Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Le poète maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Le poète maudit   Sam 19 Nov - 19:52

Ezra Thomas Tompkins

 
Le poète maudit

 
Fiche d'identité :

 
Informations Générales

 
Âge Humain :
22 ans
 
Âge Surnaturel :
162
 
Date de Naissance :
18 Octobre
 
Lieu de Naissance :
Londres
 
Lieu de Résidence :
Londres
 
Métier/Études :
Chanteur
 
Orientation Sexuelle :
Gay. Ouep.
 
Statut Civil :
Célibataire, officiellement décédé à Paris de la tuberculose, aucun corps retrouvé.
 
Nourriture :
Le sang humain
 
Moyen Financier :
Aisé.
 
Groupe :
Vampire
 
Rang :
Nomade
 
Avatar :
Ezra Miller
Je suis un :
Inventé
Code du règlement :
 L'une est blanche et l'autre sans couleur.
Code à remplir :

Code:
[size=22][color=#B61C2E]•[/color][/size] Ezra Miller [color=#ffffff]Ϟ[/color] [url=http://lycampire.forum-canada.com/t755-le-poete-maudit] Ezra T. Tompkins [/url]

 
Personnalité :
Caractère

  Ezra contredit sans cesse ses paroles par ses actes. Il veut se convaincre d'une force de caractère qui n'existe pas. Il paraît d'abord agressif et cynique mais il en fait en proie à la mélancolie et il est souvent tourmenté. Il a toujours rejeté les sociétés dans lesquelles il a vécu et il se conduit de manière provocante, asociale et autodestructrice en consommant de l'alcool et des drogues (même si elles n'ont maintenant plus aucun effet sur son corps). Il est sans cesse à la recherche de la prose et du son idéals qui pourront exprimer sa mélancolie. Mais ce caractère provocateur cache une grande sensibilité qu'il ne veut pas exposer par peur d'être de nouveau blessé par les autres. Il préfère se faire du mal lui-même avant d'être atteint par autrui.
 
Caractéristiques

Ezra porte souvent un long manteau d'hiver noir, un slim noir et des bottines noires elles aussi. Ses cheveux sont courts, noirs, et ses yeux ébènes. Son visage est fin, son nez long, et entre ses lèvres roses dessinées ressemblant à celles d'une femme est toujours coincée une cigarette allumée ou encore éteinte.

 
À propos de moi
Bonjour ! Mon surnom est Nothing.(enfin je veux dire je n'ai pas de surnom quoi ;P), j'ai 18 ans et je suis française. J'ai connu le forum grâce à la créa de Nilin, celle de Ian et celle d'Iris et je le trouve super cool, j'adore les êtres démoniaques 3:D. J'estime mon niveau de rpgiste à 5/10 parce que j'ai été menacée//sors//. Ma plus grande passion est l'audiovisuel. Je m'engage évidemment à respecter le règlement et le contexte de Lycampire. Le mot de la fin ? J'ai enfin terminé cette fiche!! \o/

 
 
Mon Histoire

 
Ezra était né le 18 octobre 1854 à Londres d'un père anglais et d'une mère irlandaise. Son père était verrier, la boutique se situait au rez-de-chaussé sur la rue. Dans l'arrière boutique il y avait le grand atelier où son père travaillait avec un apprenti. Ezra et sa famille vivaient sur les étages du dessus. Il avait deux petites sœurs et un frère âgé de cinq ans de plus.
Ezra n'aimait pas l'école. Les autres garçons de sa classe étaient idiots, il ne comprenaient pas les exercices si faciles que leur donnait le maître et en plus ils ralentissaient les cours alors Erza préférait lire un nouveau livre que son père lui avait offert.. Ezra adorait la lire. Il avait déjà lu tous les livres de la librairie d'à côté. Il adorait la poésie, surtout les poètes français alors il s'était mit en tête d'apprendre le français pour pouvoir tous les lire. Il aimait Charles Beaudelaire, Alphonse de Lamartine, Victor Hugo, Paul Verlaine... Sa plus jeune sœur Elizabeth voulait toujours qu'il lui lise des romans fantastiques. Il adorait sa sœur. Elle était toujours avec lui, elle voulait tout faire comme lui.
Lorsqu'il était au lycée, son frère, Liam, disparu sans laisser de traces. Ezra ne s'étonna pas, son frère partait souvent et de plus en plus longtemps à chaque fois. Même ses parents s'y attendaient. Il semblait détaché, il leur parlait de moins en moins et se disputait souvent avec son père en ce qui concernait son futur. Il voulait lui apprendre le métier de la verrerie mais Liam voulait s'engager et devenir marin, il voulait partir vers le Nouveau Monde. Il était très têtu alors son père pensait qu'il avait finit par trouver un moyen de partir et qu'il s'était envolé sans rien dire à personne.
C'était alors Ezra que son père avait choisi comme héritier mais Ezra ne s'intéressait pas plus que son frère à ce métier. Il voulait devenir poète. Il voulait savoir écrire d'aussi beaux poèmes que ceux qu'il avait lu dans les livres. Il en écrivait une dizaine chaque jours mais les brûlaient presque tous aussitôt. Aucun n'était aussi bon qu'il l'espérait. C'était une véritable torture. En dernière année, son professeur de littérature découvrit un de ses poèmes et le convoqua. Ezra était inquiet, il pensait que monsieur Flag voulait lui parler de ses absences répétées. Il avait souvent sécher ces derniers jours, il rencontrait d'autres poètes dans un bar de Londres. C'est là qu'il goûta à l'alcool et au tabac. Ils étaient une dizaines, la plupart ne faisaient rien d'autre que de la poésie, certains étaient aussi professeurs mais la majorité n'était pas bons. Leur prose n'était pas belle, les rimes pauvres et le sens inexistant. L'excitation du début s'était vite dissipée. Alors quand monsieur Flag -qu'il admirait beaucoup- le complimenta sur ses écrits, il se sentit plus confiant. Il voulait de nouveau écrire, il laissa tomber le groupe de poète et se concentra sur les cours particuliers que lui donnait son professeur. Il continua aussi de fréquenter les bars de Londres malgré les interdictions de ses parents. Il fugua deux fois mais fut chaque fois rattrapé par la police. Il ne voulait pas rester à Londres, il voulait partir. Rejoindre son frère peut-être, il n'en était pas sûr, il voulait simplement partir, loin, vivre une autre vie.
La troisième fois qu'il fugua, le lendemain de ses 18 ans, l'atelier et la maison de sa famille prirent feu. C'est lorsqu'il croisa les camions de pompiers entrer dans sa rue qu'il fit demi-tour, comme poussé par une force invisible. Les flammes prenaient la bâtisse et la fumée l'étouffait. Ils étaient morts. Tous morts. Ezra venait de les perdre. Elizabeth. Elle était encore dedans. Elle n'avait que 13 ans. Elizabeth... Elizabeth... ELIZABEEEETH!!

Après l'incident, il fut confié à un orphelinat. Il s'en évada plusieurs fois mais il n'avait pas suffisamment d'argent pour prendre le train et il se faisait arrêter par la police. Pour le punir, la directrice, sœur Marie Jeanne, qu'il haïssait de tout son cœur, l'enfermait des heures sans boire ni manger et le frappait jusqu'au sang avec une ceinture de cuir.
Le jour de sa majorité, il quitta l’orphelinat et s'en alla vivre chez Tom, un ancien orphelin qui avait un an de plus que lui et qui était aussi connu là-bas pour ses fuites répétées. Ils s'étaient vite rapprochés, Ezra ressentait moins l'envie de fuir temps que Tom était auprès de lui.
Tom vivait au dessus d'un bar dans les quartiers pauvres de Londres. C'était étroit, sale, et il y faisait froid mais le loyer n'était pas cher, surtout à deux. Ezra passait ses jours à écrire tandis que Tom travaillait au bar mais un jour, une dispute éclata. Tom reprochait à Ezra de « ne rien foutre de la journée » ce qui était vrai mais Ezra ne voulait pas travailler alors Tom lui demanda de quitter la chambre. Il s'en alla sans contester, après tout, c'était son choix de ne pas travailler. Ezra ne chercha pas d'autres endroits où se loger, peut-être qu'au fond, il espérait mourir. Il voulait retrouver sa famille qu'il avait tenté de fuir tant de fois. C'est bête, on ne se rend compte de la véritable valeur de chose que lorsqu'on les a perdues... Son unique toit commençait déjà à lui manquer.
Deux ans plus tard, son frère, Liam, ayant apprit la mort de sa famille et sachant qu'Ezra était le seul survivant, revint à Londres le retrouver. Ezra avait trouvé refuge chez un autre poète avec qui il entretint une relation. Il retrouva sa seule famille. Liam lui expliqua ce qu'il avait toujours soupçonné. Il s'était enfui à cause de la pression mise par son père mais aujourd'hui il regrettait d'être parti. Il était allé en Irlande pour devenir marin mais à cause d'une blessure à la jambe qui le rendit infirme et après avoir prit connaissance du drame, il revint ici, à Londres. Ezra quitta le poète et s'en alla vivre avec son frère à Paris.
Là-bas, les premiers symptômes de la tuberculose firent surface. D'après un docteur parisien, il avait dû l'attraper quelques temps avant son arrivée à Paris. Condamné, il passa tous les jours suivants à sortir dans les bars, boire et il fumait toujours plus jusqu'à ce que ses jambes ne puissent plus le tenir. Il commençait à cracher du sang, sa tête tournait sans arrêt, il était en sueur. Il restait allongé, impatient que la mort l'emporte. Son frère lui dit qu'il pouvait faire en sorte qu'il ne ressente plus cette douleur et c'est à cette période-là qu'il le transforma contre son gré. Ezra s'en remis en quelques jours mais c'est aussi ce jour-là qu'il mourut. Liam le fit passer pour mort et ils repartirent pour Londres. Il lui promit de rester à ses côtés le temps qu'il s'habitue à sa nouvelle nature et à un nouveau mode de vie. Maintenant, les sorties de jours lui était interdites, il devait se cacher du soleil et des infidèles, ceux qui ignoraient l’existence des vampires, il apprit à se nourrir aussi. Liam voulait l'intégrer aux clans qui constituaient la société des vampires mais Ezra ne voulait  pas se rattacher à quelque chose, encore moins si ça devait lui rappeler qu'il était devenu un vampire.
Il aurait dû le laisser mourir... il n'aurait plus souffert. Même si la douleur physique avait disparue, l'angoisse et l'anxiété étaient toujours là. Que devenait un être immortel? Il avait tellement peur qu'il chassait cette question de son esprit autant de fois qu'elle tentait de s'y installer. L'angoisse de la mort ne le pesait plus mais celle d'une vie sans fin le terrifiait peut-être plus. Il était condamné à vivre. Que signifiait l'existence d'un être aussi démoniaque que celui qu'il était devenu et dont on ne parlait que dans les romans fantastiques? La vie en elle-même avait-elle finalement un sens? Une visée précise induite par un être surpuissant? Ces questions le tourmentait. Son esprit était encore celui d'un être humain, faible et tourmenté.
Lorsqu'il partit à New York avec son frère en 1883, il vit sa transformation d'un nouvel œil. La durée indéterminée de cette nouvelle vie lui permettait d'essayer un tas d'autre vies. L'idée de devenir poète ne l'excitait plus. L'adrénaline qu'il ressentait à New York lui donnait envie de découvrir de nouvelles choses, il voulait se sentir vivant. Il goûta aux drogues, fit des choses qui auraient pu tuer un simple être humain. Il prenait tous les risques, il essayait tout ce qu'il ne connaissait pas. Il se mettait même à attaquer des humains qui n'étaient pas des sans-abri pour se nourrir. Quelques années plus tard, en 1887, peu de temps avant son retour à Londres, Ezra attaqua une femme qui s'était égarée sur le territoire des vampires de New York mais elle le supplia de la transformer. Excité de transformer un être humain pour la première fois, il lui fit prendre trois gorgées de son sang avant de l’exécuter. C'était la première et unique transformation qu'il effectua.

Après une sévère dispute avec son frère concernant ses actes à New York et le fait qu'il risquait de révéler son existence aux infidèles, il quitta la ville. Liam ne lui avait pourtant rien laissé pour vivre, il voulait le garder près de lui mais Ezra réussi tout de même à payer un trajet jusqu'en Irlande où il résida quelques mois avant de repartir pour Londres où il trouva un travail de garçon de cuisine pour une famille de Chester.
La famille pour laquelle il commença à travailler était proche de la famille royale. Ils vivaient dans la campagne qui bordait Chester. Dans la maison, il y avait deux majordomes, deux valets, une femme de chambre, une cuisinière et quatre servantes. Le travail d'Ezra n'était pas bien compliqué: il passait ses journées dans les cuisines à débarrasser les fours et les plats de la crasse qui les encombrait. Sa chemise blanche avait finit par prendre une couleur grisâtre et son pantalon marron était couvert de tâches. Le chef des domestiques lui interdisait de se promener dans la maison sans son autorisation tant que les maîtres n'étaient pas dans leurs chambres. Il profitait de la nuit pour s'échapper au village et se nourrir.
Les membres de la famille était ''monsieur le comte'' et ''madame la comtesse'' qui avaient un fils et deux filles. Leur fils se prénommait Caleb. Il était vaniteux, fort et confiant. Ezra le sentait différemment. Il ne savait pas comment l'expliquer, il dégageait quelque chose que les autres n'avaient pas. Lorsqu'il posait son regard sur lui, c'était comme si son corps tout entier s'embrasait instantanément. Il ne savait pas s'il devait si c'était son imagination ou s'il devait se méfier de lui. Caleb obtenait toujours ce qu'il voulait quelque soit les moyens d'y parvenir alors lorsqu'il croisa Ezra un soir dans les jardins -Ezra rentrait d'une chasse au village- et qu'il tomba sous son charme, il usa de tous les stratagèmes pour posséder son corps. Amusé, le vampire le laissa faire durant quatre ans jusqu'au jour où, malgré son refus, Caleb insista. Ezra voulu lui briser les os et le vider de son sang mais la prise de Caleb s'était encore resserrée. Ses ongles poussaient dans sa chaire, la silhouette qui se dressait au-dessus de lui grandit et se couvrit de poils. Des yeux jaunes perçants s'ouvrirent devant lui, il semblait partiellement transformé en bête. « Qui es-tu réellement...? » demanda-t-il. « Un loup. » Liam lui en avait déjà parlé. Les vampires n'étaient pas les seules créatures damnées qui existaient sur Terre et parmi elles, il y avait aussi les lycanthropes. Ezra en avait un face à lui. Il était presque aussi effrayé qu'un humain qui n'aurait jamais entendu parlé de ces bêtes avant d'en rencontrer une. Caleb reprit sa forme humaine. Ezra était paralysé. « Fais ce que je t'ordonne. »
Les jours suivants, un écho concernant Caleb et Ezra lancé par un des domestiques commença à faire sérieusement s'ébruiter dans le manoir si bien qu'on ne se cachait plus pour en parler. Le comte, nullement étonné, convoqua Ezra et lui demanda si c'était bien la vérité. Ce n'était pas la première fois que son fils abusait d'un domestique mais il ne pouvait rien faire... c'était un monstre. Ezra avoua, au bord des larmes. Pour éviter le scandale et mettre fin à ces rumeurs, le comte ordonna que le prochain qu'il entendrait dire de tels ragots serait renvoyé et il offrit à Ezra une prime pour qu'il se taise puis le confia à une maison de Londres où il n'arriva jamais. Avec l'argent qu'il reçu, il s'en alla pour Paris puis s'exila à Saint-Barthélémy au Québec au début de la Grande Guerre. Il y apprit enfin seul le français et étudia la littérature. À la fin de la guerre, il retourna à Paris où il rencontra de nouveau des groupes de poètes qu'il trouvait plus brillants que ceux qu'il avait côtoyé au lycée. Il se rapprocha même plus particulièrement de l'un d'entre eux.
Il s'appelait Charles Gaultier, il était aussi professeur de littérature. Charles lui fit découvrir les poèmes d'Arthur Rimbaud qui devinrent ses sujets d'études préférés. Il lui apprit aussi à composer en français et à améliorer sa prose. Ezra finit par tomber amoureux de lui et ils eurent une aventure bien que Charles soit marié et qu'il ait un fils. Ezra oublia presque sa véritable nature ou plutôt il préférait l'ignorer et vivre comme s'il était humain lui aussi. Mais Charles se fit assassiné le jour où ils avaient décidé de se retrouver pour partir en Belgique. Charles l'avait annoncé à sa femme, Mathilde, il était alors évident qu'elle était derrière tout ça. Ezra apprit vite que c'était son père qui avait commandité le meurtre. Fou de rage et de douleur, Ezra les tua tous: Mathilde, ses parents et ceux qui avaient poignardé Charles. Il épargna seulement son fils, Isaac. Il dormait quand il assassina sa mère. C'était le fils de l'homme qu'il avait aimé, il ne pouvait pas se résoudre à le tuer, il s'en serait voulu à jamais s'il lui avait fait du mal. Il s'en alla simplement, laissant les corps sans vies de sa mère et de ses grand-parents dans la maison.
Cet incident lui fit prendre conscience de ce qu'il était fatalement. Ezra ne voulait plus aimer, il ne devait pas s'attacher aux humains. Son frère le lui avait répété tant de fois: « Nous ne sommes plus comme eux, Ezra. Nous ne sommes plus humais, nous sommes des vampires. ». Il avait tenté malgré tout de vivre comme s'il n'en était pas un mais les brûlures du soleil et cette envie irrassasiable de sang humain le ramenaient sans cesse dans sa réalité. L'époque où l'adrénaline le poussait à tester les choses les plus folles était définitivement révolue, il était comme revenu au point de départ. Lassé par la vie.
Il retourna à New York retrouver son frère. Il lui expliqua ce qu'il s'était passé. « Je te l'avais dit Ezra... ». Il se résigna et rejoignit le clan dont son frère faisait partit mais vers la fin de la guerre, il rencontra un groupe de poète dont il entendait de plus en plus parler. C'était ce qu'on appelle aujourd'hui la « Beat Generation » mais à cette époque ce groupe ne se revendiquait pas sous ce nom. C'était un groupe de poètes américains qui se fit connaître à la fin de la seconde guerre mondiale. Ils voulaient renversé les conventions sociales et littéraire, ils voulaient donner à la poésie un nouveau souffle, parler de ce qui était tabou, exposer ce qui était caché. Les figures les plus connues de ce groupe d'écrivains étaient Allen Ginsberg, Jack Kerouac et William Burroughs. Ezra passait de plus en plus de temps avec eux, il déserta finalement le clan et recommença à écrire des poèmes. Jack lui disait qu'il avait du talent, qu'il devait essayé de publier lui aussi. Ezra choisi alors d'écrire sous le nom d' « Irwin C. O'brien ». Ce nom rappelait ses origines irlandaises et le « C. » de « Charles » était là en la mémoire de Charles Gaultier. Les poèmes d'O'Brien étaient de plus en plus appréciés, il parvint même à en faire publier quelques uns dans des revues littéraires avant de publier un ouvrage complet en 1948. C'était le seul qu'Irwin C. O'Brien publia avant de complètement disparaître de la scène littéraire.
L'année suivante, il rencontra Harry Baker qui lui fit découvrir le rock. C'était un genre encore jeune né aux États-Unis qui était dans les années 1950 très à la mode. Les américains moyens le voyait comme un véritable scandale alors les musiciens durent se contraindre à porter des costumes et des cravates pour être présentables à la télé. Malgré ça, d'autres continuaient d'aller contre les conventions. Les nouveaux sons créés par les instruments électroniques étaient une véritable révolution aux yeux d'Ezra. Il trouva vite intéressant de lier sa poésie à ce nouveau genre qui le passionnait. Harry lui présenta d'autres amis musiciens et ils montèrent un groupe en 1952. Heureusement pour Ezra, les membres du groupe travaillaient tous les jours alors ils devait se retrouver le soir chaque semaine pour répéter. Ils firent quelques concerts dans les bars populaires de Manatthan et dans le Queens. L'aventure dura jusqu'en 1960, Ezra apprit aussi à composer et à jouer de la guitare, du piano, de la basse, de la batterie et du violon -la plupart en autodidacte. En 1960, il quitte les États-Unis et retourne en Angleterre où le rock atteint son acmé avec The Beatles, The Rolling Stones ou encore The Animals. Ezra monte un nouveau groupe à Liverpool mais le quitte en 1968 à cause de désaccord dans le groupe et part pour l'Allemagne. Les moyens de transports s'étant nettement améliorés, il se laissa guider par ses envies et voyagea à travers le monde durant dix ans puis retourna à New York en 1978.
Le 20 Novembre 2016 dans la nuit, il rentre à Londres qu'il n'a pas vue depuis presque cinquante ans.

 
Revenir en haut Aller en bas
FidèlesFidèles
avatar
Emily Haas
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 123

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Sam 19 Nov - 20:29

ENCORE un vampire... l'est temps que je déménage moi...

*Créa bâillonne Emily* Bienvenue! Installe-toi bien, déballe tes affaires tranquillement, et si tu as besoin de quoi que ce soit, les @nges restent à ta disposition ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Clan BuchananClan Buchanan
avatar
Iris Reed
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 67

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Sam 19 Nov - 20:30

Je suis très heureuse d'enfin rencontrer mon créateur... Notre première rencontre fut... Rapide disons...! Siffle

_________________


Once upon a time, I was falling in love...:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 305

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Sam 19 Nov - 21:09

Et bien... En voilà un bien ardent sang-froid... Insatiable ? Siffle
Bienvenue à Londres Monsieur Tompkins... Puisse son versant le plus obscur abriter vos fantasmes les plus enfouis...

Quoi qu'il en soit, vous trouverez des guides parmi nous... Il serait bien dommage de vous y perdre, n'est ce pas...? Soupirez... Nous accourrons...


:crow:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Clan SoulClan Soul
avatar
Ian J. Reed
Date d'inscription : 13/06/2016
Messages : 49

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Dim 20 Nov - 5:14

Le créateur d'Iris.. Enchanté Very Happy
J'espère que nous aurons l'occasion de nous rencontrer..

_________________




Love is danger, love is pleasure,Love is pure, the only treasure
Maybe I am mad
A force from above, Cleaning my soul, Flame on burn desire...

signature par littleharleen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lignée SiddyLignée Siddy
avatar
Edwin Roman
Date d'inscription : 24/01/2015
Messages : 210

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Dim 20 Nov - 6:18

*s'avance doucement* hum... bienvenu...

*Crea on* Bienvenu à toi ^^ ravi de voir du sang neuf (Pancarte pour cette blague) sur le fo ^^ en esperant que tu trouves tes marques et que si il y a problème, on est la ^^ staff ou pas staff *Crea off*

_________________
Psycho Lunatic & Hallucinations

Merci Aly ^^ <3:



S.E.:


Ed x Ed Cœur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Lena Walker
Date d'inscription : 05/09/2016
Messages : 32

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Dim 20 Nov - 6:27

Bienvenue Monsieur !
Comme l'ont dit mes deux amis des @nges si vous avez besoin de quoi ce soit nous serons à votre disposition ;)
A très vite Big Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Mer 23 Nov - 14:07

Merci à tous pour vos messages de bienvenue! Je pense que je vais me plaire ici! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
Jared Carter
Date d'inscription : 05/10/2014
Messages : 374

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Mer 23 Nov - 17:45

Un musicien Ooooooh C'est top ça Rock'n Roll Bah écoute, c'est super si t'as un bon feeling! Je vais chercher ma gratte on se fera une impro !!! Guitare

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Emily Haas
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 123

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Jeu 24 Nov - 6:50

J'aime pas les vampires, mais j'aime bien la poésie... *dilemme*

Hm, passons, ton histoire.

Déjà: elle en jette! Vraiment, j'ai beaucoup apprécié la lire, ton personnage est intéressant, sa vie est bien pensée, construite, bref, c'est agréable de s'y plonger.
Malgré tout, j'aurais quelques petits points que je voudrais éclaircir avec toi, pour une compréhension optimale de ton histoire ;)
Tout d'abord, pourrais-tu nous expliquer en quoi a constitué son travail chez le Comte? Ton personnage étant déjà vampire, il est évident qu'il devait éviter de s'exposer au soleil, aussi ça devait être délicat de travailler dans une demeure assurément pleine de fenêtres ouvertes sur le jour. Savaient-ils sa nature (d'une manière que tu nous expliqueras) et s'arrangeaient-ils pour ne lui donner que des tâches qui ne l'amènent pas au soleil? Travaillait-il de nuit, sachant que je doute que beaucoup de nobles aient eu des majordomes de nuit?
De même pour les groupes de musiques qu'il a rejoint, comment pouvait-il monter sur scène avec eux, répéter avec eux? Et pour ses multiples voyages? N'oublie pas qu'il n'y avait pas autant de trajets de nuit qu'aujourd'hui, et que surtout les trajets étaient beaucoup plus longs, qu'un départ de nuit pouvait donc aboutir à une arrivée de jour, et inversement. Explique nous l'organisation qu'il avait trouvé pour faire tout cela s'il te plait =)
Concernant Caleb (lien ô combien intéressant), loups et vampires ont des odeurs différentes de celles des humains. Même sans savoir de quoi il s'agit, même sans jamais avoir senti de loup auparavant, Erza devrait tout de même avoir remarqué une différence entre l'odeur de Caleb et celle de tous les autres humains présents dans la demeure (à moins que les parents aussi ne soient lycans?). Qu'est-ce que cette odeur inhabituelle a pu créer en Erza? De la peur? De la curiosité? C'est un point qu'il serait intéressant que tu exploites, même juste en quelques lignes ;)
Autre point sur cette histoire, point d'incompréhension pour moi cette fois-ci, tu dis que le Comte a voulu éviter le scandale, mais lequel? Celui que son fils a violé un domestique? Que son fils est un lycan? Autre chose que je n'aurais pas saisi? Il faudrait qu'on sache un peu mieux de quoi il retourne, et le cas échéant, comment le Comte a eu vent de ces informations.
Dernier détail, juste pour t'informer, les brûlures du soleil, me semble-t-il (je laisserai mes collègues experts en vampires confirmer) ne disparaissent pas, contrairement à toute autre plaie faite après la transformation (enfin, bois exclu). Si jamais Erza s'est brûlé au soleil, il gardera des marques ;)

Bon, en tout cas encore une fois, très belle histoire qui donne envie d'explorer ton personnage toujours plus en profondeur (Gabriel tu restes couché bordel! ><).
J'ai hâte de voir les petits détails plus expliqués, et de pouvoir te valider Ooooooh

Bon courage Pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Jeu 24 Nov - 9:31

Ok. *réfléchis intensément*
Bien merci, en tout cas ça me fait très plaisir que ça t'ai plu! Very Happy Je vais corriger tous ça très vite!
Revenir en haut Aller en bas
FidèlesFidèles
avatar
Emily Haas
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 123

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Jeu 24 Nov - 9:37

*met de la glace sur le front pour éviter la surchauffe* ce serait trop bête que tu nous lâches maintenant... Ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Jeu 24 Nov - 10:54

J'ai ajouté les détails manquants. Il y a juste la question des voyages: j'étais justement en train de faire une introduction que je comptais publier dans le journal de bord. Je commence par une comparaison entre les moyens de transport du XXe et aujourd'hui, je peux me servir de ce passage pour expliquer comment il s'y prenait avant?
Revenir en haut Aller en bas
FidèlesFidèles
avatar
Emily Haas
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 123

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Jeu 24 Nov - 13:58

Je pense que oui, ça ne devrait pas poser de problèmes ^^ Je vais relire ta fiche, et je te tiens au courant ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Jeu 24 Nov - 14:01

Merci! Smile
Revenir en haut Aller en bas
FidèlesFidèles
avatar
Emily Haas
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 123

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Jeu 24 Nov - 17:37

Erza T. Tompkins, après délibération avec les autres membres du staff, nous avons décidé de te valider, à deux conditions: tu dois nous indiquer ton rang, et tu dois transformer ton vilain 1/10 en au moins 5/10, parce que ta fiche en jette =p

Plus sérieusement, ton style est agréable, l'histoire est super, la personnalité de ton perso promet d'être captivante, nous sommes donc ravis de t'avoir ici. Je valide ta fiche, mais nous avons besoin que tu précises ton rang avant de te valider entièrement. Si tu as des questions à ce sujet, nous sommes à l'écoute =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Ven 25 Nov - 4:26

Merci, ça me fait vraiment super plaisir!

Tout a été modifié! J'ai hâte de pouvoir commencer à réellement RP! Smile
Revenir en haut Aller en bas
FidèlesFidèles
avatar
Emily Haas
Date d'inscription : 20/01/2015
Messages : 123

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Ven 25 Nov - 5:13

Je n'avais pas remarqué que tu n'avais pas rempli le code (qui nous sert à enregistrer ta fiche et ton avatar), mais je l'ai fait pour toi du coup. Tu es officiellement validé ^^ (la couleur arrive =p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Le poète maudit   Ven 25 Nov - 5:45

Merci beaucoup!! Very Happy
Ah oui pardon! silent
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le poète maudit   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le poète maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tsana le panda (poète de temps à autre) [Accepté]
» [Fan-Arts] Fan arts bioniclop18: Maudit, Rouage, Kaos
» Le Lac Maudit
» Chatterton à la recherche du bon méchant... DEMO DISPO P29!!
» Si Iop rime avec stupidité, alors Achylle rime avec poète.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Archives
  • Vieilles présentations
  • -
    La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû - 4:00