Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Do you close de book and never read it again?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 09/01/2017
Messages : 24

MessageSujet: Do you close de book and never read it again?   Lun 9 Jan - 16:43

Lewis William Wellington

 
I'm just trying to be more serious

 
Fiche d'identité :

 
Informations Générales

 
Âge Humain :
24
 
Âge Surnaturel :
//
 
Date de Naissance :
1er Avril 1991
 
Lieu de Naissance :
Manchester
 
Lieu de Résidence :
Londres
 
Métier/Études :
Batteur//travail pour aider son père à la librairie
 
Orientation Sexuelle :
Hétérosexuel
 
Statut Civil :
Célibataire
 
Nourriture :
Fast food fast food et... oh fast food!!
 
Moyen Financier :
Très moyen
 
Groupe :
Humain
 
Rang :
Infidèle
 
Avatar :
Louis Tomlinson
Je suis un :
Inventé
Code du règlement :
Alright ~ by Angel
Code à remplir :

Code:
[size=22][color=#B61C2E]•[/color][/size] Louis Tomlinson [color=#ffffff]Ϟ[/color] [url=http://lycampire.forum-canada.com/t796-i-m-just-trying-to-be-more-serious] Lewis W. Wellington [/url]

 
Personnalité :
Caractère

On dit souvent de moi que je suis bavard, chiant, lourd, puéril, hyperactif... Oui! C'est le cas! Diagnostiqué à mes 7 ans! Je suis très impulsif et très émotif, je réagis souvent dans l'excès et sans vraiment réfléchir... j'ai du mal à me concentrer aussi. Ma famille me dit que je suis extraverti, très ouvert, et que j'ai le sens de l'humour. Mes amis pensent que malgré mon côté rancunier et très têtu voire buté on peut vraiment compter sur moi si besoin.
 
Caractéristiques

J'ai plusieurs tatouages sur les bras mais celui qui se distingue le plus c'est le « It Is What It Is » tatoué sur le haut de mon torse. J'ai les cheveux châtains grisés, les yeux bleus, je suis de taille moyenne et assez fin... enfin... voilà...

 
À propos de moi
Bonjour ! Mon surnom est j'en ai pas! Appelez-moi Sara Very Happy, j'ai 18 ans et je suis française. J'ai connu le forum grâce à la créa de Taylor, celle d'Iris et celle de Nilin et je le trouve trop bieeeen Owi. J'estime mon niveau de rpgiste à 5/10. Ma plus grande passion est l'audiovisuel. Je m'engage évidemment à respecter le règlement et le contexte de Lycampire. Le mot de la fin ? Jamais un jour j'aurais imaginé faire un personnage comme Lewis Hum...

 
 
Mon Histoire

 
Ummm... par où commencer? Pourquoi pas par le commencement? Je suis né le 1er Avril 1991 à Manchester et j'ai grandi à Stretford, une petite ville à 20 minutes de là. J'ai 24 ans. J'ai trois petites sœurs et un petit frère mais nous n'avons pas le même père... En fait, j'ai jamais connu mon père, c'était une amourette de jeunesse de ma mère et quand elle est tombée enceinte il s'est tiré, ma mère devait avoir 19ans, il a pas assumé. J'ai rien à dire de plus, c'est que mon père biologique et il a sans doute une famille ailleurs maintenant. Celui qui m'a élevé comme son fils et celui que je considère comme mon véritable père c'est le père de mes sœurs et mon frère. Il était libraire et écrivain mais il n'avait jamais réussi à publier un de ses livres. Ils s'étaient rencontrés à l'hôpital, ma mère était infirmière et lui avait eu un accident de voiture qui l'immobilisa quelques semaines. Quand ils se sont rencontrés avec ma mère, j'avais déjà 6 ans et on a quitté la maison des grand-parents. L'année suivante ils avaient eu ma première petite sœur Charlotte, deux ans plus tard Louise est née, un an et demi après c'est Pénélope qui a rejoint la famille. L'année suivante j'entrais au collège, j'ai rejoins le club de foot. J'adorais le foot. Enfin j'aime toujours mais je suis plutôt devenu un sportif de salon, ça m'arrive d'aller au stade et de jouer avec le club de Londres pour décompresser mais je me concentre de plus en plus sur la musique. La musique fait partie de ma vie depuis que je suis tout petit, en primaire, j'ai appris le piano avec ma mère et j'ai jamais arrêté, j'ai pris des cours dans la petite école de musique de la ville. Au collège, mon prof m'a fait découvrir quelques groupes, du coup en dehors des classiques j'ai joué quelques musiques populaires mais celles que j'ai préféré jouer c'étaient celles de The Fray et Skip the Use. Je suis devenu vraiment fan de ces groupes puis à la fin du collège, j'ai rencontré des  gars qui faisaient de la musique en groupe, au début j'ai fait du piano puis Nicholas, le batteur, m'a laissé essayer sa batterie, ça m'a plu et j'ai pris des cours. J'avais l'impression de vraiment pouvoir me défouler et puis ça a plu à mon psy qui pensais que ça me permettrai d’extérioriser mon énergie.
Ouais, depuis que je suis petit, j'ai une énergie vraiment débordante et difficilement canalisable, je causais beaucoup de problèmes à ma mère mais je m'en rendais pas compte. Au début c'est pour ça qu'elle a pris le temps de m'apprendre le piano, elle voulait que j'arrive à me concentrer calmement sur une activité à la fois ludique et constructive. C'était vraiment difficile pour moi au début, j'étais pas patient, je m'énervais quand j'y arrivais pas mais ma mère me jouait des morceaux quand j'étais bébé pour m'endormir alors ça m'a vite détendu, finalement je me sentais bien quand je jouais. Puis quand Charlotte est née, je suis devenu jaloux de l'attention qu'elle lui apportait alors j'ai recommencé à faire des conneries et mon nouveau père que j'avais encore du mal à apprécier à cette époque -bah ouais avant j'étais tout seul avec ma mère, maintenant fallait partager!- m'a emmené chez un pédopsychiatre. J'ai vite été diagnostiqué TDAH, ça veut dire trouble déficit de l'attention/hyperactivité. Je bougeais tout le temps, j'étais facilement distrait et très impulsif. À l'école les gens pensaient que j'étais un sale gosse mal élevé et on regardait mal ma mère. Un jour un gosse de ma classe avait dû répéter ce que disaient ses parents et avait dit que ma mère était un « cas social ». J'me suis tellement énervé que je m'étais mis à lui taper dessus sans réfléchir, je lui ai cassé le nez, et à cause de moi ma mère a eu des problèmes alors j'ai plus recommencé, j'ai essayé d'être sage.
En grandissant, avec les séances de psy et mes parents, j'ai appris à canaliser mon énergie mais je réagissais toujours dans l'excès quoi qu'il arrive. D'après mon psy c'est quelque chose que j'aurais du mal à changer mais sincèrement... j'en ai pas envie. C'est comme ça que je suis et je veux pas être autrement. Même si on me prend pour le rigolo incapable de se tenir, que toute la classe croit que je suis débile, ma mère m'a fait comme ça et je veux pas être autrement.
Enfin bref, j'me suis égaré... c'est donc comme ça que j'en suis arrivé à apprendre la batterie qui me permettait de me dépenser vraiment. Au lycée, j'ai déménagé à Londres, ma mère avait été mutée et mon père avait ouvert une librairie spécialisées dans les livres anciens, c'était un mélange entre la librairie classique et les antiquités, je sais que y a un nom pour désigner ce genre de vendeur mais j'oublie tout le temps, pourtant mon père me le répète à chaque fois! Je suis un hmhm! Et il est là le problème! C'est quoi déjà hmhm?! Enfin bref. J'ai intégré un lycée publique, j'ai continué mes cours de batterie mais je suis pas retourné en club, et c'est là-bas que j'ai rencontré un guitariste, Zack qui m'a présenté à d'autres gars qui faisaient aussi de la musique. On a monté un petit groupe, Rock's Foxx.
Pendant ce temps à la maison, ma mère était de nouveau tombée enceinte, c'était un garçon cette fois, elle voulait l'appeler Alister. Il est né le 3 mars de l'année de ma première, mon premier petit frère! Et moi j'étais l'aîné, je devais m'occuper de tout ce beau monde quand les parents étaient pas là mais c'était pas trop difficile, on s'entendait tous très bien et Louise adorait s'occuper d'Alister. Il avait les yeux aussi verts que papa!
La même année ma mère qui se plaignait souvent de maux de tête avait attrapé un cancer du cerveau mais les médecins l'avaient dépisté trop tard. C'est là qu'ont commencés les allés-retours entre l'hôpital et la maison, parfois je séchais les cours pour aller la voir et je dormais même là-bas. Nos grand-parents sont venus vivre à la maison quelques temps, ça nous donnait un peu de courage, eux avaient plus de recul que nous, ils acceptaient la mort plus facilement. Moi, je pleurais tous les jours parce que je savais qu'elle allait mourir, ma maman... je voulais être fort face à mes sœurs mais j'y arrivais pas, je craquais à chaque fois. Il y avait toujours mon père, il venait souvent parler avec moi pour que j’extériorise le plus possible, il savait à quel point j'en souffrais. Longtemps, je n'avais eu qu'elle... elle qui nous avait quitté. Le 22 Novembre de ma dernière année de lycée. Elle fut enterrée à Manchester où elle était née et où vivait ses parents. On allait sur sa tombe tous les ans. J'ai mis beaucoup de temps à m'en remettre... enfin... je sais que j'en guérirais jamais complètement, je pleurerais tout le temps, mes sœurs aussi et Alister ne l'aura jamais vraiment connue... mais je lui parlerais d'elle, je lui dirais à quel point c'était une femme formidable, notre mère...
Après le lycée, je suis pas allé en études supérieures, j'ai trouvé deux trois jobs que je gardais jamais très longtemps à cause de ma TDAH. C'est courant il paraît. C'était à cause de ce côté impulsif et très émotif, j'étais parfois impoli sans m'en rendre compte que ça soit avec les clients, mes collègues ou mon patron... alors j'me faisais virer. Mais j'avais toujours Rock's Foxx, enfin, la plupart des membres étaient partis en études supérieures eux alors on avait dû faire passer des castings Zack et moi. Zack était en école d'art mais il trouvait le temps de se consacrer au groupe. On avait trouvé de quoi remplacer mais sincèrement ça tenait qu'à un fil, les membres ne s'entendaient pas et se la jouaient tous perso, je sais pas comment des bars pouvaient encore nous donner l'opportunité de jouer chez eux, ils veulent faire faillite ou quoi?
Sinon, quand je jouais pas dans le groupe, j'aidais mon père à la librairie. Il avait racheté le logement du dessus et on avait emménagé là-bas, c'était dur pour mon père aussi. Il s'était retrouvé seul avec cinq enfants dont un bébé et un aîné même pas de lui qui abandonne ses études. Après la mort de ma mère, j'avais fait une sale crise d'identité, j'avais l'impression que j'avais plus rien à faire dans cette famille, comme si elle était la seule personne qui me raccrochait à eux. J'ai recommencé à voir un psy et mon père m'a emmené quelques jours chez ses parents tandis que ma grand-mère maternelle était venue s'occuper de mes sœurs et mon frère. Mon psy lui avait parlé de mes problèmes alors il voulait faire en sorte que je me sente chez moi, membre de la famille. On a beaucoup parlé tous les deux, il m'a confié pas mal de choses, il m'a même proposé de retrouver mon père biologique si ça pouvait m'aider. Mais j'avais pas envie, pour moi il existait pas, à ce moment là j'me sentais orphelin mais mon père avait su m'adopter une seconde fois.
Après ça on s'est beaucoup rapprochés, il essayait d'écrire un livre depuis quelques mois mais entre sa boutique et... la mort de ma mère il y a déjà un an à cette époque, il avait du mal à s'y mettre sérieusement. J'étais pas un as de la littérature mais je lui avait proposé de lire ses chapitres et de lui dire ce que j'en pense, il a accepté. Ce qui me fait penser que quand j'étais petit ma mère me racontait souvent des histoires qu'elle inventait: elle me contait des vieilles légendes sur notre famille. On raconte qu'au Moyen-Âge des membres de notre famille se transformaient les nuits de pleine Lune... oui, vous avez deviné! Des loup-garous! Ça m'faisait flipper gamin, j'avais peur de me transformer alors quand c'était la pleine Lune, je fermais mes volets et mes rideaux, et je me cachais sous ma couverture. Finalement ma mère avait arrêté de me raconter toutes ces histoires...
Enfin bon, grâce à mon père, je m'étais de nouveau senti à ma place, j'ai continué de l'aider à la librairie tout en jouant avec le groupe et en prenant soin de mes sœurs et mon frère. Et tandis que ma relation avec les membres qui changeaient tout le temps se détériorait, je voyais Alister grandir doucement. Le premier jour de son entrée à l'école je suis allé l'accompagner avec mon père. Bon du coup tout le monde pensait que c'était moi son père... ou nous deux... oh wait. Enfin bref! J'avais pris l'habitude de l'emmener et d'aller le chercher tous les jours. Parfois on allait au parc prendre une glace, il me parlait de sa journée, moi de la mienne. Des fois il voulait que je lui parle de maman... alors je lui racontait deux trois anecdotes qui le faisaient rire et moi je souriait mélancoliquement. T'inquiète pas, elle veille sur toi et elle veillera sur toi pour toujours, je lui disais comme pour me rassurer moi-même. Lui souriait en léchant sa glace, il s'en mettait partout à chaque fois.
Et puis le voir sourire ça m'aidait à oublier ces abrutis du groupe. Il n'y avait absolument aucune énergie commune, j'étais plutôt frustré qu'épanoui. Si je jouais encore avec eux c'était uniquement pour faire de la batterie. Zack prenait une attitude de plus en plus nonchalante, Olive -le bassiste- venait une fois sur quatre aux répèt', Grover -l'autre guitariste- était tout simplement mauvais et Shawn -le chanteur- avait une voix trop faible, elle ne portait pas du tout en concert. Je ne pensais pas être meilleur qu'eux et puis Zack était un bon guitariste il avait juste besoin que tout le monde lui dise tout le temps qu'il est merveilleux pour que monsieur daigne monter sur scène. Du coup je cherchais à partir, j'en avais parlé à Leila, une connaissance qui bosse au Fever, un bar musical de Londres puis elle m'a parlé d'un gars qui cherchait des musiciens jutement. Je sais plus son nom mais après une prestation plus que lamentable il est venu me voir -pendant que Zack se faisait agresser par un mastodonte, mais bon il l'avait sûrement cherché- il m'a donné son numéro en me demandant de le contacter et il est parti. Quand je l'ai rappelé, il m'a parlé de son projet de groupe, on s'est revus, j'aimais bien sa voix, les textes qu'il écrivait et ses vieilles compo. Je verrais bien comment les choses iront...

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Clan BuchananClan Buchanan
avatar
Iris Reed
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 74

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   Lun 9 Jan - 16:53

LEWIIIIIIIIIIIIIIIIIS !!!!!!!!!!!!! Vague Amour Fou  Trois  Excité  YMCA  Tagada  Pompom  Câlin  Lèche  Écrase  fleur2  *Iris assomme la créa*

Bienvenu à Londres Lewis... si tu veux une visite de la ville... Je la connais depuis... très longtemps...! Héhé

_________________
I'm trying to hope
with nothing to excpect


Once upon a time, I was falling in love...:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 26/12/2016
Messages : 28

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   Mar 10 Jan - 0:17

Bienvenido Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 27/01/2016
Messages : 90

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   Mar 10 Jan - 1:46

BIENVENUE !!!!!!!!!!!!! Very Happy flower Câlin Mignon Ooooooh Ooooooh Tagada Pompom Vague Amour Saut


Ian on: Bienvenue Smile

Marie: il est hétéro....... *choquée à vie*

_________________
Hope is what makes us live...
Trust me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Lycans NomadesLycans Nomades
avatar
G. Melvin Sparrow
Date d'inscription : 13/03/2015
Messages : 78

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   Mar 10 Jan - 9:06

Bienvenue ^^

_________________


"Vis ta vie comme tu le sens, le visage tourné vers l'avenir, mais n'oublie jamais les racines du passé... C'est les valeurs de la famille et ton vécu qui font de toi l'homme que tu es aujourd'hui." (Dimitri T. M-M. alias Larkosteph)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
PéchésPéchés
avatar
Angel L.Crow
Date d'inscription : 08/02/2015
Messages : 310

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   Mer 11 Jan - 18:12

En voilà une histoire poignante jeune homme... Je suis certain que tu caches des trésors que toi même ne soupçonnes pas. Au plaisir de faire ta connaissance. Je te valide Rose

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 09/01/2017
Messages : 24

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   Jeu 12 Jan - 2:29

YAPPY! Trois Superman
C'est un mélange entre "yahou" et "happy" u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   Jeu 12 Jan - 4:06

Bravo pour ta validation et bienvenue officiellement parmi nous ! Ooooooh
Ensuite .. je te laisse un petit mot en tant que créa. Je tiens à te félicité pour cette fabuleuse histoire riche en émotion, c'est ..magnifique ! Je suis heureuse que l'on t'ai donner ce deuxième perso et j'ai hâte de voir ce tu nous réserve ! Peut être que l'on pourra trouver quelques chose :3
À très viiiite ! bisou volant
Revenir en haut Aller en bas
Date d'inscription : 09/01/2017
Messages : 24

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   Jeu 12 Jan - 4:32

Han merci ça me fait trop plaisir Ooooooh
A très vite! >w<

Et merci à tout le monde pour vos messages de bienvenue Owi Vous savez y faire Rock'n Roll Ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Do you close de book and never read it again?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Do you close de book and never read it again?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Do you close de book and never read it again?
» Now LADYBIRD Books are read by Rabbits
» Close action - CoA
» Problème avec les Book:z
» [RESOLU] Mac book pro avec Aiport Extreme ... problème
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • This is where we start
  • This is you
  • Présentations
  • Présentations validées
  • -
    La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 14:14