nous file entre les doigts... Qu'on ne peut retenir réellement, malgré le fait qu'il puisse sembler parfois si palpable. La main sur la clenche j'entrouvre le battant, derrière lequel se trouve une chambre, à première vue plutôt sobre. Évidemment, le lit trône dans la pièce, mais celle-ci est suffisamment grande, pour permettre de circuler. J'avance à l'intérieur, sans oublier de refermer derrière nous. Une porte mène à la salle de bain, digne d'un hôtel côté. J'aime les salles d'eau, et sans doute cela déteint-il sur l'agencement des lieux. Une douche à l'italienne, des jets à pression, et une baignoire suffisamment grande pour accueillir un couple, voir 3 personnes particulièrement assoiffées de contacts. Des sels de bain, du savon de toutes les couleurs, des huiles essentielles et de massage... De quoi se détendre en somme. J'espère que l'ambiance la mettrait à l'aise... Et là encore, j'attends de me laisser guider, suspendu à la moindre réaction de sa part.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Mer 1 Nov - 6:42




Looking for my pain




Répondre aux moindres désirs de mes clients, c’est la qualité la plus importante de mon boulot. Des plus simples aux plus farfelues … Enfin, lorsque c’est vraiment trop louche pour moi, je me réserve le droit de décliner. Ça fait parti du contrat. Il y a pleins de choses que j’accepte. Mais certaines que je ne ferais jamais.

Ce soir, je suis la cliente d’un homme sombrement attirant. Avant même que nos corps ne s’effleurent, j’ai senti en lui ce magnétisme fort … Une attraction que je ne saurai vaincre, chaude et lancinante. Dangereuse. Merveilleuse. La danse que nous venions de partager fût une délicieuse mise en bouche. Un préambule exquis. J’ai aimé me confondre dans sa chaleur, sentir le poids de son attraction peser sur moi, son souffle m'envelopper … J’ai senti en lui le loup, le dominant. Ce fut le début de ma chute.
Alors que je le suivais, presque aveuglément, je m’imaginais déjà m’abandonner à la domination d’un loup, de celles dont je raffole tant. De celles qui me font perdre pied. J’en frémissais d'avance, les souvenirs se mêlant aux fantasmes. Qu’allait-il me demander ? Que veut t-il que je fasse ? C’est là normalement que je reçois les désirs plus ou moins réalisables dont je parlais plus haut. Mais là … Je dois dire que je ne m’attendais pas à ça. Pas que j’en sois déçue, ni vexée. Juste surprise … De toute manière, depuis le moment où j’ai croisé ces deux pupilles à la lueur inexplicable, je m’attends à être surprise.

Cette délicieuse tension me brûle encore la peau alors que je fais mes premiers pas dans la chambre, délaissant respectueusement mes sandales de tissu à l’entrée. Même si il quitte mon champ de vision, la présence de mon hôte est toujours aussi perceptible, palpable. Attentive, j’explore notre nouvel environnement.
Les délicats arômes fleuris de la salle de bain m'attirent . Je m’y dirige donc tout en songeant aux mots de Monsieur Crow.


- Tout dépend de ce que vous êtes prêt à découvrir, Monsieur Crow … Commentais-je avec une lueur mystérieuse dans le regard que je lui adresse par dessus mon épaule, avant de disparaître dans la salle de bain.

Ceux qui veulent me connaitre ne sont pas forcément satisfait de ce qu’ils découvrent. Parce que ce n’est pas ce à quoi ils s’attendaient. On s’attend au charme orientale des geishas, à la docilité d’une femme qu’on se plaît à dominer. Mais quand on découvre ce qu’il y a sous le kimono, et ce que le mot domination signifie pour moi, dans mon histoire … Les mystères attirent. Mais tous les mystères ne sont pas accessibles à tous les esprits.
Dans la salle d’eau, je trouve rapidement les différentes huiles de massage, guidée par leurs odeurs, disposées dans un élégant panier. Un par un, je prends chaque flacon entre mes doigts pour en découvrir l’exacte composition. J’ai toujours été très adepte des produits naturels, des vertus de chaque plante, de chaque chose que l’on trouve autour de nous.


- Chez moi, au Japon, parmi nos divinités, nous avons un Corbeau … Le tengu. Mi humain, mi corbeau. C’est un protecteur, s’en prenant à ceux qui désobéissent aux lois. Il est très populaire. Racontais-je, continuant de suivre sa trace par mes autres sens. Il a le pouvoir de se téléporter, il est également télépathe. Mais il a aussi le don d’entrer dans nos rêves ...

A mesure que je parle, un fin sourire parvient à fendre mon visage. Je me rappelle, quelques minutes plus tôt, quand j’avais cru sentir ses lèvres sur mon corps … C’était beaucoup plus perceptible qu’un fantasme …






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Mer 29 Nov - 18:12


Mon sourire ne quitte pas mon visage tandis que je la contemple, ne me lassant pas de sa façon de se mouvoir. Quand elle entre dans la salle de bains, je reste contre la porte pour ne pas envahir son espace vital. C’est avec plaisir que je constate que cette pièce suscite son intérêt. Sans être une pointure sur la culture asiatique, je sais que c’est un peuple aux rituels ancestraux, et proche de la nature. Bien plus que l’on peut l’être dans l’occident de nos jours.

“Je suis prêt à entendre ce que vous me jugez digne d’écouter.”

Je ne jugerai en rien ses plaisirs. Puisqu’il est clair que le ton de ma voix entrainait sur ce sujet. Elle l’avait bien compris. Et il ne s’agit pas là de simplement entendre, mais d’écouter… Prêter attention. Je sais également que les mots ne valent pas toujours une démonstration ou une preuve visible… Mais là, on monte encore d’un cran dans le degré d’intimité.Je n’aurais pas exposé mes brûlures et autres vestiges de mutilations avec leur signification à n’importe qui, aussi consenties, ont-elles pu être à l’époque.
C’est alors que mon interlocutrice me plonge un peu plus dans sa culture. C’est sans feindre ma fascination que je l’écoute… Un sourire se dessine sur mes lèvres. Un corbeau divin, protecteur et dessinateur de rêve? Je ne m’étais pas inspiré de cette légende pour trouver mon pseudonyme. Mais je dois avouer que les similitudes entres mes aptitudes et celles du Tengu sont impressionnantes… Et le sourire que je vois naître sur ses traits raffinés me montre bien qu’elle n’en vient pas là par hasard. Sans doute a-t-elle eu vent de ma façon de me faire appeler. Il est possible aussi que les spéculations qui circulent sur mon compte soient sans le savoir relativement proche de la réalité… Mais en a-t-elle déjà entendu parler? Y croirait-elle?
Lentement, j’entre dans la salle de bains pour me rapprocher d’elle, et m’intéresser aux huiles qui semblent avoir retenu son attention.

“Seriez-vous une rêveuse, Miss Pain?”

Je ne souris pas vraiment, mais ma voix s’est faite naturellement caressante, de manière à peine perceptible. Il faut bien dire que le rêve est bien un sujet sur lequel je pourrais m’étendre autant que Luxus… Nous aussi, nous adorons les huiles de massage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Ven 15 Déc - 13:41




Looking for my pain



Si je ne suis pas à Londres depuis bien longtemps, j’ai pu entendre parler d’un Corbeau. Au début, cela ne m’avait pas réellement interpellé autrement que par l’originalité d’un tel pseudonyme. Effectivement, on ne s’associe pas à cet animal sans raison … tout comme je me suis moi même associée à la vipère.Les “on dit”, je les garde dans un coin de la tête sans vraiment y porter quelconque légitimité, pas avant de l’avoir vu de mes propres yeux.
Et puis, lorsque j’ai eu l’appel de Monsieur Crow … le lien était vite fait. J’aime quand une rencontre est mêlée d’un certain mystère, d’une touche de poésie. Car je compte bien découvrir pourquoi ce Gentleman se fait appeler ainsi.

Angel s’approche. J’entends ses pas sur le sol de la salle de bain, et sa voix … Je la sens. Je sens ce filet d’air modulé qui s’écrase dans un coin de ma nuque dégagée, par ma coiffure sophistiquée. Un fin sourire réapparaît sur mes lèvres sans que je ne me retourne vers lui.


-Le rêve est essentiel … C’est un royaume précieux … Impénétrable pour qui n’en détient pas la clef.

Je marque une pause, mes mains s’attardant autour d’une fiole d’huile de camomille. J’aime l’odeur, très douce …
La fiole en main, je tourne enfin le visage vers Angel, allant trouver son regard que j’accroche.


-Mais j’avoue avoir aussi un fort penchant pour les preuves tangibles ...

Et pour preuve, ces nombreuses marques qui parsèment ma peau. Voilà qui répond à ses questions … du moins en surface.
Encore ce petit sourire mystérieux qui persiste sur mes lèvres tandis que je repose la fiole, mais je la laisse sur le bord du meuble, de manière évidente. Les mains de nouveau libres, je commence à dénouer mon kimono. Celui-ci étant fermé par de nombreux endroits, de manière plutôt complexe lorsqu’on est pas initié, j’y prends volontairement mon temps, sans quitter mon hôte des yeux.


-Souhaiteriez-vous un massage, Monsieur Crow ?

A la fin de ma question, le lourd tissu du kimono tombe au sol pour en dévoiler un autre, beaucoup plus fin … si léger que la transparence laisse voir à un oeil avisé ma peau, et donc ses cicatrices, de face, sur mes cuisses et mon ventre. Ainsi il peut commencer à entrevoir ce que j’entends par “preuve tangible”
.





[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Lun 12 Fév - 8:02

Je ne la quitte plus des yeux, la laissant parler sans cacher l’intérêt qu’elle représente toujours pour moi. Je sais que Miss Pain est une escort girl, ancienne Geisha en sa terre natale. C’est fascinant en soi. Elle a dû avoir un parcours singulier qui vaudrait la peine d’être raconté.
Mon sourire s’élargit légèrement quand elle évoque la clé du royaume des rêves, tandis que j’observe attentivement la structure de son habit typique, qu’elle maîtrise, à n’en pas douter.J’ai déjà eu affaires à nombreux types de vêtements liées par des rubans, des lacets, des lanières, des anneaux ou des chaines, entre autres, faits de matières variées, mais les kimonos traditionnels… Je dois avouer ne pas en avoir beaucoup croisés. Je tâche donc de mémoriser au mieux ses gestes, mais je ne suis pas certain qu’une seule approche me suffise pour savoir m’y prendre avec assurance. Ceci étant, je ne perds pas le fil de la conversation, et lorsque le lourd tissu se retrouve au sol en un bruissement que je sais apprécier, je prends quelques seconde pour contempler ce corps qu’elle offre relativement subtilement à ma vue. Relativement, parce qu’elle n’est pas nue, mais qu’elle vient elle-même de se délester relativement rapidement de la plupart des vêtements qu’elle portait jusque là. Je laisse mon regard l’effleurer, sans chercher à en voir plus que ce qu’elle me montre, en usant des diverses facettes de mes pouvoirs. Pas maintenant.

Ses cicatrices, je les décèlent, et n’esquisse aucun mouvement de recul ni d’expression réprobatrice ou encore de signe de heurt quelqu’il soit. Pour en porter moi-même, je connais ce genre de “preuves”. Les miennes ne sont simplement pas visibles… Il faut les toucher, et avoir une certaine expérience de ces marques pour les identifier.
Par la façon dont elle a amené les choses, j’en déduis qu’elle tient à ses brûlures sur son corps… Pour qu’elle les associe à des preuves tangibles de rêves, c’est que leur symbole doit être fort. Et ça aussi, je le comprends. Luxus, bien qu’elle n’entre pas en action pour le moment, fait un peu plus flamboyer mes prunelles.

“Si c’est là que vous mène votre Humeur…”

Approuvai-je d’une voix toujours aussi voluptueuse tandis que je quitte la salle de bains pour revenir à la chambre, ôtant mon Tee-shirt en même temps. Par rapport à elle, je pourrais presque paraître immaculé… Mais ça fait partie de ce qui va rendre la soirée intéressante. Tous les tatoués ne connaissent pas la morsure de l’argent comme je la connais… Et je suis curieux de voir jusqu’où elle poussera son investigation. Presque nonchalant, je dépose mon vêtement sur un fauteuil, et m’allonge, laissant dans mon sillage cette invitation qui se traduit par le parfum de ma peau...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Dim 4 Mar - 10:35

Mon Humeur me mène à lui, à la découverte de cet homme mystérieux. Et j’apprécie déjà grandement cette soirée, tout porte donc à croire que le restant sera placé sous une bonne étoile. Je n’ai pas loupé son regard sur mon corps, et je l’ai aimé. J’en ai frissonné.
Lorsque Angel quitte la pièce, je récupère mon kimono qui était tombé au sol, puis la fiole de Camomille. Guidée par le sillon du parfum de sa peau, je trouve le lit et l’homme qui y est étendu. Je l’observe un moment, ce corps long et fin dont je peux malgré tout apprécier la musculature.

-Mon Humeur est à vous ce soir, Monsieur Crow, murmurais-je dans un ronronnement prometteur.

Soigneusement, je dépose l’épais kimono sur le même dossier que celui sur lequel repose le haut de mon client. Puis, d’un pas léger, je le rejoins. Et grimpant sur le matelas, je chevauche ses hanches avec agilité, renvoyant les pans légers de mon kimono de part et d’autre de mes cuisses. Je me retrouve donc assez rapidement installée sur ses fesses, entre le moment où il a quitté la salle de bain et celui où je l’ai rejoint.

Je n’ai plus qu’à appliquer un peu de lotion à la camomille au creux de mes paumes, les frictionner légèrement entre elles et je peux désormais commencer le massage promis. Je me concentre d’abord sur ses épaules. Soigneuse, je m’applique, trouvant chaque muscle, chaque noeud qu’il y aurait à détendre. Et chaque pression diffuse une légère chaleur, typiquement lycane, au bout de mes doigts. Douée de l'hypersensibilité de ma race, de mon âge, mais aussi de mon expérience, je peux également sentir quelques aspérités que je sais ne pas être causées par les différents tatouages qui couvrent son corps. Je sais reconnaître une cicatrice, même sans la voir. Il y en a plusieurs … Mais je ne saurai deviner à quoi celles-ci sont dues. Je préfère taire ma curiosité sur ce point là, pour le moment. Si je peux exposer les miennes à qui je le désire, rares sont ceux qui ont accès à leur signification.

D’une pression coordonnée, mes pouces remontent sa nuque. La lotion appliquée fait élégamment briller sa peau dont je m’occupe avec le plus grand des soins.

-Et vous, Monsieur Crow. Rêvez-vous ?

Ma voix s’est faite plus basse, comme pour ne pas trop troubler ce moment de détente placé sous le signe de la découverte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 331

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Sam 31 Mar - 19:17

Son habileté est flagrante. A aucun moment elle ne peine, ni ne pèse sur moi. Elle n’hésite, ni ne trébuche en aucune façon. Je ferme les yeux, alors que ses mots maintiennent mon sourire. Ils me plaisent, car eux aussi sont habiles. Et le son de sa voix correspond bien avec ses gestes. Tout en elle s’est révélé harmonieux jusque là… Et de plus en plus intrigant. Je me laisse aller à sa maestria sans pour autant m’abandonner. Cela m’arrive rarement, pour ne pas dire jamais depuis que Gabriel en a fait les frais pour un excès de confiance.

Offrir mon corps est une chose. Mais maintenir mon esprit captif en est une autre. Sa question a néanmoins le don de me faire froncer les sourcils, tandis que je l’étudie sérieusement. Le rêve a des connotations positives… Sans quoi on parle plutôt de cauchemars. Qu’entend-t-on par “rêver”? S’il s’agit de laisser s’évader son esprit vers des songes miroitant de bien-être, accessible ou non, Luxus en façonne pour les autres… Ceux qu’elle enivre pour assouvir sa soif insatiable, ceux qu’elle se plait à courtiser, ou encore ceux qu’elle s’apprête à punir. Mais moi, je ne peux me laisser totalement emporter. Pas même pas mes Ténèbres. Les seules inconsciences qui font dériver mes pensées sont le reflet des peines qui m’accablent encore parfois, et animent ma rage vengeresse le plus souvent. Des nuances de souvenirs dépeints sur une toile inéluctablement sombre… Et mes projections vers le futur n’ont pas grand chose de lumineux. Ceci étant, la soirée n’est pas tant une séance d’exorcision, qu’un bal masqué… Qui n’a pour visée que de détailler les ornement du masque en vue de capter les reflets du regard qui le perce. Aussi, paradoxalement, fermai-je mes yeux en libérant un long soupir maitrisé, autant pour signifier que j’apprécie ce qu’elle fait, que pour me plonger dans un état d’esprit propice à la divagation… Le charme se redessine en ligne infime sur mes lèvres. Sa question ne comporte aucun indicateur de temps...

“Là… Tout de suite…” Commençai-je. Ma voix est toujours porteuse d’un velours invisible. “Je rêve de cette épingle qui retient vos cheveux… Enfin… Pas exactement. Je rêve qu’elle se retire, lentement… Pour laisser cette soie d’ébène cascader le long de votre dos…”

Et c’est vrai. Cette image, je la visualise très clairement… Quelques battements de coeur passent avant que je ne reprenne.

“Ce mouvement laisserait se répandre un peu plus de votre parfum dans l’air ambiant… Votre parfum, mêlé à celui, immuable de votre peau…”

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Vipera Pain
Date d'inscription : 07/10/2015
Messages : 65

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    Mar 8 Mai - 17:58

Du temps où j’étais Geisha - dans le sens traditionnel du terme j’entends, car une Geisha reste Geisha toute sa vie - je ne m’adonnais pas à ce genre de services. Je n’avais pas cette proximité avec mes clients, sauf cas très exceptionnel. Mais les moeurs changent. Et si je reste très attachée aux traditions de mon pays, j’ai aussi vu les siècles passer, alors je me suis adaptée. Et j’aime ce que je fais. Mais demandez moi de me comporter comme une geisha du début du XX ème siècle et je le ferais avec le plus grand des plaisirs.

Mes doigts s’appliquent désormais à masser sa nuque, coeur potentiel de nombreuses tensions. C’est doux … et je trouve que c’est une jolie courbe sur un corps. Une peau fine et tiède sur laquelle on rêve de déposer ses lèvres, de poser son souffle en une délicate caresse …

En parlant de rêves, celui que Mr Crow est en train de me conter me fait sourire. Je l’écoute attentivement sans interrompre mes gestes, le regard rivé sur ce sourire que je devine. Puis, je laisse le silence retomber quelques secondes avant de finalement retirer mes mains de sa peau.
La coiffure que je porte peut paraître sophistiquée. Elle l’est. Mais pour l’avoir faite moi même, je sais exactement comment … et quelle est l’épingle qui permettra de laisser toute ma chevelure s’échapper, comme cette fameuse carte qui ferait basculer le château …

-Hm, je vois … Cela me semble être un très beau rêve …

Levant une de mes mains, j’attrape la dite épingle et tire lentement dessus. Des premières mèches glissent et tombent sur mes épaules, puis les suivantes suivent jusqu’à ce que ce soit toute ma chevelure qui dégringole sur mes épaules et dans mon dos. Ils sont longs, souples et fins, ce qui les rend plutôt disciplinés, mais très légers également. On entend à peine un bruissement, mais je sais que le loup ne loupera rien de ce que je viens de faire.

-...et j’aime pouvoir réaliser les rêves, lorsque j’en ai la possibilité …

Je parle encore plus bas, un murmure, tandis que mes doigts retrouvent son corps, partant du creux de ses reins cette fois, toujours aussi appliquée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Looking for my pain ♦ Angel L. Crow    

Revenir en haut Aller en bas
 

Looking for my pain ♦ Angel L. Crow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Platinum Angel + Abyssal Persecutor
» Free Angel RFID
» Angel-warrior (Feca lv104-105)
» Pain au chocolat Vs Chocolatine !
» Retour de Pyro Angel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Where we live and die
  • The Darkness
  • Sinful Extasy (Night Club)
  • -
    La date/heure actuelle est Jeu 21 Juin - 18:47