Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Ashley Cowan Higgins **

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 28

MessageSujet: Ashley Cowan Higgins **   Mar 27 Déc - 17:31

Ashley Cowan Higgins

   
Les lèches-culs se croient très malins parce qu'ils ont secrètement inversé leur système digestif : ils chient par la bouche et parlent de l'autre côté.

   
Fiche d'identité :

   
Informations Générales

   
Âge Humain :
30 ans
   
Âge Surnaturel :
NA
   
Date de Naissance :
26 février 1986
   
Lieu de Naissance :
NY
   
Lieu de Résidence :
NY
   
Métier/Études :
Écrivaine, Artiste avec un grand A
   
Orientation Sexuelle :
Bi
   
Statut Civil :
Célibataire
   
Nourriture :
De tout
   
Moyen Financier :
Confortable
   
Groupe :
Humain
   
Rang :
Fidèle
   
Avatar :
Erika Linder
 
Je suis un :
Scénario
 
Code du règlement :
Ok, by the Wildest one Ange  
Code à remplir :

 
Code:
[size=22][color=#B61C2E]•[/color][/size] Erika Linder [color=#ffffff]Ϟ[/color] [url=http://lycampire.forum-canada.com/t777-ashley-cowan-higgins#5572] Ashley C. Higgins [/url]

   
Personnalité :
Caractère

    • Il y a des mots salés, sucrés, aigres, amers. Il en est des durs et de doux, de crus et de cuits. Les mots se mâchent, s'avalent, se crachent, se digèrent. Pourtant les mots ne nourrissent pas leur homme. *Roland Topor* • Authenticité, un mot clé. L'âme est authentique et n'a pas de genre. Il y a tellement de facettes à sa personnalité qu'elle peut être différente à chaque fois que vous la voyez. Tantôt femme fatale, tantôt garçon manqué, elle danse sur plusieurs ponts. Elle veut faire vivre chaque parcelle d'elle-même, sans jamais rien cacher. • Forte et fonceuse, il n'y a pas grand chose qui lui font peur. Elle mord dans la vie à pleine dent et croit profondément que rien n'arrive pour rien. C'est pourquoi le concept de regret ne fait pas partie de ses habitudes car ce sont les erreurs du passé qui forment la personne qu'elle est aujourd'hui. • Elle a foi en l'être humain, en ses capacité et surtout au Karma • L'écriture fait partie d'elle, de son monde où tout est possible. Jouer avec les mots, c'est sa spécialité. Elle adore mettre en avant la puissance des mots. • La jeune femme est doté d'un fort caractère qui démontre qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Sans être de nature violente, ça ne serait pas la première fois qu'elle ferait part à une petite bagarre pour faire valoir son point. • Elle a conscience de ses capacités et n'hésite pas à les utiliser pour arriver à ses fins, sans franchir les barrières du respect, bien entendu. • Elle est fondamentalement protectrice envers les gens qu'elle aime. Pour eux, elle pourrait déplacer des montagnes. Quand elle a confiance en quelqu'un, elle s'investit à 100% et réussis toujours à trouver du bon en chacun.
   
Caractéristiques

    • Ashley possède une beauté unique. C'est presque impossible de la décrire. Androgyne, elle s'assume totalement, même qu'elle profite librement de ce trait qu'elle considère comme une chance. Elle sait parfaitement se mettre en valeur, autant quand elle met de l'avant sa féminité que sa masculinité. Le regard perçant, elle en fait frémir plus d'un ou d'une. • Ses cheveux sont généralement court, quoi qu'il lui arrive de les laisser allonger jusqu'à la base du cou. • Elle ne possède pas encore de piercing. Elle n'est pas fermée à l'idée si l'occasion se présente. Plusieurs petits tatouages décorent son corps discrètement. Ils ont tous une signification précise et il est fort probable que d'autres apparaissent au fil du temps.

   
À propos de moi
Bonjour ! Mon surnom est BB, je suis trop vieille pour en parler Ange et je suis QUÉBÉCOISE <3 . J'ai connu le forum grâce à mon imagination, il y a bien des années Razz et je trouve que vous avez fait un boulot incroyable pour le garder en vie. J'estime mon niveau de rpgiste à 9/10. Ma plus grande passion est l'Art sous toutes ces formes. Je m'engage évidemment à respecter le règlement et le contexte de Lycampire. Le mot de la fin ? Contente d'être de retour <3 <3 <3

   
   
Mon Histoire

   
‘’Monsieur, votre passeport s’il vous plait’’ Dans un geste las, je lui tends le petit livret, sans lui préciser son erreur. C’est une habitude. Faut dire qu’avec ma tuque, ma veste à capuchon, ma paire de jeans déchirée aux genoux et mes converse aux pieds, je ressemble plus à un jeune adolescent qu’à une femme. Ne vous en faites pas, c’est totalement voulu.

L’homme à l’imposante moustache ouvre le document et fronce les sourcils en relevant la tête pour me regarder. Un petit sourire agacé met rapidement un terme à cet échange et il me rend mon passeport après l’avoir étampé. ‘’Bon séjour à Londres, mademoiselle’’

Un poli signe de tête et je continu mon chemin pour aller m’avachir dans la salle d’attente de l’aéroport. Je n’ai pas apporté grand-chose. Ça va un peu avec mon humeur, je n’ai pas envie de grand-chose. La plupart des gens autour ne sont plus conscient du monde extérieur. Le nez dans leur téléphone, une bombe pourrait exploser que personne ne sen rendrait compte. J’oubliais que je suis dans un aéroport, je vais laisser les blagues sur bombes de côté.

Une revue pour passer le temps ? Pourquoi pas. Il y en a justement une qui traîne sur le siège vide à côté de moi. Un petit sourire au coin des lèvres, je la prends. Je souris parce que je me souviens de cette édition puisque ma photo est à l’intérieur. Cheveux blond, mi-long avec un maquillage sombre, provocateur. Je portais une robe haute-couture noire, très osée. J’avais eu un bon cachet pour cette séance. Rien à voir avec le look que j’arbore aujourd’hui.

Le rire d’un enfant attire mon attention. Une jeune famille est assise à l’autre bout de la salle. Deux petits garçons et une fillette accompagnent un couple qui semble plus occupé à consulter les brochures de voyage que de discipliner les petits morveux qui embêtent la petite. Un soupire franchit mes lèvres. T’en fais pas petite, ça finit par changer. Elle me fait penser à moi quand j’avais son âge. À l’exception que j’ai grandie uniquement entouré de mecs. Mon père n’avait pas une grande fortune alors je me retrouvais souvent avec les vieilles fringues de mes grands frères. Au début, c’était chiant, mais à force je me suis habituée. Même que j’en ai fais mon propre style après un certain temps. Plusieurs avantages. Déjà, je me sentais un peu plus proche de mes frères, un peu comme si je faisais partie de leur ‘’bande’’ et ensuite, ça avait mis un genre de barrière de protection en vieillissant. Les potes de mes frères me voyaient comme un petit garçon manqué et ça me plaisait comme ça. Même mon père me surnommait sa rebelle.

Évidemment, ça ne pouvait pas durer éternellement parce qu’au fond, cette barrière ‘’anti-mec’’ était vraiment efficace. À un moment où à un autre, moi aussi j’évolue, si vous voyez ce que je veux dire! C’est à mon bal de finissant que j’ai fais mon ‘’coming out’’ féminin. Je mentirais si je disais que je n’ai pas adoré la réaction des étudiants présents. Un peu comme s’ils me voyaient pour la première fois. C’est d’ailleurs durant ce bal que j’ai reçu la carte professionnelle du photographe engagé pour la soirée. Résultat, j’ai passé l’été suivant à faire des shooting un peu partout au pays. Encore mieux, j’ai pu exploiter aussi mon côté garçon manqué.

Mon portable sonne. Je paris que c’est Kurtis. Depuis que j’ai dis oui, 5 mois plus tôt, il ne me quitte pas d’une semelle, ça en est presque agaçant. Une chance qu’il est sympathique. Je crois que je n’aurais pas accepté l’offre si ça avait été quelqu’un d’autre de toute façon. ‘’Allo ? Oui... Oui Kurtis je suis à l’aéroport comme prévu… Je savais que tu n’allais pas résister à m’appeler avant que je sois arrivée. Tu me dois une bière... nan plutôt deux tu en as les moyens!!... T’inquiète, j’ai pas oublié que le casting commence dans une semaine… fraîche et dispo comme promis!! Allez Kurtis, je dois raccrocher, mon vol décolle dans quelques minutes… Allez… À plus!’’

À peine j’ai le temps de me lever et prendre mon sac que mon portable vivre dans ma main. Un SMS de Kurtis ‘’Fauve va faire un malheur, je le sens!’’ Un soupire accompagné d’un petit mordillement de ma lèvre inférieure. Un petit geste nerveux que je ne cesse de faire depuis qu’elle est partie. Ma muse s’est envolée ne laissant qu’un souvenir en guise de souffrance. Quelques mots imprégnés. Beaucoup de gens se lancent les yeux fermés dans l’alcool ou encore le boulot pour passer au travers des périodes difficiles. Personnellement, je reste fidèle à moi-même et je plonge littéralement dans cette émotion. Elle m’enveloppe, m’enivre. L’année qui vient de passer aura été la plus significative, la pierre tournante de mon avenir. Son existence demeure immortalisée sur les feuilles blanches que j’ai noircies, “Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l'écrivant”. Comme dirait Victor Hugo, “Il y a deux manières de passionner la foule : par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l'individu.” J’ai accepté ce projet de film parce que je veux saisir l’individu, je veux lui ouvrir les yeux sur cette beauté qu’est la vérité, sur cette beauté qu’est la pureté des mots, sur la beauté éphémère qui nous entoure.

Je mentirais si je disais que je ne suis pas du tout nerveuse. Je ne voyais personne d’autre qu’elle pour jouer son rôle. Kurtis m’a convaincu. Sans doute aussi que son départ n’a fait que renforcer ce désir de dévoiler cette beauté au monde. Je n’ai pas accepté beaucoup de compromis, mais l’idée de faire le tournage de mon roman à Londres m’a paru une bonne idée. Le réalisateur trouvait que l’ambiance de cet endroit se portait mieux à l’ambiance du livre comparativement à New-York. Pourquoi pas ? Je n’ai pas vraiment rien qui me retienne absolument ici et puis je n’ai jamais eu l’habitude de repousser les nouvelles expériences. Une corde de plus à mon arc comme dirait le paternel.

Bien installée dans l’avion, je relève les genoux, pose les talons sur le bord de mon siège et enfile mes écouteurs. Il ne me reste plus qu’à sortir mon cahier et un crayon. L’avion décolle et moi je m’envole. Une chance que ce n’est pas interdit parce que je ne serais pas capable de prendre l’avion. En fait, je serais incapable de faire quoi que ce soit qui me priverait de mon écriture. J’ai besoin des mots, comme mon corps à besoin d’oxygène pour survivre. Mon crayon est une extension de mon bras, de ma tête et de mon cœur. J’ai compris ça après avoir fait une dissertation sur Victor Hugo dans mon cours de littérature française. Ça été le coup de foudre. En plus, je suis né la même date que lui, à seulement 184 ans d’intervalle, c’est un signe!!! C’est lorsque j’ai mis le point final à ma première composition que je me suis réellement sentie moi-même pour la première fois. Les mots ne sont pas de simples particules de phrases. Ces syllabes entremêlées ont un réel pouvoir. Les mots nous gouvernent, nous trahissent, nous blessent, nous réchauffent. Mais en aucun cas, ils ne laissent insensibles.

Les heures passent, les nuages défilent. Je range mon portable ainsi que mon cahier. J’ai confiance que j’ai réussis à coucher de bonnes idées pour le casting. J’ai aussi griffonné sans but précis. Les lignes indécises forment les traits d’un certain visage. Coïncidence ? Je n’y crois plus. Je le dis encore, mon crayon est l’extension de mon bras, ma tête et mon cœur. On comprend assez vite pourquoi…

Mon sac à dos sur une épaule, je marche lentement vers la sortie de l’aéroport. J’ai quelques jours pour m’imprégner de l’endroit avant que l’engrenage commence. Je prends une grande respiration avant de m’allumer une clope. Bah quoi ? Ça fait quand même plusieurs heures que je suis dans cet avion!!! Allez, un peu de tourisme avant de retrouver mon Hôtel !

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Fauve G. Mortis
Date d'inscription : 17/09/2016
Messages : 30

MessageSujet: Re: Ashley Cowan Higgins **   Mar 27 Déc - 18:07

TU VAS FAIRE L'EFFET D'UNE BOOOOOMBE *Et... Je parle pas que sur le plan physique... Caché*

(ALALAAAAAAAAA TOIIIIIIIIIIII Tagada)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
FidèlesFidèles
avatar
Lena Walker
Date d'inscription : 05/09/2016
Messages : 32

MessageSujet: Re: Ashley Cowan Higgins **   Mer 28 Déc - 3:40

Re Bienvenue à toi ! Contente de revoir ta plume par ici ;) Ça va être cool que tu joues Ashley, à très vite ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 20/12/2016
Messages : 3

MessageSujet: Re: Ashley Cowan Higgins **   Ven 30 Déc - 6:18

Rebienvenue parmi nous miss ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ashley Cowan Higgins **   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ashley Cowan Higgins **

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Carte ALten ashley.
» O'Higgins; the luck O' the Irish
» [Custom] Star Séries : Higgins (Magnum).
» Pour Stella nous vivrons [PV Ashley Hell]
» Haltes aux chaines à la con
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • This is where we start
  • This is you
  • Présentations
  • Présentations validées
  • -
    La date/heure actuelle est Dim 23 Juil - 5:38