Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 RP Libre | Run boy run

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 92

MessageSujet: RP Libre | Run boy run    Sam 28 Jan - 5:51

«Run boy run! This world is not made for you. Run boy run! They're trying to catch you. Run boy run! Running is a victory. Run boy run! Beauty lays behind the hills»
Run boy run


Entre tes doigts des feuilles, des feuilles tachées de sang. Le rouge se mêle à l'encre noire de ton stylo, traçant des notes macabres sur ces lignes sombres, sur cette partition jaunie. Jaunie par le temps. Jaunie par l'usure. Ta vue se brouille, ou peut-être sont-ce tes mains qui tremblent … Aussi légères qu'une plume, ces feuilles te paraissent pourtant si lourdes. Si lourdes qu'il t'est désormais impossible de les porter. Tu les laisse alors tomber, désordonnées. Comment .. ? Comment une source aussi lourde de souvenirs peut-elle tomber aussi légèrement ? Sans aucun bruit. Enfin … le silence a beau régner autour de toi, dans ta tête un orage sans nom sévit. Destructeur.
Le visage prit entre tes mains, ton regard trouble ne peut quitter cette œuvre merveilleusement macabre. Et le sang continue de perler, tombant goutte par goutte, au gré de ton inspiration mélancolique, rejouant cette sombre mélodie.
Des larmes de sang … à la source de ton désespoir, élixir de ton cauchemar …


Respire ! Un réflexe usé, inutile. Ce vieux réflexe de reprendre son souffle après avoir cru sombrer. Encore une fois. Cela faisait longtemps … pas suffisamment. Je ne dormais pas vraiment … je ne dors plus réellement depuis que mon cœur est mort. Je me repose, je m'assoupis … je rêve. Je fais ces sombres rêves, ces rêves qui vous hantent, ceux qu'on ne veut pas voir se réaliser.

Les muscles douloureux de s'être trop tendus, je me redresse sur le canapé sur lequel je m'étais assoupi, faisant glisser par la même occasion les partitions qui reposaient sur mes genoux … Ce simple bruissement de feuilles glissant jusqu'au sol fit si douloureusement écho au cauchemar qui avait saisi mon assoupissement que j'envoie rageusement la table basse contre le mur d'en face, faisant résonner dans le grand manoir un lourd fracas, suivi d'un cri de rage.

Assez.

Je devais m'échapper. Par le sang. Muscles bandés, mâchoires serrées, je sors sans prendre le temps de couvrir mon torse nu. La ville était déserte de toute manière. Enfin, pas totalement, je l'espère. La bête gouvernait, celle qui avait besoin de se nourrir brutalement, celle qui avait besoin de lire la peur dans les yeux de ses victimes pour faire disparaître la sienne.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 09/01/2017
Messages : 25

MessageSujet: Re: RP Libre | Run boy run    Lun 6 Fév - 5:03

Je n'avais pas vu l'heure passer, il fallait que je rentre chez moi si je voulais avoir le temps de dîner avec ma famille. J'ai dit au revoir à mes quelques anciens potes de lycée que j'avais croisé par hasard. Le hasard fait parfois bien les choses mais dans ce cas de figure je crois qu'il m'avait juste aidé à me rappeler à quel point j'avais foutu ma vie en l'air... ou à quel point ma TDAH avait foutu ma vie en l'air. J'sais pas. Façon elle fait partie de moi, non? Anyway, je les ai salués et je suis sorti regardant sur mon portable si j'avais pas reçu un message pendant ce temps. Personne. C'est vraiment très vexant. Oh? Un message venait d'arriver. Papa? « Tu rentres bientôt? Si c'est le cas, tu pourrais passer au magasin acheter une douzaine d’œuf? » Et une douzaine d’œufs pour Monsieur Polanski, c'est noté! Là j'ai regretté de pas avoir pris mon skate, le magasin le plus proche était à un quart d'heure d'ici et j'y serais allé bien plus vite en roulant. Bon c'est pas grave, au lieu de continuer de râler, j'me suis mit en marche.
Il faisait déjà nuit noire, les rues étaient faiblement éclairées. Ça me rappelait un peu ces films d'horreur où un tueur en série apparaîtrait juste sous un lampadaire. Je verrais que sa silhouette, il bougerait pas, comme s'il me fixait et il disparaîtrait le temps que je cligne des yeux. J'me dirais que j'ai eu une vision sûrement. Pourquoi je pensais à ça moi? De toute façon je préférais les coins plus éclairés y a pas photo. La nuit j'avais toujours comme des poussées d'adrénaline, je sentais une énergie encore plus intense me porter et j'étais loin d'être fatigué. Mes jambes me démangeaient, y avait comme des courants électriques qui les chatouillaient, c'était devenu deux batteries à deux doigts d'exploser alors sans réfléchir j'me suis mis à courir pour les user, sinon j'allais pas dormir cette nuit. Et puis il faisait un peu frais ça allait me réchauffer.
Au début elles me faisaient souffrir et le vent qui filait sur mon visage était froid, ma gorge découverte me donnait de drôles de sensations, comme si l'air l'atteignait directement à l'intérieur. Mais au fur et à mesure de ma course j'ai sentis mes jambes s'habituer et se vider doucement de leur énergie, sous ma veste mon corps devenait se réchauffait, le vent sur mon visage toujours aussi froid me caressait doucement. Le rythme effréné de mon cœur s'accélérait à chacun de mes pas légers sur le sol, j'me sentais presque voler. Au bout de la rue, j'ai ralenti le rythme, mon cœur battait toujours plus vite mais mes jambes s'étaient fatiguées, ma gorge me faisait mal. J'avais chaud alors que l'air froid revenait m'envelopper. J'allais encore choper une putain de crève. J'me suis arrêté, respirant bruyamment pour reprendre un rythme normal. Je sentais ma peau brûlante sur mon visage et suante sous ma veste. Je pensais déjà à la douche chaude que j'allais prendre en rentrant.
Le magasin était à quelques mètres. C'était modeste, une toute petite enseigne qui vendait la base de la nourriture de tout être humain normalement constitué. J'ai pris une boîte d’œuf. La caissière, une femme très enveloppée portant un simple t-shirt fushia et des lunettes, avait l'air vraiment fatiguée. Il ne devait pas être si tard que ça pourtant, j'avais quitté le bar à sept heure et demi peut-être. J'ai regardé mon portable, il était bientôt huit heure. Elle devait fermer dans pas longtemps. Je lui ai souhaité bon courage et adressé mon plus beau sourire avant de récupérer mes œufs et de sortir. J'ai encore regardé l'heure. Vers huit heure et quart je suis rentré, pensais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 92

MessageSujet: Re: RP Libre | Run boy run    Mer 8 Mar - 15:01

Le premier fera l'affaire, le premier fera l'affaire, le premier fera l'affaire … me répétais-je sans cesse alors que je rejoins le centre ville à pied. Mes pas sont rapides, pouvant encore faire penser à la démarche d'un humain pressé. En opposition, mes pieds et mon torse nus démontrent totalement une attitude qui n'a plus grand chose d'humain. Mon regard, de toute manière, relève davantage de celui d'une bête enragée que d'un homme. Mais personne n'aurait le temps de s'y plonger pour se rendre compte de la monstruosité de la créature qui s'apprête à le tuer.
Le premier fera l'affaire, le premier fera l'affaire …
Pourquoi est-ce quand on cherche quelqu'un qu'on ne trouve personne ? Pourquoi est-ce quand la faim et la rage mêlées assèchent ma gorge qu'il n'y a aucune gorge sortie dans laquelle je pourrais planter mes crocs ?

-Et quand on cherche à être seul, aucun moyen … grognais-je, mâchoires serrées.

Et comme réponse à mes appels morbides et silencieux, une silhouette sort d'une épicerie et s'engouffre dans les ruelles sombres de Londres. Un sourire indéchiffrable aux lèvres, je me lance à sa suite, encore trop lent pour le rattraper, mais j'attends le moment opportun. Il me reste encore suffisamment de lucidité pour ne pas me jeter dessus en pleine rue, là où d'autres âmes seraient susceptibles de nous voir.

-Le premier fera l'affaire … sifflais-je

Mon sourire se fait plus large. Dans ma bouche, mes canines sont sorties, prêtes à se planter dans la gorge du premier venu. Malheureusement pour moi, le jeune homme reste dans les rues les plus fréquentées. Comme si il suivait le cheminement des lampadaires … J'accélère le pas. Tant pis, je vais devoir le jouer … autrement. Le dépassant je le bouscule une première fois, entendant le bruissement du plastique froissé. Au moins, parvins-je à capter son attention … je l'espère. Je me retourne alors, moi l'homme au torse nu, le regard glacial.

-Je suis désolé … lançais-je d'une voix monocorde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 09/01/2017
Messages : 25

MessageSujet: Re: RP Libre | Run boy run    Sam 11 Mar - 11:48

Alors que j'allais tourner dans une autre rue, un abruti me bouscule faisant tomber mes œufs. Je me suis mit à paniquer et les ai ramassé précipitamment tandis que l'autre s'excusait. Je m'en cogne de ses excuses, j'ai de la chance que ça soit pas cassé! Je me suis redressé furax prêt à lui faire la morale mais l'homme face à qui je me trouvais me fit avoir un mouvement de recul. Pantalon simple, pas de haut... pas de haut... Qu'est-ce qu'il foutait à poil putain?! Par un temps pareil, il est fou! En plus il avait un regard à vous glacer le sang, c'était malsain. Il allait arrêter de me regarder comme s'il allait me bouffer, oui? Ses yeux c'étaient ceux d'un givré, j'ai serré les œufs contre moi, pas très rassuré. J'étais prêt à détaler comme un lapin à tout moment, je faisais clairement pas le poids, il valait mieux fuir. Et puis... il dégageait quelque chose de néfaste et le plus flippant... c'est que je l'avais même pas entendu arriver en y repensant. Il était sorti de nul part comme un fantôme. Ça sentait pas bon tout ça... pas bon du tout du tout du tout... Il était silencieux avec ça et ça le rendait encore plus flippant.
Je le lâchais pas du regard, il ne lâchait pas le mien non plus. J'ai dégluti et j'ai dit sans réfléchir:
« Um... Z'êtes qui? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 92

MessageSujet: Re: RP Libre | Run boy run    Sam 18 Mar - 7:40

Je suis là, les tatouages de mon torse visibles, exposés sans détour au regard apeuré de ce jeune homme. Dans certaines conditions, la peur dans le regard des gens est tellement délectable … presque autant que ce sang qui pulse plus vite dans leurs veines. Plus un cœur bat, plus le sang circule vite … alors quand les veines sont percées par des canines acérées, alors c'est l’apothéose. Le sang afflue en abondance, arrivant gracieusement jusqu'à dans ma gorge … J'en ronronnerai presque, rien qu'à l'idée.

Lentement, je me penche légèrement en avant, en une légère révérence, sans jamais lâcher son regard un seule seconde, continuant de m'imprégner de cette peur.

-L'homme qui vous est malencontreusement entré dedans … Annonçais-je comme si je déclinais mon identité.

Sur mes lèvres persiste ce petit sourire que je sais être malsain, surtout lorsqu'il est accompagné d'un regard fixe, qui ne cligne jamais. Me redressant, je me rapproche lentement de lui … et si il ne recule pas, j'ai bien peur que nos corps entrent une nouvelle fois en contact, le but étant de l'inciter à reculer jusqu'à l'entraîner vers cette ruelle plus sombre derrière lui … Alors enfin je serais en mesure d'obtenir ce que je convoite …

-Mon identité importe peu … dis-je un peu plus doucement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 09/01/2017
Messages : 25

MessageSujet: Re: RP Libre | Run boy run    Mer 29 Mar - 9:18

Ah bah merci Captain Obvious! J'avais bien vu et surtout senti qu'il m'était rentré dedans! Je le dévisage une nouvelle fois, pas rassuré et énervé. Il fit un pas vers moi tandis que j'en faisais un en arrière. Son corps était trop proche, j'avais l'impression d'avoir un véritable mur de béton qui me poussait en arrière.
« Mon identité importe peu... » dit-il plus doucement.
Je n'ai pu réprimer un déglutissement. Pourquoi est-ce qu'il me fixait comme ça et pourquoi s'approchait-il aussi dangereusement de moi? C'était pas pour m'offrir des fleurs en tout cas. J'ai regardé à droite au bout de la rue qui menait sur une grande route animée et je me suis redressé l'air de rien tentant de m'opposer à lui. Fallait pas que je lui montre mon inquiétude ou j'étais fichu.
« Ouais bah... fais gaffe où tu marches, surtout en pleine nuit... dis-je en le dévisageant encore. Bon... je dois rentrer chez moi, on m'attend... au revoir. »
J'ai fait quelques pas en arrière en direction du centre et évitant soigneusement de m'enfoncer dans la ruelle sombre derrière moi. Nan parce que... malade mental plus ruelle sombre... mauvais bail. Il fallait que j'aille vers les lumières de la ville, je me sentirais déjà plus en sécurité. Sans le lâcher du regard jusqu'au dernier moment, je lui ai tourné le dos et je suis parti même si lui tourner le dos ne devait pas être une bonne idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Sasha Winkler
Date d'inscription : 08/11/2015
Messages : 92

MessageSujet: Re: RP Libre | Run boy run    Sam 20 Mai - 12:06

Un rire sombre m’échappe … surtout en pleine nuit, disait-il. C’est plutôt toi qui devrais faire attention où tu marches en pleine nuit gamin, pensais-je avec ironie. Il reculait à mesure que j’avançais. Ou j’avançais à mesure qu’il reculait … toujours est-il que nous allions dans la même direction, et que je n’étais pas prêt à le laisser filer comme ça. Pas avant de m’être amusé un peu. Je n’ai pas besoin d’être devin pour comprendre ce qu’il cherche à faire et quel va être son échappatoire convoité. Généralement, quand les gens se sentent en danger, ils ne s’enfoncent pas davantage encore dans l’obscurité. Non. Ils recherchent la lumière, le bruit, la foule … autant dire tout ce que moi je fuis. Surtout en ce moment.
Lorsqu’il me tourne le dos, un nouvel éclat de voix secoue mes épaules. Qu’il est mignon. Grâce à ma condition, il ne me faut que quelques enjambées pour le rattraper et d’un coup d’épaule je le pousse vers le mur le plus proche. Mes mains, elles, sont toujours dans mes poches. Si je le touche, je le brise. Mais face à lui, ma stature est suffisamment imposante pour le dissuader de tout mouvement, ou alors cela serait très inconscient de sa part, et l’exposerait à de plus en plus de danger.

- Les rues ne sont pas sûres à cette heure-là … tu sais. Tu pourrais rapidement t’exposer à des choses que tu ne maîtrise pas, des choses qui t’échappent … Et si tu cours, tu vas t’égratigner les genoux … Cela ne sert à rien de fuir. Ton cauchemar saura toujours où te retrouver.

Je parlais tout doucement, comme pour une sombre confidence, mais avec un sourire malsain au bord des lèvres … il me faut du sang.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 09/01/2017
Messages : 25

MessageSujet: Re: RP Libre | Run boy run    Ven 30 Juin - 10:13

« Putain..! » lâchais-je lorsque mon dos percuta le mur. Je sentais les muscles de mon corps trembler sous la douleur. Putain... ça commence vraiment à sentir le roussi et puis... d'où elle lui vient cette force. C'est pas humain... de toute façon vu sa carrure il n'a rien d'humain ce mec. Je me redressai un peu tandis qu'il me faisait son discours.
« Les rues ne sont pas sûres à cette heure-là … tu sais. Tu pourrais rapidement t’exposer à des choses que tu ne maîtrise pas, des choses qui t’échappent … Et si tu cours, tu vas t’égratigner les genoux … Cela ne sert à rien de fuir. Ton cauchemar saura toujours où te retrouver. »
Pourquoi les méchants font toujours des discours qui laissent le temps aux gentils (oui je suis un gentil) de trouver une solution?
« Tu sors de quel hôpital psychiatrique putain... T'es un grand malade! »
J'ouvrai la boîte d’œuf au fond de mon sac plastique avant d'en choper un pour lui foutre dans la tronche puis je m'en allai en courant. Le seul problème c'est qu'il avait l'air de courir vraiment très vite et j'ai pas de plan B. Bon j'improviserai. Quelle merde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: RP Libre | Run boy run    

Revenir en haut Aller en bas
 

RP Libre | Run boy run

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ville Libre de Mévry
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» OU SE TROUVE LE BOUTON LIBRE CREDIT SUR JEUTEL?
» Houston ? Nous avons un problème (pv libre)
» le québec libre!!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Where we live and die
  • RPs libres
  • La partie a commencé
  • -
    La date/heure actuelle est Sam 21 Oct - 13:00