Bienvenue sur Lycampire - Forum RPG Fantastique, Invité !
Le groupe des Lycampires est désormais ouvert mais très limité.
Bienvenue dans le Staff à Emily Haas notre nouvelle modératrice <3
Chers lycampiriens, le design est en cours de changement, pour un peu de renouveau ! Le forum reste ouvert en attendant la fin des changements ;).

Partagez | 
 

 "Home sweet home"? (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FidèlesFidèles
avatar
Emily Haas
Date d'inscription : 03/08/2018
Messages : 7

MessageSujet: "Home sweet home"? (solo)   Mer 8 Aoû - 15:57

"And now dear listeners, let's go back in time with the Beatles and their song "Things we said today"!"

La radio entame la chanson familière tandis que la voiture traverse une longue route bordée de forêt. La conductrice n'y prête qu'une attention vague, plus attentive à la route qui défile et aux sentiments qu'elle soulève en elle. Après plus d'un an d'absence, elle pensait qu'elle aurait oublié la majeure partie des détails de ce trajet, et pourtant, elle avait l'impression qu'elle le suivait en sens inverse hier seulement. Après tout, elle était partie en été, et revenait de même, aussi même les couleurs dans les arbres étaient similaires. Un panneau indique que Londres n'est plus qu'à 5km. Plus qu'à 4km. 3km. 2km. Au panneau indiquant qu'il n'en reste plus qu'un avant la capitale, elle tourne à gauche et poursuit son chemin sur une route beaucoup plus mince et moins bien entretenue qui longe la périphérie de Londres. Elle n'habite pas au cœur même de la ville après tout, et heureusement pour elle, vue sa nouvelle situation; sans travail, avec des contraintes organisationnelles et financières pour ses traitements, elle n'aurait pas pu endurer les taxes élevées du centre-ville.
Soudain, alors qu'elle n'est plus qu'à cinq minutes de sa maison, un visage s'impose à son esprit, et la jeune femme s'exclame tout bas:

"Lizzie..."

C'est vrai, en partant, elle n'avait pas laissé derrière elle que des amis entièrement indépendants. Elle avait aussi abandonné sa petite colocataire à qui elle devait encore apprendre bien des choses avant qu'elle puisse la voir partir seule sans s'inquiéter pour son sort. Comment s'était-elle débrouillée? Était-elle restée là? Sans doute pas, les gens finiraient par se poser des questions si la propriétaire officielle disparaissait et qu'une inconnue continuait d'habiter la maison seule. Et puis, la maison n'était sans doute un refuge que tant qu'Emily y demeurait avec elle, mais à présent, il était vraisemblablement plus sage de se rapprocher d'un groupe solide pour ne pas craindre les autres prédateurs. Oui, elle espérait sincèrement que la jeune fille soit partie et ait trouvé un endroit plus sûr où résider après sa désertion de la maison.
La voiture tourne dans une petite rue bordée de part et d'autre de maisonnettes anciennes, toutes devancées par de microscopiques jardins, au moment où le présentateur annonce un morceau de Queen, et se gare devant l'une d'entre elle au moment où les premières mesures de "Doing all right" s'élèvent dans l'habitacle. Lentement, Emily coupe le moteur et, après un temps d'hésitation durant lequel elle n'ose pas lever les yeux vers la maison, sort du véhicule. De l'extérieur, rien n'a changé, à part les fleurs et buisson qui sont en grande partie morts. Cependant, chose étonnante, ceux encore en vie ne se sont pas étendus de manière anarchique. En fait, les restes de cette petite devanture végétale semblent parfaitement entretenus, taillés pour les buissons, arrosées et désherbées pour les fleurs. L'œuvre d'un voisin attentionné (ou simplement un peu maniaque)? Ou est-ce que finalement, l'adolescente ne serait pas partie? Le doute et l'angoisse la saisissent à cette possibilité inenvisagée; en revenant à Londres, elle s'était attendue à devoir un jour, sans doute, recroiser ses anciennes connaissances, confronter leurs regards, expliquer son départ (s'ils voulaient l'écouter), mais elle n'avait pas un seul instant pensé que ça puisse se produire dès son arrivée!
Ainsi anxieuse, elle reste plusieurs longues minutes appuyée contre sa voiture, face à la maisonnette, guettant le moindre mouvement à l'intérieur bien qu'aucune lumière n'y soit allumée (ce qui n'est pas forcément très étonnant, il n'est que six heure et le soleil éclaire encore assez bien les rues et les bâtisses). Mais rien. Pas une ombre, pas un bruit. La porte ne s'est pas ouverte sur une adolescente incrédule et méfiante. Aucun visage n'est apparu pour l'observer discrètement d'une des fenêtres de l'étage. Soit Lizzie a décidé de faire la morte, soit elle est bel et bien partie. Après un soupire à demi soulagé, l'humaine contourne sa nouvelle voiture, et sort sa valise du coffre avant de verrouiller l'engin et de se diriger, le pas timide, vers la porte d'entrée. Son cœur bat un peu trop vite pour un effort si léger, même dans sa condition. Et elle en est bien consciente. Devant la porte, elle se force à inspirer lentement plusieurs fois pour se calmer, avant de sortir ses clefs de sa poche et d'en introduire une dans la serrure. clac. Un simple son, une sensation au bout des doigts, et elle perd le calme qu'elle venait de regagner. Vide? Ou pas vide? Cette question tourne en boucle à une vitesse hallucinante tandis qu'elle abaisse la poignée cuivrée et pousse la porte vers l'intérieur de la maison.

Je suis rentrée...

Seule le silence lui répond. La réponse est là. Elle est seule. Elle referme doucement la porte derrière elle, ôte ses chaussures par habitude, et avance sans un bruit le long du couloir jusqu'au salon. Rien n'a changé. Absolument rien, à part le léger voile blanchâtre qui recouvre le dessus des meubles et des bibelots. Tout est exactement comme elle l'a laissé en partant, jusqu'au livre oublié sur la table basse dans sa précipitation. Elle regarde la pièce en silence, incapable de prononcer mot. Quelque chose de tiède glisse le long de sa joue gauche, laissant une trace froide dessus. Ca y est. Elle est "chez elle".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
 

"Home sweet home"? (solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Missions : Home Sweet Home
» Sarah Ellowyne et son Home Sweet Home
» [Z-corps] Home sweet home
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» I'm coming home, coming home... To Winterfell, I'm coming home!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire - Forum RPG Fantastique
  • Where we live and die
  • Your Refuge
  • Home Sweet Home
  • -
    La date/heure actuelle est Mar 23 Oct - 14:49