Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 Coming in? (Fauve & Wolfe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Fauve G. Mortis
Date d'inscription : 17/09/2016
Messages : 46

MessageSujet: Coming in? (Fauve & Wolfe)   Jeu 21 Déc - 22:20

C’est quand même fou, le destin. Capable des pires horreurs, et là… Je ne sais pas comment qualifier cette rencontre sur la plage. Cette fois, je cherchais des coquillages. A croire que c’est un lieu de prédilection pour moi. C’est sur une plage que j’ai rencontré la romancière avec qui j’ai partagé mon séjour à New-York. Tout ce que je sais pour le moment, c’est que c’était un moment vraiment très agréable. Il a été vite à l’aise, et moi aussi. Pourtant au début… Ca n’avait pas l’air d’aller fort… Il avait eu peur dans les bois, alors… Même si au départ, c’est lui qui se faisait un point d’honneur à m’escorter jusqu'à chez moi, c’est moi qui avait finalement veillé sur son sommeil, une fois à la maison. Je n’ai pas creusé dans le sens du sujet sensible. Il en parlera peut-être si un jour le besoin s’en fait sentir…

Il a aimé mon pyjama chat. Un genre de peluche géante. Ca lui a fait un super doudou. Il avait pas plus envie que moi de dormir tout seul. Et j’ai appris que j’étais la première fille avec qui il faisait ca. Dormir. Ca m’a semblé tellement naturel… Mais les autres sont… Trop… Pas à leur place. Un homosexuel dans le lit d’une femme ne fera jamais rien de plus que dormir avec elle. C’est comme ca. Ce n’est pourtant pas compliqué à comprendre…. Ca me dépasse ces gens qui s’imaginent pouvoir lutter contre la nature de quelqu’un. Oui. Etre attiré par quelqu’un du même sexe, c’est dans la nature d’une personne. Même moi, je le sais. C’est bien pour ça, qu’en rigolant, j’avais tressé une couronne d’algues pour Wolfe… Et lui une pour moi. On a fait un château dans le sable alors… Nous en étions les légitimes souverains. Mais quelque chose dans son attitude m’a profondément touchée à ce moment là… Il m’a regardée. Vraiment. Avec ces yeux sans désir pour moi, et il m’a dit que j’étais belle… La sincérité qui a résonné dans ses mots m’a fait réaliser que personne ne m’avait parlé, ni même considérée comme ça. Pour faire court, il a fallu peu de temps à se garçon pour atteindre une partie de moi dont j’ignorais l’existence. Mon petit roi… Plein de respect, d’humour… Et de fragilité. Il ignorait d’ailleurs à quel point on est différents sur ce dernier point. Mais… Je ne voulais pas lui faire peur. Alors… J’ai laissé le temps au temps… Rien ne m’obligeait à lui dire tout de suite. Je l'ai fait plus tard... Quand il s'est fait attaquer... Il a juste eu le temps de m'appeler à l'aide. Un coup de chance que j'aie pu agir vite...

Arrivés sur mon lit, je l’ai laissé prendre une douche. Ca fait toujours du bien, une bonne douche chaude. Pendant ce temps là, j’ai dessiné son portrait. Peu de gens savent que je dessine. J’avais rarement l’occasion de le faire à l’hôpital, et avant... Est-ce bien la peine de dire que ça n'intéressait pas grand monde? Mon frère aurait sûrement pu, si la Veuve Noire ne l’avait pas hypnotisé. Bref. Ne laissons pas leur souvenir entacher ma mémoire pour le moment. Le portrait… Je lui ai fait son sourire lumineux, son regard malicieux… Y ajoutant une paire d’oreilles de loup… Avec un prénom pareil, c’était tentant. Et puis… Il avait eu l’air d’apprécier mon idée… Alors j’ai voulu lui donner mon chef d’oeuvre. Il en a fait un de moi aussi d’ailleurs. Il est dans ma chambre. Au dessus de ma commode. On dirait un peu un dessin d’enfant… Mais il s’est appliqué, et dans le fond, on me reconnait un peu. Je dirais qu’il a particulièrement aimé mes cheveux… C’est trop mignon.

Pour l’heure, je suis assise sur le bord de mon lit, fasse à ce dessin. Sur le dessus du meuble, sa couronne, soigneusement séchée, et le portrait que je veux lui offrir. Dans la soirée nous ai venu l’idée que je le rejoigne au studio de tournage où il travaille pour les lui donner. Oui, je connais son métier, et n’ai aucun jugement dessus. S’il fait quelque chose qu’il aime, c’est ça le plus important, non? Mais je ne vais pas faire que passer… Et pour cause, je dois endosser le rôle de sa petite amie… Pour voir la tête de ses collègue… Juste pour rire. Il a eu l’air de trouver cette idée amusante, alors… Jouons! Mais voilà… Maintenant je me creuse la tête pour savoir quoi mettre. Etre crédible, et lui faire honneur… Des vêtements, j’en ai plein. Et je ne dois pas oublier la saison. Il fait froid en ce moment. J’opte donc pour une robe en laine noire à manches longues. Le décolleté laisse voir mes tatouages… Je mettrai une écharpe. Des collant noirs fins, et des bottes à talons qui me monte jusque aux genoux. J’aime bien leur bout arrondi. Le daim va bien avec la laine qui me couvre jusque à mi-cuisses. Je pose sur mes épaules un perfecto court au col clouté. Je le ferme seulement en partie. Ce col est très beau ouvert. J’attache la ceinture qui marque bien ma taille. Je maquille mes yeux, un peu charbonneux pour aller avec le cuir, sans en faire trop. Je veux juste faire ressortir leur couleur claire et contraster avec ma crinière blonde dans laquelle il aime glisser ses doigts. J’ai peint mes griffes en noir brillant, je les ai bien-sûr limées un peu… Je crois que je suis prête. J’attrape mes cadeaux en souriant toute seule. Ca promet d’être drôle…. Et puis… J’ai pris plaisir à me pomponner pour lui… J’aime bien comme il me regarde. Naturellement, j’aurais fait les quelques kilomètres à pieds… Mais… Pour un humain, ça ferait un long trajet. Prendre les transports comme ça… Ce serait un moyen plus.. Plausible. Mais je risque de m’énerver si trop de regards inappropriés se posent sur moi, et… Je sais ce que ça donne quand je m’énerve… Alors je prends ma voiture. Elle me sert rarement… Mais… C’est une bonne couverture.
Je me gare sur le parking du studio, et pousse la porte pour rejoindre l’accueil, et me présenter. Ca, j’ai l’habitude.

“Bonsoir madame… Je m’appelle Fauve. Je viens voir Wolfe Frischmann.” Dis-je d’une vois douce, sans oublier de sourire. La réceptionniste m’observe. Elle doit chercher à savoir si elle m’a déjà vue, ou si on lui aurait parlé de moi…. En vain.

“Qui dois-je annoncer?”

Mes yeux pétillent, je le sens. Et mon sourire se teinte de cette tendre complicité que suscite en moi le jeune acteur.

“Sa petite amie.”

A voir la manière dont s’écarquillent les yeux de mon interlocutrice, j’ai bien cru qu’elle allait me faire répéter.

“Asseyez-vous par ici… Il ne devrait plus tarder.”

J’obtempère après avoir remercié l’hôtesse, prenant place dans un des fauteuils non loin, les jambes élégamment croisées. Mon travail de modèle photo m’a bien appris à prendre la pose… Je jubile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 08/09/2017
Messages : 12

MessageSujet: Re: Coming in? (Fauve & Wolfe)   Jeu 4 Jan - 18:38

Jouer la comédie, j’adore ça. Vous me direz, pour un acteur, c’est plutôt une bonne chose. Ouais, alors j’en vois venir certains qui vont s’empresser de me sortir que ceux qui font du porno ne sont pas vraiment des acteurs. Euh … fuck, okay ? Je suis un acteur. Un vrai. J’ai ma spécialité, c’est vrai. Mais je suis bon. Et puis … j’attends pas forcément qu’il y ait une caméra pour me glisser dans la peau de ( roooooh ..! ) quelqu’un d’autre. La preuve aujourd’hui. Oui, j’ai passé la journée sur le tournage de mon dernier film, mais le clou du spectacle n’a pas encore eu lieu, et celui-ci se passera sans caméra, seulement sous les yeux ébahis d’un public en folie. Bon, j’exagère peut être un peu, mais ça aura son effet, j’en suis certain.

Aujourd’hui, avec l’équipe, nous sommes allés tourner hors du studio. Le scénariste avait prévu quelques scènes en extérieur. Et quoi de mieux qu’un décor naturel ..? Franchement, moi j’adore ça. Bon, c’est le climat londonien, mais ça a son charme. Les ruelles dont les façades des maisons sont de toutes les couleurs … les pavés au sol, à moitié noyés dans les flaques. Des réverbères un peu anciens … moi je suis fan. Et pour la scène qu’on a joué, c’était le top. Okay, je vous plante le décor pour que vous compreniez mieux :
Mon personnage, Stuart, écrivain mélancolique, cherche désespérément l’inspiration pour son prochain roman tout en luttant pour ne pas sombrer dans la noirceur de sa déprime. Dans ses divagations, il se met à fréquenter John, un jeune homme adepte du monde de la nuit. Séduction, caresses … les tentations sont diverses, parfois ils succombent … mais jamais totalement. Y a toujours quelque chose qui fait que la conclusion n’arrive et la scène qu’on a joué aujourd’hui n’y coupe pas. Breeef, si j’en dis trop je vais vous spoiler.

En fin de journée, toute l’équipe rejoint le studio dans le van de la production. Le metteur en scène semble satisfait du boulot de tout le monde. Et sincèrement, je pense qu’on a bien géré, oui. Mais je ne suis plus trop aux conversations de chacun. Je sais que celle qui partagera l’affiche avec moi, ce soir, est sur le point d’arriver … si ce n’est pas déjà le cas. C’est ce qu’on avait convenu. Je souris tout seul rien qu’à repenser à notre dernière conversation … cette fille est géniale.
Une fois le van arrêté, je descends, et déjà je guette la présence de Gaëlle. Je porte encore ma tenue de scène … sobre, mais élégante : un pantalon en toile dans lequel est rentré négligemment une chemise un peu trop grande, puis un par-dessus en laine camel. Je ne m’habillerais pas comme ça de moi même, mais c’est plutôt sympa.

Nous avons à peine franchi la porte de l’accueil que la réceptionniste vient à notre rencontre. Elle a l’air … bizarre. Elle me fixe et je vois les milliers de questions qu’elle doit se poser passer dans son regard.

-Wolfe … y a quelqu’un pour toi. Ta … Elle semble hésiter à poursuivre … Petite amie.

Mes yeux pétillent. Et je jubile déjà avant d’entendre les diverses exclamations, rires, de l’assemblée. C’est le moment d’entrer en scène Wolfy … L’effervescence est palpable. On croit à une blague d’abord. Mais je reste stoïque, impassible. Prouesse de ma part … car ils me connaissent, moi et mon côté blagueur, ma quasi incapacité à rester sérieux. Mais là, il n’y a que l’esquisse d’un sourire légèrement timide qui passe sur mes lèvres tandis que je relève lentement le regard vers tous ces yeux qui m’observent. Ils ne savent pas encore quoi croire, mais mon silence parle de lui même. J’aperçois la tignasse blonde de Gaëlle, un peu plus loin.

-Excusez moi … dis-je, assez calme.

N’ayant d’yeux que pour l’élue de mon coeur, je fends la foule pour rejoindre cette dernière, lui ouvrant déjà mes bras. On a beau s’être vu qu’une fois, ca me fait réellement plaisir de la revoir. On a tout de suite accroché tous les deux … c’est pas pour rien qu’aujourd’hui on s’est lancé dans cette petite mise en scène.

-Tu es là … Ronronnais-je en arrivant à sa hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Vampires NomadesVampires Nomades
avatar
Fauve G. Mortis
Date d'inscription : 17/09/2016
Messages : 46

MessageSujet: Re: Coming in? (Fauve & Wolfe)   Jeu 8 Fév - 14:22

J’attends… Et ça a un coté excitant. Pas dans le sens sexuel du terme hein… Mais je sais que ça va être un bon moment. Je repense au sourire du jeune homme… Son rire. Je l’adore. Il vient du coeur. Cette étincelle de malice dans ses yeux bleus me fait fondre… C’est sûr qu’un coup de théâtre pareil a de quoi donner le trac, mais… Je ne suis pas vraiment tendue. Je veux dire… Je n’ai pas peur.
Evidemment, je l’entends arriver avant qu’il ne franchisse la porte du hall. Je sens son parfum… Sa bonne humeur… Mais j’attends que la femme derrière son comptoir m’annonce pour me lever. Wolfe vient vers. Il a l’air assez sûr de lui dans ses pas même si son expression ne l’est pas autant… Normal… Il est innocent avec moi. Tout ça mélangé appel mon sourire qui vient naturellement saluer son approche. Ma main se glisse dans la sienne, aussi timide que son sourire. Mais je n’hésite pas. Mon regard s’attarde sur le sien alors que je lie nos doigts.

“Oui mon chéri…”

Tendrement, ma main libre vient caresser sa joue, et effleurer ses lèvres… Juste au coin… Il n’y a qu’un de mes ongles qui suit un peu, avec légèreté, la courbe de son sourire. La même que celle que j’ai tracé sur le portrait que j’ai fait de lui qui nous attend sagement dans ma voiture… Avec son autre souvenir de notre rencontre.
Je ne sais pas s’il serait à l’aise avec un baiser, même dans le jeu… Parce que quand on en avait parlé le soir où il a dormi chez moi, il avait l’air de dire que ça ne le tentait pas alors… Je ne veux pas l’embarasser.

“Tu es beau…” Lui dis-je un peu plus bas.

Mes mots sont sincères, et je sens que mes yeux pétillent. Evidemment que j’entends les autres qui interpellent leur ami, le brouhaha de quelques messes basses intriguées… Mais… Pour avoir déjà été amoureuse puisqu’il faut que je me résolve à parler de tout ça au passé, -enfin… Y penser, puisque c’est bien un sujet qu’il vaut mieux que je n’aborde pas- Je sais qu’une foule peut disparaître quand on croise le regard de l’être aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Date d'inscription : 08/09/2017
Messages : 12

MessageSujet: Re: Coming in? (Fauve & Wolfe)   Lun 5 Mar - 10:52

Combien d’hétérosexuels se découvrent soudainement une passion pour le même sexe que le leur ? Alors, pourquoi est-ce que cela ne pourrait pas fonctionner dans le sens contraire ? Un gay pourrait très bien s’ouvrir un jour aux femmes et trouver que finalement, ça n’est pas si mal que ça. Bon, de mon côté, je sais que ça n’arrivera jamais. J’aime trop les hommes, et je ne peux tout simplement pas envisager être aussi proche avec une femme. Toutes les personnes proches de moi le savent. Ici, à Londres, je débarque, donc même si je me fais rapidement ma réputation, ils ne me connaissent pas encore très bien. Donc le doute peut s’installer … et c’est bien là dessus que je compte jouer ce soir avec ma partenaire de scène, j’ai nommé Fauve.

J’accueille sa main au creux de ma paume d’une pression tendre et dépose l’autre contre sa hanche. Je sais ce que c’est d’être amoureux … Et même si on peut me voir très proche de beaucoup d’hommes, je ne me comporte jamais de la même manière avec eux et Lui. Les regards, les gestes … on pourrait croire que rien ne change, et pourtant … Rien n’a le même sens. Les gestes sont plus doux, tout comme les regards. Ils sont spontanés, guidés par notre coeur. Bref. Je suis dans le rôle.

-Et toi magnifique … lui répondis-je sur le même ton.

D’une petite pression autour de ses hanches, je l’attire un peu plus contre moi et embrasse le coin de ses lèvres. Je m’y attarde plusieurs secondes, et lorsque je me recule, je croise enfin les regards interloqués des autres … Et celui qui me donne le plus envie de rire est celui de William, l’acteur qui incarne John. Parce que c’est vrai que … induis par nos rôles respectifs, une certaine tension s’est installée entre nous. Et si je ne serais pas contre libérer les tensions, je préfère attendre la scène fatidique … pour le réalisme. Et l’excitation. Mais je garde mon sérieux, et la main de ma petite amie pour l’approcher d’eux, les yeux brillant et le torse bombé par la fierté.

-Hé, j’vous présente Fauve ..!

Je glisse un regard tendre à la jolie blonde …

-Mon Coeur, voici l’équipe de tournage …

Je les cite un à un, chacun y allant d’un petit sourire ou salut poli. La gêne et la surprise sont palpables. Puis arrive le tour de William. Il est brun, le regard plutôt sombre … un peu plus petit que moi et ses cheveux tombent de manière assez désordonnée sur son front. Je crois qu’il est un peu plus jeune que moi …et son léger et actuel air boudeur le rend sensiblement plus enfantin aussi. C’est mignon.

-...et là c’est William, l’acteur qui partage l’affiche avec moi.

Il approche et fait un petit signe de main, faisant de son mieux pour cacher son air bougon. Ah, la frustration, que c’est beau à voir. C’est jubilatoire. Il doit se sentir un peu plus mal de se dire qu’il a en face de lui celle qui en a vu plus et goûté plus que lui …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Coming in? (Fauve & Wolfe)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Coming in? (Fauve & Wolfe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Where we live and die
  • The City
  • -
    La date/heure actuelle est Jeu 24 Mai - 1:14