Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Une bulle d'air au milieu de l'océan (Ft Jared)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Une bulle d'air au milieu de l'océan (Ft Jared)   Sam 2 Juil - 8:19

Je fais le tour des affaires dans la voiture. Vêtements pour trois jours, ok. Plaids pour si on se pose sur la plage un soir, ok. Glacières, une avec fruits frais et une autre avec viande et poisson, ok. Quelques boîtes de conserve et autres aliments non frais, ok. Ma main se pose sur ma sacoche. Armes, ok... Ça fait maintenant une semaine que je prépare ce départ, ce voyage improvisé avec lui, Jared, mon Big Bad Wolf, mon... aimé... C'est étrange de l'appeler comme ça en fait. Oui, je l'aime, c'est indéniable, et je le lui ai dit. Et oui, il m'aime en retours, il me l'a dit et je ne remets pas sa parole en doute. Mais nous ne sommes pas ensemble, et sans doute ne le serons-nous jamais vraiment. Il a Griffin, et moi j'ai, euh... Mes embrouilles et Lizzie ? Enfin, tout ça pour dire que c'est étrange de s'imaginer nous appeler mutuellement « mon aimé », comme un couple pourrait le faire alors que nous n'en sommes pas un. Mais qu'importe. Ce soir, tout ça disparaît. Nos ennuis respectifs, nos attachements, nos obligations, notre vie habituelle, en somme, tout disparaîtra le temps de deux jours et deux nuits à passer entre nous, loin des autres, loin de la réalité qui nous attendra de pied ferme à notre retours. On l'affrontera à ce moment-là, mais juste pour le week-end, on va avoir le droit à notre bulle d'air. Je regarde ma montre : 16h30. C'est plus tôt que je ne l'avais prévenu, je ne devais pas passer le chercher avant 17h30 – 18h, mais tant pis, je vais y aller, au pire s'il est encore occupé, je l'attendrai. Je repasse dans la maison le temps de dire au revoir à Lizzie, de lui rappeler de ne laisser entrer personne ici, que personne n'a à venir me voir du week-end de toutes façons, et que donc si on frappe ou sonne, elle ne doit pas bouger, et se faire aussi silencieuse que possible. Au pire, si c'est des cambrioleurs, elle saura les maîtriser.
Puis je ressors, et monte en voiture. J'ai le cœur qui bat plus vite que de coutume, comme poussé par de l'adrénaline, sauf que pour une fois, je ne suis pas en situation périlleuse. Non, je suis juste impatiente. Terriblement impatiente. Mais je conduis prudemment, je ne tiens pas à avoir un accident. Je roule tranquillement la petite demi-heure de voiture que j'ai entre chez moi et chez Jared, en repensant à la surprise que je compte lui faire. Je ne lui ai pas dit où nous allions, j'ai juste dit que je nous avais réservé une chambre dans un petit coin bien isolé pour qu'on soit tranquilles tous les deux. Ce n'est pas entièrement faux. Mais c'est loin d'être exact. Je n'ai pas loué une chambre, mais l'équivalent d'un appartement. Et ce n'est pas dans un petit coin isolé qu'on va, mais sur la mer. Oui, j'ai loué un petit bateau meublé et équipé pour y habiter, et, aspect ironique de la chose, le propriétaire est le même homme auquel je vole parfois la barque en pleine nuit pour aller me détendre en mer quand je n'arrive pas à dormir, et qui ne se rend compte de rien. Disons que c'est ma manière de le remercier du service qu'il me rend sans le savoir. Cette pensée me fait rire doucement au moment où je tourne sur le parking de Jared. Je me gare, coupe le moteur, et sors de la voiture pour aller sonner à l'interphone. Quand j'entends le bruit caractéristique de l'appareil qu'on décroche, je souris, et dit d'un ton joueur :

« Bonjour Monsieur, je viens pour kidnapper le Grand Méchant Loup. Je peux entrer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 404

MessageSujet: Re: Une bulle d'air au milieu de l'océan (Ft Jared)   Mar 5 Juil - 5:07


   

     

Une bulle d'air au milieu de l'océan

     




Emily… Voila bien un prénom qui à lui seul avait soulevé bien des choses en moi. Sûrement parce qu’ado, j’en avais aimé une. A la période où je vivais encore chez mes parents. Elle avait trouvé un certain charme à mon coté écorché vif, déjà à l’époque qui était encore loin de ce que j’ai pu vivre depuis. Mais bon… Je suppose que quand elle s’était rendue compte que rien n’allait en s’arrangeant, soit, elle a fini par flipper, soit elle s’est lassée. Bon… D’un côté je comprends hein, même si j’avoue que je l’ai pris en pleine gueule, et que ça m’a pas aidé à me reprendre. Même si dans le fond, on n’a jamais vraiment été ensemble.. Enfin, y avait rien d’officiel. Tout ce qui pouvait se passer entre nous… C’était du discret, du furtif… Du privé. J’ai jamais vraiment cherché à savoir pourquoi pour ne pas la brusqué. Peut-être qu’il aurait fallu, mais… Je me sentais trop… Comment dire… J’avais les jetons de ce qu’il pourrait se passer pour elle, si, comme toutes les copines normales, dans les couples normaux, elle se mettait à vouloir rencontrer mes parents et trainer autour de chez moi. Mon paternel était un vrai fou dangereux. Bref. Elle s’est tirée quand ça a commencé à être vraiment chaud pour moi.

J’avoue que quand j’ai rencontré mon petit Chaperon Rouge, j’ai un peu appréhendé au début, même si ça s’est pas vu, et qu’elle sait rien de toute cette histoire. Je sais pas si je serais amené à lui en parler un jour, mais ça me parait un peu… What the Fuck de lui raconter ça maintenant… Parce que pour moi… Ce petit bout de femme, aussi humaine soit-elle, quoi qu’elle en dise parfois est ce qui se rapproche le plus pour moi de… Enfin… Nom de Dieu Jared… Ca devient pathologique... Bon… Disons qu’elle est une évidence pour moi. Je sais que certains trucs que je fais, en rapport avec ma condition de loup lui échappent, et c’est normal. On s’est déjà accroché là-dessus, justement à cause de cette incompréhension. Mais elle fait de son mieux… Et ça, c’est parce que… Elle me… Enfin on a compris nan ? J’ai pas peur de lui dire à elle. De lui monter, de lui faire sentir. Mais j’aime pas en parler. A chaque fois que je l’ai fait, mes relations sont parties en vrille, et je ne veux surtout pas que ça arrive avec elle. Du coup on continue à surfer sur cette vague de murmures, de regards, de gestes… Des fois je laisse mon coté artiste s’exprimer aussi… Pour la rassurer. Parce que même les plus forts en ont besoin. Oui, elle est forte. Ca n’a rien à voir avec la race ça. Elle a la tête sur les épaules et son cerveau carbure même si elle joue souvent avec le feu… Mais qui je serais pour la juger là-dessus ? Je compte même plus le nombre de fois où la mort m’a chuchoté des mots doux à l’oreille.
D’ailleurs, en parlant d’elle, je sais que ça craint pour moi niveau santé depuis ma séquestration… A cause de l’argent. Griffin a tenu à ce que je passe des examens pour savoir si y’avait moyen de m’aider. J’ai accepté, parce que… Putain son regard m’a fendu le cœur… Ma vie est un bordel sans nom depuis qu’elle a commencé, et visiblement ça s’est pas arrangé. Même si dernièrement j’ai pu reprendre un peu de poil de la bête grâce à un loup sorti de… Je-ne-sais où. Un brun visiblement super hot avec une crinière brune à tomber… Bref. Lui il a débarqué, et… Il a trouvé le moyen de me rendre un peu plus…Vivant, je sais pas comment.

Tout ça pour dire que Mily et moi, on a besoin de souffler, et on a décidé de le faire ensemble. 3 jours et 3 nuits. Ca s’est fait assez vite, mais ma valise était prête la nuit suivante. Quelques fringues, mes clopes, ma gratte sèche. Bon… Marie Jeanne… J’en prends un peu en cas de crise, mais j’éviterais de la consumer.  Une couverture… Et… Putain mon téléphone. Je lève les yeux au ciel en me rendant compte que j’avais failli le laisser dans l’entrée… J’avais promis à Kalia et Jake de rester joignable, et de leur dire quand on serait partis arrivés et revenus. J’aime pas trop faire ce genre de truc, mais bon… J’le fait quand même. Un message pour deux.

« Et voilà, sur les starting blocks pour le départ ;) Prends soin de toi, et t’en fais pas, on se voit quand je rentre. »

Je sais pas où on va. La miss a voulu géré, et dans l’absolu… Ca me va, tant que je suis avec elle. Un sourire se forme direct sur mes lèvres quand j’entends l’interphone, et me précipite dessus. Je reconnais immédiatement la voix complice de mon Emily jolie. Je rends ma voix déjà naturellement basse, grondante pour répondre en appuyant sur le bouton pour ouvrir la porte.

« Entre donc mon enfant… Aussi grands que soient mes yeux, je ne peux pas te voir d’ici… Approche… »

Le cœur à la fête, je me retourne. Mes affaires sont déjà à coté du canapé, prêtes à être emmenées. Mais bon… On pouvait peut-être prendre le temps de grignoter un truc ou de boire un coup si elle veut. Moi, je tiens plus en place.

     

   
     
Seohyunnie ©️

     

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Une bulle d'air au milieu de l'océan (Ft Jared)   Mer 13 Juil - 11:39

Sa voix... Mon dieu, sa voix... Y a-t-il un seul homme dont la voix puisse me faire vibrer de la sorte ? Bien sûr, je ne suis pas objective, il y a d'autres hommes avec des voix suaves, Angel par exemple sait parfaitement prendre des intonations telles qu'elles semblent caresser votre peau comme une main douce et sensuelle, Mr Winkler sait aussi tirer quelques petits frissons lorsqu'il murmure dans l'obscurité. Mais ces frissons-là, ceux que Jared me procure, nul autre ne le peut. Parce que outre sa voix, il y a sa personne avec, son image qui s'impose à mon esprit, sa chaleur que ma peau ne peut oublier, et l'affection infinie qu'il fait naître en moi pour l'homme incroyable qu'il est, et qu'il refuse de reconnaître. Aussi quand j'entends sa réponse dans l'interphone je dois me faire violence pour ne pas fermer les yeux, histoire d'éviter que la porte ne se re-verrouille avant que je ne l'ai poussée. Avec l'impression que mon cœur me porte au dessus du sol, je file vers la porte de son appartement, à laquelle je frappe doucement. Il ouvre, me fait entrer, et bon sang, son sourire... Un sourire qui donne envie d'être embrassé tendrement, passionnément, avec toute l'affection que peut transmettre un baiser. Je fais un pas vers lui dans cette intention-ci, mais m'arrête une seconde, mon regard parcourant la pièce où nous sommes. Je sais qu'il ne vit pas avec Griffin, et je doute que ce dernier soit présent si peu de temps avant l'heure prévue pour notre départ, mais en même temps, il restait la mince possibilité qu'il ait voulu passer les quelques heures avant son départ avec lui, en amoureux. C'est peut-être hypocrite, mais je ne me permettrais pas d'embrasser Jared comme je m'apprête à le faire devant Griffin, sauf demande de Jared lui-même. Je ne me sens pas vraiment illégitime, mais je sais qu'un couple, c'est à deux, pas à trois, et que d'ailleurs il n'en a jamais été question entre Jared et moi. Rassurée de ne voir personne d'autre que le loup dans la pièce, la porte désormais refermée, je traverse la maigre distance qui restait entre nous et me hisse sur la pointe des pieds pour l'embrasser avec un mélange de fougue et de tendresse, mes bras venant trouver leur place autours de son cou. Et là, je sens comme une bouffée d'air frais par ce simple baiser. La première d'une longue tempête salvatrice que doit nous offrir ce week-end seuls entre nous.

Le baiser dure plusieurs longues secondes, mon souffle venant se caler sur le sien, mon cœur répondant aux battements du sien, et finalement, à regret, je détache mes lèvres sans cependant retirer mes bras de dessus ses épaules, pour murmurer :

« Mon seul et unique Grand Méchant Loup... »

Je ponctue cette phrase par un baiser plus léger sur ses lèvres, et jette un œil à ses affaires que je vois sur le côté :

« Tout est prêt de ton côté ? Je suis un peu en avance, désolée, je ne tenais plus en place... Si tu as besoin de temps, pas de soucis, on ne nous attend pas avant 18h30, et d'ici, on met moins de trente minutes pour rejoindre notre chambre pour le week-end. On a donc tout notre temps... »

Maintenant que j'y pense, je ne sais pas si on pourra récupérer le bateau en avance... Au pire si ce n'est pas le cas, on restera dans la voiture, mais bon, c'est moins confortable qu'ici. Je n'aurais peut-être pas du arriver si tôt. Enfin, ce qui est fait est fait. Le regard tendre, perdu dans le bleu du sien, je souffle avant de poser ma tête contre son épaule :

« Si tu savais comme je suis heureuse d'être avec toi... »
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 404

MessageSujet: Re: Une bulle d'air au milieu de l'océan (Ft Jared)   Mer 5 Oct - 7:29


 

   

Une bulle d'air au milieu de l'océan

   




Je réponds à son baiser un sourire irrépressible. Le cœur battant je serre ma blondinette contre moi. J’suis à peu près  sûr que mes yeux pétillaient autant que les siens, et là, rien à voir avec une quelconque substence. Je garde les mains posées sur ses hanches, et me mord la lèvre avant de baisser les yeux pour répondre en me balançant d’un pied sur l’autre comme un gamin timide.

« Ben… C’est que… Tu peux me croire ou pas… Mais en fait… Mes fringues sont prêtes depuis  le soir où on a discuté de ce week-end… »

Puis je jette un œil à mon sac, qui pouvait ressembler à un sac de sport. Le genre de truc qu’on pose négligemment sur l’épaule au moment de partir. C’est moins chiant à trimballer qu’une valise. Pis c’est pas comme si j’allais emmener un wagon de fringues. J’ai fait un sac à part avec des  couvertures. Ca peut être utile. Pas question que mon petit chaperon rouge choppe la crève si on décide de se poser un soir à la belle étoile. Pis bien-sûr, ma guitare sèche. Je sais pas si j’aurais l’occasion de jouer, mais s’il y’en a une, je la raterai pas. Rien que de voir mon instrument, mon sourire s’élargit, mais je reporte bien vite mon attention sur Elle… Oui parce que… Avec toutes les merdes qui ont pu m’arriver, les conneries que j’ai fait… Et puis ce qu’elle a traversé elle… On s’est jamais lâchés. Ses mots à elle, c’était pas du vent. Et même au-delà de ça… Tout ce qu’elle m’a fait ressentir sans un mot… Oui… C’est Elle…

« En gros, je suis prêt à partir quand tu veux… Mais on peut prendre le temps d’avaler un truc avant de partir si ça te dit… »

Quand elle dit qu’elle est heureuse d’être avec moi, mon cœur cogne plus fort… Pourquoi ? C’est con à dire hein… Mais elle m’a vu dans tous mes états. Lesmeilleurs comme les pire… Alors elle sait vraiment ce que c’est d’être avec moi. Sans se voiler la face… Alors cette fois,  c’est moi qui me rapproche d’elle pour soulever doucement son menton, et l’embrasser… Une seconde… Deux… Trois… Puis je pose mon front contre le sien.

« Moi aussi… T’imagines même pas… »

Nom de dieu… J’ai beau avoir eu affaires aux créatures les plus puissantes et soit-disant charismatiques… Je me suis jamais senti autant à ma lace que maintenant… Avec mon humaine au caractère bien trempé. Oui… C’est aussi pour ça que… Que je l’aime…



   

   
   
Seohyunnie ©

   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Une bulle d'air au milieu de l'océan (Ft Jared)   Mar 28 Fév - 17:49

Il est adorable... Il a de quoi mettre le monde à ses pieds, la force, le charisme, le regard, la voix, et même, d'une certaine manière, la "famille" avec son lien avec la meute des Sparrow. Et pourtant, malgré tout ça, il parvient à rester adorable, avec ce sourire aussi timide qu'il sait être séducteur quand il le veut.

"Si j'avais su, je t'aurais enlevé tout de suite..."

Pour où? Peu importe. Combien de temps? L'éternité s'il le fallait. Les conséquences? Hormis pour sa santé à lui, je n'en aurais rien eu à faire. Mais la vie n'est pas aussi simple n'est-ce pas? Il y a des contraintes, des règles auxquelles il faut se soumettre, ne serait-ce qu'un peu. Et après tout, tant que ces règles ne nous arrachent pas l'un à l'autre, ni aux personnes auxquelles on tient, je suppose qu'on n'a pas à se plaindre. Doucement, mes mains glissent de ses épaules pour venir chercher les siennes sur mes hanches, et mes doigts cherchent leur place entre les siens. Après quelques secondes de réflexion, je finis par me décider:

"On n'est pas pressés... et je ne suis pas sûre que la chambre soit prête très en avance... Alors si ça ne te dérange pas de me supporter en tes murs quelques minutes supplémentaires..."

Sa réponse à mes mots suivant ne laisse pas de doutes, s'il y en avait de permis, sur son autorisation. Je me laisse transporter par ses lèvres, ma main libre venant trouver le tissu de son haut comme pour ne pas tomber dans cet envol si bref soit-il. Jared... il est tant de choses... et il a été tant de choses envers moi... Un charmeur plaisantin, un musicien inspiré, un homme méfiant, parfois énervé aussi, un ami incroyable surtout, et l'homme qui a su perdre mon cœur pourtant habitué à être raisonnable dans ses envies. Il m'a fait rire puis effrayée, m'a inquiétée, puis rassurée, m'a fait aussi bien verser des larmes de tristesse que d'autres de joie. Enervée? Non, jamais vraiment, ce qui ne m'a pas empêchée d'être ferme sur mes positions certaines fois bien sûr. Et aujourd'hui comme depuis plus longtemps que je ne saurai sans doute m'en rendre compte, il fait brûler un amour unique en moi.
Rester là quelques instants donc, mais que faire? Je n'ai pas vraiment faim, ni même soif, je ne suis pas fatiguée, je n'ai en somme besoin de rien. Si on avait été chez moi, sans doute aurai-je fini par le provoquer doucement, pour jouer avec lui, faire honneur au duo littéraire que nous incarnons. Mais... Nous sommes chez lui... je n'y suis jamais venue... Et ça peut sembler ridicule quand on n'a pas eu peur d'affronter une vampire sadique d'âge inconnu, ni de fréquenter des loups aux tendances pas toujours très pacifiques, mais ça m'impressionne un peu... Mes yeux papillonnent timidement d'un mur à l'autre, d'un meuble à une porte, du sol au plafond, perdus dans ce décor inconnu.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une bulle d'air au milieu de l'océan (Ft Jared)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une bulle d'air au milieu de l'océan (Ft Jared)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Milieu de terrain
» Note au milieu
» Une technique de survie en milieu hostile
» led du milieu bleu
» Armée Gobeline pour du tournoi en milieu dur !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Cimetière des RPs
  • -
    La date/heure actuelle est Jeu 20 Sep - 6:12