Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Tout est en papier mâché. ♥ Latifa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Ven 15 Jan - 13:15

La musique rock explosait dans toutes les pièces de la maison tandis que Melody Sparrow, seule héritière d’Amelia Sparrow – enfin, à a sa connaissance, elle avait pu en perdre tellement d’autres, des bébés sans défense, comme elle l’avait fait avec elle – se déhanchait en petite tenue pour se défouler. Elle ne se reconnaissait pas dans ces jugements cyniques qu’elle portait envers sa génitrice. C’était l’ouverture de tous ses sens, de sa façon de penser. L’amélioration de ses capacités linguistiques n’avaient pas fait que développer son dialogue, qui était devenu monstrueusement plus fluide ces dernières semaines, mais il lui avait aussi permis de mettre des mots sur ce qu’elle ressentait, sur ces affreux sentiments qui coulaient sur son corps si beau, si parfait, et qui pourtant devait avoir quelque défaut pour que sa mère ne l’abandonne comme ça, pour la deuxième fois. Putain, c’était quoi son problème ?

Alors voilà, elle s’était pas encore mise à fumer, elle s’était pas encore mise à boire comme un trou, mais ça n’allait peut-être pas tarder avec tout ce qui lui tombait sur le coin de la tronche, et une affreuse, horrible pensée, un regret qui venait des tréfonds de son âme rongeait tout son être à mesure que les jours passaient : elle n’aurait jamais du quitter sa mère adoptive. Elle l’avait élevé comme sa propre enfant, cajolée, maternée, c’était elle qui l’avait réconfortée durant ses plus terribles cauchemars, elle qui avait essayé de rendre la douleur de sa croissance moins douloureuse, plus acceptable… Et aujourd’hui elle se retrouvait ici, au milieu d’une meute qu’elle ne connaissait pas.
Nan, Melo, dis pas ça. Elle dépassait parfois un peu trop les bornes dans le creux de ses pensées, et elle le savait bien. Tout le monde était très gentil avec elle, essayant de lui apporter toute l’aide dont elle avait besoin. Mais ils la traitaient tous comme une gosse de dix-sept ans, alors qu’elle n’avait même pas quelques mois. Ils ne savaient pas comment se comporter avec l’héritière Sparrow, et elle ne pouvait pas leur en vouloir ; elle-même ne savait pas comment se comporter avec son propre corps. Elle laissait donc libre cours à son imagination, dansant en sous-vêtements sur la musique la plus tonitruante qu’elle ait pu trouver, galopant allègrement entre deux corps ensanglantés qu’elle a ramenés à la maison, ne comprenant pas pourquoi ils ne disparaissaient plus depuis le départ de sa mère. Elle avait aussi envie d’autre chose, c’était plus physique, plus profond, ça s’agitait dans son bas ventre et elle ne comprenait pas, ni ce que c’était, ni pourquoi ça lui arrivait maintenant. Elle avait envie de se confier, de faire confiance à quelqu’un, mais sa mère le lui avait férocement déconseillé. Alors que faire ? Suivre aveuglément les conseils d’une femme qui l’avait abandonnée à son sort, ou essayer de s’ouvrir aux membres de sa meute, de sa famille, au risque de se voir trahir ensuite ?

Elle continuait de s’épanouir sur un nouveau son qui venait de sortir, selon les dires de la station de radio qu’elle avait d’ailleurs eu grand mal à trouver – entre deux opéras et deux discours politiques, d’ailleurs, c’était quoi, la politique ? – lorsque quelqu’un entra chez elle. Peut-être que la personne avait frappé, mais avec la force de la musique, elle  n’aurait pas pu le jurer. La personne portait une odeur qui lui semblait familière… Ce n’était pas le goût sucré des loups-garous, ni la senteur aigre des vampires, c’était comme un mélange des deux, c’était une lycampire, comme on disait. Et pour le moment, elle n’en connaissait qu’une : Latifa. Elle n’aimait pas trop ce prénom, mais la jeune femme avait une odeur intéressante et elle aimait bien la mélodie de sa voix. La Melody. Haha. Elle glousse de sa blague vaseuse, enfile un léger peignoir ayant appartenu à Amy, et elle descend en trombe les escaliers pour accueillir la jeune femme. « Hé ! Coucou. » Elle passe une main outrancière sur son menton pour cacher les marques de sang. « Tu connaîtrais pas un bon tatoueur par hasard ? » Elle n’avait toujours pas laissé tomber cette idée de se faire tatouer, mais avec le départ de sa mère, ses plans avaient légèrement été modifiés…


Spoiler:
Je sais pas si c'était là que je devais poster, mais c'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Ven 15 Jan - 18:22

Tout est en papier mâché
Melody SparrowLatifa Ramirez
Respirant à plein poumons l'air pollué de Londres, je me réjouis de la présence de la forêt non loin, sans cela vivre dans cette grande ville serait très dur à supporter. Londres … je n'avais guère l'habitude de me poser à un endroit. Depuis ma transformation en lycane il y avait de siècles, j'avais été sur les routes, ne m'attachant à personne et à nulle part. Mais ma seconde transformation avait de nouveau changer mes habitudes. Désormais une promesse me liait à cet endroit. Melody. J'avais réussi à approcher cette étrange jeune fille qui semblait avoir dix-sept ans alors qu'elle n'avait qu'un an. Une croissance accélérée sans nul doute due au pouvoir d'un surnaturel. Ce que je savais avec certitude en revanche c'est que celle qui m'a offert le don de ma nouvelle nature voulait que je veille sur Melody jusqu'à son retour, et malgré moi je commençais à m'attacher assez à la petite pour le faire de bon coeur.
Tournant dans une rue adjacente, j'aperçus la maison où résidait Melody. Lorsque je ne fus qu'à quelques mètres de la porte d'entrée, mon ouïe surdéveloppée me permit d'entendre des basses rythmées provenir de l'intérieur. Par acquis de conscience je frappai à la porte, consciente qu'il y avait peu de chance que quiconque dans la maison puisse m'entendre. Au bout d'une minute, je pris l'initiative d'entrer. Poussant lentement la porte je fis quelques pas avant de refermer derrière moi. D'en haut me parvenait avec puissance une musique rock survoltée. Je fronçai les sourcils en regardant les cadavres qui jonchaient le sol. Par Dieu, comment se faisait-il que la police ne soit par encore venu enquêter de ce côté ?
A cet instant, Melody descendit les escaliers dans un léger rire et me salua. J'eus le temps d'apercevoir du sang séché sur son menton avant qu'elle ne cherche à le cacher. Un sourire vint naturellement orner mes lèvres quand je lui répondis :

« Hello Melody !»

Puis jetant de nouveau un regard autour de moi, j'écoutai distraitement sa question en reprenant un visage plus sérieux. La priorité était de faire quelque chose pour les corps. Mon regard se fixa alors au sien et pendant une seconde toute l'ironie de la situation me sauta au visage. Toutes deux nous avions l'air d'avoir le même âge. Mais la jeune louve n'était en réalité qu'un bébé, alors que moi j'avais des siècles d'existence derrière moi. Secouant la tête, je me repris :

« Désolée, la dernière fois que je me suis faite tatouée remonte à il y a très longtemps, le tatoueur doit être mort désormais. Mais je t'aiderai à en trouver un autre si tu veux. Mais d'abord … »

Je désignai d'un large geste de la main les restes de cadavres.

« Pourquoi tu ne t'es pas débarrassé des corps ? L'odeur va bientôt alerter les voisins, et la police viendra, ce qui serait embêtant. Allez viens, aide moi à les rassembler, on attendra que la nuit tombe, pour les sortir d'ici. Et fois cette maison propre, on verra pour le tatouage. »

Un doute s'immisça doucement dans mon esprit. Il était étonnant que le jeune fille prenne le risque de s'exposer en gardant des morceaux de macchabées chez elle. Ne le lui avait-on pas appris à disposer des dépouilles de ses victimes ? Un nouveau regard autour de moi me poussa à me demander qui s'occupait de former la jeune fille aux choses de la vie. Sa famille l'avait-elle vraiment autant négligée ?
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Sam 16 Jan - 3:56

    La jeune femme ne s’était pas fait tatouer depuis longtemps, donc elle ne connaissait pas de tatoueur. Melody fit la moue, mais au pire, elle demanderait à Angel, lui, l’aiderait. Elle proposa ses services et la jeune fille accepta tout de même de bon cœur, se demandant par la même occasion quel genre de tatouages pouvait orner son corps de lycampire, le plus puissant de tous disait-on. « Pourquoi tu ne t’es pas débarrassée des corps ? » La question frappe la blondinette, car elle ne se l’est jamais posée. D’habitude, quand elle se nourrissait, tout le nécessaire était fait ensuite, elle n’avait pas besoin de s’occuper de quoi que ce soit. Pourquoi maintenant, elle devait le faire ? Et la police, elle pouvait la manger aussi, alors quel était le problème ? On avait déjà essayé de lui expliquer combien c’était important de masquer ses traces, mais ça ne voulait pas rentrer dans sa petite caboche. Elle décida d’aller s’habiller avant de commencer cette tâche – même si elle risquait de se mettre encore plus de sang partout, elle se doutait que Latifa n’était pas venue ici simplement pour faire mumuse, et que peut-être quelque chose les attireraient dehors une fois cette tâche accomplie. Elle baissa le son de la musique, car même avec son ouïe aiguisée s’entendre relevait un peu du miracle et enfila un jean et un débardeur tout ce qu’il y avait de plus normal afin de ne pas trop attirer l’attention. Elle ne savait pas non plus comment agissait Latifa face à la richesse et tout ça, donc autant la jouer cool.

    Tandis qu’elles ramenaient les corps en un seul et même endroit – la lycampire paraissait catastrophée mais il n’y en avait pas TANT que ça tout de même, hein, juste un ou deux bras qui s’étaient perdus entre les salles de bain – des questions plus éthiques se bousculaient dans sa caboche et peut-être qu’elle pourrait y trouver une réponse.  « Mais, on est les plus puissants. Et en plus t’es une lycampire ! Pourquoi on doit se cacher ? » La lycane se rendit compte que certains corps remontaient à un certain temps et qu’ils n’avait plus du tout l’air alléchant. C’est en fronçant les sourcils qu’elle s’appliqua à la tâche, mais ne dit rien de plus, consciente qu’apparemment, c’était pour son bien. Melody n’aimait pas spécialement désobéir, même quand elle ne comprenait pas l’intérêt de cet ordre. Elle était plus du genre à suivre son instinct, et Latifa semblait le faire pour son bien-être, alors autant l’aider. «  Si tu as peur de la police, je peux te protéger. Tu as fait quelque chose de mal ? » Elle continuait à faire des constructions de phrases courtes, succinctes, essayant d’utiliser le vocabulaire le plus simple qu’elle était capable de trouver. « Et tes tatouages ils sont où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Mar 26 Jan - 9:47

Tout est en papier mâché
Melody SparrowLatifa Ramirez
Après avoir rassemblé les corps je jetai un coup d'oeil par la fenêtre, tâchant de déterminer la meilleur façon d'éloigner discrètement les morceaux de cadavres de la demeure. La remarque de la jeune fille détourna mon attention. Plongeant mon regard dans le sien je souris doucement avant de répondre.

« C'est vrai je suis une lycampire mais est-ce que je peux te demander d'être discrète à ce sujet ? Tout le monde n'est pas au courant de notre existence, et je tiens pas particulièrement à avoir une horde de surnaturels qui me harcèle pour que je les rendent plus puissants. Et bien sûr que nous sommes plus forts. Mais nous sommes plus nombreux, et les humains ont de nos jours la technologie nécessaire pour nous éliminer. C'est déjà assez difficile de devoir prendre en compte les chasseurs, alors si on devait faire face à l'humanité toute entière ça pourrait être vraiment dangereux. Et puis c'est plus sympa de pouvoir agir parmi les humains et interagir avec eux sans qu'ils se doutent de notre existence. »

Il faisait jour, ce n'était pas l'idéal pour déplacer les restes des repas de Melody maintenant, il valait mieux attendre la nuit. En attendant, rien n'empêcher de les mettre dans un drap et d'aérer la pièce, avant que l'odeur n'alerte les voisins. Je me tournai et souris à la jeune fille qui s'était mise à l'oeuvre sans rechigner. La remarque qui suit me fit rire doucement.

« Ne t'inquiètes pas, je n'ai pas de problème particulier avec la police, mais tous les immortels ont intérêt à l'éviter. Imagine ton image, ton nom, tes empreintes digitales, voir peut-être ton ADN venait à être enregistré dans un dossier criminel. Cela pourrait te retomber dessus un jour, et étant susceptible de vivre des siècles, cela pourrait mettre l'existence de tous les surnaturels en danger. Bon, est-ce tu as un drap que tu peux te permettre de brûler plus tard pour envelopper tout ça ? »

Ce disant je désignai de la main le tas de chair décomposé. Lorsqu'enfin les restes de corps furent couverts et cachés et les fenêtres ouvertes. Je me tournai vers la lycane et répondis à sa dernière question par une question.

« Tu veux les voir ? »

Sans attendre sa réponse je soulevai mon pull et dévoilai une Khamsa pointant vers le bas et entouré d'une demi-lune.
(c) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Mer 27 Jan - 13:23


    « Les humains sont trop bêtes et pathé… pathéti… ridicules ! pour penser à se rebeller contre nous. Une lycampire, c’est… c’est puissant, surpuissant, et ça sent plutôt bon, aussi. Mais promis, je ne dirai rien. Si c’est ce que tu veux. » Melody haussa les épaules, ne comprenant pas pourquoi Latifa était si réticente à l’idée d’être la plus forte. Peut-être qu’elle ne se sentait pas à l’aise avec cette idée, qu’elle était un peu timide comme pouvaient l’être certaines personnes. Si Melody avait un tel pouvoir, elle savait qu’elle rêverait de devenir la reine de Londres, quoi qu’il en coûte. Pourtant, Melody fut surprise d’entendre de la bouche de Latifa qu’il y avait des chasseurs. Ils n’étaient pas du vulgaire bétail, on ne pouvait pas disposer d’eux comme la peau d’un ours ! La tornade blonde était révoltée de voir ce genre de comportement sous ses yeux. « Et pourquoi la meute Sparrow n’exterminerait pas les chasseurs ? On serait tranquille, comme ça. Moi, je ne veux pas être sympa. Je ne veux pas être avec des humains ! Je leur casse toujours quelque chose quand je les touche. » Elle soupira, comme un enfant qui venait de casser son nouveau jouet. La jeune fille n’avait pas encore totalement le sens des réalités, et ne pas pouvoir jouer avec ce qui était plus faible qu’elle était tout simplement son instinct de louve, beaucoup plus proéminant que les règles de la société qu’elle n’avait jamais apprises pour le coup. « C’est quoi des empreintes digitales ? C’est quoi de l’Adéaine ? Et un dossier criminel ? » Elle hocha la tête pour ce qui était du drap. « On peut brûler toute la maison aussi, si c’est nécessaire. Je ne savais pas que c’était grave. » Elle haussa les épaules mais courut dans une chambre d’amie pour retirer tout ce qu’il y avait sur le lit. Couette et oreilles volèrent dans la pièce pour qu’elle puisse mettre la main sur ledit drap. Il était noir, une chance pour elles, ainsi les traces de sang se verraient moins. Elle revint aussi vite qu’elle était partie pour attraper au creux de l’oreille le reste des paroles de la jolie lycampire. Elle souleva son pull pour laisser apparaître une magnifique Khamsa pointant vers le bas et entouré d’une demi-lune. Melody laissa tomber le drap par terre et en clin d’œil fut près de la jeune femme, posant le bout de ses doigts contre la couche rugueuse d’encre. « Elle est juste… wahou. » Elle n’avait même plus de mots, juste une onomatopée. Elle pencha la tête sur le côté et observa la marque indélébile sur le corps de la jeune femme, subjuguée par tout ce que pouvait représenter ces fameux tatouages. Depuis qu’elle avait compris ce que pouvaient représenter les tatouages elle n’avait plus qu’une envie, indélébile elle aussi, c’était d’en avoir sur sa peau. Partout. Elle n’aimait pas ce côté rose pâle ridicule qui la faisait ressembler à tous ces poupons qui sourient sur des photos débiles. Elle voulait du rouge, du noir, du violet, une effusion de couleurs éclatantes, étincelantes, qui exposeraient sa personnalité aux yeux du monde. Et alors plus personne ne pourrait fermer les yeux sur la venue de Melody, Melody Sparrow.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Ven 29 Jan - 4:37

Tout est en papier mâché
Melody SparrowLatifa Ramirez
L'entendant buter sur un mot, Je l'a repris à mi-voix, ne voulant pas la vexer : « Pa-thé-ti-que ». Après tout, il arrivait à tout le monde de se tromper sur un mot, et c'était d'autant plus acceptable de la part d'une jeune fille d'un an. Mais Melody était déjà fière pour son âge, je le voyais. Doucement je lui expliquai :

« Tu sais il y en a qui pense comme toi, que les surnaturels devraient dominer les humains, qu'étant plus forts qu'eux, on ne devrait rien avoir à craindre d'eux. Mais crois-moi, crois mon expérience : les humains ne sont pas si faibles qu'ils en ont l'air. Nous sommes plus puissants, mais moins nombreux et surtout trop arrogants. Persuadés qu'ils ne peuvent rien contre nous, combien de surnaturels sont morts d'après toi ? Beaucoup. Bien sûr on peut décider de faire un bain de sang, de mettre l'humanité en esclavage. peut-être même qu'on y arriverait dans un premier temps. Mais les humains sont loin d'être bêtes et à plusieurs, il sont capable du meilleur comme du pire. La meilleur arme c'est le savoir. Tant qu'ils ignorent notre existence, ils ne cherchent pas à nous faire du mal, et nous avons une longueur d'avance sur eux. Melody, nous pouvons vivre des siècles, peut-être plus. C'est de première importance de penser sur le long terme quand il s'agit de notre préservation. C'est pour ça qu'on se fait discret. Et c'est aussi pour ça que la meute Sparrow ne peut pas décider de détruire tous les chasseurs. Déjà il est difficile de tous les retrouver, ce n'est pas comme s'ils avaient un panneau sur leurs portes, tu sais. Ensuite si on détruit trop de chasseurs en même temps, ça attira l'attention des autres humains qui finiront pas découvrir notre existence, et ensuite de plus en plus d'humains seront au courant, et ça finira en guerre. C'est plus simple d'apprendre à se faire discret. »

Sur ce discours sur la nécessité de la prudence, je la laissai ruminer un moment, gardant ses autres questions en suspens. J'étouffai un rire quand elle m'annonça qu'on pouvait même incendier la maison. La jeune louve n'avait pas encore le sens de la mesure. Lorsque nous eûmes fini d'envelopper les corps dans le draps qu'elle était partie chercher en courant, son regard resta fixé sur le tatouage que je lui montrais. Ses doigts parcoururent ma peau, et si d'habitude j'évitai le contact, celui-ci ne me dérangea pas. Tandis qu'elle admirait le dessin à l'encre, j'ajoutai :

« C'est un humain qui m'a fait ce tatouage, tu sais ? C'est aussi pour ça que les Sparrow n'attaquent pas les humains je pense. Ils doivent avoir des amis humains mine de rien, ou des collègues, des voisins, des gens avec qui ils s'entendent bien, ils n'ont pas envie de leur faire du mal je pense. Toi aussi tu pourrais te faire des amis humains si tu veux. Je peux t'apprendre à te contrôler, si tu le souhaites, comme ça tu ne le feras du mal que si tu en as envie. Tout est une question d'apprentissage, on en est tous passé par là. »

Quand il lui sembla que Melody était partie dans ses songes, j'ajoutai :

« Tu veux voir l'autre ? »

Là encore je n'attendis pas sa réponse. Je me doutais bien que la réponse était oui, mais je voulais avoir son attention. Me retournant, je soulevai mes vêtements jusqu'à dévoiler tout mon dos, et notamment le dragon à demi-lové qui ornait ma peau au niveau du coeur. Celui qui symbolisait ma force que je ne voulais jamais voir disparaître. Et pour ce qui était de ses questions sur la police et ses méthodes, et bien je supposai que je pouvais répondre à ses questions devant une série policière. Cela nous permettrait de faire passer le temps avant la tombée de la nuit.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Ven 29 Jan - 9:22

Latifa lui fit alors un petit cours d’histoire ou plutôt de société, puisque Melody ne semblait pas comprendre la plupart des relations inter-espèces. « Mais crois-moi, les humains ne sont pas aussi faibles qu’ils en ont l’air. Nous sommes plus puissants, mais moins nombreux et surtout trop arrogants. » L’arrogance. C’était un défaut que Melody arborait avec fierté, car elle préférait nettement être arrogante que de n’avoir aucune confiance en elle, et pleurer tous les soirs sous sa couette car elle se sentait mal. Elle était belle, forte et puissante, pourquoi s’en cacher ? Autant savoir quels atouts on avait dans la manche. Mais elle pouvait aussi comprendre pourquoi certains, aveuglés par leur propre égo, finissaient empalés par les armes des chasseurs. Il fallait savoir ce que l’on valait, pas se surestimer non plus. « Oui, mais si on pensait vraiment à long terme, on verrait que les humains sont en train de développer la technologie. Un jour, nos atouts naturels ne pourront plus faire la différence. Passer au travers des mailles du filet va devenir de plus en plus compliqué, et notamment parce que l’on vit plusieurs siècles. Avec les passeports, et toutes ces histoires de papiers d’identité… » Elle fronça les sourcils, vraiment agacée par ce problème. Pour elle, les créatures surnaturelles faisaient une grave erreur en pensant qu’ils pouvaient justement passer inaperçu auprès des humains. « Et lorsqu’ils découvriront qui nous sommes réellement, nous aurons alors perdu ce fameux savoir si important. » C’était être vraiment naïf que de penser qu’ils sauraient rester discrets jusqu’au bout… Elle ne savait pas trop comment évoquer le reste de ses pensées, alors elle préféra les garder pour elle. Ca lui arrivait souvent d’être contrainte de se taire parce qu’elle n’avait pas le moyen de mettre les mots exacts sur ce qu’elle voulait véhiculer. « C’est un humain qui m’a fait ce tatouage, tu sais ? C’est aussi pour ça que les Sparrow n’attaquent pas les humains je pense. » « Parce qu’ils font des tatouages ? » « Ils doivent avoir des amis humains mine de rien, ou des collègues, des voisins, des gens avec qui ils s’entendent bien, ils n’ont pas envie de leur faire du mal. Toi aussi tu pourrais te faire des amis humains si tu veux. » « A quoi ça me servirait ? » « Je peux t’apprendre à te contrôler, si tu le souhaites, comme ça tu ne feras du mal que si tu en as envie. Tout est une question d’apprentissage, on en est tous passé par là. » « Par contre j’aimerais bien apprendre, oui. Je n’aime pas être prisonnière des plussion. » Plisson ? Plusions ? Pulsions ? Elle ne savait plus. Latifa lui montra son deuxième tatouage, un magnifique dragon lové au niveau du cœur. « Oh putain. Oups ! » Elle n’était pas grossière d’habitude mais celui-là était le plus beau de tous. Elle avait presque envie d’avoir exactement le même, mais elle ne voulait pas non plus avoir la même chose que quelqu’un d’autre. Tout le monde était unique sur cette planète, et elle voulait démontrer son unicité de manière criante au travers de ses tatouages. « Ils sont magnifiques. Je devais demander à ma mère la permission pour aller m’en faire faire un… mais comme je n’ai plus de mère, je pense qu’on se passera de celle-ci. » Elle avait presque envie de ronronner à l’idée d’aller faire marquer sa peau, et d’ensuite pouvoir le montrer à Angel.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Ven 5 Fév - 6:43

Tout est en papier mâché
Melody SparrowLatifa Ramirez
Pendant que Melody examiner le dragon encré sur ma peau, je réfléchissais à la façon de lui répondre. La jeune lycane avait émis des réflexions intéressantes, preuve que, même sans avoir reçu d'instruction, elle était très intelligente. Sa remarque sur l'absence de sa mère et le fait qu'elle pouvait donc se faire tatouer sans avoir à en demander la permission me mit à l'aise, mais je ne soufflai pas un mot. Au lieu de ça je remis mon haut correctement et me tournai vers elle avec un sourire léger.

« Ça te dirait de regarder une série policière ? Comme ça, ça sera plus facile de t'expliquer ce que sont les empreintes, l'ADN, et tout les trucs de police. »

Je me dirigeai vers le canapé et m'y assis, attrapant la télécommande pour commencer à zapper. Même sans connaître le programme TV, je savais que je finirai par tomber sur quelque chose qui conviendrait, il y avait toujours des séries policières à la télé. Puis repensant aux remarques de Melody j'ajoutai :

« Je comprends ton point de vue, je suis d'accord un jour ils se rendront compte. Mais il se pourrait que ça n'arrive pas aussi vite que tu ne le crois. Les humains sont occupés avec la crise, le terrorisme, les problèmes écologiques … En plus ils ont tellement foi en la science qu'ils ne veulent pas croire en l'existence des créatures surnaturels. Mais de toute façon même s'ils devaient le découvrir dans les années à venir, on se doit d'être discret. Les créatures surnaturelles ne sont pas prêtes à dévoiler leur existence. Déjà parce qu'elle ne sont pas assez organisées. Entre les lycans et les vampires nomades qui sont donc solitaires, les lycans et les vampires qui se font la guerre, il n'y a pas assez d'unité chez les créatures surnaturelles pour faire front face aux humains. Si on leur dévoilait maintenant, les humains auraient toutes les chances de leur côté pour nous exterminer. »

Lorsque je trouvais une chaîne qui annonçait dans les minutes à venir une série portée sur l'expertise médico-légale, je posai la télécommande laissait le silence s'installer quelques secondes, assez longtemps pour que Melody s'imprègne de mes paroles, mais pas assez pour qu'elle reprenne ses questions. Je repris la fin de mon explication :

« Et puis peut-être que toi tu n'as aucune pitié Melody, mais nombre de surnaturels ont été humains avant et sont donc susceptibles de créer des liens d'amitié avec eux. Parce qu'ils ne sont pas que du gibier, ils ont une conscience, ils sont intelligents et ils ressentent des sentiments, comme nous. Alors oui, ils font des tatouages, ils font des séries télés, ils construisent des maisons, et même si tu penses valoir mieux qu'eux, certains surnaturels sont amis avec des humains, il y en a qui ont même de la famille parmi eux. Tout le monde, loin de là, n'a envie de voir naître une guerre entre humains et surnaturels. Alors peut-être qu'on ne fait que repousser l'inéluctable mais pour le moment, personne n'a envie de voir notre existence révélé au grand jour. »

Tandis que l'épisode commençait, je ne dis pas un mot sur là question que j'avais éludée. A quoi des amis humains lui servirait ? Je ne savais pas moi-même, mais ce n'était pas quelque chose d'impossible, autant qu'elle garde cette possibilité dans un coin de son esprit. Tandis que sur l'écran apparaissait un cadavre couverts de sang, je réfléchis à comment j'allais procéder pour lui apprendre à gérer ses pulsions. On pourrait commençait à sortir dans des lieux fréquentés par des humains, après que Melody se soit suffisamment nourrie. J'aviserai plus tard, après en avoir parler avec elle.
.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Ven 5 Fév - 11:11

« Ça te dirait de regarder une série policière ? Comme ça, ça sera plus facile de t'expliquer ce que sont les empreintes, l'ADN, et tout les trucs de police. » Melody avait vaguement essayé de se mettre aux séries, mais il y avait toujours une ribambelle de mots qu’elle ne comprenait pas, et mettre pause toutes les cinq minutes pour chercher dans un dictionnaire, ce n’était pas trop sa tasse de thé. Mais si Latifa était à ses côtés pour l’aider à surpasser la barrière de la langue, ça lui plaisait bien. « Oui ! Tu sais déjà laquelle ? Tu regardes des séries policières toi ? » Elle ne connaissait pas réellement les goûts de Latifa, qui s’était bien plus intéressée à elle que l’inverse. Les amis n’étaient pas censés se comporter comme ça : ça devait aller dans les sens, comme on lui avait enseigné. Melody n’avait pas bien l’habitude de s’intéresser aux autres, mais pourquoi ne pas essayer ? C’était peut-être amusant, si beaucoup de gens le faisaient. « Et si on transformait tout le monde ? Il n’y aurait alors plus de problème… mais plus d’humains pour se nourrir, c’est vrai. Une guerre nous serait plus défavorable qu’autre chose finalement. » Cette conclusion lui convenait bien plus que toutes les autres explications proposées. Peut-être parce qu’elle avait trouvé elle-même le paradoxe ? Melody n’était pas du genre à accepter ce qui ne venait pas de son fait, de sa réflexion. « Et puis peut-être que toi tu n'as aucune pitié Melody, mais nombre de surnaturels ont été humains avant et sont donc susceptibles de créer des liens d'amitié avec eux. Parce qu'ils ne sont pas que du gibier, ils ont une conscience, ils sont intelligents et ils ressentent des sentiments, comme nous. Alors oui, ils font des tatouages, ils font des séries télés, ils construisent des maisons, et même si tu penses valoir mieux qu'eux, certains surnaturels sont amis avec des humains, il y en a qui ont même de la famille parmi eux. Tout le monde, loin de là, n'a envie de voir naître une guerre entre humains et surnaturels. Alors peut-être qu'on ne fait que repousser l'inéluctable mais pour le moment, personne n'a envie de voir notre existence révélé au grand jour. » « Tu, et peut-être qu’une partie de la communauté n’a pas envie de voir naître une guerre, mais c’est réducteur de dire que personne n’en a envie. Je suis sûre et certaine qu’il y a des gens, ailleurs, qui ne rêvent que de ça, et qui font des sortes de complots partout autour du monde pour que ça arrive plus tôt. Vous devriez faire attention. Tu sais s'il y a des cultures d'humains quelque part ?» Melody s’en moquait au fond ; si un humain ne lui plaisait pas, il lui suffisait de lui régler son compte. Et elle n’avait pas de haine particulière envers les humains. Mais la fin du monde, les horreurs perpétrées par les humains, encore aujourd'hui, lui faisaient peur. Peut-être que le terrorisme et les guerres consécutives finiraient pas venir à bout de leur garde-manger...

La série télévisée commença, et un cadavre recouvert de sang fit son apparition. La blonde n’était pas une petite nature, mais parfois ils n’y allaient pas de main morte dans ce genre de série. Il y eut un long blabla entre les enquêteurs, avant que les mots désirés n’apparaissent finalement. « En tout cas, je sais que je ne serai jamais policière ou docteur ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Lun 21 Mar - 4:59

Tout est en papier mâché
Melody SparrowLatifa Ramirez
Souriante, je répondis à mi-voix avec amusement à la jeune fille que non, je ne regardais pas souvent des séries policières, des cadavres j'en voyais assez souvent dans la vrai vie, pas besoin d'en voir à la télé. Je continuai en lui disant que je ne regardais pas trop la télé, que je préférais lire. Je l'entendis parler à haute voix et comprendre pourquoi tout le monde ne pouvait être transformé. Je souris, une sorte de fierté maternelle m'envahissant. Melody était visiblement vive d'esprit, et, correctement instruite, elle ferait une louve extraordinaire. Tandis qu'à l'écran l'équipe d'investigateurs venaient examiner le corps, je réfléchis à sa remarque suivante. Sans nul doute devaient-ils y avoir des surnaturels qui voulaient la guerre avec les humains, et qui œuvraient dans ce sens, mais je n'étais pas sûre qu'ils y arrivent si facilement. Même Brandon Soul, qui prônait la supériorité des vampires sur les autres espèces, notamment les humains, préférait garder l'existence des surnaturels secrets pour le moment. Nul doute que lui devait garder un œil attentif sur ceux qui s'opposeraient à ses desseins. Quant à des cultures d'humains … je préférais ne pas y penser. Avant que j'ai pu décider ce que j'allais répondre à la jeune fille, les mots empreintes et ADN firent leur apparition dans la bouche des acteurs.

« Si tu regardes attentivement tes doigts, tu remarques qu'ils des rainures dessus, et ces rainures forment un dessin unique. Si tu compares ton doigt à ceux de tous les autres – humains, vampires et lycans – tu remarqueras que personne n'a exactement le même tracé que toi. Les empreintes de chacun sont uniques, et la police utilise ça comme un outil pour retrouver les gens. Si tu laisses ton empreintes un corps et que pour une raison une autre ils arrivent à lier cette empreinte à ton nom, ils sauront que c'est toi qui l'as tué. »

Je ne fis une légère pause pour laisser le temps à la jeune louve d'enregistrer mes paroles, avant d’enchaîner.

« Pour ce qui de l'ADN, c'est le même principe, il t'es unique – encore que dans le cas de jumeaux, ils ont le même. Mais il dévoile encore plus de toi que tes empreintes. Il suffit que tu laisses un peu de sang, un morceau de peau ou des cheveux derrière toi, et il peuvent en extraire ton ADN, chaque cellule de ton corps possède ton ADN. Ton ADN est une sorte de carte d'identité de ton corps. Grâce à lui, les scientifiques peuvent dire si tu es une femme ou un homme, déterminer si tu as des maladies héréditaires. Ils pourraient même, juste en ayant des échantillons, sans savoir d'où ils proviennent, de ton ADN et de celui de ta mère, dire qu'elle est ta génitrice. Qui sait peut-être que l'ADN peut aussi dévoiler que tu es une lycane, je l'ignore. »

Si j'arrivais à faire comprendre la nécessité d'être prudent quand il s'agissait de faire disparaître les restes de repas à la jeune fille, c'était toujours ça de gagner.
.
(c) AMIANTE




HRP:
Désolée pour le retard et le manque de longueur de ma réponse, j'essaierai de faire mieux la prochaine foi ^^'.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   Sam 25 Juin - 17:54

Alors que Melody adorait passer ses journées devant la télévision, surtout devant des séries niaises, Latifa ne préférait pas trop se prélasser comme une larve sur le canapé. Elle préférait lire. Lire. Melody aussi, aurait aimé lire. Elle voyait souvent les héroïnes des séries télévisées lire. Peut-être que c’était une activité amusante. Mais Melody ne savait pas lire, à son grand regret. Principalement parce que sa mère s’était évanouie dans la nature avant de faire d’elle une grande lectrice, ensuite parce qu’elle avait eu beaucoup d’autres choses à apprendre avant de se concentrer là-dessus. « Si tu regardes attentivement tes doigts, tu remarques qu’ils ont des rainures dessus, et ces rainures forment un dessin unique. Si tu compares ton doigt à ceux de tous les autres – humains, vampires et lycans – tu remarqueras que personne n’a exactement le même tracé que toi. Les empreintes de chacun sont uniques et la police utilise ça comme outil pour retrouver les gens. Si tu laisse ton empreinte sur un corps et que pour une raison ou une autre ils arrivent à lier cette empreinte à ton nom, ils sauront que c’est toi qui l’a tué. » La blondinette regarda scrupuleusement ses doigts, déçue que les choses soient si faciles. Elle remarqua les segments effectivement, et se demanda pourquoi elle ne les avait jamais remarqués auparavant. Pourtant ce n’était pas faute d’avoir inspecté la moindre parcelle de son corps. Elle resta un long moment à contempler ses phalanges et sa paume, comme si elle venait de découvrir un nouveau monde. Elle trouvait ça un peu dégueu aussi à regarder, des sillons comme ça dans ses doigts. Elle eut l’image de sang qui dégoulinait de là, mais secoua bien vite sa tête pour voir que ses mains n’avaient rien. Elle avait souvent des idées glauques comme ça, qui lui traversaient l’esprit. Latifa continua en lui expliquant l’ADN – sauf que pour les jumeaux, il était semblable. Elle trouva cette idée extrêmement intéressante et regretta presque de ne pas en avoir. « Qui sait, peut-être que l’ADN peut aussi dévoiler que tu es une lycane, je l’ignore. – Alors je devrais devenir biologiste, pour le découvrir, lâcha Melody. » La jeune louve avait tellement de questions qui la taraudaient non seulement à propos de ce qu’elle était, mais aussi sur toutes ces créatures surnaturelles qui les entouraient. Elle voulait en apprendre plus sur eux. Par le biais de ces sciences occultes qui pourtant, semblaient détenir toutes les questions. « Mais tu ne crois pas qu’il y a déjà des gens qui ont fait des recherches là-dessus ? Et avec toutes ces choses qu’on laisse derrière nous… Personne ne s’est jamais posé de questions ? C’est étrange tout de même. Et personne ne peut voler mes empreintes, ou mes cheveux, et les déposer sur une scène de crime ? Parce qu'on pourrait m'accuser à tort. »

Quoi que. Elle savait aussi que les humains n’étaient pas forcément des flèches, alors ça ne semblait pas forcément si illogique. Mais si elle voulait devenir une biologiste… il lui faudrait savoir lire, obligatoirement. Il y avait aussi toute cette histoire de mathématiques que la plupart des héroïnes de séries détestaient. Elle n’avait pas hâte de plonger le nez dedans, mais il le faudrait peut-être un jour. « Latifa ? Il faut que j’apprenne à lire plus vite. Sinon je ne pourrai jamais devenir une grande personne ! »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tout est en papier mâché. ♥ Latifa   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout est en papier mâché. ♥ Latifa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Stop tout !!!
» LBP2 retardé car tout le monde ne peut pas connecter sa PS3
» Tekilah...Pandawater plus tout frais
» Tout simplement fantastique
» niveau tout en 3D oui en 3D
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Dim 23 Juil - 5:49