Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Two steps behind | Chris & Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 03/02/2016
Messages : 33

MessageSujet: Two steps behind | Chris & Rose    Lun 23 Jan - 15:19

«Walk away, if you want to. It's okay, if you need to. You can run but you can never hide from the shadow that's creepin' up beside you. There's a magic runnin' through your soul but you can't have it all»
Two steps behind


Voilà quelques jours désormais que je passe régulièrement chez les Moreau. Le temps d'un repas, d'un après midi, d'une journée, d'une nuit. Je dois dire qu'avec les événements de ces derniers jours, ça me fait du bien de ne pas être seule. Ma mère qui a été placée, Lachlan qui s'est éloigné … la solitude me fait de plus en plus mal … A croire qu'on s'habitue trop rapidement à la présence de quelqu'un. Et quand celle-ci n'est plus là, ça crée un vide tel que j'en ai parfois des vertiges. Bien sûr, je ne suis jamais totalement seule. Fide est là et m'accompagne dans tous mes gestes, tout ce que je vis. Mais elle n'est pas là physiquement … L'autre jour quelqu'un m'a demandé si ça ne me manquait pas de pouvoir me blottir dans la chaleur de quelqu'un … et j crois que oui, ça me manque.

Je m'entends très bien avec Evangéline. J'aime le caractère pétillant de cette jeune femme qui pousse le sourire et avec qui je me sens facilement à l'aise. Pourtant, à nous voir toutes les deux, si différentes, on ne le penserait pas forcément. Je l'observe beaucoup de puis que je passe régulièrement chez eux, et souvent je me surprends à l'envier … et là généralement Fide me sermonne et me rappelle que l'envie n'apporte rien de bon.
Et puis il y a Chris. Protecteur, il l'a toujours été avec moi, mais encore plus ces derniers temps. Malgré une timidité certaine et une réserve naturelle, il fait preuve d'une extrême bienveillance et a réussi à me toucher au plus profond de moi. Il redoute le contact, certainement plus que moi, pourtant tout a tout le temps été très naturel entre nous. Maladroit sans doute, mais naturel.

En cette fin de matinée, j'aidais Evangeline à préparer le repas. Lorsqu'il ne reste plus grand chose à faire, elle me demande si je peux aller prévenir Chris que le repas sera bientôt prêt. Occupé à faire du sport au sous-sol, celui lui laisserait le temps de se doucher le temps que le repas finisse de chauffer. Je m'exécute donc et à mesure que je descends les marches, je peux entendre de la musique assez forte qui s'échappe de derrière la porte. Frappant à celle-ci, je réalise que vu le volume de la musique, il ne devait pas m'entendre. Peu habituée à entrer quelque part sans autorisation, j'hésite … Et finalement, je pousse la porte du sous-sol … la musique se révélant être donc encore plus forte .. si forte que je me demande comment il allait pouvoir m'entendre.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 05/08/2015
Messages : 50

MessageSujet: Re: Two steps behind | Chris & Rose    Mar 14 Fév - 19:27

Two steps behind...
Oui j’ai ramené une fille à la maison. Une première. Mais ce n’est pas ce que tout le monde pourrait croire. Si, je tiens à elle, bien sûr. Beaucoup. Et je pense que c’est assez palpable pour qu’elle le sache. Non je ne lui ai pas dit. Pas comme ça. Enfin… Elle sait qu’elle peut compter sur moi, et c’est tout ce qui compte non ? C’est pour ça qu’elle est là d’ailleurs. Y a un trou du cul qui lui tourne autour, et qui lui a fait de la peine. Comment je le sais ? J’étais là. Et en plus, c’est l’hôte d’Acedia. Ça peut que partir en vrille. La miss avait pas le courage de rentrer chez elle… Dans cette grande maison avec l’état de sa mère qui la préoccupe gravement… Et je la comprends, je serais pas serein à sa place non plus. Même nous, avec notre Lumière on peut pas tout résoudre. Et franchement, j’ai pas eu le cœur de la laisser comme ça dans sa merde… C’est que… Elle fait partie des rares personnes avec qui j’arrive à me comporter presque normalement. C’est peut-être con à dire, mais pour moi c’est pas rien. En plus, elle s’entend bien avec Ev’. J’suis content. Même si en vrai, j’étais pas vraiment inquiet. Ma frangine ferait sourire un dépressif. Un rayon de soleil cette fille derrière sa dégaine un peu dark… Et question dégaine, je suis mal placé pour la ramener… ‘Fin… Quand je porte pas mes fringues. Autant dire que ça arrive pas tous les jours… Euh… En fait c’est pas ça…. Vu que je fais du sport tous les jours. J’en ai besoin. Mais j’ai pas toujours le temps ou l’envie d’aller jusqu’à la salle… Alors même si la maison est pas bien grande, on a aménagé le garage avec deux, trois trucs pour que je puisse faire des exercices peinard, sans envahir une pièce à vivre.

D’ailleurs, ce soir est un de ces moments. Et j’enchaine toujours mes séries en musique. C’est mon moment de détente à moi. Ma bulle. Souvent, je me passe les morceaux qu’on répète avec Jared. Ils sont rythmés, c’est pile ce qu’il me faut dans ces moments-là. Et en plus, ça me permet de me mettre les enchainements en tête.
Comme d’habitude, j’enlève mon Tee-shirt, et m’élance sur ma barre de traction. La musique m’enveloppe, et j’oublie tout, ou presque. Je ne suis plus qu’un corps, et un cœur puissant qui résonne en écho à la grosse caisse.

Je compte même pas le nombre de séries que je fais. Elles se suivent, les unes après les autres. Les morceaux défilent. L’effort commence à me tirer un peu, et c’est grisant. J’aime cette sensation. Pas que je sois fan de la douleur. C’est plutôt cette impression de fatigue éprouvée qui me plait. La preuve que j’atteins une limite que j’ai bien l’intention de dépasser. J’ai aucune idée de l’heure qu’il est, et pour être franc, ça me préoccupe pas vraiment. Et si je me laisse aller à cet isolement mental, c’est que je sais qu’Aegis réagirait s’il devait se passer quelque chose.
La musique est tellement forte que je n’entends pas les pas dans l’escalier. Je n’entends pas non plus qu’on frappe à la porte. C’est quand je vois une chevelure blonde entrer dans la pièce que je marque un temps d’arrêt. Mon premier réflèxe, c’est de lâcher la barre pour baisser le son de l’enceinte qui se trouve un mètre devant moi. Je m’en voudrais de rendre mon invitée sourde…

Les décibels revenus à un niveau raisonnables, ma bulle se dissipe, et mon assurance aussi. Si j’ai l’habitude que les gens me voient torse nu, on peut pas dire que ça me plaise. Je tâche de faire abstraction du leur présence. Mais là, je peux pas. Je peux pas la zapper elle. Toujours accroupi devant mon enceinte, je lève les yeux en un regard d’excuse pour lui avoir probablement démoli les tympans… Et surement un peu pour ma tenue aussi. Je sais qu’elle est timide… Presque autant que moi. Donc ce serait logique qu’elle soit pudique aussi… Sans compter que vu les efforts que je viens de faire, c’est juste pas envisageable que je remette mon Tee-shirt. Pas avant d’avoir pris une douche.

« Pardon… » Lançai-je tout bas après m’être nerveusement raclé la gorge.


© ASHLING POUR EPICODE


   

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 03/02/2016
Messages : 33

MessageSujet: Re: Two steps behind | Chris & Rose    Sam 25 Fév - 12:54

«Walk away, if you want to. It's okay, if you need to. You can run but you can never hide from the shadow that's creepin' up beside you. There's a magic runnin' through your soul but you can't have it all»
Two steps behind


Je pousse timidement la porte du sous-sol et la musique paraît encore plus fort. Après m'être légèrement tourné pour refermer la porte derrière moi, réflexe instinctif quand je rentre dans une pièce. Puis, mon regard balayant la pièce, il trouve rapidement Chris en pleine traction sur sa barre, les muscles de ses bras bandés par l'effort. Timidement, furtivement, mon regard s'attarde sur cette épreuve de force. Chris est un homme fort, ça je le sais. Ca se remarque même à travers ses vêtements, par que j'ai regardé, enfin ça se voit … enfin … vous comprenez, non ? Quand nos regards se rencontrent, il semble tout de suite plus intimidé … voire confus, ce qui se confirme par son empressement pour aller baisser le volume de la musique et ses excuses qu'il m'adresse.
Lui adressant un petit sourire timide, je m'empresse néanmoins de le rassurer.

-Oh non, ne t'en fais pas. C'est moi qui devrais m'excuser, je suis entrée sans y avoir été invité.

Peut être que si j'avais attendu qu'il m'entende, il aurait pu enfiler quelque chose pour se couvrir, nous épargnant cette situation quelque peu gênante. Enfin … Si je sais qu'il possède beaucoup de tatouages, en voir autant me perturbe un peu … et puis sa peau nue brille à cause de l'effort, soulignant chacun de ces motifs tatoués, ses muscles encore plus visibles … Et … ça brille ? Curieuse malgré moi, mon regard est attiré sur ces deux bijoux trônant au milieu de chacun de ses pectoraux … Alors que je me rends compte que mon regard s'est certainement trop attardé, je le remonte alors vivement pour me fixer sur ses yeux, les joues rosies. Mais son regard clair reste lui aussi perturbant. Et j'ai du mal à le soutenir, du coup je me fixe sur un autre point au hasard de la pièce, attrapant et tordant nerveusement la pointe d'une de mes mèches entre mes dix doigts.

-Je ne voulais pas t'interrompre non plus … C'é...c'était juste pour te prévenir que le repas était bientôt prêt … C'est..c'est Ev' qui m'a demandé de .. enfin de descendre te prévenir …


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 05/08/2015
Messages : 50

MessageSujet: Re: Two steps behind | Chris & Rose    Ven 26 Mai - 6:37

J'ai remarqué à quel point rose pouvait être timide... À vrai dire je crois que c'est notre plus gros point commun. C'est sûrement pour ça que je me sens bien avec elle... Disons que... Je sais qu'elle ne va ni me juger, me jouer avec mes nerfs pour mieux se foutre de ma gueule. Et là, si ça ne me met pas vraiment à l'aise qu'elle me voit comme ça... Aussi... Enfin, sans t-shirt quoi, elle a pas l'air plus tranquille de son côté. Au-delà de la timidité, ça doit être une question de pudeur aussi. Pas que je veuille jouer le mec qui se la pète, mais j'ai croisé quelques nanas qui se privent pas de reluquer les mecs à la moindre occasion, et qui font tout pour attirer leur attention. Dans la situation présente, ben... C'est pas comme si Rose pouvait faire autrement que de me remarquer... Je peux pas lui en vouloir... Et le fait de voir que ce qu'elle a sous les yeux la fait rougir, me prouve bien que je dois faire quelque chose. Mais quoi ?
Après un moment de flottement qui ne fait rien pour apaiser notre malaise, je me tourne de trois quart... Comme ça je peux continuer à la voir, sans lui imposer aussi frontalement mes... Piercings. Y a pas beaucoup de gens qui savent qu'ils sont là. Sûrement ce qui me croise à la salle de sport.... Mais il ne m'approche pas d'assez près pour pouvoir vraiment s'attarder dessus. Et si leur esprit divague, ils ont bien compris que c'était pas la peine de le montrer. Je me racle la gorge.

" Oh t'inquiète... T'as bien fait... Vu le volume de la musique... J'étais pas prêt de t'entendre... Je penserai à mettre moins fort la prochaine fois."

Je sais pas si la fin de ma phrase est vraiment adroite... Je veux dire... J'ai pas envie qu'elle ait l'impression que je veux pas qu'elle m'approche... Ou qu'elle ose pas rentrer dans cette pièce quand j'y suis... Je vois bien qu'elle sait plus où se mettre, et je sais pas trop comment la rassurer. Je me passe nerveusement une main derrière la nuque, en voyant qu'elle arrive pas à soutenir mon regard. Histoire de pas rester figé comme ça, je me retourne pour choper ma bouteille d'eau qui se trouve derrière moi, et avale une gorgée, toujours dos elle.

"Enfin tu vois, comme ça... Je t'entendrai arriver..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 03/02/2016
Messages : 33

MessageSujet: Re: Two steps behind | Chris & Rose    Sam 27 Mai - 13:17

«Walk away, if you want to. It's okay, if you need to. You can run but you can never hide from the shadow that's creepin' up beside you. There's a magic runnin' through your soul but you can't have it all»
Two steps behind


Depuis toujours, ma mère a pris un soin particulier à ce que je garde mon âme « pure », comme elle dit. Et par la suite, j'ai suivi ce même modèle moi même. Elle a donc fait en sorte que je ne sois jamais exposée à des images susceptibles de me choquer, contrôlant tout ce qui pouvait passer sur mon écran tv ou dans notre boîte aux lettres. Pas de corps dénudés, de scènes d'amour, de démonstrations obscènes … Rien qui pourrait susciter quelconque intérêt … charnel pour moi. Alors, comme j'ai été élevé comme ça, cela ne m'a jamais choqué. Et comme j'ai toujours fréquenté des écoles catholiques, et des cercles partageant les mêmes idéaux, je n'ai jamais cherché à connaître autre chose. Mais aujourd'hui, elle n'est plus en mesure de me protéger de tout ça. Fide tente bien de prendre le relais … Elle y tient elle aussi à ma pureté. Mais elle est beaucoup moins stricte que ma mère. Et puis maintenant je travaille, et je me débrouille toute seule chez moi. Alors, disons que … mon horizon s'étend un peu.

Même si c'était accompagnée de Fide, j'ai eu mon premier baiser … Avec Jared. C'était peut être pour l'aider, mais il compte beaucoup pour moi … autant l'homme que le baiser. Puis il y a eu d'autres baisers … Avec Lachlan. Sur le moment, j'ai trouvé ça beau. J'aimais ça. J'ai passé de très bons moments avec lui … Mais visiblement tout ça n'était qu'illusions. Je me suis trompée. En même temps, je n'y connais rien et je n'ai pas écouté les conseils de Fide. Alors j'imagine que je ne peux m'en prendre qu'à moi même.

Bref … J'imagine qu'être dans la même pièce qu'un homme à moitié nu ne brisera pas ma pureté. Enfin, je ne crois pas. Surtout quand cet homme est un ami. Mais ça reste assez … impressionnant. J'en ai déjà vu des hommes torse nu, voire même plus courtement vêtus. Mais ils n'avaient pas la même carrure, ni le même regard, ni … Enfin bref. Je n'ose pas le regarder trop longtemps, par peur de rougir trop visiblement, ou de me montrer trop … intrusive.
Mais quand je vois son dos, je me fige après avoir sursauté, incapable de détourner mon regard de cet immense tatouage ornant son dos, de ces grands yeux noirs qui semblent me regarder fixement. C'est la première fois que je le vois. Et ce sourire … Ca a quelque chose d'assez angoissant.

- Ton tatouage, il est … immense. Soufflais-je, un peu bégayante



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Two steps behind | Chris & Rose    

Revenir en haut Aller en bas
 

Two steps behind | Chris & Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [DCA 2010] [40k]La force … heu …pas rose (désolé Salgin)
» Problème écran rose sur borne Arcades electronic.
» Epo dragoune rose
» nez rose clignotant....
» Moi c'est Redfield (Chris)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Where we live and die
  • Your Refuge
  • Home Sweet Home
  • -
    La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû - 0:16