Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 "Quand Badass Reprend Sa Place" Nilin Sapa xXx Jaime Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FidèlesFidèles
avatar
Nilin Sapa
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 64

MessageSujet: "Quand Badass Reprend Sa Place" Nilin Sapa xXx Jaime Hope   Jeu 16 Juin - 19:54



   Quelques jours, quelques nuits, de la bouffe et des larmes. Voilà. Nikolaus l'avait boosté. Elle était prête à retourner bosser au commissariat. S'il fallait qu'elle soit forte, ça devait être dignement et pas autrement. Nilin était une femme forte, et elle en prenait de plus en plus conscience. Elle pouvait vivre comme elle le voulait. Bien sûr elle ne pouvait mettre de côté son éducation, son patrimoine. Non elle ne pouvait pas mais elle devait avancer et ce n'est pas en pleurant qu'elle s'en sortirait.

Alors elle avait décidé passer une nuit à rattraper son travail et s'avancer sur la semaine. Elle voulait surprendre et montrer qu'elle pouvait être efficace même après avoir passé quelques jours dans le tristesse. Nilin se leva en pleine forme. Elle prit une douche et se prépara comme à son habitude enfin presque. Elle savait qu'être bien habillé lui donnerait de l'assurance. Elle se sentait toujours confiance en se sentant bien et jolie dans on corps.

Jean slim noir, cuissardes montante jusque mi-cuisse, haut noir relativement décolté et sa veste en cuir noir. Parfaite et ça Nikolaus lui avait répété. Les cheveux parfaitement coiffé en arrière. Ses mèche sur chaque côté de se tête était rabattus sous la mèche qui habituellement lui tombait sur le visage. Son magnifique minois bronzée était entièrement dégagé la rendant lumineuse et un maquillage noir laissant ressortir ses si beaux yeux. Elle était prête. Parfaite. Et son patron ne pouvait pas la remettre un pied à terre comme il avait pu le faire. Elle se plaça devant le miroir une fois tout finit. Elle pouvait y arrivé. Devenir confiante et indépendante parce qu'elle devait être ce genre de fille. Sûre d'elle avec une armure à toute épreuve et surtout à l'épreuve des charmes de son patron. Elle attrapa les pans de sa veste et tira légèrement dessus en souriant en coin avant de se retourner.

Elle attrapa la pile de dossiers sur son bureau les boîtes cartonnées de la pâtisserie et son sac avant de sortir de sa chambre rapidement. Plus vite elle y serait plus vite elle rentrerait se soir pour tenir compagnie à son père de vampire. Elle aimait énormément passé du temps avec lui en ce moment. Ça la rassurait et puis elle se sentait moins seule par rapport à d'habitude... Elle se pressa acheta deux cafés, en passant devant le starbucks prêt du poste, avant de rentrer dans l'édifice. Elle inspira en voyant déjà tout le monde et sourit à quelques personnes avec qui elle avait sympathiser en arrivant ici. Elle posa la grosse boîte de viennoiserie sur la table principale et sourit à chaque personne la remerciant ou la complimentant sur son apparence qui semblait troublante. Elle se dirige ensuite vers le bureau de l'inspecteur Hope.

Nilin se posa devant la porte et ferme les yeux avant de souffler pour se donner du courage face à lui. Puis entre dans le bureau de son patron. Tête haute, sourire en coin et regard charbonneux. C'était son moment. La jeune indienne savait faire ce qu'elle avait instinctivement en elle, du charme et un poil de séduction sans en abusé . Elle en avait assez fait les frais. Elle posa la pile de dossiers qu'elle aurait dû travailler toute la semaine et hausse les épaules* Mon travail est finit inspecteur* Elle pose un café et une petite boîte de beignets. Elle souriant en sachant très bien qu'elle ne contenait pas un seul beignets mais un petit mot "Des beignets parce que vous êtes un flic". Elle lui tourne le dos très heureuse de son renouveau et part à son bureau voir le travaille qu'il avait pu lui donner. Comme chaque jour, il avait sûrement dû laisser quelques instructions sur son bureau. Elle retira sa veste et remis son haut correctement avant de ranger un peu et boire une gorgée de son café.

_________________

~You're free ! No ....I'm locked in the society ~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: "Quand Badass Reprend Sa Place" Nilin Sapa xXx Jaime Hope   Ven 17 Juin - 11:17

The liquor on your lips makes you dangerous
Babe loves her boss
Un flic sans beignet et une secrétaire sans tailleur… On explose les clichées, aujourd'hui. ▬ Commissariat, 2016

Le poste grouillait comme une fourmilière, comme chaque jour. Une fourmillière organisé, dont chaque petites paires de pattes s'affairaient à rendre la justice et à gérer les affaires de Londres du mieux qu'elle en était capable. Toutes les ouvrières constituant cette énorme fourmilière n'avaient pas toujours les mains blanches où les convictions toujours purs, mais chacun fermait les yeux sur ce qu'il estimait être en dehors de son cercle de juridiction. Chaque institution avait ses vices, ses mauvais secrets que tout le monde préfère garder sous silence, mais parmi eux, peu pouvait se targuer d'être exempte de tout péchés.

Au centre de tout ceux là, un être. Un seul petit être qui, malgré son caractère flambant, sa fougue à toute épreuve, se tenait droit face à la corruption. Un homme qu'une flamme chevalresque n'avait jamais quitté, emprunt d'un fiévreux désir d'être le héros de la vie de tout les occupants de ce monde. Un rêve qu'il n'effleurait, que du bout des doigts. Un étrange songe, délicieusement arrogant qui comblait l'égo impatient de quelques victimes, le temps d'un soir. Jaime Hope, dont le nom était lourd de sens. Dont il avait de l'espoir un credo est un moteur. Jaime était une figure d'acier, au sein de la police. Inébranlable face à ses objectifs et porté par le feu sacré de la justice. Oh, certes, Jaime Hope n'était pas toujours conventionnel. Oui, Jaime Hope osait parfois contourner les règles et prendre les choses à revers pour mieux les attraper. Une des raisons, surement, pour lequel on pouvait toujours compter sur lui. Jaime ne tolérait qu'assez peu de perdre.

Cependant, il s'était perdu, lui même, quelque peu, dans un jeu. Une femme fragile, un peu trop sauvage pour avoir pu être contenu. Nilin Sapa, trop belle pour son propre bien, trop émotive pour celle des autres.  Éploré et amouraché pour un homme déjà marié. Pour un chevalier qui rattrape déjà la vie des autres à bout de bras. Un joueur acharné et un homme passionné.
Jaime n'avait jamais souhaiter la douleur de quiconque, même s'il lui arrivait de haïr beaucoup de monde, il ne s'abaissait pas à la vengeance. Sa vie était trop fournis et imposante pour qu'il se laisse duper par un plaisir moindre que de rendre le malheur en retour et même le provoquer.

Nilin, beauté étourdissante, n'avait alors pas su se préserver d'un homme enflammé. Dévoré par son envie de séduction avant la sagesse. Pourtant, Jaime était de ceux qui acceptent les freins quand on les impose. Qui n'empiète pas sur la vie d'autrui et qui s'efface, lorsque c'est nécessaire. Friand d'être désiré, victime de son attrait et de ses charmes, il ne forçait sa présence qu'à ceux et celle qui la désirait. Hormis lorsqu'il était dans l'usage de ses fonctions. L'inspecteur Hope était infatigable et Jaime Hope, prudent. De son attitude à ses mots, Jaime vivait dans un appel au charme. De ses battements de cils incontrolablement irrésistable à sa cadence langoureuse. Du ronron de ses mots, à l'impeccable de tenue de ses uniformes.
Et Nilin en avait donc fait les frais.

Fraiche secrétaire qui remplaçait l'habituelle associé de l'inspecteur, Nilin avait accepté d'occuper ce poste. L'entretien n'avait pas été très conventionnel. Des œillades, un gout de défi sucré et elle avait accepté d'être au côté de Jaime Hope. Et après quelques jours d'absences au travail dont l'inspecteur ne lui avait pas tenu compte au vu de leur relation, elle refaisait surface.

Comme une bourrasque, elle reprenait sa place au côté de l'inspecteur aux millions de sourire.
Grippé à son téléphone lorsque la belle entra, Jaime leva simplement les yeux, adossé à son immense fenêtre et esquissa un bref sourire qui ne laissa rien paraître de sa surprise. En effet, elle n'avait pas prévenu de son retour, ou alors pas lui. Il avait du reléguer les dossiers à d'autres personnes en attendant son retour ou en gérer une partie lui-même, entre deux interventions. Son retour, d'apparence joyeux, le figea. Il abaissa son téléphone contre son épaule, un sourire bienveillant au lèvres.

" Bonjour, Nil..in… ?"
La voix se meurt, à petit feu, et le sourire avec. Elle dépose une petite boite, un café et les dossiers avec. Une pile affolante qui fit déglutir le policier qui pouvait déjà compter ses heures de travail au vue de la hauteur de la pile. Un pli douloureux entre ses sourcils marqua un signe de fatigue. Accroc au travail, il ne pouvait s'en détacher et s'il y a bien une chose que Jaime était par dessus tout avant d'être un séducteur, c'était bosseur. Flic et bosseur acharné, il passait plus de nuit blanche sur des affaires qu'à faire les yeux doux.

Il regarde sa secrétaire toute neuve et fraiche partir, en battant des cils, surprit par son attitude et termine sa conversation en attrapant le gobelet de café. Rituel habituel, il faisait les cent-pas, jetant un œil au bureau de Nilin par moment par la vitre au mur et caressait le carton de beignet. Son index passait et repassait dessus, comme une caresse une fille chatouilleuse, mais il ne l'ouvrait qu'au dernier moment. Juste avant de couper sa conversation, son auriculaire se glisse dans l'encoche et il ouvre le paquet.
" Qu… Elle… haha, c'est pas vrai !" …"  Non, non ! "... "On se rappelle. "
Il sourit, amusé, presque charmé par son geste et prend délicatement le petit mot entre ses doigts. Il l'emmène, lui et son gobelet d'une démarche féline et enjoué. Comme à son habitude, il reçoit des bises charmés de collègues, dans le peu de pas qu'il doit parcourir entre son bureau et celui de Nilin. Il se pose dans l'encadrement de la porte, une épaule indolente posé appuyé sur celle-ci. L'inspecteur bat lentement des cils, en observant sa secrétaire retournée à son occupation avec intérêt.

" Un flic sans beignet et une secrétaire sans tailleur… On explose les clichées, aujourd'hui."
Il réplique, posément, en douceur. Le papier qu'elle avait laissé dans la boite de froisse doucement, sous ses doigts. Il s'apprête à dire quelque chose quand ne sirène de police, lointaine, happe un instant son attention. Il regarde, au loin, comme si elle l'appelait à la manière d'un marin épris. Les sirènes, les murmures d'une femme, oui, Jaime travaillait aussi fort qu'il s'éprenait des charmes d'une femme. Le sirène partie, il repose son attention sur Nilin, dans un battement de cil.

Il entre alors, dans la pièce, laissant la porte ouverte. De sa démarche de félin qui se prend pour le plus beaux du quartier et beau à se damner dans son uniforme, il traverse la pièce, avec une langeur infernal. Tout de sa personne crevait le charme. Le gobelet jouant entre ses mains, son alliance frottait doucement le carton du récipient. D'aventure, il ne cachait pas d'être marié, parlait même de sa fille à outrance, mais elle l'avait apprit dans des circonstances particulières, alors que tout le poste de police aurait pu prévenir la belle que le chevalier avait déjà une laisse au cou. Avec précaution, il s'installe sur un coin du bureau de la belle, baladant son regard sur la pile de dossier qu'elle détenait, avant même de porter une attention véritable à sa personne. Le boulot, toujours le boulot. Néanmoins, il relève un regard cristallin vers elle et demande, doucement
" Ca fait quoi, de revenir bosser… ? Avec le " Big Bad Cop " de l'équipe, qui plus est. "

Briser la glace, c'était le meilleur moyen de reprendre la base. Il esquissa un sourire joueur. Oui, il était considéré, comme le grand méchant loup l'est, du statut de terreur de l'équipe. De son statut d'homme d'acier et de sa ferveur à ne lâcher aucune affaire, il en faisait une force.




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
FidèlesFidèles
avatar
Nilin Sapa
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 64

MessageSujet: Re: "Quand Badass Reprend Sa Place" Nilin Sapa xXx Jaime Hope   Sam 18 Juin - 16:14

Les circonstances ? Étranges mais claires ! Que fallait il de plus ? Retomber dans des explications louches et blessantes de leurs accrochement ? Non, c'était hors de question ou Nilin allait limité la casse. Parce qu'elle en avait bien trop fait et il était temps que tout se tasse. Alors oui reprendre un nouveau souffle dans le travail lui ferait du bien et elle n'en doutait pas ! Parce que le manoir ne lui convenait pas. Elle se voyait encore pleurer dans un coin puis l'heure d'après dans un autre et l'heure suivante à l'autre bout. Non les larmes n'avaient plus à s'échapper. Les sanglots n'avaient plus à se rependre dans la pièce.

Et puis elle avait besoin de changer d'air et l'esprit. La jeune Indienne s'était vite rendu compte que la poste de police lui occupait beaucoup plus l'esprit que travailler pour Brandon. Donne son sang et régler des problèmes de mairie ... Bon au bout d'un moment, elle s'ennuie. Et ce job la faisait bouger, frémir, évolué dans une direction qu'elle n'avait jamais envisagée. Et peut-être que sincèrement, Jaime lui avait ouvert une porte vers un inconnu meilleur. Plus mouvementé, plus instructif, plus libre. Enfin seul le temps lui dirait.

La jeune femme retira sa veste et ajuste ses hautes bottes avant de regarder les notes sur son bureau. Elle pince ses lèvres et tire les dossiers qu'elle n'avait pas finit cette nuit. Elle se savait efficace et compétente et puis dans un sens ça ferait moins de travail à son patron maintenant qu'elle était revenue. En y pensant un fin sourire se dessine sur ses lèvres. Parce que tout le monde savait qu'elle reviendrait sauf lui. Elle s'était arrangé avec quelques policière pour que son travail lui soit envoyé et qu'elle organise l'agenda de son patron à distance. Et visiblement il n'en avait pas soupçonner. Elle souffle et prend son stylo avant de reprendre le dossier de cette nuit et noté quelques trucs.

Pas un mouvement, pas un regard, il ne le faillait pas. Elle devait bosser et ne pas passé son temps comme d'autres policières à le regarder. Si elle voulait être payer rythmer sa vie, c'est en bossant ! La jeune femme fait glisser sa chaise et tire un tiroir de l'armoire derrière elle avant de fouiller dedans doucement. Elle sourit en l'entendant et sort une feuille avant de se remettre correctement et sourire en coin.

"Il n'a jamais été question de tailleur inspecteur ... Et ... Je n'en suis pas fan mais si il le faut pour plus de professionnalisme alors je le ferais ! C'est comme vous souhaitez pour .. que mon travail vous soit d'une meilleure aide ! Et puis peut-être que vous auriez eut des beignets si vous m'aviez demandé comme les autres ... Ils ont eut des viennoiseries ,eux !"

Elle soufflait ses paroles, sa poitrine compresser entre ses bras croiser, ses yeux bleus azur brûlant d'assurance mais mielleux à souhait et une voix caressante. Oui elle jouait avec le feu mais tant pis. Après tout il avait voulu lui reparler et elle devait montrer que les choses avaient changé. La brunette se lève et range quelques dossiers d'affaires classé dans un bac qu'elle emmènerait sûrement aux archives un peu plus tard. Elle prendre un pochette dans le bac et fronce les sourcils avant de retourné s'asseoir et boire une gorgée de son café. Il fallait croire qu'elle aimait autant bosser que l'inspecteur. Enfin plus à son rythme. Elle sourit à une femme qu'elle s'était fait comme amie qui lui déposa une petite pile de papier et de lettre. Nilin la remercie et commence à trier rapidement la pile. Elle regarde l'inspecteur traversé la pièce avec ce roulement d'épaule qui l'avait fait craquer. Elle se racle la gorge et ouvre les lettres soigneusement avant d'en lire une comme ci elle était seule et l'inspecteur de l'autre côté du couloir. C'était une mince séparation mais elle existait.

"Hum ... Ce serait mieux si la prétention de mon patron me laissait penser !"

Elle pouffe doucement et sourit en baissant la tête sur la lettre. Elle fronce les sourcils et se lève pour partir dans le bureau de son patron et chercher un dossier sur son bureau. Et la chose n'était pas facile, il travaillait sur des dossiers qui finissait par former des montagnes sur un bureau désorganiser. Elle tire l'affaire qu'on lui avait récemment mit sur le dos et revient. Elle place des photos et des documents dedans avant de lui tendre.

"Le médecin légiste à fait un rapport sur votre affaire et vous devriez prendre beaucoup de temps ... Il fait bien 7 pages .. avec des documents en supplément et ..."


Elle fait une moue et regarde ses notes. Elle prend un petit papier et lui tend doucement.

"Votre femme a appelé pendant que vous étiez en intervention pour savoir si vous rentriez hier et si vous aviez le temps de manger avec elle ce midi ...Je note votre repas à quelle heure monsieur ...?"


Elle ne le regardait pas. Du moins pas dans les yeux parce que ça faisait partit de son boulot et qu'elle ne devait rien laisser paraître. Elle tire un agenda o* elle notait chaque rendez-vous ou obligation de Jaime et prit un crayon pour noter ce qu'il lui dirait de noter. Elle souffle doucement et lève les yeux en souriant en coin pour ne pas se laisser abattre. C'est son boulot se répétait elle sans arrêt. Elle pencha la tête attendant une réponse et lui proposa d'un gracieux signe de tête de s'asseoir face à elle pour prendre le temps d'y réfléchir
.

_________________

~You're free ! No ....I'm locked in the society ~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: "Quand Badass Reprend Sa Place" Nilin Sapa xXx Jaime Hope   Jeu 23 Juin - 18:33

The liquor on your lips makes you dangerous
Babe loves her boss
Vous me suivrez… ?. ▬ Commissariat, 2016

Nilin jouait à l'ingénue. Avec une désinvolture farouche, elle ignorait son nouveau boss, titillant son désir de la chercher. Jaime faisait partie de ses Hommes qui court après ce qui leur file entre les doigts. Jaime cavalait comme un jeune chiot après tout ce qu'on écartait de ses crocs à l'instant fatidique. Il était capable, et pleinement conscient, de jouer les cabots pour mieux faire tomber ses proies. Naïf étaient cependant ceux qui pensait qu'il se laissait faire.
C'était le jeu. Il acceptait de faire le beau pour mieux vous faire manger dans sa main, ou pour le pire, vous mettre à terre et vous rappelez qu'il menait la danse.

Semblable à un loup, Jaime était suffisamment habile pour y trouver sa place et ne jamais laisser le jeu s'essouffler.
Et dans cette partie, Nilin était un mouton déguisé en louve. Au même titre que Jaime jouait le rôle de l'oiseau de proie aux ailes de colombe.

Elle déviait ses regards, se soustrayait à ceux de Jaime. Elle le poussait à vouloir quémander son attention.

" Un flic sans beignet et une secrétaire sans tailleur… On explose les clichées, aujourd'hui..
-Il n'a jamais été question de tailleur inspecteur ... Et ... Je n'en suis pas fan mais si il le faut pour plus de professionnalisme alors je le ferais ! C'est comme vous souhaitez pour .. que mon travail vous soit d'une meilleure aide ! Et puis peut-être que vous auriez eut des beignets si vous m'aviez demandé comme les autres ... Ils ont eut des viennoiseries ,eux !
- C'est à dire que je n'ai jamais eu le temps d'aborder la question de la tenue, plaisante t-il d'un air détaché, mais ce n'est pas dans mes fonctions de réguler votre style vestimentaire. "
Il marque une pause, l'air surprit par son initiative. Ainsi donc, il fallait demander pour avoir des gâteries. A la fois étonné par la simplicité du geste et de la réaction de sa secrétaire, Jaime force une moue boudeuse. Une moue d'enfant, boudeur et minaudant pour avoir plus d'attention que les autres.
" Oh, si c'est une façon de me punir… Je saurais m'en rappeler, Mlle Sapa…"
Il répondait à son jeu avec plaisir. Si elle voulait le voir sage comme une image, très bien, il jouerait le rôle. Il se ferait docile et doux, il ne montrerait les crocs qu'au moment où elle le penserait complètement dompté. C'était un jeu de charme patient, à voir lequel tomberait avant l'autre. Du moins, c'était ainsi que Jaime s'y engageait, sans être pourtant dans une partie sérieuse.

Ca fait quoi, de revenir bosser… ? Avec le " Big Bad Cop " de l'équipe, qui plus est. "
- Hum ... Ce serait mieux si la prétention de mon patron me laissait penser !
- Pardonnez mon réalisme ! J'espérais au moins vous voir trembler une fois dans notre carrière ! C'est le plaisir du boss de voir ses petits protégés craindre son courroux. "
Il rit, tout en douceur et protecteur. Il n'y pensait pas une seconde. Il n'était pas là pour insuffler la peur et l'angoisse. Il ne voulait pas que son équipe doute et puisse se méfier de lui. Ca n'avait jamais été le cas. Jaime imposait du respect dans sa profession. Pour sa droiture, pour son implication… et certainement pour l'affection toute paternelle qu'il accordait à ceux qui était sous son commandement. Né pour être leader, Jaime veillait sur la moindre personne qui était sous ses ordres et, par conséquent, sous sa protection et depuis peu, Nilin profitait de ce régime. Même si leur relation était particulière, bien plus intime qu'avec le reste de la brigade, Jaime tenait à veiller sur elle comme un loup sur sa meute.

Une grande meute dans laquelle elle semblait avoir trouver sa place, malgré leur tumultueuse rencontre. Un regard reconnaissant et bienveillant se posa sur la belle quand elle lui tendait les dossiers récents. Pour une fois, il veilla à ne pas effleurer le bout de ses doigts et se concentra sur le travail. Le temps d'un instant, son expression changea radicalement. De son attitude de playboy marié, il laissa la place à l'inspecteur en constant besoin de justice et d'aventure. Son attrayant sourire de prince charmant laissa place à une expression rigide, plongeant dans la lecture du compte rendu. Un compte rendu lourd qui lui demanderait plus de temps que cinq malheureuses minutes assis sur un coin de table. Malgré tout, il survolait les éléments, en écoutant d'une oreille distraite Nilin. " et… votre femme a appelé pendant que vous étiez en intervention. " Sans y réfléchir, Jaime hochait la tête, sans que l'on ne puisse déterminer s'il approuvait sa secrétaire ou s'il ponctuait sa lecture.
" ce midi… Je note votre repas à quel heure, monsieur ? "

Il ne répond pas immédiatement, plongé dans sa lecture. Ses sourcils se froncent, lentement. Il frémit, intrigué, bruissant sa barbe légèrement rasés. Ses doigts grattent en douceur, les tâches blanches, pourtant subtil qui le farde et enfin, il lève les yeux. Il relève un visage désolé, conscient d'avoir été trop absorbé une fois de plus par son travail pour être attentif à autre chose. Tout paraissait futil, dès qu'il planchait sur quelques choses.
" Le repas… ? "
Sa femme n'était pourtant pas quelque chose de futil, mais elle passait souvent après le commissariat. Il prit le temps de s'asseoir correctement en face d'elle et croisa une jambe. Le dossier sur les genoux, il se met à observer attentivement sa secrétaire… De son soupir lourd à son sourire qui se veut fort. D'instinct, il fit tourner son alliance autour de son annulaire se rappelant sa présence. Il était marié, appartenait à une femme qu'il avait choisi d'épouser de son plein gré et pourtant… Pourtant la vie les tenait éloignés. La police les tenait distant et retirait à Mrs Hope la présence d'un époux passionné. Tous hormis la femme qu'il avait choisi pouvait profiter de la présence de Jaime Hope.

L'inspecteur sourit mollement à Nilin. Il n'avait pas envie de demander si elle lui en voulait toujours, d'avoir omit de lui dire qu'il était marié. Pas maintenant, en tout cas. Pas au bureau, pas devant autant de dossier. Il soupira profondément en s'avançant contre la table, les doigts jouant contre son propre gobelet de café.

" Avec autant de dossier… Je vais essayer de me libérer pour 13h, mais il va falloir que vous m'épauliez plus qu'à l'ordinaire. Je devrais vous garder pour quelques heures supplémentaire… " Il se mordille les lèvres, sans la regarder. " Et qu'on aille chercher des beignets pour tenir le coup jusqu'à 13h… "

Il relève les yeux et pose son menton dans la paume de sa main, en battant lentement des cils. Lentement, du bout des lèvres, il demande. " Vous me suivrez… ? "
Joignant le geste à la parole, un tend vers Nilin sa main et rajoute, en roucoulant, joueur comme un jeune chat. " Je ne sais jamais lesquelles choisir… Et une secrétaire de votre niveau sait ce qui est bon pour son boss… ! "




© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
FidèlesFidèles
avatar
Nilin Sapa
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 64

MessageSujet: Re: "Quand Badass Reprend Sa Place" Nilin Sapa xXx Jaime Hope   Ven 5 Aoû - 20:02

C'était étrange. Une certaine tension régnait. Enfin ce n'était pas le genre de tension où les participant finissaient par se sauter à la gorge pour s’entre-tuer. Nilin n'était pas ce genre de fille mais pourtant cette tension lui faisait un bien fou. Comme si en réalité elle ne voulait pas de les choses change. La situation... C'était étrange. Le jeu était une sensation qui lui avait tellement manqué. En fait elle ne voulait pas manquer de cette ambiance qu'il mettait autour d'eux. C'était étrange. Mais tellement enivrant de sentir son regard, son ton enjouer mais tellement séduisant. Ouais il l'était et ça Nilin ne pouvait pas le nier et pourtant elle était repartit dans son jeu tête baissée. Et pourquoi ? Parce qu'elle voulait lui prouver qu'elle pouvait être bien plus forte que ce qu'il avait vu. C'était étrange. Parce qu'au final même si il l'avait blessé, elle était déjà addicte à ce jeu. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à la moindre réplique qu'elle pouvait sortir. Elle ne pouvait s'empêcher d’appréhender sa réponse. C'était étrange.

La jeune indienne lève les yeux vers son boss et le regarde de son regard le plus intense. Ses yeux d'une couleur si claire, son maquillage rendant cette couleur si intense, si profonde, c'était profond. Son regard, Ou son atout principal comme disait sa mère. Le regard est le reflet de l'âme ? Elle y croyait. Dur comme pierre. Parce que sa mère n'avait fait que créer cette perle, la perle noire qu'elle était. Cette bombe à retardement que personne ne connaissait vraiment ... Enfin à part Nikolaus. Bien que lui aussi ne la connaissait pas. C'était la femme mystérieuse au service de son boss. Il fallait le dire. La métisse baisse les yeux vers son travail. Ce n'était pas ce qu'il manquait ici, surtout quand elle pense au rangement qu'elle devra faire dans le bureau de l'inspecteur. Comment fait-il pour s'y retrouver entre ses tas de dossiers qui n'ont sûrement aucun lien les un avec les autres. Elle plisse les yeux et ouvre son tiroir pour tirer une agrafeuse. Un petit sourire en coin se dessinait sur ses lèvre en entendant sa réponse. Il ne gérait pas son style vestimentaire ? Bien. Au moins elle pourrait jouer ça c'était un bon point. Elle n'était pas superficielle ou quoi, elle aimait juste être jolie. Enfin ce n'est pas comme ci le commissariat ne l'avait pas remarquer ce matin là.

Parfait au moins je pourrais porter ce que bon me semble pour vous affronter ...


C'était très explicit. Bien sûr que ça l'était. Nilin était revenue pour le plus grand plaisir de chacun. Enfin peut-être pas pour son deuxième patron en réalité elle n'ne savait rien. Es ce qu'il était heureux de la revoir comme ça ? Forte et ignorante au milieu des autres ? Peut-être puisqu'au final il était là face à elle alors c'était sûrement un signe. Nilin rassemble des papiers tranquillement et cris dessus au crayon de papiers. Elle avait travailler dessus au manoir. Mais c'était bien autre chose que ce que lui avait donner son patron à faire. La brune passa sa main dans ses cheveux et agrafe le tout avant de le mettre de côté pour ouvrir une autre enveloppe. Elle étai une bonne secrétaire depuis qu'elle était venue ici et que son mari fut décédé. C'était triste à dire, mais sa disparition la fait avancer. Elle rit légèrement à sa remarque et sort faire une photocopie rapidement en secouant la tête. Elle revient tranquillement.

C'est vrai que le réalisme d'un film de science fiction suit votre récit ... Mais sachez inspecteur que je n'aurais peur que quand un canon sera poser sur ma tempe ... Et je vous déconseille fortement de le faire .. Je crois que James serait prêt à faire la même chose pour vous .. Vous m'excusez !


Elle sourit sans le regarder  et attrape les papiers qu'elle traitait juste avant. La brunette sort de son bureau et marche vers celui du fameux James. La policier leva lentement la tête en souriant de plus en plus alors qu'elle lui tendit les papiers qu'il lui avait demandé plusieurs jours avant Elle lui montra quelques points qu'elle avait trouver bizarre puis sourit tendrement avant qu'il ne se lève pour lui embrasser la joue. Elle sourit et retour dans son bureau tranquillement. Il était le plus gentil de tous? Enfin sûrement après son patron mais il était très agréable et puis de bonne compagnie. Elle s'assit derrière son bureau et souffle doucement avant de noter le rendez-vous avec sa femme. Au moins ce supplice était fait. Nilin jette les enveloppe vide puis fait le tri tranquillement afin de classer tout cela tranquillement. Elle leva la tête pour regarder une personne passer dans le couloir. Elle boit une gorgée de son café et soupire. Il y tenait vraiment à ses beignet ? Le pire c'est qu'elle aussi avait un petit creux. La jeune femme se pinça les lèvres et soupire ensuite avant de poser son tas de papiers. La brunette se lève et enfile sa veste en cuir. Elle prend son sac puis attrape la main de son patron afin de le tirer dehors.

Vous avez bien de la chance que je n'ai pas assez déjeuner ce matin, sinon je me serais fait un plaisir de vous laisser sans cette force que vous donne ces merveilleux beignets ! Vous avez de la chance Inspecteur ... Même énormément ...


Elle lui sourit malicieusement puis lâche sa main et trottine vers l'extérieur de l'office. Elle passe sa main dans ses cheveux et prend la route vers le magasin qu'elle aimait tranquillement. Peut importe si il la suivait ou pas. Elle avait faim alors tant pis pour lui si il n'arrivait pas à la suivre dans la ville. Pourtant la boutique n'était pas très loin mais le jeun ne faisait que commencer alors autant tirer les ficelles avant qu'elles ne se rompent.

_________________

~You're free ! No ....I'm locked in the society ~





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "Quand Badass Reprend Sa Place" Nilin Sapa xXx Jaime Hope   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Quand Badass Reprend Sa Place" Nilin Sapa xXx Jaime Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nilin Sapa - servante loyale
» Letter to Nik...Daddy ~ Nilin Sapa xXx Nikolaus Rosenwald
» Nilin Sapa - servante loyale (feat Freida Pinto)
» La mise en place de la féodalité.
» Walibi quand il fait beau (4/5 personnes ! )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 10:42