AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Bienvenue sur Lycampire, Invité !


    Bloody S. Wolfia
    Péché

    Bloody S. Wolfia

    En bref

    Date d'inscription : 13/02/2018
    Messages : 46

    Je sais que mon plan commence à ce mettre doucement en place. j’ai de plus en plus de gens qui vienne pour me soutenir, peut être des futures membres de la meute. Je suis assez surprise d’ailleurs que je garde ce coté manipulateur après tend de temps. Enfin ça doit être innée. Je dois pouvoir me défendre vu que la meute de Alice tien beaucoup plus de loup que moi. Cependant en tant qu’Alpha elle ne vaux rien, j’en suis convaincu… toujours à chercher Gabriel son petit loup, qui clairement est mort pour devenir le puissant loup qu’il est aujourd’hui. Un loup pour lesquelles je suis fiers. IL était déjà super du temps où nous étions à la tête de la meute aujourd’hui je dois dire qu’il frôle la perfection. Cependant, je ne suis plus du tous attiré d’un points de vu sentimental pour lui. Je cherche juste à récupéré sa sympathie et surtout sa confiance.

    Je sors de ma rêverie alors qu’un de mes espions m’a rapporter qu’un humain avec un physique bien particulier, assez mignon paraît t’il trafiqué des armes et pas des petites. Je suis curieuse… un homme de cette trempe, peut mettre utile sauf que bon c’est un humain. Je rentre alors dans le bars, où il va quand il ne bosse pas. Je le repère bien vite… je fais des yeux enjôleuse… je sais très bien que Superbia sera ravie de m’aider pour ce coup là. Je sors ma voie la plus fluette et enchanteresse tous en mettant mes lentilles bleu pour caché mes yeux violacé de la puissance du péché.

    Superbia arrive devant l’homme un sourire exquis au lèvre

    «  Bonsoir monsieur, je vous ai vu un peu plus loin. Je me suis dis que c’était du gachie de laisser un homme telle que vous tous seul » tous en lui caressant le visage. Au moindre contact le pouvoir de Superbia embrouille forcement les sens des humains. C’est drôle à voir comment ça va se dérouler.

    «  ça vous tente que l’on s’éloigne un peu dans une pièce a part ? »
    tous en se mordant la lèvre de façon très subjectif

    Silver Heaven
    Fidèle

    Silver Heaven

    En bref

    Date d'inscription : 27/04/2019
    Messages : 32

    Je viens d'enchainer 15 heures de travail... Si certains tomberaient comme des mouches, je préfère décompresser un peu avant de rentrer me coucher. Sans ça ma nuit risque d'être trop agitée pour que mon sommeil soit vraiment réparateur.
    Comme je ne suis pas là depuis longtemps, on ne peux pas dire que je connaisse vraiment Londres. Alors je m'arrête une peu au pif dans les bars ou les clubs en essayant de sonder un peu l'ambiance des lieux. Je me gare et sort du coffre des fringues plus... "civiles". C'est que j'ai l'habitude de ne pas forcément pouvoir rentrer chez moi d'un jour à l'autre. Du coup j'échange mon costume de PDG contre un jeans bien coupé, un tee-shirt noir assez sobre et un blouson en cuir. Mes baskets enfilées, je sors de la voiture et entre dans un bar estampillé "Red Bird."
    Je pousse la porte. Une serveuse me place à une table pour deux. Je lui souris poliment et commande une bière et regarde les gens passer. Ca n'a rien d'ennuyeux. C'est même assez instructif. Et même instinctif en ce qui me concerne. Je n'aime pas me faire surprendre. Je vois donc une brune approcher de moi. Je sais que je ne l'ai jamais vue. Mais son pas et sa posture sont déterminés. Je lui rends donc son sourire... Elle vient me parler. Mon sourire s'élargit. En voilà une qui indubitablement, sait ce qu'elle veut.

    « Bonsoir monsieur, je vous ai vu un peu plus loin. Je me suis dis que c’était du gâchis de laisser un homme tel que vous tout seul »

    Elle a un joli sourire. Je fixe rarement les inconnus comme ça, alors que je suis assis à une table. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle a accroché mon regard... Et... Sa main se retrouve déjà contre ma joue. Sociable, je le suis. Possiblement magnétique, même. Mais j'aime contrôler la situation. Là, c'est elle qui prend tous les devant. Allons savoir pourquoi, je la laisse faire. Un petit rire curieux m'échappe.

    "Bonsoir... Et bien, c'est pas moins étonnant que tu ne sois pas déjà accompagnée... Je t'offre un verre?"

    Ça me parait absurde de jouer le vouvoiement alors qu'elle a l'air à deux doigts de se poser sur mes genoux...

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum