LYCAMPIRE
« Flesh or Blood? »

Lycampire :

 :: This is where we start :: This is you :: Présentations :: Présentations validées
Lycampire


 
Bienvenue sur Lycampire, Invité !


" Silver Heaven "
Silver Heaven
Date d'inscription : 27/04/2019
Messages : 22
Who am i !

Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty

Quiet can be Violent // Silver Heaven

MessageSujet: Quiet can be Violent // Silver Heaven Quiet can be Violent // Silver Heaven EmptySam 27 Avr 2019 - 22:11
Silver Heaven  

 
Quiet can be Violent

 
Fiche d'identité :

 
Informations Générales

 
Âge Humain :
27 ans
 
Âge Surnaturel :
/
 
Date de Naissance :
17 Septembre 1991
 
Lieu de Naissance :
Quelque part  en France.
 
Lieu de Résidence :
Un loft dans le centre de Londres
 
Métier/Études :
PDG de Heaven's inc.
 
Orientation Sexuelle :
Hétéro
 
Statut Civil :
Free
 
Nourriture :
Equilibrée
 
Moyen Financier :
A l'aise
 
Groupe :
Humain
 
Rang :
Fidèle.
 
Avatar :
Stephen James
Je suis un :
Inventé
Code du règlement :
Ok, by Jared
Code à remplir :

Code:
[size=22][color=#B61C2E]•[/color][/size] Stephen James[color=#ffffff]Ϟ[/color] [url=Lien de votre fiche] Silver Heaven [/url]

 
Personnalité :
Caractère

 La vie m'a appris qu'il valait mieux être agressif qu'agressé. C'est ça qui m'a permis de devenir PDG à moins de 25 ans, et à être crédible sur le marché noir. Je peut paraître impulsif, mais pas tant que ça. C'est surtout que je sais agir dans l'urgence, seul, ou avec mon équipe. Ca a fait de moi un genre de maniaque du contrôle. J'ai HORREUR de me sentir dépassé. Que ce soit dans ma vie pro ou ma vie perso. J'ai un peu de mal à déléguer du coup... Par manque de confiance en les autres. Ca va tellement vite de se faire poignarder dans le dos... Que ce soit au sens propre ou pas. Par contre moi, quand je dis un truc, je le fais. Genre, que ce soit pour te sauver la mise ou te casser là gueule, si je fais une promesse, on peut compter dessus.
J'adore me marrer, sinon. Je suis pas le dernier pour ce qui est de raconter des conneries, ou même en faire... Taquiner, provoquer... D'ailleurs en parlant de provocation... Mon air glacial peut cacher une facette beaucoup plus brûlante une fois sorti du boulot. J'aime séduire, oui... Ca m'aide à oublier le stress de ma double vie professionnelle. L'amour? Jamais croisé. Je suis pas allergique... Mais je sais par contre que ça peut empêcher d'être rationnel alors... J'essaye de pas trop m'emballer.
 
Caractéristiques
Des cicatrices, j'en ai forcément, comme tout le monde. Surtout un mec comme moi qui se retrouve souvent dans des situations qui craignent sévèrement. Mais pour l'instant, je touche du bois, aucune de vraiment grave. Est-ce que c'est la peine qu'on parle de mes tatouages...? Je sais bien qu'on les voit, et même si je voulais je pourrais même pas les cacher tous. Mais outre la sexyness que donnent les dessins sous peau, en regardant bien, vous pourrez voir que mon frère Chris et moi avons exactement  les mêmes. Comme les piercings d'ailleurs (Ceux aux tétons c'était un délire... Lui qui est tellement coincé... Je voulais l'emmerder un peu, j'ai pas été déçu.) Ca peut servir dans certaines circonstances d'être vraiment identiques...

 
À propos de moi
Bonjour ! Mon surnom est Joker, j'ai 25 ans et je suis Rêveuse. J'ai connu le forum grâce à mon intuition et je le trouve Holy SHIT Excité. J'estime mon niveau de rpgiste à 9.5/10. Ma plus grande passion est la force des émotions. Je m'engage évidemment à respecter le règlement et le contexte de Lycampire. Le mot de la fin ? Don't be afraid

 
 
Mon Histoire

 

Musique de fond :
 

Dans la famille Pas-Si-Banale, je demande les jumeaux, la sœur, les darons… Bonne pioche. De loin, on pourrait croire que le plus original chez nous, c’est que mon frangin et moi soyons nez le même jour avec un ADN quasi similaire. Mais en fait, des familles avec des jumeaux propres sur eux, qui font des études de commerce en vue de peut-être reprendre la firme fructueuse du paternel tout en veillant sur leur petite sœur, ça mérite pas d’article dans la presse. Ma mère, telle que je la connais aurait sûrement aimé avoir une vie sans histoire, bien synchronisée avec  cette image sortie d’un film genre… Gros navet pour ado. Mais ça s’était sans compter sur mon père qui trouve plutôt sa place dans le genre de scénar avec des ultimatums, des secrets, des coups de pressions et des bagnoles qui explosent… Non, je déconne pas…

Bien évidemment, on n’implique pas trop les gosses. Je veux dire, on les épargne au max… Mais ça, c’est valable jusqu’à… 13 piges dernier carra. Après ça, on est considéré comme assez matures pour piger un certain nombre de trucs. Même si on a les détails que quelques années plus tard.
13 ans… C’est à cet âge-là que j’avais commencé à comprendre que les « copains de poker » de papa ne venaient pas que pour jouer aux cartes… Par contre, ma mère, elle, faisait mine de ne rien savoir. Je l’avais cru longtemps. En fait, jusqu’à ce que mon père me dise que dans le métier, les choses pouvaient mal tourner… Que ce soit au niveau des flics, ou des règlements de comptes entre les groupes de différents réseaux… Parce qu’à aucun moment il ne m’avais dit de ne rien dire à Maman, alors elle devait juste fermer les yeux... Très honnêtement, je ne savais pas quoi en penser. Parce que même si elle choisissait de se taire, si un jour la justice nous tombait dessus, elle serait jugée complice. C’était pas comme si papa menait une double vie, comme dans les films, et qu’il recevait ses collaborateur dans un QG top secret et tout le bordel. Il disait que ça éveillerait les soupçons des voisins commères du quartier s’il s’absentait régulièrement le soir… Et je voulais bien le croire…

A 18 ans j’avais commencé à apprendre les ficelles du métier... Jusqu’à le suivre en déplacement jusqu’à New-York pour suivre nos plus grosses exportations. Mon père avait 43 ans. Et il disait qu’il valait mieux qu’il me forme maintenant, tant qu’il était encore en pleine possession de ses moyens… J’avais été attentif, et là encore, j’avais compris rapidement que, mon nom était connu. Certes, je n’étais pas le fils du grand Parrain, mais bon… L’entreprise familiale pesait assez lourd sur le marché pour que mon nom à lui seul, m’accorde plus facilement les faveurs de certains, et les foudres d’autres… Et dans le second cas, j’avais pas été épargné sur le fait que mes ennemis potentiels n’étaient pas des tendres, et que le pire des sors qui pouvait m’attendre, c’était pas la taule. J’avais donc intérêt à sans cesse assurer mes arrières, et à ne jamais faire aveuglément confiance à quelqu’un. Même les anciens qui faisaient partie du cercle depuis des lustres… Des fois… La pression fait qu’à tout moment n’importe qui peut se sentir pris à la gorge et retourner sa veste.
D’un côté, ça me rendait un peu triste… Mais disons que de toute façon, mon destin était tracé. En plus, j’étais plutôt bon là-dedans. Malgré mon jeune âge, j’avais vite appris à me faire respecter. J’étais devenu inflexible. Et quand il fallait donner des preuves, je sévissais. Au début, ça m’avait fait mal... Maintenant, je m’y suis fait…
20 ans… On était partis sur un gros coup avec mon père, et quelques autres. D’après ce qu’ils disaient le meilleur de l’année. Et bien-sûr, plus le poisson est gros, plus il se débat…
Dans le trafic d’armes, tout le monde est armé.  Et dès que ça part en couilles, le sang gicle. Dans cette tuerie… J’ai perdu… Mon pilier, mon mentor, mes repères… Mon père. Il avait été tiré comme un fauve qu’on veut neutraliser par peur qu’il nous saute à la gueule… Il avait. Son corps traversé d’une rafale de munitions laissant un trou béant dans sa poitrine. Il avait  que 45 balais… J’étais abattu, et en même temps fier de lui. De l’homme qu’il avait été, et de celui que j’étais devenu grâce à lui.
A partir de ce soir-là, j’étais devenu impitoyable. Quelque chose avait été brisée en moi. C’était comme si j’avais pris conscience que rien ni personne n’était inébranlable. Je le considérais comme un rock inarrêtable… Mais on a rarement raison des balles…
Je m’étais donc mis au deal de dope. Ca pouvait constituer une monnaie d’échange intéressante. Certains de la bande le faisaient déjà. Moi, j’avais évité jusque-là… Mais en fait, ça élargissait un peu la clientèle. Par contre, je voulais pas de plan aussi ambitieux que pour les armes. Ça aurait été trop compliqué à gérer. Mais je devais bien avouer qu’une petite dose de temps en temps, c’était bon pour la détente… Pendant une petite soirée en bonne compagnie… Sans se mettre minable hein, ça aurait été bête d’oublier ce genre de moment hors du temps… Juste de quoi s’aérer l’esprit…

Après la mort de mon père, dans les quelques mois qui avaient suivis, j’avais ressenti le besoin de quitter la maison. Autant quand il était là, j’avais pu supporter les œillères de ma mère… Mais là, c’était trop dur. Quitte à ne pouvoir parler de ma vie à personne, je préférais faire ça ailleurs… Et puis… Le bureau, les dossiers… Tout ça, dans cette maison, c’était pesant. Même si les papiers, j’allais devoir les emmener, j’avais besoin d’un autre environnement. Et même si je manquais pas de thunes, et que donc, j’aurais tout à fait pu payer un loyer, j’aimais pas vivre seul. Du coup, j’avais posé une annonce en plusieurs exemplaires dans le quartier, avec mes coordonnés. Quelqu’un y répondrait bien. En attendant, j’avais pris l’appart. Assez grand, éclairé, sans pour autant que ça ressemble à un truc de vieux riche qui expose son biffe. Je pouvais juste pas rester avec ma mère. Officiellement, aux yeux de la loi, j’étais vendeur. Ça passait bien d’être chef d’entreprise par succession à mon âge… A condition d’être à la hauteur… J’ai cherché une coloc. Parce que les mecs… Non. Je suis pas compatible. Mais bon… Même les meufs. Ca a un peu défilé. Pas évident de trouver quelqu’un qui puisse trouver ses marques dans mon rythme un peu hors côtes. Et puis… Bon. C’est pas pour me la pêter. Mais c’est pas évident de faire comprendre à une nana qui vient vivre chez moi qu’elle va pas partager ma piaule. En plus du reste de la gestion d’une baraque à deux. Période de brouillard. Parce que c’est au même moment que j’ai pris de la distance avec mon frère et ma sœur, qui pour être  un peu plus au calme sont restés plus proche de notre mère… Parce qu’on a pris des chemins différents. Le flambeau Heaven, y’a que moi qui ai voulu le porter. Raisonnablement, j’aurais dû l’accepter. Mais dans les faits, ça m’a foutu les boules… Parce que la mort de mon père ne semblait vraiment impacter que moi. Pas que les autres n’aient pas été tristes. Mais pour moi… C’était un devoir d’honorer sa mémoire. Alors grand bien leur fasse de faire la holà à la mère et son nouveau mec. Mais pour moi, c’est mort. Le seul point positif que tout ça a apporté, c’est que comme Chris a gardé le nom de jeune fille de notre mère, quand il a eu des emmerdes avec la justice, les flics pouvaient pas recouper nos dossiers… Et… J’ai pu lui envoyer de l’aide, au moins financière sans que ça soit trop traçable. J’étais encore en pleine passation de pouvoirs à ce moment là. Ca me rendait ouf d’être bloqué de l’autre côté de l’atlantique. Alors je me suis au moins démerdé pour lui payer le meilleur avocat en fonction. Qu’on le sorte de là. Rien n’allait assez vite. Mais il fallait faires les choses dans les règles pour ne pas risquer de revirement. Un vice de procédure est trop vite arrivé. Et de là où j’étais, j’aurais pas pu m’assurer que tout serait bien fait dans MES règles… Et puis malgré nos divergences, il s’appliquait à ce qu’on reste aussi identique que possible… Tatouages et piercings compris. Badass. C’est bien la preuve qu’on n’est pas faits pour rester éloignés trop longtemps… Alors… Fuck off les plans coloc foireux de Paname… Mon jumeaux enfin sorti de prison… Avec notre frangine encore trauma de son agression… Ils ont choisi Londres pour se refaire. Soit. Je prends une valise, ma meilleure amie et collaboratrice… Et c’est parti pour une extension d’Heaven Inc. dans la capitale anglaise.


 
Revenir en haut Aller en bas
" Brooke Anderson "
Brooke Anderson
Date d'inscription : 14/04/2019
Messages : 24
Who am i !

Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty

Quiet can be Violent // Silver Heaven

MessageSujet: Re: Quiet can be Violent // Silver Heaven Quiet can be Violent // Silver Heaven EmptyDim 28 Avr 2019 - 18:25
Han mon lapiiiin ! Lapin Allez bouge bouge tes petites fesses, avant que je vienne te les bottés Siffle
Revenir en haut Aller en bas
" Evangéline Moreau "
Evangéline Moreau
Date d'inscription : 07/09/2015
Messages : 98
Who am i !

Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty

Quiet can be Violent // Silver Heaven

MessageSujet: Re: Quiet can be Violent // Silver Heaven Quiet can be Violent // Silver Heaven EmptyDim 28 Avr 2019 - 21:55
Owiiii te voilà ! Ooooooh Tu viendras nous faire un câlin dit ? Amour trop hâte que tu poses tes valises, que j'ai enfin mes deux grand frères Grr
Revenir en haut Aller en bas
" Silver Heaven "
Silver Heaven
Date d'inscription : 27/04/2019
Messages : 22
Who am i !

Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty

Quiet can be Violent // Silver Heaven

MessageSujet: Re: Quiet can be Violent // Silver Heaven Quiet can be Violent // Silver Heaven EmptyDim 5 Mai 2019 - 0:47
Pas de panique les filles, j'arrive!! Excité
Revenir en haut Aller en bas
" Brooke Anderson "
Brooke Anderson
Date d'inscription : 14/04/2019
Messages : 24
Who am i !

Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty

Quiet can be Violent // Silver Heaven

MessageSujet: Re: Quiet can be Violent // Silver Heaven Quiet can be Violent // Silver Heaven EmptyDim 5 Mai 2019 - 0:55
Han ouaiiis ! "Meilleure amie et Collaboratrice" tu peux pas test' Cool Bienvenue bébé Mignon
Revenir en haut Aller en bas
" Faith Ombre "
Faith Ombre
Date d'inscription : 27/04/2019
Messages : 27
Who am i !

Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty

Quiet can be Violent // Silver Heaven

MessageSujet: Re: Quiet can be Violent // Silver Heaven Quiet can be Violent // Silver Heaven EmptyDim 5 Mai 2019 - 1:14
Hey bg, bienvenue !

Matt on: *dégage Faith* Bienvenue dans cette ville de tarés ! Hâte de te rencontrer Mignon
Revenir en haut Aller en bas
" Bloody S. Wolfia "
Bloody S. Wolfia
Date d'inscription : 13/02/2018
Messages : 38
Who am i !

Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty

Quiet can be Violent // Silver Heaven

MessageSujet: Re: Quiet can be Violent // Silver Heaven Quiet can be Violent // Silver Heaven EmptyDim 5 Mai 2019 - 20:52
bienvenue à toi beau gosse hate de faire ta conaissance Cool Mignon
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty

Quiet can be Violent // Silver Heaven

MessageSujet: Re: Quiet can be Violent // Silver Heaven Quiet can be Violent // Silver Heaven Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [MOC] Le MOC du mois d'octobre 2013 : Silver Dragon & Loysnuva
» [Acceptée] Un retour soudain. (Heaven-Hell)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycampire :: This is where we start :: This is you :: Présentations :: Présentations validées-