Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Flashback | Paris | Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 91

MessageSujet: Flashback | Paris | Noah   Mer 3 Fév - 14:12

Depuis combien de temps venais-je passer mes nuits ici, dans ce cimetière parisien ? Deux semaines, à peine. Ici, depuis que j'ai quitté Londres - et la vie que j'avais trouvé là bas – le temps n'a plus d'importance. Tout était comme figé depuis que j'ai pris la décision de venir affronter celle qui avait autrefois porté mes rêves et qui aujourd'hui hante mon sommeil. Là bas, en Angleterre, j'avais trouvé celui qui avait le pouvoir de redonner vie à mon cœur. Pourtant, je ne pouvais pas rester. Je ne pouvais pas lui promettre une vie alors que je ne parvenais pas à me séparer d'Elle. Il ne mérite pas ça. Il ne mérite pas de subir mes cauchemars. Alors je reviendrai, quand je serais prêt, et là je pourrais lui offrir tout ce qu'il mérite. J'avais un deuil à faire d'abord.

Ainsi, chaque nuit, je viens sur cette tombe. Les premiers jours, je n'arrivais même pas à franchir les grilles de ce lieu macabre. Puis, petit à petit, je me suis rapproché, jusqu'à arriver ici, à me planter devant la pièce de marbre. Le regard rivé sur son nom, je replongeais dans mes cauchemars et je m'imposais de les subir, nuit après nuit, jusqu'à parvenir à m'en débarrasser, jusqu'à ce que la douleur soit anesthésiée. Mais cela n'avait rien de simple et j'en ressortais chaque fois un peu plus détruit, un peu plus furieux car je n'arrivais toujours pas à me défaire d'Elle.

Cette nuit ne dérogea pas à la règle. Je logeais dans l'hôtel d'un quartier calme et silencieux. Seules les cloches de Notre Dame se faisaient réellement entendre. Parfois, avant de rentrer, je m'arrêtais pour contempler les tours de la cathédrale, me remémorant cette nuit inoubliable … Mais ce matin, aux premières lueurs de jour, je rentre directement, fatigué, affamé, et d'une humeur massacrante. Mes nerfs étaient, eux aussi, mis à rude épreuve. Car si autrefois, ma rage s'abattait sur quiconque croisait ma route, aujourd'hui, je tente de me contenir … Je tente.
Mâchoire crispée, je n'accorde même pas un regard à la réceptionniste qui – vu l'heure – doit à peine sortir de son sommeil, ni au chauffeur de l'hôtel qui lit le journal du jour. Derrière moi, les premiers rayons du soleil se font sentir, je presse donc le pas pour rejoindre mon étage, plongé dans l'obscurité. Mais ça n'est pas devant ma chambre que je m'arrête, c'est devant celle de Noah. Je frappe quelques coups contre le bois de la porte, m'adressant directement à l'humain de l'autre côté.

-Noah, tire les rideaux et ouvre moi …

Si mon ton peut paraître froid et sec, au travers une lassitude certaine, il n'est en rien dirigé envers le jeune homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Noah Skins
Date d'inscription : 14/01/2016
Messages : 45

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Jeu 4 Fév - 6:00

Flashback | Paris

Sasha & Noah



La nuit, j’avais quartier libre… Enfin… Il me séquestre pas hein, je l’ai suivi par choix ce vampire. Pourquoi ? je sais pas vraiment. Sans doute parce que ma fascination pour le vampirisme a pris le dessus une fois de plus. Je sais que c’est dangereux. Que si un jour il pète un cable, il peut me faire la peau… J’aurais aucune chance… Mais bon… Il morfle, ca se sent. Et c’est pas à cause de moi. Du coup… J’essaye de faire de mon mieux pour que le séjour soit moins pénible pour lui, même si… Je sais pas vraiment ce qu’il a, ni même si je saurais un jour.

C’était pas évident au début mais j’ai fini par me caler sur son rythme. C’est plus simple. Je sors quand le soleil se couche, je vais boire un verre avec trois ou quatre potes, et j’anime quelques rues touristiques. A la fin de l’été  il y a toujours du monde. Je savais par contre que ca valait mieux que je sois rentré avant l’aube. C’est à partir de là qu’il peut avoir besoin de moi. Et puis de toute façon il faut pas que j’oublie de dormir un peu quand même.
Du coup, ce soir, je suis rentré sur les coups d’1 heure du mat… Et là, 6heures, on frappe à ma porte. Je sais que c’est lui. Et c’est marrant mais… Comme si ma cervelle s’étai habituée à ce train de vie, j’ai un peu pris conscience du lever du soleil… Enfin… Vers l’heure des premiers rayons, mon sommeil est moins profond… Comme ça, je suis à peu prêt sûr de ne pas le faire poireauter devant la porte. Déjà que pour n’importe qui c’est chiant, mais quand on a les nerfs à vif, on n’a pas besoin de ça.

Du coup, le son de sa voix me fait l’effet d’une alarme de radio réveil, et je me lève. Les stores étaient baissés au max pour occulter complètement la lumière. T’façon, je dors toujours dans le noir. Et ça arrange mes colombes aussi, même si je leur mets un tissu sur leur cage… Ca leur évite de remuer dès que je vais pisser. J’allume rapidement ma lampe de chevet et passe une main dans mes cheveux en baillant.
J’ouvre à Sasha, vêtu d’un T.Shirt et un jogging noir. Le genre de truc confortable pour dormir. Faut pas se leurrer, mes cheveux sont encore un peu en bataille… Mais bon… Ca nous changera pas des masses de d’habitude. Je lui souris, malgré ses traits tirés. Justement… Si c’est pas une sinécure pour lui d’être là, pas la peine d’en plus lui faire la gueule. J’avais pris ma douche en rentrant, donc je me sentais pas trop… Dégueu quoi.

« Salut Sasha. » Dis-je doucement pour que ma voix ne résonne pas dans le couloir, avec une teinte de bonne humeur…. En espérant que ça l’aiderait. « Entre, tout est fermé. » Assurai-je en m’écartant pour lui laisser le passage vers la pièce éclairée uniquement par la lueur douce de la lampe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 91

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Mar 16 Fév - 8:13

«Born to be wild»
Flashback | Paris


Se servir d'un jeune homme comme d'une banque de sang, ça n'est pas très … éthique. Après tout, de quel droit m'incrustais-je jour après jour dans sa chambre et prenais son sang, comme si celui-ci m'appartenait ? Je n'en sais strictement rien. Ce jeune homme m'avait suivi, et acceptait ma mauvaise humeur. Il aime que je le morde … alors au final c'est un bon compromis non ? Il faudrait que je pense à le remercier … un jour.

J'entre dans sa chambre, pratiquement plongée dans l'obscurité. Tout semble si calme ici, si paisible à l'image de son doux sourire et des colombes qui semblent endormies dans leur cage. Une ambiance bien différente de ce qui m'anime en ce moment. Mon regard se reporte sur Noa une fois qu'il a refermé la porte et je me rapproche de lui, glissant mécaniquement une main contre l'arrière de sa nuque, attrapant quelques uns de ses cheveux entre mes doigts sans aucune agressivité apparente, orientant son visage dans ma direction. Je me contiens parce que c'est lui. Voilà pourquoi aussi je n'ai pas encore planté mes crocs dans la chair de son cou, même si ceux-ci pointent déjà.

-Ca va ? Tu as suffisamment dormi ?  

Le but n'était ni de l'effrayer, ni de l'épuiser, et encore moins de le tuer. De mon autre main, mes doigts viennent effleurer la marque encore visible de la dernière morsure que je lui avais faite, puis parcourent le reste de son cou, comme pour jauger du meilleur emplacement de la prochaine morsure. Mon regard se replonge ensuite dans le sien, impassible.

-Tu veux peut être manger … avant ?


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Noah Skins
Date d'inscription : 14/01/2016
Messages : 45

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Jeu 3 Mar - 22:38

Flashback | Paris

Sasha & Noah




Je referme consciencieusement la porte derrière mon vampire, avant de revenir vers lui. Quand il passe sa main dans mes cheveux, je frissonne… Mes yeux se ferment. Il était tendu ce soir encore. C’est palpable à travers ses gestes avant même qu’il me parle mais je ne relève pas. Il fait des efforts, ça se sent aussi.
Mon cœur accélère un peu quand je sens ses doigts effleurer mes marques encore sensibles qui réveillent à la fois ce picotement typique et les souvenirs qui y sont associés. Je lâche un léger soupir inconscient, et ne rouvre les yeux qu’en entendant sa voix résonner dans ma tête… Quoi… J’étais parti si loin que ça ?

« Cinq heures… C’est le minimum qu’il me faut… Donc t’en fais pas… Je rentrerai moins tard demain s’il faut… »

Puis il me parle de manger… Pas con en fait… C’est là que je me rend compte que je suis encore en pilote automatique. Je lui souris.

« Ce serait sûrement pas mal… Si on veut éviter que je me transforme en prince aux bois dormant après… »

Je ris un peu pour alléger l’atmosphère, mais… Je connais ça… Les abus… Ouais ouais. Pas facile d’être raisonnable, quand on est envouté par la Morsure… j’ai déjà failli y laisser ma peau sans vraiment réaliser ce qu’il m’arrivait. J’ai toujours eu du bol jusqu’à maintenant de m’en remettre à chaque fois, quand j’y pense.
Sur ces bonnes paroles, je vais ouvrir ma grosse glacière qui ressemblait presque à un frigo portatif, pour en sortir du lait frais, une pomme et des gâteaux. Ca me revenait moins cher que de descendre au resto de l’hôtel, et en plus, ça m’évitait de sortir. Combo gagnant. Me rendre présentable pour une bande d’inconnus, pour revenir ici moins d’une heure plus tard ? Avec juste 5 heures de sommeil ? Naaaan si je peux éviter ça me va très bien. Pis on gagnait du temps, et je savais que ça devait être un bon point pour Sasha. Je me pose donc en tailleur sur mon lit, et commence à manger sans attendre mes gâteaux au chocolat trempés dans le lait.

« Dis… Est-ce que le sang change un peu de goût en fonction de ce que je peux avoir bu ou mangé ? »

Ca peut paraitre con comme question, mais je suis pas vraiment opérationnel niveau matière grise… Et pis c’était une question existentielle comme une autre…
Nan sans rire… J’suis de nature curieuse. Et puis… Si on pouvait échanger deux ou trois mots le temps que j’engloutisse mon petit prince, ce serait sûrement moins gênant comme ambiance… « Promis, je serais rapide.» Promettait mon regard… Une nouvelle vague de frisson me traversait rien qu’à l’idée de sentir encore le baiser vampirique m’enivrer….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 91

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Dim 20 Mar - 13:58

«Born to be wild»
Flashback | Paris


Mon but n'est pas de tuer Noah. Aussi étrange que cela puisse paraître, je garde suffisamment de lucidité avec lui pour ne pas aller trop loin. Quoi que, mourir du baiser d'un vampire quand on y est aussi accroc, cela doit être assimilable à une belle mort, non ? Enfin … Même si ça n'est pas inscrit noir sur blanc, cela fait parti du contrat. C'est la limite que je me suis fixé. Ca peut sembler bête dit comme ça, mais vu mon état ces derniers temps, il vaut mieux que je me mette des barrières … Après qu'il m'ait rassuré sur ses heures de sommeil, il part s'asseoir sur son lit, muni de son petit déjeuner. J'hésite un instant, mais finis par m'asseoir à mon tour sur le lit. Droit, mains sur les cuisses, je déboutonne les deux boutons du haut de ma chemise, laissant apparaître le haut des flammes du cœur tatoué sur mon torse. Je soupire … Quelle nuit.

J'observe le jeune homme du coin de l’œil, il tente tout faire pour me détendre, pour rendre l'atmosphère plus légère comme à son habitude, et je lui en suis reconnaissant. De mon côté j'essaye aussi de faire des efforts, mais je suis trop tendu pour que cela se voit réellement.
Voilà alors qu'il me questionne sur le goût du sang. J'écarquille les yeux un instant, puis hausse les épaules, me penchant quelques minutes sur la question. Chaque personne est unique, et son sang l'est également. Alors oui, plusieurs éléments sont à prendre en compte. C'est pour cela que certains préfèrent les jeunes personnes, les femmes, les athlétiques … Après il y aussi l'odeur qui accompagne la personne, pas uniquement celle de son sang, mais aussi le parfum qu'elle porte, si elle fume … Enfin, parfois tout cela donne un mélange des plus subtiles et agréables. Comme un œnologue à ses préférences en matière de vin, nous autre les vampires avons nos préférences en matière de sang …

-Et bien forcément, si tu as tendance à manger davantage des fruits ou des sucreries, ton sang sera plus sucré … Mais c'est pas parce que tu mange du chocolat que ton sang en aura le goût, c'est surtout au niveau de son goût en général, si il est plutôt doux, amer, sucré etc. Tu vois le genre ?

Tout en lui parlant, j'avais un peu pivoté dans sa direction. Au moins une telle conversation, aussi étrange soit-elle, me changeait les esprits.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Noah Skins
Date d'inscription : 14/01/2016
Messages : 45

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Mer 25 Mai - 14:17

Flashback | Paris

Sasha & Noah




Je ne manque pas les deux boutons qu’il détache. Mon regard s’assombrit sûrement rien qu’en voyant le haut de son tatouage, mais je ne dis rien, conscient des conneries que je serais capable de débiter sans le vouloir. Ca aurait été bête qu’il se renferme, alors que le but était qu’il passe un bon moment. Enfin, je pouvais dire nous. Parce que l’humeur joue vachement sur la morsure. S’il est en pétard, ça va pas être cool pour moi. Du tout. Ca devient brutal, et c’est même là que ça peut devenir dangereux. De toute façon, tout le monde sait que c’est pas une bonne idée de mettre un prédateur en rogne.

Un moment passe avant qu’il me réponde. J’ai crains un moment qu’il pense que je me moque de lui ou… Que lui se moque de moi. Faut dire qu’avec le peu de lumière dans la chambre, j’avais un peu de mal à distinguer son expression, alors de là à pouvoir la décrypter…
A la fin de sa tirade, je hoche la tête.

« Ouais, ouais je vois bien le genre… Et… Tu peux être bourré si tu saignes à blanc un mec qui l’est ? »


J’en étais à la moitié de la pomme. Il me fallait encore un peu de temps. Et à vrai dire, je m’étais déjà posé cette question à force de faire mes after show dans les bars.
Rapidement, j’engloutis mon verre de lait. Allez… Plus que mon demi-fruit. En quelques bouchées ce serait plié. Après, j’aurais plus qu’à aller me brosser les dents, et je n’aurais plus à me concentrer que sur lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 91

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Dim 28 Aoû - 18:11

«Born to be wild»
Flashback | Paris


Imperceptiblement, je me détendais et ceci était du à cette conversation, étrange pour une personne extérieure mais plutôt logique en raison du lien qui m'unit au jeune magicien. Cet homme apprécie la morsure du vampire, il la recherche. Il est donc normal qu'il soit curieux et se pose ces questions, et « normal » que moi, principal intéressé, y réponde. Et puis il vaut mieux que je me laisse porter par cette conversation plutôt que par mes démons et la rage qu'ils engendrent. Alors sans même que je m'en rende compte, mes épaules s'affaissent, peu à peu délestées de cette tension qui m'habite depuis mon départ de Londres et dont j'ai énormément de mal à me séparer. Soupirant légèrement, je passe une main dans mes cheveux, les ramenant en arrière tandis que je m'apprête à répondre à sa nouvelle question.

-C'est compliqué pour un vampire d'être bourré. Ou du moins il ne l'est pas aussi facilement que si il était encore humain. Après ça dépend aussi de chacun … Mais en vidant le sang d'un homme ivre, on ingère aussi l'alcool qu'il contient.

Je marque une petite pause avant de poursuivre.

-Par contre, avec une grosse quantité de sang ingérée, on peut ressentir cette impression d'ivresse. Comparable à l'effet que peut apporter l'alcool chez les mortels …

Bougeant un peu sur le lit, je lie mes doigts entre eux. Parler de sang comme ça me donne de plus en plus soif et savoir que d'ici quelques minutes je pourrais planter mes crocs dans la chair de ce jeune homme assis à côté de moi et me délecter de son sang n'arrange rien … Je dois encore faire preuve de patience, le temps qu'il termine de manger. Mais ça commence à devenir compliqué. Nerveusement, je bats des jambes tandis que je sens mes canines forcer dans ma gencives. Mon regard doit changer lui aussi … s'assombrir immanquablement alors que j'évite de trop le regarder. Quand enfin il se lève pour rejoindre la salle de bain, je me lève également et fait les cent pas quelques secondes avant de finalement me poster devant l'encadrement de la porte. Ainsi, quand le jeune magicien refait son apparition, je ne lui laisse qu'une fraction de seconde avant de l'entraîner contre le mur juste à côté de la porte, une main déposée contre son cou, juste sous son oreille. Aucune entrave, juste une manière de garder sa tête suivant l'inclinaison souhaitée. Pourtant mon regard est sans appel. Il sait, il l'a déjà vu. Il sait ce que j'attends, ce que je convoite. Malgré tout, je guette toujours ses réactions, attentif. Car si jamais cet indicible contrat ne lui convenait plus, je ne le retiendrai pas … Lentement, mon corps se rapproche du sien jusqu'à l'effleurer de ma présence, mon nez glissant dans son cou pour suivre, toujours avec lenteur, les vestiges des anciennes morsures que j'avais pu lui faire.

-Toujours aucune opposition ? Grondais-je d'un souffle vibrant.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Noah Skins
Date d'inscription : 14/01/2016
Messages : 45

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Mar 11 Oct - 7:08

Je sens qu’il est tendu… y a des gestes qui trompent pas. Et puis… Je crois pas qu’il essaie de me le cacher. Après tout, c’est pas comme si je ne savais pas pourquoi j’étais là, ou encore, pourquoi il avait frappé à la porte de ma chambre. Pas le temps de dire « ouf » que je me retrouve collé au mur. J’ai beau savoir qu’un vampire est plus fort et plus rapide que n’importe quel humain aussi bien gaulé et entrainé soit-il, ce que je ne suis pas, c’est toujours un peu impressionnant. En général, c’est le moment où ma conscience dit « T’as vu, c’est dangereux quand même… » Et que l’autre voix lui dit « Hein ? Do you speak English ? » *Ahem* Voilà, voilà… Nan… En vrai… Je connais un peu Sasha maintenant… Et puis… Certes c’est un prédateur, mais pour le moment, tout s’est toujours bien passé alors y a pas de raison que ça s’arrête, hm ? S’il avait dû me tuer, il l’aurait sûrement déjà fait, sans prendre la peine de me taper la discut’. C’est pas comme si j’étais la seule créature comestible pour lui dans le coin.

Je ferme les yeux en sentant ses doigts se poser sur les artères palpitantes de ma gorge, en m’appliquant à respirer calmement. S’il mordait maintenant, sans… Préliminaires, ça pourrait être douloureux si je me crispais. Vu sa colère, même s’il fait de son mieux pour la contenir, ça pouvait très bien arriver. Je soupire donc longuement, frissonnant en sentant son nez contre ma peau. Une de mes mains se glisse derrière sa nuque, puis remonte dans ses cheveux.

« Jt’e fais confiance… » Soufflai-je en posant ma main libre contre sa hanche, histoire d’en faire quelque chose.

Une façon de lui dire… Que je ne me débattrais pas, et que j’espérais bien que cette morsure ne serait pas la dernière… Ca aurait été dommage…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 91

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Ven 21 Oct - 7:12

Le contact de l'humain a quelque chose de particulier ... Pas que sa main se glissant dans mes cheveux me dérange, bien au contraire, mais il faut croire que je ne suis pas encore habitué à faire face à quelqu'un de totalement consentant pour ma Morsure. Mon nez continue de passer sur sa peau, lentement. A l'aveuglette, par la seule force de mon toucher, je cherchais l'endroit où, parmi les cicatrices de mes précédents voyages, je pourrais mordre. Dans le même temps, je glisse ma deuxième main contre sa hanche, sans aucune pression, juste pour m'imprégner un peu plus de cette vie qui réchauffe son corps ...

Les yeux clos, je tente encore d'éloigner mes démons. Ca ne serait pas juste pour lui de subir ma colère. Meme si je sais qu'elle ne sera jamais totalement absente, je peux essayer de me contenir. Le but n'est ni de le tuer, ni de l'effrayer ... Longuement je soupire. Mon souffle, léger, s'écrase contre la peau fine de sa peau. J'y depose ensuite mes lèvres, lente caresse qui se transforme bientôt par un baiser, puis un deuxième ... comme si mes lèvres avaient le pouvoir d'anesthésier sa peau avant la Morsure. Je réitère l'opération plusieurs fois, concentré sur les battements de son coeur, cherchant à apaiser ceux ci. Puis, à mesure que les secondes passent, le baiser se fait plus appuyé, plus intense, presque langoureux et dans le même temps, ma prise se resserre dans une étreinte plus étroite, ma main commençant à caresser ses hanches, puis ses côtes ...

L'étreinte se poursuit, le baiser s'intensifie, et bientôt mes canines se mêlent à ce dernier. Délicats mordillement testant la tendresse de sa peau, mettant à l'épreuve cette peau fine ... pour finalement la percer et laisser l'enivrant liquide vitale tâcher mes lèvres et couler dans ma bouche dans un profond râle libérateur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Noah Skins
Date d'inscription : 14/01/2016
Messages : 45

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Dim 25 Déc - 12:00

Bien-sûr que je suis un peu… Surpris par la Morsure… Enfin pas vraiment. J’m’y attends, c’est juste que même s’il se retient, je sens qu’il est pas tranquille, et du coup, j’espère que son self-control va pas craquer d’un coup, sinon chuis mort… Paradoxalement, ça fait encore plus flipper… Mais bon, j’vais pas me plaindre qu’il essaie de prendre sur lui ce serait un comble. En plus, ses lèvres fraiches sont douces… J’peux même pas retenir mes frissons… Mon corps et mon esprit encore embrumés par le sommeil se réveillent au passage de ses mains… Mes neurones se connectent doucement à mesure que ses baisers se font plus intenses… Franchement cool comme réveil… En y pensant, je souris tout seul.
Un petit couinement m’échappe quand ses crocs percent ma peau, et je soupire, en resserrant ma prise sur sa nuque. Mes yeux se ferment, et je me concentre sur cette sensation étrange qui me fait toujours quitter terre… La pression de sa bouche contre mon cou… Surtout quand j’ai affaire à un vampire décidé à être sensuel, comme lui. C’est encore plus grisant. Je sais qu’il va s’apaiser un moment donné, et à moi aussi ça me fait du bien, de sentir les gens autour de moi qui se détendent.

S’il aspire fort, que je perds beaucoup de sang d’un coup, mon cœur va accélérer, et… Ce serait dommage que tout ça aille trop vite… Alors je m’applique, pour maitriser ma respiration… Pour rester calme… Non il veut pas me tuer, alors ça sert à rien de paniquer… Ca sert à rien que mon instinct de survie se sente menacé…. Zen… Ma main libre se pose sur son épaule. Je sens qu’il est bien foutu en dessous… Ses bras sont bien dessinés, et… J’dois bien reconnaitre que ça pique ma curiosité… Mon imagination… Ma main descend un peu jusqu’à atteindre son torse… En plus je sais qu’il a ouvert sa chemise, je l’ai vu faire. Il a pas eu l’air de rechigner à ce que je le touche, pour l’instant. Evidemment, j’y vais doucement moi aussi… J’sais pas vraiment jusqu’où il accepterait le contact, et… Dans la mesure où il me traite pas comme un vulgaire casse-croute, je tiens à ce qu’il se sente respecté, lui aussi… Alors… Je laisse juste le bout de mes doigts toucher directement sa peau, alors que ma main libre se pose sur sa hanche… J’aime quand ça se passe comme ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 91

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Sam 28 Jan - 6:51

«Born to be wild»
Flashback | Paris


Le contact de Noah a quelque chose d'apaisant, et pas juste parce que son liquide vital est en train de couler dans ma gorge … Je m'accroche à la chaleur de son corps, à ce souffle de vie qu'il tente de maîtriser … et à cette main qui glisse de mon épaule à mon torse. Sa chaleur humaine semble alors venir légèrement réchauffer ma peau de marbre, à demi découverte entre les pans de ma chemise. Il ne s'était encore jamais montré aussi entreprenant et ça serait mentir de dire que ça ne me plaît pas. Alors, progressivement, la pression de mes crocs se fait moins forte jusqu'à ce qu'ils abandonnent totalement la peau du jeune homme. J'observe un instant cette marque rougie par la succion dont quelques billes d'hémoglobines s'échappaient encore, billes que je récolte de la pointe de ma langue. Puis, c'est la pression de mon corps contre le sien qui se fait moins pressante, sans toutefois que je me décolle totalement, le jeune humain n'est juste plus pressé contre le mur. Mais je le garde contre moi. Et plus que ça encore, mes mains glissant sous ses fesses lui font quitter le sol. Habilement, je l'emmène jusqu'à le déposer sur le lit et grimpe à genoux dessus, attentif au moindre signe de résistance …
Et dans mon regard – toujours avide de sang – transparaissait également tout ce que je ne parvenais pas à formuler, un besoin de contact, de tendresse … ou tout simplement une présence. Dans cette ville qui avait autrefois été la mienne et qui a connu autant de bonheur que de malheur, j'avais la désagréable sensation de me retrouver sans repères. Comme orphelin ... Alors dans ce flou infernal, le jeune humain demeure mon seul repère pour le moment. Et même si cela relève beaucoup de l'inconscience, je m'y accroche.

Après un petit temps en suspens, ma langue passe sur mes lèvres, me délectant du goût métallique du sang encore présent. Je venais d'avoir une première … rasade. Je pouvais donc patienter avant d'y retourner … Juste le temps d'aller … d'aller quoi d'ailleurs ? Je n'en sais rien, je n'en ai absolument aucune idée, mais j'y vais. Surplombant le jeune homme, je me penche au dessus de lui, jusqu'à ce que la pointe de mes mèches d'ébène viennent effleurer son visage, le regard ancré dans le sien … J'entrouvre les lèvres mais aucun son ne sort … alors mon regard s'échappe, mon visage, dans son cou que mes lèvres seules prennent d'assaut, lentement.

-Tu as des impératifs aujourd'hui .. ? demandais-je finalement.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Noah Skins
Date d'inscription : 14/01/2016
Messages : 45

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Mar 4 Juil - 20:03

Je me suis jamais considéré comme un objet. Un truc qu'on prend et qu'on jette à sa guise. Oui, je donne de ma personne, et au sens propre. Mais je le fais consciemment, en connaissance de cause. C'est sûr que c'est dangereux comme passe temps. Mais je sais aussi parfaitement que ceux à qui je me donne en ont besoin, au sens propre aussi. Ce liquide pompé par mon coeur, il le leur faut pour subsister. Pas que je me prenne pour un dieu ayant le pouvoir de décider qui doit marcher ou s'éteindre, mais je trouve que ça équilibre les choses.

Certains vampires sont brutaux, faut pas se leurrer. Et c'est pas ma morale qui va les adoucir. Mais au moins, le fait que je ne me débatte pas m'a toujours laissé la vie sauve, même si ma tête me donne l'impression d'etre une centrifugeuse. Ca tourne tellement vite là-dedans que tout reste collé sur les bords... M'enfin... Cette fois, rien à voir avec ca... Je suis même surpris de sentir Sasha reculer. Mais ça dure pas longtemps. Ma surprise, je veux dire... Parce que dès que je quitte le sol, j'agrippe ses épaules et sa taille pour nous assurer un bon équilibre, jusqu'à me retrouver à nouveau sur "mon" lit. Bien entendu, je sais que la soif de sang peut réveiller d'autres genre d'appétits... Ce serait pas la première fois que ça m'arrive, et non, encore une fois, je fais pas la pute. Quand j'ai pas envie, je le fais pas... Mais honnêtement... Vous avez bien regardé Sasha? Vous imagineriez jouer les vierges effarouchées? Faut pas se mentir... Mais il continue à m'étonner par les précautions qu'il mets dans ses gestes... Tant qu'il me regarde, je fais de même, avec mon petit sourire toujours aux lèvres, comme pour lui montrer que tout est ok pour moi. Je sais ce qu'il se passe, et je flippe pas. Mieux que ça, je gère ma partie.
Mes yeux se ferment doucement. De toute façon, quand il se penche encore plus en avant, je peux pas vraiment le voir... Alors je préfère me concentrer sur mes autres sens... Mmmm... A ses baisers... Leur douceur fraiche, je frissonne visiblement. De là où nos peaux se touchent, part une déferlante que je ne cherche même pas à contenir. Je soupire longuement, et mes doigts viennent caresser la courbe de sa nuque, aussi doucement qu'il m'embrasse.

"Pas avant ce soir..." Murmurai-je.

Et au fond, il doit s'en douter, parce que depuis le début je me cale sur lui, et je sais bien que par la force des choses, il ne pourra vaquer que la nuit. Alors je fais pareil.

"Pourquoi?" M'enquis-je avec un sourire amusé audible, même si ma voix tenait plus du souffle qu'à un vrai timbre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 91

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   Dim 3 Sep - 11:52

«Born to be wild»
Flashback | Paris


Parfois, quand je prends conscience de mon immortalité, ou plutôt des capacités que cela donne à mon corps, face à un mortel, une crainte peut s’emparer de moi. Une prise de conscience exacerbée du fait que je pourrais le briser en un rien de temps si je ne fais pas attention. Parfois, je n’y pense pas, je ne m’en préoccupe pas. Mais parfois, je ne peux pas faire sans cette pensée. Alors je prends des précautions réelles pour ne pas laisser mes capacités surnaturelles prendre le dessus, quitte à ce que ça paraisse exagéré.

Passant par ses hanches, ma main se glisse sous le tee shirt légèrement relevé de Noah pour aller caresser son ventre et remonter jusqu’à son torse. Mes doigts semblent encore plus glacés, comparé à la chaleur naturelle de sa peau.
Au fil de mes baisers déposés dans son cou, je laisse quelques traces de son propre sang qui tachait encore mes lèvres. Sa peau est douce … fragile de vie. Délectable. Je l’aspire légèrement, la savoure du bout de la langue … Jusqu’à entendre sa question. Je ne peux pas m’empêcher de sourire légèrement contre sa peau. Pourquoi … Dois-je vraiment me fatiguer à lui répondre, alors qu’il connaît aussi bien que moi ma réponse. Mais je dois reconnaître que son éternel sourire me fait du bien. C’est apaisant. Ca rend tout moins … grave. Moins triste.
Actuellement, je le surplombe, à cheval au dessus de lui, sans peser sur lui autrement que par mes baisers que je finis d’ailleurs par interrompre pour relever le visage et trouver son regard. Une éternelle obscurité ne cesse d’alimenter le mien, sombre et sans fond. Mais parfois, on y voit passer quelques sursauts, et celui qui brille actuellement pourrait s’apparenter à une espièglerie … ou du moins une malice désinvolte, sans que mes lèvres ne tressaillent.

“ - Savoir à quelle vitesse je dois te dévorer …




Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Flashback | Paris | Noah   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flashback | Paris | Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Moving to Paris
» 17/10 - PTQ Paris - Paris
» Outpost Bus pour le GP Paris !
» NabazParis : le script des lapins de Paris
» 07/11 - PTQ Paris - Hasselt Oberon
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Where we live and die
  • Spirits' world
  • I Remember...
  • -
    La date/heure actuelle est Mar 19 Sep - 19:37