Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Does people change ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Does people change ?   Mar 17 Mai - 5:08



   
Does really people change ?

Svenja Erlingdòttir & Andreï M. Piortr


   
Mon regard aiguisé – plus aiguisé que celui des humains – scannait l’œuvre du regard. S'il y avait quelque chose de classique, rappelant clairement la renaissance et la volonté des artistes de cette époque de rendre la réalité fidèlement, l'auteur du tableau avait ajouté une sorte de deuxième couche par le choix des couleurs et les la technique d’ascendance plus impressionniste dans les recoins du tableau les moins « intéressants » à première vue. Cela donnait donnait l'effet d'un film dont les sous-titres traduisaient les pensées des protagonistes. Je devais admettre que cela faisait un moment que je n'avais pas été agréablement surprise par un nouveau peintre. Nul doute que j'allais suivre son parcours avec intérêt. Je me demandais si Angel connaissait cette artiste. Quand bien même son club ne se prêtait guère à mettre en lumière les peintres, sculpteurs et autres artistes de ce genre – encore que, le lycan avait des réserves de surprises, et je l'imaginais capable de transformer la scène du Sinful Extasy en exposition d'art – je savais qu'il s'intéressait énormément à l'art.

Tout comme moi, ce qui était la raison de ma présence ici, à ce vernissage ouvert au public, mais réunissant surtout la gratin de Londres. Avec un sourire ironique j'observais les hommes, aux boutons de manchettes valant une fortune , et les femmes, aux bijoux étincelants et aux chaussures valant un mois de salaire d'un londonien lambda, se serrer le main, plus intéressés par se faire bien voir que par les tableaux trônant ci et là dans la salle d'exposition d'une galerie réputée. En presque cinq siècles d'existence certaines choses n'avaient pas changé : par exemple l'art restait pour les riches une façon d'affirmer leur richesse, de la même façon qu'à l'époque du Roi Soleil métèque de nombreux artistes, l'art servait juste à le mettre en valeur.

Alors que je déambulais, ombre silencieuse parmi les couleurs chatoyantes et les discussions animées des autres invités, mes yeux examinant les tableaux les un après les autres, je sentis soudain une odeur qui m'arrêta net. Un flash de souvenirs, me ramenant plus de soixante ans en arrière, me revint à l'esprit, associant un nom et un visage avec cette odeur de vampire. Quelque part dans la Russie de la seconde guerre mondiale, j'avais rencontré son créateur. Les guerres signifiaient toujours abondance de nourriture sans trop de complications pour les vampires se nourrissant de sang humain. Les cadavres pullulant, il était facile d'en faire disparaître – enfin de les abandonner sans précautions et sans risquer de déclencher une panique. Ce n'était donc guère étonnant que les années 30 et 40 avaient été pour moi une époque de rencontre avec nombres de surnaturels, y compris Gabriel Delacroix et son infant Andreï Piortr, dont les manières étaient aussi violentes et dépourvus de savoir-vivre que celles de son créateur étaient exquises et sournoises.

C'était l'odeur de Piortr que j'avais senti, ce qui me rendait plus que curieuse. Premièrement j'ignorais qu'il était à Londres, hors vu son goût pour la torture de ses victimes, cela relevaient de l'exploit que sa présence en ville ne soit pas marqué par des articles sanglants dans les journaux. Deuxièmement, à part un massacre en bonne et due forme, j'ignorai ce qui pouvait amener un tel rustre à un événement mondain dans une grande galerie Londonienne. Cette homme étant l'antithèse de ce que le lieu représentait. Mon regard aiguisé se détourna donc des tableaux pour scanner la salle, jusqu'à tomber sur la silhouette de vampire brun que je cherchais. Je m'approchais lentement, lui laissant délibérément savoir que je venais à sa rencontre.  


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
   
Revenir en haut Aller en bas
 

Does people change ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» We Are Change Paris vs Le Siècle
» pb voitures qui change de prix ???
» [Salon] Bourse d'échange Orleans.
» pour qu'un personnage devient un objet ? ou change de vue
» Spaces marines vente / échange contre Tau
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Mar 19 Sep - 19:34