Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Rixe de bar ♣ Latifa && Rain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   Jeu 28 Jan - 14:24

Melody adorait la musique. Melody adorait beaucoup de choses d’ailleurs, mais la musique, c’était un petit péché mignon et elle le revendiquait régulièrement. Elle mettait toujours de la musique à fond dans sa maison ; bon maintenant qu’elle allait déménager chez Kaitlyn, sa grand-mère, elle n’était pas certaine qu’elle pourrait mettre la musique qu’elle souhaitait, et surtout à la hauteur sonore qu’elle souhaitait. Latifa avait bien compris que la jeune fille adorait la musique, mais aller à un concert n’était pas possible. Melody ne se contrôlait pas encore assez, dès qu’elle voyait un bout de chair et qu’elle en avait envie c’était vraiment trop compliqué pour elle de gérer l’envie, l’ambiance, et surtout, le lâcher-prise engendré par ce genre de soirée. Elles étaient finalement arrivées à un compromis : elles iraient au Loup Blanc. C’était un bar avec de la musique, donc, certes beaucoup d’humains, mais aussi une faune surnaturelle qui masquerait certainement toutes les odeurs excitantes pour Melody. Il serait aussi beaucoup plus simple pour les deux jeunes femmes de filer si quelque chose de malheureux venait à se produire. Mais Melody n’avait pas l’intention de faire de bêtises, ni de se faire trop remarquer d’ailleurs : c’était la première fois qu’elle sortirait, et aussi la première fois qu’elle serait en possession d’alcool. Amelia lui avait bien, fortement, férocement, monstrueusement, fait comprendre qu’elle perdrait sa tête si elle se servait dans la réserve à la cave, et vu ce que devenaient les gens une fois sous l’emprise de l’alcool – à la télévision, dans les livres, et même parfois dans la vraie vie, dans la rue… - ça n’avait jamais vraiment fait envie à Melody. Pourtant, il y avait comme une curiosité malsaine autour de cette boisson, comme une attraction malhonnête. Elle s’était aussi fait la promesse suivante : ne pas trop boire. C’était toujours ce qui piégeait les humains, et Melody était plus intelligente que ça. Enfin, elle pensait.

Elle s’était un peu mise sur son trente-et-un, il fallait le dire. Que Latifa accepte de sortir avec elle au Loup Blanc était presque impensable pour Melody, qui n’avait presque pas eu de rapports sociaux avec Amelia. Une lycampire, une femme forte et féroce, s’intéressait à elle, et ça, c’était quelque chose d’inestimable. Elle se regarda une dernière fois dans la glace, inspectant tous les aspects de sa robe noire et des bottes à talon chipées dans la penderie d’une mère qui ne reviendrait certainement jamais. La lycane ne voulait plus être déçue par personne, ni par sa génitrice, ni par sa mère adoptive qui n’avait fait que lui mentir. Elle ne voulait plus être aux crochets de qui que ce soit, et Latifa pouvait peut-être lui apprendre cette indépendance. Il y aurait toujours sa meute, bien sûr, parce que c’était sa meute, et sa famille, mais elle ne voulait plus donner son cœur à qui que ce soit, ni les clefs. Ca faisait trop mal, et pour le moment elle ne voyait aucune retombée intéressante qui en valait la peine. Elle ferma son manteau en cuir qui lui ceignait la taille avant de descendre les escaliers en galopant alors que Latifa venait d’arriver. Elle ne lui laissa même pas le temps de franchir le pas de la porte, trop pressée de connaître cette ambiance oppressante et pourtant si agréable des bars. « Je suis prête ! » Un 4x4 tout terrain les attendait, sagement garé dans l’allée. « Bientôt je vais aller vivre chez Kaitlyn, tu le savais ? C’est là-bas qu’il faudra aller me chercher maintenant. Parce que tu continueras à venir me voir, hein, tu promets ? » Elle lui attrapa la main, parce qu’elle ne savait pas trop comment s’y prendre, et la serra fort, pour lui dire merci. « Tu penses que je donne ma confiance trop vite ? Je te connais à peine après tout… » Enfin, Latifa n’allait pas lui dire ‘oui, tu ne devrais pas me faire confiance’. Mais en elle résonnait encore le conseil d’Amelia avant son départ. Méfie-toi, ma fille, méfie-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   Ven 29 Jan - 10:29

Rixe de bar × ft. Melody & Rain
Le miroir me renvoya une image que j'observai d'un regard critique. Une petite tunique ajustée par une ceinture à la taille m'arrivait juste en dessous des genoux, le reste de mes jambes couvertes d'un legging épais. Mes cheveux étaient attachés en un chignon presque stricte. Un sac en bandoulière, une long manteau et des bottines complétaient la tenue. Même si j'avais désormais plus de cinq siècles, j'avais du mal à porter les tenues « sexy » portées par les femmes d'aujourd'hui. Certes je m'habillai dans l'air du temps pour ne pas me faire remarquer, mais j'avais été élevée dans l'idée que les femmes devaient s'habiller sobrement, et garder les vêtements « affriolants » uniquement pour les yeux de son mari. J'avais gardé des restes de ces principes, évitant de mettre mes formes en avant, n'invitant pas au flirt.
Autour de moi le studio était rempli d'objets rappelant mes origines maures. D'habitude je ne posais nulle part longtemps, aussi je n'avais jamais pris la peine de décorer les lieux où j'habitais. Mais je savais que je resterais longtemps à Londres, aussi lorsque j'avais choisi les meubles et les objets de décoration, j'avais fait un saut dans le passé et m'était pris quelques objets, tels qu'un coffre ouvragé, des rideaux aux motifs ensoleillées ou lampes en forme de lampes à huile, qui me ramenaient en souvenirs à la maison que j'avais habité avec mon époux. On aurait pu croire que je ne voudrais pas ne plus rien avoir affaire avec cette époque mais je voulais me rappeler, ne pas oublier ce qui était arrivée quand je pensais que tout allait bien.
Secouant la tête, je me repris et verrouillai la maison pour monter dans mon 4x4. Ce soir Melody et moi allions dans un bar. Méfiante comme je l'étais, je n'avais accepté que parce que cela permettrait à Melody d'apprendre à se contrôler et aussi car c'était un bar fréquenté presque exclusivement par le lycans, sans compter que c'était le grand-oncle de Melody qui en était le propriétaire. A mes yeux, cela semblait un endroit assez protégé pour une des premières sorties de la jeune fille. Et puis on ne me demanderait pas ma carte d'identité, ce qui était le cas dans les bars normaux, mon corps ayant une apparence trop jeune. Lorsque j'arrivai chez elle, la jeune lycane me sauta presque dessus, son enthousiasme et sa vivacité me firent sourire. Habillée de noire, la jeune femme était bien plus mise en valeur que moi. Mais tant qu'elle se sentait à l'aise dedans, je n'avais aucune remarque à faire.

« Hello Melody, comment vas-tu ? Et je suis contente d'apprendre que tu vas vivre chez ta grand-mère, la famille c'est important. »

Et je le pensais, je l'avais toujours su, mais je l'avais cruellement expérimenté quand j'avais perdu la mienne. Entendant l'inquiétude dans la voix de la jeune fille, je m'empressai de la rassurer.

« Ne t'inquiète, je viendrais te voir, même si je dois me battre pour ça. Alors oui, je te le promets. »

Entraînant la jeune fille qui me tenait fermement la main derrière moi, je nous fis monter dans la voiture et démarrer. Tandis que je nous faisais rouler en direction du « Loup Blanc » je répondis à sa dernière question. Question qui témoignait de la peur de la jeune fille mais aussi du début de confiance qu'elle m'accordait.

« Je ne sais pas si tu m'accordes ta confiance trop vite Melody, mais tu as raison de t'inquiéter. Beaucoup de gens voudront un jour ou l'autre abuser de ta confiance. Ne l'offre pas à tout le monde et reste prudente d'accord. Qui sait peut-être qu'en vrai j'ai envie de te manipuler pour obtenir quelque chose du clan Sparrow, ou alors te voler ton héritage, qui sait. »

Mais en prononçant ces mots je lui offris un sourire rassurant. Je n'avais nullement envie de faire du mal à Melody, c'était ma mission, ma promesse de veiller sur elle. Et je l'appréciai bien entendu, comme une petite sœur sur laquelle il me fallait veiller mais avec laquelle je pouvais aussi me laisser aller et m'amuser peut-être. Finalement, le bar fut en vue et je nous garai dans le parking attenant.  
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Meute SparrowMeute Sparrow
avatar
Rain T. Lawson
Date d'inscription : 24/01/2016
Messages : 36

MessageSujet: Re: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   Sam 30 Jan - 19:56

J'ai toujours entendu des gens dire qu'en grandissant et en vieillissant on devient de plus en plus sage et respectable. Qu'on se calme, qu'on en prend dans la cervelle, tout ce genre de choses là quoi. Je vais avoir quatre-vingt quatre ans cette année. Et je peux vous dire que malgré le temps qui passe, j'ai de plus en plus l'impression d'être en phase avec mon âge physique. Chaque époque a eu ses avantages et ses inconvénients. Mais ce que les générations actuelles font n'a absolument rien à voir avec ce que j'ai connu dans  ma jeunesse. C'est dans ce genre de moments que je me dis que j'ai quand même eu de la chance de me faire transformer en lycan et ainsi de devenir immortelle. Sinon, j'aurais même pas pu imaginer ça même dans mes rêves les plus fous. Sérieusement. Pas un soir ne passe sans qu'il y ait une soirée organisée quelque part et il faut avouer qu'ils ont une façon de faire la fête qui change totalement de ce que j'ai pu connaître... Et j'adore ça. Ouais, je suis pas trop du genre vieux jeu à dire que c'était mieux avant. Non. J'adore cette époque. Je m'amuse comme une folle. C'est en partie la raison pour laquelle je n'ai pas désiré devenir médecin ou quoi que ce soit. J'avais en quelque sorte besoin de totalement changer de cadre. Disons qu'avec le boulot que j'ai dans la meute en tant que soigneuse, j'ai ce qu'il faut dans le domaine médical. Je passe mon temps à guérir ou tenter de guérir tout et n'importe quoi. Enfin en même temps, c'est mon job. Mais quoi qu'il en soit, quand j'ai appris par Edward que j'avais la possibilité de bosser au Loup Blanc même s'il ne s'agissait que d'un job de serveuse, j'ai immédiatement accepté. L'univers de la boisson et de la nuit est quelque chose de vraiment très intéressant. Enfin, l'univers humain de la boisson et de la nuit. Pas l'univers vampirique. J'avoue que ça je m'en passe très très volontiers. Ces suceurs de sang... Enfin bref, mieux vaut que je ne parte pas dans ce genre de délires. Sinon je sens d'avance que je vais m'énerver toute seule et pour rien.

Du coup ce soir, comme presque tous les soirs, j'étais de service au Loup Blanc. Le premier avantage, c'est qu'il n'y a quasiment que des lycans qui traînent ici. C'est déjà un poids en moins. Imaginez que vous bossez tout le temps en face de bons plats bien appétissants. Ouais, bien moins facile de résister sans tenter d'y goûter ne serait-ce qu'une seule fois une petite bouchée. Le seul souci, c'est que pour moi c'est pas un plat de spaghetti bolognaises mais un être humain. Le deuxième avantage, c'est que c'est le frère de Kaitlyn qui tient ce bar. Et comme les Sparrow sont en quelque sorte ma famille... et bien, les choses se sont faites d'elles-mêmes. Du coup, s'il arrive qu'un client soit trop bourré et se prenne malencontreusement mon poing dans la tronche, il ne m'arrive jamais rien. Enfin, je fais des efforts quand même pour que ça soit pas trop récurrent. Bref, bref, bref... On était en train de tomber en panne de bières, alors il fallait que je ramène celles qui étaient vides dans la ruelle de derrière et que je ramène des nouvelles au comptoir. Du coup, après avoir encaissé le pourboire de deux clients, j'allais donc m'affairer à la tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   Dim 31 Jan - 8:30

« Ne t'inquiète pas, je viendrai te voir, même si je dois me battre pour ça. Alors oui, je te le promets. » « J’espère quand même que tu n’auras pas besoin de te battre, c’est ma grand-mère quand même hein… » Elle l’emmena vers la voiture et Melody monta dedans, toujours un peu suspicieuse à l’idée de s’enfermer dans une carapace d’acier comme ça. Elle préférait être dorlotée par la zizanie du vent que par celle de la climatisation mais bon. C’était un moyen de locomotion très pratique et rapide, alors elle n’allait pas faire la fiche bouche. Elle mit en route le moteur et la grosse voiture s’engagea sur la route pour se rendre jusqu’au Loup Blanc. Elle écouta le conseil de Latifa d’une oreille distraite ; elle savait bien tout ça, mais tout le monde semblait si gentil et si avenant. Ce n’était pas du tout comme dans les films où les méchants étaient auréolés d’une aura de méchanceté. Elle ne pouvait pas percevoir tel maléfice sur les personnes normales. Elle gara la voiture sur le parking du Loup Blanc, à l’arrière du bar, et coupa le contact. Melody sortit en trombe de la voiture, faisant claquer ses talons sur le béton froid, trop impatiente d’écouter la musique battre son plein. Elle calma l’allure lorsqu’elle allait contourner un mur pour arriver face à l’entrée, et que quatre hommes plutôt éméchés pointèrent un doigt dans sa direction. « Vous laissez rentrer des salopes de son genre, et pas nous ? grogna-t-il. » Melody s’arrêta net, n’aimant pas bien qu’on la traite de salope. Elle remarqua qu’on les avait jeté dehors sans plus de cérémonie, et que l’un d’entre eux avait déjà un œil au beurre noir ; une dispute qui tournait mal ? « Eh, viens par-là poupée. » Les hommes s’approchèrent d’elle et Melody ne put s’empêcher de reculer, mue par une peur plus humaine que lycane. Elle retourna sur ses pas et elle entendit distinctement la portière de Latifa se fermer. « Latifa ! l’appela-t-elle, tremblotante, perturbée par la peur qui germait en elle. « Ouais, appelle donc ta copine, poupée. On va vous mettre à l’aise. » La peur se transforma en rage lorsqu’elle comprit qu’ils voulaient vraiment s’en prendre à elle. Et surtout, son instinct la poussait à protéger les siens. Latifa ne faisait pas partie de sa meute, mais c’était son amie, et dans son esprit, c’était exactement la même chose. « Allez, arrête de faire ta timorée. » L’un d’entre eux voulu porter sa main aux cheveux dorés de la jeune fille, qui gronda si férocement qu’il eut un moment de surprise et dû reculer. Alors que l’ombre menaçante de ses assaillants se refermait sur elle, les picotements de la transformation remontèrent le long de ses épaules. Elle pouvait déjà entendre Latifa lui dire de se contenir, de ne pas céder à la peur, et aussi à la pulsion meurtrière ; lorsque quelqu’un déplaisait à Melody, elle avait toujours eu le réflexe de le supprimer. Ses yeux se mirent à briller d’un nouvel éclat ; celui de son loup, et c’est à ce moment-là que les hommes se rendirent compte de sa nature lupine : le visage de Melody se transformait, ses canines s’allongeaient. « Oh putain les gars, c’est une lycane, ç’en est une ! » Elle sentait déjà les picotements de sa peau précédent une transformation, ou un carnage, à vérifier. « Je ne suis pas ta poupée, » grogna-t-elle. Un mouvement dans la périphérie de son champ de vision lui indiqua que l’un d’entre eux était en train de dégainer une arme. Elle lui donna un coup dans le bras, pensant que l’alcool ferait le reste, mais le garçon semblait avoir menti sur son état d’ébriété, car lorsqu’elle le frappa dans le bras, il para son coup. L’adrénaline appelait le sang. Melody sauta sur l’homme et lui mordit le bras ; ses dents s’enfoncèrent profondément dans la chair alors qu’elle goûtait le sang chaud tourbillonnant. Elle lui déboîta l’épaule et se tourna vers ses acolytes. Ils avaient tous les trois des flingues ainsi que des couteaux – et vu l’éclat brillant, ils devaient être en argent.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   Ven 5 Fév - 17:13

Rixe de bar × ft. Melody & Rain
Melody me fit remarquer que je n'aurais sans doute pas à me battre contre sa grand-mère. J'espérais bien que ce serait le cas, la jeune lycan avait besoin que sa famille veille sur elle, et je ne pouvais laisser personne m'empêcher de tenir ma promesse. Lorsque nous arrivâmes, Melody descendit à une vitesse surhumaine du véhicule, claquant la portière et se précipitant presque vers le bar. Je grimaçais. Il me fallait récupérer mon sac sur le siège arrière et verrouiller le 4x4. Mon sac s'accrocha à la portière, répandant une partie de son contenu à terre, me faisant perdre une minute supplémentaire. Moins de cinq minute après que Melody avait disparu de mon champ de vision je l'entendis m'appeler. Aussitôt j'accélérai l'allure et rejoignis enfin le jeune fille … pour la trouver en fâcheuse position. Quatre hommes, ivres et ayant déjà des traces de combat sur eux, se trouvaient devant l'entrée du bar. Au moment où j'arrivai, Melody avait entamer sa transformation et se jeter sur ses assaillants. Mais ceux-ci avaient des armes en argent. Aussitôt je lâchai mon sac et me mis me mouvement.

Contournant la jeune lycane qui avait déjà mis à terre l'un des quatre humains, elle se glissa dans le dos de l'un d'entre eux qui pointait son arme sur la jeune fille. Attrapant sa tête, j'utilisai ma force surhumaine pour lui briser la nuque. Moins d'une seconde plus tard j'étais de nouveau en mouvement, évitant habilement un couteau lancé dans ma direction. Je l'entendis cogner contre le sol derrière moi tandis que j'utilisai ma vitesse surnaturelle et m'élançai sur un autre combattant. D'une acrobatie, je me glissai derrière lui, mon dos contre le sien, et attrapant sa tête et me baissai brutalement. Le corps tombait à peine à terre qu'une balle m'effleura la joue. Poussant malgré moi un juron, je me mis face au dernier chasseur - car ils ne pouvaient être que des chasseurs. Celui-ci tentai tant bien que mal de nous garder toutes deux dans son champ de vision, sans savoir sur qui tirer en premier. Doucement je soufflai à Melody :

« Melody, tu veux bien reprendre totalement ta forme humaine s'il te plaît ? Avant que qui ce soit te voit. Et essuie le sang sur toi ok ? »

Pendant que j'énonçai ses paroles, le chasseur n'avait pas cesser de nous fixer alternativement. mais j'étais patiente, j'attendais le bon moment. Plus que tout je craignais que le jeune lycane ne se prenne une balle en argent. Malheureusement pour l'homme en face de nous, son attention se porta quelques secondes de trop sur Melody, pensant sans doute qu'en reprenant sa forme humaine, elle serait plus vulnérable. Sans perdre un millième de seconde, je fonçai sur lui pour lui tordre le bras. Il lâcha son arme dans un cri. J'en profitai pour reculer d'un pas. Sans lui laisser l'occasion de finir de dégainer sa lame en argent, j'enfonçai mon poing dans son nez, avec toute la force à ma disposition. Le cartilage explosa, et les morceaux se plantèrent dans son cerveau, le tuant sur le coup et inondant son visage de sang.

Après un rapide coup d'œil autour de moi, je me calmai et ramassai l'arme de notre agresseur. Autant éviter de laisser traîner ce genre de choses. J'évitai de toucher aux lames. bien que n'étant plus totalement une lycane, je m'en méfiai. Me tournant vers la jeune fille visiblement intacte, l'arme toujours dans ma main, je lui demandai :

« Comment ça va ? Ils ne t'ont pas fait de mal, n'est-ce pas ? »
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Meute SparrowMeute Sparrow
avatar
Rain T. Lawson
Date d'inscription : 24/01/2016
Messages : 36

MessageSujet: Re: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   Jeu 11 Fév - 13:27



❝Rixe de bar❞
Latifa & Melody
Y'a pas à dire, en soixante ans déjà passés en tant que jeune de 23 ans, j'ai eu l'occasion d'en faire des études. La médecine m'ayant toujours intéressée je n'ai jamais cessé de me former et de progresser dans le domaine. Tout change si vite. J'ai pu voir de sacrées évolutions au cours du temps. Quand je pense à certaines choses qu'on faisait par le passé et qui maintenant sont devenues les véritables bêtes noires de la médecine... Je me dis que les gens deviennent de plus en plus fragiles. Enfin sur certains points oui, d'autres non. Je veux dire, quand on voit le nombre de personnes qui se précipitent chez le médecin pour une simple toux ou un rhume... Je me dis qu'ils ont tout intérêt à ne pas connaître quelque chose de plus difficile. Par contre y'a pas à dire, les progrès qu'a fait la médecine en plus d'un demi siècle sont impressionnants. Les pathologies qui ont été découvertes, puis qui sont maintenant traitées et parfois même guéries... C'est vraiment impressionnant. C'est la raison pour laquelle la médecine m'intéresse tant. C'est quelque chose qui est en constante évolution. Quelque chose qui ne cessera jamais de nous surprendre au fil du temps. C'est quelque chose avec laquelle on ne peut jamais s'ennuyer. Et ça, quand on est immortelle, c'est vraiment cool. Malgré ça, j'ai tout de même voulu devenir une serveuse. Je sais. C'est bizarre. Mais étant déjà la soigneuse de la meute, je n'avais pas vraiment envie de devenir médecin. Surtout que vu que j'ai physiquement 23 ans à jamais, ce sera assez difficile d'expliquer pourquoi un médecin est aussi jeune. Et puis j'ai un peu peur qu'un jour un patient m'énerve un peu trop et se prenne mon poing dans la tronche... Et en tant que doc, ça marche pas trop. Contrairement à ici. Je vis un peu ma vie. Et puis... ça me permet de garder un oeil sur Edward. Je sais que c'est une vraie tête de con. Comme moi. C'est pour ça que je peux pas m'empêcher de veiller sur lui. Même si je sais très bien qu'il est aussi toujours en train de m'avoir à l'oeil. Il sait de quoi je suis capable et à quel point je peux avoir du mal à gérer ma colère par moments. Sérieusement... Au bout de soixante ans, j'ai encore du mal parfois à ne pas me transformer quand la colère monte. Je suis comme une cocotte minute qu'on laisse sous pression trop longtemps. Au bout d'un moment, j'explose. Et mieux vaut ne pas être à proximité quand ça se produit. Peu sont ceux qui sont capables de m'arrêter quand je pète un câble. Enfin bref.

Les bras chargés de caisses contenant des bouteilles de bière vides, je poussais la porte de sortie donnant sur la ruelle derrière le bar avec mon pied. Je posais enfin ces caisses au sol mais alors que je me redressais pour retourner à l'intérieur, du bruit attira mon attention. Il y avait une bagarre non loin d'ici. Certainement encore ces types qui voulaient entrer chaque soir et qui se faisaient refouler chaque soir. Mais contre qui pouvaient-ils bien se battre? Fronçant les sourcils, j'avançais lentement en direction de l'origine de ce raffut. C'est à ce moment là que je vis une fille dos à moi tenant un couteau dont la lame brillait comme seul l'argent peut le faire avec cette luminosité. Plusieurs hommes étaient à terre et il ne restait qu'elle et une autre fille en face d'elle. Mon sang ne fit qu'un tour lorsque je vis de qui il s'agissait. Melody... Si cette garce ose toucher un seul des cheveux de la blonde, je promets que je vais lui arracher les tripes pendant qu'elle est encore assez consciente et en vie pour le voir. La jeune louve avait du sang sur elle. J'espérais qu'il ne s'agissait pas du sien. Ne pouvant m'empêcher de grogner, je m'élançais par la suite sans réfléchir plus que cela en direction de la brune qui me tournait le dos. Profitant de l'effet de surprise créé par le fait qu'elle semblait trop concentrée sur la jeune Sparrow, j'attrapais sa main tenant le couteau et venais lui voler l'arme avant de la lui mettre contre la gorge tout en attrapant ses cheveux de ma main libre pour tirer sa tête en arrière.

Essaie seulement de t'en prendre à elle et je t'assure que la seule chance que tes proches te reconnaissent à l'avenir sera qu'ils viennent observer le trottoir où je vais imprimer ta tronche.

Ouais... Le tact c'est pas franchement mon truc quand je suis énervée. Ma voix était marquée par cette colère qui commençait à grimper en moi. Bon, il ne s'agissait pas non plus de la fameuse colère que je ne parviens pas à contrôler. Ou du moins pour l'instant. Car si elle cherche le combat... Elle va le trouver. Et ce sera à la vie, à la mort. Je posais mon regard sur Melody sans pour autant lâcher celle que je pensais être son adversaire.

Melody, rentre dans le bar. J'veux pas que tu sois blessée.
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   Mer 17 Fév - 9:28

Latifa arriva derrière l’un des hommes, attrapa sa tête et lui brisa la nuque d’un coup sec et net. Une seconde à peine après, elle évita un couteau, et se jeta à l’assaut d’un autre combattant. Melody n’eut pas le temps de suivre le reste des yeux, sentant son corps provoquer la transformation alors qu’elle sentait ses jambes se dérober sous elle. Putain, elle était touchée. Elle vit une trace de sang sur la joue de Latifa alors qu’une balle la déchirait en l’effleurant Le dernier chasseur leur porta un regard affolé, ne sachant pas bien laquelle des deux tenir en joue. « Melody, tu veux bien reprendre totalement forme humaine, s’il te plait ? » Elle eut envie de lui répondre, de lui faire plaisir, mais la douleur était telle qu’elle ne la pensait pas croyable. Pourtant, elle en avait subi des choses, aux côtés de sa vampire psychotique, mais rien de tel, rien de si puissant et destructeur. Elle mit un instant à comprendre qu’une balle perdue avait traversé le bas de son mollet. Latifa termina de s’occuper du dernier chasseur mais Melody laissa son instinct prendre les commandes, son loup entamer la transformation. Latifa se tourna vers elle avec l’arme en main, lui demandant comment ça allait alors que Melody s’effaçait face à la douleur et au loup en elle.

Un instant après, son amie Rain profita du moment d’inattention de Latifa pour lui prendre la lame des mains, pensant certainement qu’elle la menaçait alors que pas du tout. Melody voulut lui dire d’arrêter mais la demande s’éteignit alors qu’elle se transformait totalement en louve, incapable de contrôler sa part sauvage. On avait essayé de l’attaquer, on l’avait blessée, le monde méritait son courroux. Et Rain qui touchait Latifa fut la petite goutte d’eau qui fit déborder le vase, comme si son instinct de propriété s’était réveillé. Elle n’en voulait pas à Rain, elle voulait la protéger, mais ce sentiment d’injustice, de désagrément, comme si on ne reconnaissait pas sa valeur ne faisait qu’exciter son adrénaline. Rain lui intima de rentrer dans le bar, mais il était trop tard ; quand la louve leva les yeux vers Melody, elle était déjà sous forme lupine. Certaines personnes, attirées par les coups de feu dehors – la musique ne semblait pas avoir couvert assez leur trace – commencèrent à sortir du bar. Avoir des armes à feu était interdit à Londres, pourtant les chasseurs savaient très bien où s’en procurer. L’odeur du sang, l’envie de chair, la douleur mena Melody a perdre totalement le contrôle. Sa partie plus rationnelle eut un instant peur d’entraîner Rain dans cette envie morbide de se transformer en loup, mais elle fut bien vite engloutie par tout le reste. La douleur la fit hurler ; par chance, la balle était ressortie de l’autre côté, formant un magnifique trou net dans sa patte, qui mettrait trop longtemps à se résorber à son goût. Melody pouvait à peine se contrôler sous forme humaine alors ainsi… Elle montra les dents, grogna, intimant à ses partenaires qu’elle avait envie de chasser, et que, quoi qu’elles en disent, elle chasserait.
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   Dim 28 Fév - 13:28

Rixe de bar × ft. Melody & Rain
Mon attention était fixé sur Melody, essayant de voir si elle était blessé, s'il y avait le moindre risque qu'une partie du sang sur elle lui appartienne. Mais malgré ma demande précédente, la jeune fille n'avait pas repris forme humaine. En fait elle était en train d'achever sa transformation. C'était donc trop tard que j'entendis le grognement de colère derrière moi. La lame me fut arrachée des mains tandis qu'on me tira la tête en arrière. Tout en moi se rebella contre la position de soumission dans laquelle on m'avait placé. Mais avant que je ne cherche à me débattre, moins inquiète de ce que ce couteau pouvait me faire maintenant que j'étais devenue une lycampire, j'entendis les mots qui sortirent de la bouche de mon agresseur, une femme d'ailleurs. Alors comme ça, elle voulait protéger la la jeune louve ? Soit, nos buts convergeaient, nul raison de nous battre. Il suffisait … et bien d'éclaircir le malentendu. Lorsque j'entendis la louve derrière prononcer le nom de Melody, je sus que je n'avais rien à craindre pour la plus jeune d'entre nous, visiblement la femme qui me tenait fermement, la connaissait. En voyant l'état de Melody, blessée à la patte arrière, grognant et humant le sang dans l'air, je sus que nous avions un énorme problème. Un problème d'autant plus grave que des gens commençaient à sortir du bar. J'espérais que les loups qui y étaient auraient vite la bonne idée de tenir les humains à l'écart.

Lentement, montrer à la louve qui m'avait coincée qu je ne lui voulais pas du mal, je levais la main en direction de Melody pour lui intimer de s'approcher. Au pire nous pourrions faire croire qu'un loup atteint de rage s'était approché du bar. Vu le nom de ce dernier, nul doute que cela amuserait beaucoup de monde. Mais il fallait avant tout s'assurer qu'elle ne disparaîtrait pas seule. Avant qu'on puisse me faire une réprimande pour mon geste, j'expliquai :

« Je ne sais pas si vous le savez mais Melody a dû mal à se contrôler, si on ne fait rien, elle va attaquer des gens au hasard. Et pour votre information, je ne la menaçais pas, je venais juste de la protéger de ces chasseurs qui l'attaquaient. »

J'espérais que la femme dans mon dos ne perdrais pas trop de temps à me lâcher. J'avais amené Melody ici pour qu'elle s'amuse, pour qu'elle apprenne à se contrôler, et si je la laissai blesser les gens au hasard, nul doute que ce serait un fiasco. Mon cour se serra quelque peu à l'idée de manquer à es engagements envers la jeune fille. Si jamais ce devait arriver, la louve qui la retenait prisonnière le payerais cher, car Latifa haïssait la possibilité de ne pas pouvoir tenir sa promesse.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rixe de bar ♣ Latifa && Rain   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rixe de bar ♣ Latifa && Rain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Echange - Je cherche Heavy rain contre Mafia 2
» God of War III, Heavy Rain et ModNation Racers bientôt en Platinum
» Heavy Rain - spoil free pour ceux qui l'ont fini
» Heavy Rain
» Heavy rain au cinéma=Rain
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Ven 28 Juil - 11:47